AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dominique Defert (Traducteur)
EAN : 9782264043313
445 pages
Éditeur : 10-18 (14/02/2007)
4.06/5   18 notes
Résumé :

Au XVIIe siècle, la mystérieuse Amsterdam est le lieu où tous les rêves de richesse se réalisent. Sauf pour Miguel Lienzo. Ruiné par la chute des cours du sucre, ce négociant juif passe ses journées à battre le pavé à la recherche d'un moyen pour se renflouer. Contacté par la belle et ténébreuse Geertruid afin de mettre la main sur le trafic du café, il tient sa chance de refaire f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Renaixdescendres
  18 mai 2021
Voici un très beau jeu de dupes et de tromperies où des personnages peu scrupuleux se battent à coup d'obligations et d'échanges de mauvais procédés dans le monde de la finance boursière d'Amsterdam au 17/18ème siècle.
Mais qui tire les ficelles de tous ces pantins qui conspirent les uns contre les autres ?
L'auteur ( le traducteur ) nous offre un style riche en images colorées et parfums qui a réussi à me transporter aisément au milieu de la bourse hollandaise en effervescence et au sein de la société juive établie là bas à cette époque pour fuir l'inquisition.
J'ai suivi avec intérêt les conditions de vie des uns et des autres et j'ai apprécié aussi la mise en avant des vertus du café, mystérieux breuvage pour moi qui n'en bois jamais !
Je conseille donc ce livre pour toutes les informations qu'il recèle ainsi que pour l'intrigue qui même simple reste très divertissante et bien menée.
Commenter  J’apprécie          92
sbahia
  01 septembre 2014
Un thriller financier d'une autre époque : celle du début du capitalisme, celle où Venise et la Flandre étaient maîtres des mers et du monde, celle où il fallait s'y prendre de semaines, des mois à l'avance pour transmettre des ordres de bourse de part l'Europe... Une bonne description des personnages, des moeurs, des différences religieuses et du monde de la finance, juive particulièrement. le café et le négoce maritime auraient pu être plus développés. Sinon, un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          40
SebastienCreo
  04 octobre 2012
Je viens de finir à l'instant ce roman fort intéressant sur la première bourse universelle, celle de 1659 à Amsterdam. Un roman fort bien documenter sur les problèmes de la bourse parfois on ce serait cru en 2012 juste à une plus petite échelle. J'ai bien aimé les personnages qui sont toutes en épaisseurs, tous ne sont pas méchants ou avide de pouvoir mais parfois d'un peu de tous. C'est la force du roman le seul bémol pour moi ce fut de me perdre avec tous les avoirs et les dettes qui changaient tout le temps. le reste, j'ai passé un bon moment de lecture. À lire pour ceux qui aime l'histoire avec petit h ou un grand H.
Commenter  J’apprécie          30
brinvilliers
  05 mai 2012
Le café à Amsterdam en 1659 devient la nouvelle de faire fortune, mais les pièges sont nombreux, les alliés ne sont pas ceux que l'on croit, et l'actuelle bourse montre toute sa perversité. Mais lorsque l'on est passionné comme Miguel Lienzo, on cherche à monter vers le haut
Commenter  J’apprécie          10
thisou08
  20 mars 2017
Je lui ai accordé 50 pages, au-delà desquelles je ne vais pas si le livre ne me plait pas, ce qui fut le cas.
D'autres livres m'attendaient !!!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
RenaixdescendresRenaixdescendres   18 mai 2021
Annetje arriva alors avec les bols de café. Hannah sentit l'odeur et l'eau lui monta à la bouche à l'idée de goûter de nouveau à cet élixir. Plus encore que son parfum, elle adorait l'effet que ce breuvage avait sur elle. Si elle avait été une érudite, elle aurait été capable d'élucider le moindre point obscur de la Torah ! Si elle avait été marchande, elle aurait surpassé en intelligence tous les hommes de la bourse ! Voilà qu'elle pouvait de nouveau porter ce liquide à ses lèvres, savourer son amertume délicieuse. Le café était comme Miguel, songea-t-elle : aigre-doux et irrésistible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
brinvilliersbrinvilliers   28 août 2013
Parido, finalement, donna à la fille cent florins et la chassa de son logis. Lienzo put de nouveau marcher dans les rues de Vlooyenburg sans craindre l'assaut des grands-mères et des enfants. Mais une nouvelle inquiétude avait remplacé l'ancienne. Si Parido apprenait que Lienzo était derrière cette infamie, sa vengeance serait sans pitié.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de David Liss (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Liss
David Liss est reçu sur le plateau de Barbara Peters. 6/6
Non sous-titré.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2453 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre