AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021435658
172 pages
Éditeur : Seuil (11/03/2021)
3.5/5   8 notes
Résumé :
Jeannette et ses madeleines, Marianne et ses rêveries amoureuses, Antonin et sa mère toute-puissante, Paul et ses listes… Chacune des histoires courtes réunies dans ce roman graphique met en scène une personne souffrant de mécanismes psychiques « dysfonctionnels », comme disent les psychiatres. Mais l’humour et le dessin de Claire Le Men racontent plutôt des histoires de folie douce, suggérant que « folie » ou « troubles » pourraient être acceptés comme de simples d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bruno_Cm
  04 mai 2021
Je remercie Babelio et les éditions du Seuil pour ce roman graphique reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique.
Je trouve que tout est subtil et très juste. J'ai beaucoup apprécié l'introduction de Claire le Men qui pointe beaucoup de choses que je partage concernant la psychiatrie et son usage...
J'aime beaucoup cette idée que la narration, l'écrit, le dessin aussi est utilisée pour dépasser la psychiatrie plus usuelle, et encore actuelle.
Les nouvelles sont assez réussies, elles tiennent une certaine forme de route, ça se tient dans ces éléments un peu, beaucoup fous. L'auteure a une imagination constructive que j'ai apprécié, certes il n'y a pas de solutions à ce qui n'est pas problème. Ou il y a de solution créative à ce qui n'est pas tout à fait un problème...
J'aime aussi croire, comme le laisse à penser Sandrine le Men, à la fin, qu'il y a des tas de choses disséminées dans les dessins qui sont à la fois private jokes avec des connaissances à elle, mais aussi que tout dessin permet une certaine projection de tout un tas d'éléments supplémentaires que le lecteur, individu peut ajouter.
Bref, un abord original de ce qu'on croit cloisonné au possible. Ca me plait plutôt bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
chocoladdict
  18 avril 2021
J'ai découvert Claire le Men avec "Le syndrome de l'imposteur", roman graphique dans lequel elle racontait ses débuts professionnels en psychiatrie, peut être plus interpellée par le titre (qui n'a jamais ressenti ce fameux syndrome ?) que par le sujet.
Claire le Men explique en prologue de son nouveau livre qu'en exerçant son métier "au lieu de me rapprocher de l'esprit humain dans sa complexité et son irréductibilité, je m'en coupais plus chaque jour, mon empathie disparaissait, ma sensibilité s'érodait, ma personnalité s'effaçait."
Les 5 nouvelles réunies dans Nouvelles du dernier étage traduisent son changement de regard : revoir des personnes derrière les patients, mettre en exergue le drôle et le poétique. Ici elle adopte le point de vue des "malades" et pas des médecins pour mieux comprendre d'où peut venir tel ou tel dysfonctionnement.
Comme elle, je n'ai pas envie de juger Jeannette et son obsession des madeleines, Marianne et ses projections amoureuses, Antoine et sa mère si idéalisée qu'elle le paralyse, Paul et ses listes (euh moi aussi je dresse pas mal de listes)).
Claire le Men ne pose pas de diagnostic et imagine des guérisons décalées ou non conventionnelles. C'est inattendu, sombre aussi parfois et très empathique.
Et puis elle écrit toujours en prologue, quelque chose qui fait écho : "Finalement je me suis débarrassée de ce syndrome [de l'imposteur] quand j'ai accepté qu'être utile ce n'est pas se forcer à un métier que tout le monde trouve utile mais s'employer à ce que pour quoi on se sent fait : j'ai alors choisi d'exercer le métier dont je rêvais enfant et dont on pourra toujours dire qu'il ne "sert à rien""
Est ce que la folie est un thème que vous explorez en littérature ?
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
KorinneC
  04 mai 2021
Par son recueil de nouvelles illustrées, Claire le Men nous offre d'entrer dans des têtes de doux dingues, et de partager leur singularité sous les lumières du quotidien.
Avec délicatesse et espièglerie, tendresse et empathie, simplicité et efficacité, au travers de ses personnages l'auteur questionne nos perceptions et la prise en charge des patients en psychiatrie.
J'ai apprécié les détournements de références culturelles amusantes et pertinentes. Par contre, le dernier "portrait", de forme différente, m'a moins plu. Mais ça ce n'est surement qu'un ressenti tout personnel lié à mon propre degré de folie. Car "Nouvelles du dernier étage" est un roman graphique très équilibré ! Les dessins et leur coloration subtilement naïfs, presque enfantins, accompagnent très justement le fond sérieux et subversif de l'ouvrage.
Pour moi, c'est de l'Art Thérapie avec un grand "Oh !" :)
Commenter  J’apprécie          60
Bazart
  17 mars 2021
Peut-on parler de la folie sans tomber dans les images habituelles qui viennent à l'esprit ? Des cris, des gens qui se balancent, des regards vides et une incapacité à comprendre les réactions de l'autre.
Claire le Men, après avoir partagé ses débuts professionnels en hôpital psychiatrique dans Syndrome de l'imposteur, prouve que oui avec Nouvelles du dernier étage.
Elle s'éloigne des Nids de coucou en se glissant dans la peau de Marianne, Jeannette, Antonin, Paul. Adoptant leur point de vue, elle réduit l'écart entre leur étrangeté et nous. Plus encore, leur étrangeté, même si elle les fait souvent souffrir, paraît soudain plus acceptable, plus fantaisiste que grave.
Claire La Men se sert de son talent de dessinatrice et de son humour pour nous aider à comprendre ces folies sans jamais les juger.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          30
svobberg
  26 mai 2021
J'ai découvert cet ouvrage grâce à Masse Critique. La lecture ne m'a pas spécialement emballée, le style des illustrations non plus. le sujet des troubles psychiatriques y est traité avec beaucoup de légèreté, peut être trop. Je pensais apprendre des choses mais en fait pas du tout... On dirait plus un roman graphique de divertissement. Un peu déçue par cette lecture.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Bruno_CmBruno_Cm   01 juin 2021
Peut-être que quand il sera si transparent qu'on verra à travers lui, il abandonnera enfin. Il restera là, traversé par le vent.
Ce vent si fort et si doux qu'il n'entendra plus ses propres pensées.
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_CmBruno_Cm   01 juin 2021
De nombreux spécialistes s'étaient penchés sur son cas, toujours avec intérêt voire fascination, jamais avec des solutions. Leur enthousiasme était plus le reflet d'une soif d'atypique que d'une faim de guérir. Ils se délectaient de questions...Ce tableau relève-t-il des troubles obsessionnels compulsifs ou du trouble du comportement alimentaire ?
Faut-il l'aborder comme une névrotique , travailler sur la personnalité ou considérer les idées délirantes et tester les antipsychotiques ?
Personne n'y comprenait rien, et tout le monde adorait ça !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KorinneCKorinneC   04 mai 2021
Ce qui est inconnu ou étrange étant souvent perçu comme menaçant, l'amoncellement de tant de madeleines dans un même caddie nourrissait l'imagination de ses voisins des scénarios les plus catastrophiques.

Au moins, cela les faisait taire.

Et Jeannette s'en félicitait.
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_CmBruno_Cm   01 juin 2021
Les tentatives de suicide ne sont pas populaires dans les services de réanimation, elles viennent moquer leur travail.
Les suicidaires sont de très mauvais patients, ils sont récalcitrants, pas reconnaissants, leur prise en charge ingrate ne flatte pas les efforts des médecins.
Leur présence sinistre jette un malaise chez les défenseurs de la vie.
Les réanimateurs poussèrent un soupir de soulagement en passant le dossier de Marianne au psychiatre.
Et retournèrent sauver des vies qui les remercieraient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bruno_CmBruno_Cm   04 mai 2021
J'avais choisi la psychiatrie sans hésitation, car c'était la moins médicale des spécialités, la plus narrative aussi.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Claire Le Men (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Le Men
Dans ce roman graphique inspiré de son expérience personnelle, Claire le Men dresse un portrait juste et drôle de l?institution psychiatrique et des personnages qui la peuplent. Ce faisant, elle fait voler en éclat nos présupposés sur la folie.
La bande dessinée de Claire le Men « le syndrome de l'imposteur » est à découvrir dès le 2 mai en librairie ! ? https://bit.ly/2ZqMiKp
Editions La Découverte Réalisation vidéo © Johanna Bourgault
autres livres classés : psychiatrieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
356 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre