AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0000DS611
Éditeur : L'Herne (30/11/-1)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Howard Phillips Lovecraft (1890-1937)

Howard Phillips Lovecraft est un écrivain américain connu pour ses récits d'horreur et de science fiction.

Ses sources d'inspiration, tout comme ses créations, sont relatives à l'horreur cosmique, l'idée selon laquelle l'homme ne peut pas comprendre la vie et que l'univers lui est profondément étranger. Ceux qui raisonnent véritablement, comme ses protagonistes, mettent toujours en péril leur santé ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
dourvach
  13 juin 2015
Lire les contes fantastiques de Lovecraft (1890-1937) est toujours une expérience inoubliable. L'auteur de "Démons et merveilles" (ce chef d'oeuvre d'onirisme), de "La couleur tombée du ciel", "Je suis d'ailleurs" [Quels titres magnifiques !], "L'abomination de Dunwich", "Le cauchemar d'Innsmouth", "L'affaire Charles Dexter Ward" (dont Roger Corman tirera en 1963 l'excellent film "La malédiction d'Arkham" avec Vincent Price et Debra Paget) était un type secret, et pour tout dire peu fréquentable : raciste maladif, agoraphobe, fuyant l'exercice de sa propre sexualité, sympathisant des paisibles thèses du "Mein Kampf" de l'andouille à mèche... Mais, voilà -- entre son pays natal de Providence et le trauma de ses deux années d'exil intérieur à New York avant son retour au giron maternant de Providence -- cet homme-là a inventé un monde à lui seul, et quel monde !!! Le réalisateur américain John CARPENTER s'en est souvenu dans "L'antre de la folie" ou "Prince des ténèbres", soutenant d'ailleurs en plusieurs de ses interviews que cette lecture très jeune des oeuvres fantastiques et cauchemardesques de l'homme de Providence l'avaient convaincu de réaliser des films fantastiques et s-f "à la manière de H. P. Lovecraft " ! Le bref passage terrestre de Howard Phillips LOVECRAFT fut évidemment un cauchemar, qui s'acheva dans les souffrances occasionnées par un cancer du duodénum (sans doute lié à sa très mauvaise façon de s'alimenter)... Maurice Lévy dans son magnifique et très court essai "Lovecraft ou Du Fantastique" (initialement, thèse de lettres modernes, paru ensuite chez l'éditeur "10/18" en 1972, réédité en 1985) avait également percé le mystère : nous comprenons, grâce à cet ouvrage pertinent, comment nous sommes passés du ressenti et du descriptif fantasmatique des "étrangers" new-yorkais, tous unanimement "répugnants" (Noirs, Italiens, Latinos, etc.) aux tentacules, puanteurs et autres abominations indescriptibles qui semblent naturels aux "Grands Anciens" qui, réunis, formeront la joyeuse tribu de l' "indicible" Mythe de Cthulhu... Sans parler de "l'indice" de la syphilis paternelle... Tel écrivain -- ou écrivant -- français, récemment goncourtisé (heum, heum...), a évidemment palabré sur les aspects les moins ragoutants -- sans doute "fascinants" ? -- de l'homme et son oeuvre. "L'Herne" a, en tout cas, su rendre hommage très tôt à cet écrivain-inventeur -- dont l'importance avait été sous-estimée dans son propre pays --, le mettant ainsi au rang des plus grands du XXème siècle (Claudel, Proust, Breton, Gracq, Simenon, etc.) ... et nous devinons aujourd'hui combien son oeuvre le mérite. L'illustration de couverture par Philippe DRUILLET est convaincante : la statue à l'effigie de l'auteur, aborant une moue dépressive et muni d'oreilles de chauve-souris, s'effrite dans un désert inconnu...
Lien : http://www.regardsfeeriques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1311
ElGatoMalo
  17 avril 2019
On oublie souvent de dire que Lovecraft fut admiré et mis en avant par le mouvement Surréaliste. Bien plus que Freud qui les déçut profondément par son matérialisme intéressé et bourgeois. Ce que Lovecraft écrit de l'origine onirique du poème en prose Nyarlathotep justifie pleinement cet engouement.
Quand aux analyses qui basent son inspiration sur une tendance raciste, peut-être n'ont-elles pas complètement tord - ni tout à fait raison, puisque, amoureux des chats, intermédiaires positifs avec l'au-delà qui reviennent souvent dans ses histoires, il avait lui-même appelé son propre matou, Négro.
Premier post scriptum
Je viens de recevoir le livre (on m'excusera d'avoir fait la critique d'un livre que je n'avais pas encore lu et pour tout dire, en ce moment même je n'en ai encore lu que quelques quelques pages à peine mais il fallait que je réponde à une sorte d'urgence à laquelle je ne pouvais pas résister, un peu comme le personnage de Céléphaïs qui est attiré contre sa volonté par les falaises qui bordent son ancien village natal) et je me suis précipité sur la nouvelle Souvenir - entre autres -, pour la simple et bonne raison que j'ai moi-même essayé de la traduire - comme Nyarlathotep. Quelle déception devant le ton tolkiènisant des descriptions : les cornes de la lune se transforment en croissant et la mémoire n'est plus qu'un simple souvenir. Sans parler des choix de sens possibles, entre luxuriant et nauséabond, je laisse imaginer ce qui a été choisi ; de même entre empoisonné et sauvage ; vase et herbe; limoneux et gluant... Du coup, la vallée qui a son propre démon, et qui aurait dû empester l'enfer, devient une pimpante campagne décorée de fabriques digne d'un agréable bocage anglais.
Second post scriptum
Pour information, les Cahiers de l'Herne impriment à l'unité les exemplaires commandés en ligne sur leur site. A 33 euros plus 5 de frais de livraison, ce n'est donné mais d'occasion, même pour la seconde édition qui date de 1983, il faut compter au moins le double. Le livre contient plusieurs cahiers d'illustrations sur papier glacé dont les plus intéressantes sont des fac-similés de plusieurs lettres originales de l'auteur avec des dessins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Zorglub258
  26 novembre 2019
Je ne raffole pas de Poe ni de Lovecraft. Question de sensibilité. Trop descriptifs et intellectuels. Je préfère l'action et le suspense à l'analyse des méandres de l'âme humaine. Lovecraft est un écrivain connu pour ses récits d'horreur, fantastique et de science-fiction et est un peu oublié aujourd'hui, hormis par les fans. Pour preuve, peu de critiques et d'avis sur Babelio. Quant au cinéma, il a rarement utilisé ses textes pour en faire des scripts.
Commenter  J’apprécie          10
LifeInBooks
  13 juillet 2019
Formidable Lovecraft!
De "Démons et merveilles" à "La couleur tombée du ciel", ses titres ont bercé ma jeunesse. Ne vous laissez pas décourager par le style parfois ampoulé (c'était l'époque...et l'univers aussi), Lovecraft vaut la peine d'être (re) découvert.
Commenter  J’apprécie          20
Ogmar
  03 février 2018
Une véritable petite merveille pour tout les fans du maître de Providence...
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Les Cahiers de l'Herne (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Les Cahiers de l'Herne
Etienne Klein est physicien et philosophe. Il signe dans le "Cahier de l'Herne", consacré à André Comte-Sponville, un texte sur le temps et notre rapport à l'ennui, qui a toujours "une mauvaise réputation", mais qui peut aussi avoir des ressources, être un facteur créatif. le scientifique revient sur les définitions du vide et du néant, deux concepts bien différents qui intéressent les physiciens. Nous ne sommes pas égaux face à l'ennui, face au vide.
Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/la-grande-librairie-saison-12/1448617-a-quoi-sert-la-philosophie.html
+ Lire la suite
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
694 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre