AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809820252
Éditeur : L'Archipel (01/09/2016)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Juin 1954. On retrouve le corps sans vie du bibliothécaire adjoint de l’université Princeton, William Wein. Avant de mourir, avec son sang, il parvient à tracer sur une stèle la lettre epsilon.
Le chef adjoint de la police locale, Michael Rumford, est chargé de l’enquête. Mais celui-ci, épaulé par l’inspecteur Bill Barlowe, va découvrir peu à peu que ce meurtre n’a rien d’un crime de routine…
En se rapprochant de physiciens allemands ayant fui le nazis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Livresque78
  30 août 2016
Toute cette histoire débute avec la découverte d'un homme retrouvé assassiné dans un cimetière.
Une enquête va donc débuter et entraîner les deux enquêteurs dans une conspiration qui tourne autour de la science, du nazisme, de l'arme nucléaire...
Mon ressenti sur ce roman a toujours d'abord était l'inquiétude car les premières pages me semblaient très complexes, puis l'enquête sur la mort de William Wien a débuté et j'ai suivi étape par étape les découvertes des enquêteurs et je me suis prise au jeu.
Un mélange de faits historiques et de suspense.
Commenter  J’apprécie          160
viou03
  16 septembre 2016
Un roman passionnant, saisissant.
Un bibliothécaire, William Wien est assassiné, laissant pour seul indice la lettre grecque epsilon. L'inspecteur Rumford va enquêter.
Une enquête qui nous mène à travers l'histoire de la découverte de la radioactivité et de la relativité. le roman relate cette enquête et les découvertes de savants comme Planck, Poincaré et Einstein pour les plus connus.
J'ai adoré la manière dont l'auteur intègre ces découvertes complexes à l'enquête pour meurtre qui a lieu 50 ans plus tard. On a une alternance de moments du passé avec les savants et le contexte politique de l'époque : la course à l'armement, avec le présent et les rebondissements de l'enquête de Rumford dans un contexte de chasse aux communistes et du procès des époux Rosenberg.
L'auteur sait rendre attrayante et simple cette course à la découverte la plus terrible de l'humanité, la bombe atomique. Il nous passionne pour ce thème en le traitant comme un thriller avec tout ce qu'il faut de pression, de complots, d'enjeux politiques.
Une intrigue vous l'avez compris époustouflante. On est pris dans le récit. On ressent de l'empathie pour Rumford. On tâtonne avec lui.Ces points rendent la lecture addictive. Chaque fois, que l'on pense toucher au but, un nouvel élément vient tout remettre en question pour notre plus grand plaisir.Les surprises, les rebondissements , l'action alternent et nous passionnent.
Un excellent thriller avec une intrigue mêlant avancées scientifiques, complots, crimes et avec ce côté qui nous amène à la réflexion sur l'Homme, sa manière d'agir, de chercher des solutions pour s'auto-détruire. Un thriller comme je les aime !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Garoupe
  26 octobre 2016
Fouilli complotiste
Ne vous fiez pas à la catégorie « thriller »… suspens ou polar à la limite mais point de serial killer à vous mettre sous la dent.
Jérôme Legras doit avoir des bras gigantesques pour se saisir de tous les sujets qu'il a mis dans son livre qui malgré cet aspect pléthorique des thématiques n'en est pas pour autant labyrinthique et le lecteur ne s'y perd pas. L'auteur a donc réussi le pari de la structure de son roman.
Un bibliothécaire est retrouvé assassiné dans un cimetière. Avant de mourir, il a tracé une lettre grecque sur une pierre tombale. L'inspecteur en charge de l'enquête va devoir fouiller dans le passé de ce bibliothécaire et dans celui des grands pontes de Princeton parmi lesquels on croise Oppenheimer et Einstein.
L'intrigue principale, celle de l'enquête sur le meurtre du bibliothécaire, se déroule en 1953, au moment du procès et de l'exécution des époux Rosenberg. On nage donc en pleine Guerre Froide, en plein essais nucléaires avec des relents d'Hiroshima, de Nagasaki et de course à l'armement nucléaire, course qui occupe principalement russes et américains mais qui concernait avant allemands et américains. Car l'auteur joue sur les aller-retour historiques entre le début du siècle et le début des programmes nucléaires allemands, les différentes découvertes scientifiques du début du XX° siècle et les événements de 1953.
Si l'auteur parvient à ne jamais perdre son lecteur malgré les sauts chronologiques et la multiplication des thèmes (FBI, Hoover, les manipulations d'opinion, la chasse aux sorcière et le McArthisme, la Guerre Froide, les Bombe A et H, des histoires de vol d'uranium, les agissements d'un ancien SS toujours en quête d'une mythique cité aryenne, etc…), on se dit qu'il aurait pu faire tout de même un peu de tri dans tout cela.
Mais ce n'est finalement pas ce qui m'a le plus dérangé. Au fond, ce qui ressort de cette intrigue, c'est que personne ne sort grandi de cette affaire : ni les chercheurs, ni les allemands, ni les communistes, ni les américaines (surtout les américains). Jérôme Legras donne du grain à moudre à toutes les théories complotistes. C'est peut-être là le plus gros risque (assumé ?) qu'il prend. En donnant corps à ces théories d'un état vouant en principe de fonctionnement la surveillance de son peuple et sa manipulation à grande échelle, sorte de rouleau compresseur qui écrase devant lui toute personne qui tenterait de s'immiscer dans ses affaires (il faudrait dire mensonges), Jérôme Legras fait le jeu des férus de ces théories.
Au-delà de cet aspect dérangeant du livre, cette « Conjuration de Göttingen » permet de passer un très agréable moment en compagnie de personnages principaux qu'on aurait envie de retrouver dans d'autres aventures. Si tel devait être le cas, on pourrait conseiller à Jérôme Legras d'user de ficelles parfois un peu moins grosses que celles qu'il utilise (l'attirance entre le policier et la veuve du bibliothécaire qui n'est pas indispensable ou le personnage de Barlowe un peu trop lisible).

Lien : http://wp.me/p2X8E2-IU
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
vieuchamp
  30 mai 2017
Sacré roman. Lecture loin d'être évidente, mais toutefois fort intéressante.
Cela commence par un assassinat d'un bibliothécaire lambda dans un cimetière.
L'enquête commence à ce moment-là et nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Nous sommes en 1953, et l'auteur va nous projeter presque dans le monde entier, notamment en Amérique et en Russie, qui n'étaient pas les meilleurs complices à l'époque, mais aussi dans l'après-guerre de l'Allemagne. L'histoire se trame sur une cinquantaine d'années, passant de Röntgen, à Poincaré, Einstein, sans oublier de nombreux autres éminents physiciens et mathématiciens de ce début de siècle.
Ce qui m'a handicapé dans cette lecture, c'est que je ne suis pas très pointu en mathématiques et en physique, ce qui m'aurait peut-être aidé dans certaines parties du roman.
Au niveau de l'écriture, c'est parfait et je donnerai une mention spéciale pour la postface. Jérôme Legras signe ici un ouvrage bouleversant qui peut, à n'en pas douter, mettre un sérieux doute sur les découvertes attribuées à certaines de nos grandes têtes pensantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlouquaLecture
  10 octobre 2016
Si vous aimez les thrillers bien palpitants, celui-ci ne pourra que vous plaire.
L'auteur a réussi a monter un intrigue autour de faits réels qui se sont déroulés dans le passé, des faits historiques remaniés avec brio.
Tout ce que l'auteur nous offre dans ce livre est tellement bien mêlé aux faits réels, que pour certains je me suis posé la question de savoir lequel était réel et je suis allée vérifier sur le net. Par la même occasion, cela m'a permit de réviser ce que je savais de l'histoire réelle.
Lors de la lecture, on sent que l'auteur connaît son sujet, qu'il a brodé autour de ce qu'il sait afin de nous offrir une intrigue vraiment prenante. Rien n'est écrit au hasard, aucun événement n'est là pour faire joli.
Honnêtement, il faut absolument que vous découvriez l'auteur et ce livre, je peux peux vous dire, que comme moi vous aurez du mal de le poser même pour une pause pipi. Il y a des moment où l'on a pas le choix que de poser le livre, mais c'était un vrai supplice que de devoir le faire.
Sans vouloir faire de jeux de mots bidon, ce livre c'est juste une tuerie qui devrait faire partie de la bibliothèque de chaque amateur de thrillers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
LesEchos   03 août 2016
Cette inventive manipulation de l'histoire est crédible au point qu'on en vient à questionner sa possible véracité.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
cvd64cvd64   02 décembre 2017
Debout face à l'immense coquille de caoutchouc large de 4 mètres et haute de 6, Enrico Ferm observait son équipe avec un mélange de fierté et de crainte.
Il avait devant lui l'œuvre de sa vie, ici, dans ce terrain de sport désaffecté, dissimulé au milieu d'une vile étrangère, au sein d'un pays qui lui ne l'était pas. Un pays dont il tenait le futur entre ses mains
Commenter  J’apprécie          00
cvd64cvd64   20 novembre 2017
D'abord insensible à ce qui venait de se passer, le professeur craqua une allumette pour examiner la plaque. Il se figea , paralysé par la peur, abasourdi par ce qu'il avait sous les yeux.
Il ne put que balbutier quelques mots avant de s'écrouler comme une masse inerte:
- j'ai vu ma mort.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jérôme Legras (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Legras
http://www.passion-bouquins.com http://www.facebook.com/pages/Blog-Passion-Bouquins/327561607257926
27e salon du livre de Colmar 2016 http://www.salon-du-livre-colmar.com/
Entretien avec Jérôme Legras qui nous parle de son premier roman qui est un thriller scientifique : La conjuration de Go?ttingen, publié aux Editions l'Archipel.
autres livres classés : edgar hooverVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1560 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..