AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791031902487
Éditeur : L'Herne (12/06/2019)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
La franchise est une vertu, le mensonge est un vice qui se cache partout : il peut être vil, pieux, officieux, généreux, cynique, mystificateur, paradoxal, habile, innocent, légitime... ou par omission.
Ce Dictionnaire sans fin n'a d'autre souhait que d'ouvrir un éventail bigarré où les signatures les plus diverses, classiques ou contemporaines, se croisent au gré de fables, romans, dissertations, exégèses et autres gloses savantes ou fantaisistes ; certains... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
AntoineTuileries
  11 juillet 2019
A tout âge et en toutes circonstances, le mensonge saura toujours trouver des partisans. A la vérité qui est parfois ennuyeuse, on pourra préférer le mensonge qui autorise toutes les audaces mais qui n'est pas sans péril. En convoquant des auteurs récents ou plus anciens, philosophes, anthropologues ou écrivains, ce Dictionnaire sans fin montre combien la mécanique du mensonge a toujours intrigué. le mensonge est protéiforme ; aussi est-il très difficile d'en dessiner tous les contours. Ce Dictionnaire surmonte cette difficulté en rassemblant un panel hétérogène de textes de toutes natures – réflexions philosophiques, fables, romans, poèmes -, et de tout temps depuis Aristote. L'occasion de retrouver les auteurs classiques, mais surtout de découvrir des auteurs qui m'étaient inconnus comme Epiménide ou Pierre Pachet, ou d'autres avec lesquels je suis moins familier comme Colette ou Edgard Morin.
Enorme bémol toutefois concernant la forme : à la fin de chaque extrait, l'éditeur – éditions de l'Herne – a généralement choisi de mettre la date de l'édition utilisée pour la reproduction de l'extrait, et non la date de publication originelle. Cela donne lieu à des incongruités de type : Madame Bovary, 1929 ou bien le Neveu de rameau, 1805, L'art du mensonge politique [Jonathan Swift], 2017. D'autant plus difficile à comprendre lorsque d'autres références sont justement datées de leur date de publication – Les Misérables, 1862 par exemple.
J'ajoute que les références sont parfois inexistantes : tel est le cas de la fable de la Fontaine le statuaire et la statue de Jupiter dont la date n'est même pas précisée – alors qu'il est très aisé de savoir que la fable date de 1678 ; pire encore pour le texte d'Irène Frain, dont l'éditeur ne mentionne ni l'origine du texte, ni la date de publication ; enfin, concernant l'anthropologue français Gérard Lenclud dont un texte est reproduit, nulle mention n'est faite de sa date de naissance. La mise sous presse semble avoir été un peu rapide.

Dommage car l'ensemble crée une dysharmonie et gâche un peu le plaisir de lecture de ce Dictionnaire qui présente malgré tout de réelles qualités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le Vol dans Harry Potter

Où se déroulent les cours de Vol ?

Sur le terrain de Quidditch
Sur la pelouse
Dans la Forêt interdite
Ce cours n’existe pas

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre