AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Chantal Thomas (Autre)Pierre Ménard (IV) (Traducteur)
EAN : 9782757890523
192 pages
Points (07/10/2021)
2.61/5   27 notes
Résumé :
Une étude subversive des liens familiaux et amoureux, qui révèle que les secrets les plus dévastateurs sont souvent ceux que l'on occulte.
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Rhodopsine
  02 février 2022
Défi ABC 2021-2022
Sous l'eau a au moins un mérite: son décor. L'arrière-pays niçois, villa, piscine, place du village, un petit tour sur la Promenade , quelques palmiers, un peu de chaleur et des anglais en vacances. C'est déjà cela. Une intrigue ? Je n'irais pas jusque là, des personnages vaguement liés par les circonstances de la vie, (parler de secrets me semble une exagération), pas vraiment de surprise, lecture qui avance parce ce qu'on se dit que quelque chose va se passer (je vous rassure, je ne dévoilerai rien, si ce n'est qu'il n'y a pas grand chose à révéler). Cela fait un L, ni plus, ni moins.
Commenter  J’apprécie          50
photomum01
  26 mars 2015
Nice, l'été est torride sur la promenade des Anglais et dans la villa des touristes anglais l'atmosphère futile, louche, tendue...
Un huis clos à la manière d'un thriller...
Un roman étrange, atypique, une histoire confuse où se révèlent progressivement les non-dits de chaque personnage, car passé et secrets remontent toujours un jour à la surface...
et ainsi le lecteur en ressort perturbé si jamais il a réussi à y entrer...

Commenter  J’apprécie          50
TatieDanielle
  15 septembre 2022
Lire un livre en se demandant pourquoi on le lit et qu'est ce qui fait qu'on ne stoppe pas sa lecture , est le sentiment qui m'a suivit tout le long de ces 188 pages. ... j'ai frisé l'ennui mais les 20 dernières pages ont su redonner du souffle à cet ouvrage...et j'ai compris alors la lente mise en scène du scénario.
Par contre, j'aimerais savoir ce qui vaut tant d'éloges à cette auteure. Peut-être que la traduction n'est pas à la hauteur? Peut être est ce trop subtil pour moi et que l'essence de ce livre m'a échappé. Perso, je ne le recommande pas et in finé, je me suis ennuyée....seule la curiosité m'a faite tenir afin de savoir où Déborah Levy voulait m'emmener. C'est peut-être là que ce situe l'intérêt ?
Commenter  J’apprécie          10
Ophelien
  02 décembre 2022
Difficile de résumer ce livre qui n'a pas du tout fonctionné sur moi.
Des vacances, une belle maison, une invitée inconnue au comportement étrange qui se baigne nue dans la piscine, bref, difficile de vous dire où va réellement ce roman parce que je ne lui ai trouvé aucune direction particulière.
Je pensais y trouver du mystère mais pas aussi épais au point de n'y rien comprendre. Ce roman est court, ses chapitres aussi, avec différents personnages, alors on pourrait croire à quelque chose d'incisif, qui va droit au but mais non, on se perd dans des pensées éparpillées, des détails incongrus. Je l'ai trouvé très long malgré le peu de pages qu'il contient.
Je n'ai pas du tout été séduite !
Commenter  J’apprécie          00
vero01
  11 juin 2015
Sous l'eau. J'y suis restée jusqu'à la fin du livre sans m' immerger dans cette histoire sans intérêt.
Je me suis ennuyée à la lecture. le sujet aurait mérité d'être mieux exploité. Dommage.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Lexpress   02 février 2015
La Britannique Deborah Levy imprime à son premier roman à l'écriture à la fois ciselée, sensuelle et sensible, une dimension mystérieuse et envoûtante.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ZilizZiliz   29 mai 2015
Comme tous les gens indiscrets, il vous jure la main sur le coeur que sa bouche restera cousue mais la bouche de Jurgen n'est jamais cousue, un énorme pétard la maintient ouverte en permanence. (p. 37)
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Deborah Levy (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Deborah Levy
Rencontre animée par Elisabeth Philippe - Interprète : Marguerite Capelle
Après Ce que je ne veux pas savoir et le coût de la vie (diptyque couronné par le Prix Femina du roman étranger en 2020), la britannique Deborah Levy clôt son cycle autobiographique. Ces trois textes captés « dans la tempête de la vie », disent une manière d'être au monde et revendiquent avec brio la conquête d'un espace à soi. Une idée qui traverse aussi le nouveau livre d'Emanuele Coccia qui fait de la maison, notre maison, une expérience de pensée. Elle le conduit à élaborer une philosophie du vivant, qui construit une intimité avec ce qui l'entoure, préalable essentiel à l'altruisme.
Au coeur de ces deux textes en forme de promenades réflexives, une méditation belle et profonde sur ce que c'est qu'habiter.
À lire – aux éditions du Sous-sol : Deborah Levy, État des lieux, trad. de l'anglais par Céline Leroy, 2021 – À paraître le 4 novembre : Coffret trilogie Deborah Levy : Autobiographie en mouvement (Ce que je ne veux pas savoir / le Coût de la vie / État des lieux).
Emanuele Coccia, Philosophie de la maison, trad. de l'italien par Léo Texier, éd. Rivages, 2021.
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature sud-africaineVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1690 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre