AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Sandrine Faoro (Traducteur)
EAN : 9782016285817
192 pages
Éditeur : Hachette (24/06/2020)
3.94/5   51 notes
Résumé :
Sur un campus universitaire situé au bord d’une lagune, des événements inquiétants se succèdent. Des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures, puis réapparaissent, hagards, comme vidés de leur âme. Il n’en faut pas plus pour que la rumeur se propage : le campus est hanté. Diana, elle, a fait sa rentrée universitaire comme tous les autres étudiants, mais elle cache un secret. C’est une sirène. Elle vient de la lagune et a choisi, à ses 18 ans, de venir vivre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 51 notes
5
7 avis
4
13 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
0 avis

Analire
  02 juillet 2020
Strawberry Moon est une saga jeunesse dont la particularité est que l'histoire se décline en partie sous forme de roman graphique, avec de magnifiques illustrations réalisées par l'auteure elle-même. C'est vraiment l'atout majeur de ce livre, le petit plus qui fait toute la différence, qui enrichit et sublime parfaitement le texte. J'ai eu un véritable coup de coeur pour ces planches colorées, à la lisière entre le manga et les dessins animés.
Pour parler de l'histoire, nous voici plongé dans le monde fantastique des sirènes. Diana, une jolie sirène blonde, a passé l'étape du Conseil de la Lagune qui l'autorise à résider sur la terre ferme, dans le monde des humains. Elle y rejoint Mako, Lucas, Edlyn et Isla, eux-même habitant de la lagune, qui ont transformé leurs queue de sirènes et tritons en jambes humaines. Mais les humains ne savent pas qu'il existe des êtres surnaturels vivants sous la mer et ils ne doivent en aucun cas être au courant de leur existence, au risque de mettre en péril la vie de l'ensemble des sirènes. Mais lorsque Diana rencontre Eiden, un jeune humain sympathique et séduisant, le coup de foudre est immédiat. Bien que les relations entre humains et sirènes soient proscrites, Diana se rapproche dangereusement du jeune homme.
Les amoureux de l'univers Disney, avec notamment La Petite Sirène, devraient apprécier ce roman. Il y a peu, j'ai lu The surface breaks de Louise O'Neill, qui était une revisite de l'histoire originelle, où l'on retrouvait une sirène, privée de sa voix et propulsée parmi les humains. Dans Strawberry Moon, la revisite du mythe est plus libre, mais on y décèle tout de même des éléments légendaires communs à La Petite Sirène : la lagune, les sirènes, les tritons et les terribles murènes. L'univers est fantastique, on se sent vite transporté dans ce monde féerique.
Néanmoins, j'ai trouvé l'histoire d'ensemble un peu simple, trop enfantine. Certes, c'est un livre à visée adolescents, mais il n'empêche qu'avec des personnages un peu plus travaillés et plus de vraisemblance dans l'histoire, cela aurait contribué à rendre le récit plus attractif et pérenne dans l'esprit des lecteurs. On constate également un déséquilibre flagrant dans la narration, avec une première partie assez lente, où Laia Lopez pose les bases de son histoire, présente les personnages et déploie contexte et atmosphère voulus. Puis une seconde partie beaucoup plus rapide, sans doute trop rapide même, où les actions s'enchaînent sans vrai liant. Une inégalité rythmique qui surprend, décontenance et aurait mérité plus de subtilités, où du moins un juste milieu entre ces temps tempo opposés. Strawberry Moon n'en reste pas moins agréable à découvrir et fera sans doute le bonheur des jeunes lecteurs !
Un second tome est actuellement en préparation et devrait voir le jour en novembre prochain. le dénouement de ce premier tome apporte son lot de surprises et d'actions, c'est un très bon cliffhanger, qui présage une suite détonnante ! Par conséquent, je pense me procurer le tome 2, pour pouvoir continuer à suivre les aventures de nos jeunes sirènes et tritons et en apprendre plus sur les mystères qui entourent la lagune.
Un roman jeunesse aux graphiques sublimes, qui nous plonge dans l'univers féerique des sirènes. Bien qu'assez simple, l'histoire reste plaisante à lire.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Anae75
  24 juillet 2020
Strawberry Moon est le tome un d'une série de romans graphiques sur les sirènes qui vivent cachées parmi les humains sur un campus universitaire. Deux choses ont fait que j'ai eu envie de lire ce livre. Tout d'abord les illustrations, je suivais déjà l'auteur sur son compte Instagram et j'adore ce qu'elle fait. Elles sont très jolies, la palette couleur est harmonieuse et je trouve qu'elles s'accordent bien avec l'histoire. La deuxième chose, c'est le thème des sirènes. Depuis toujours, j'adore les sirènes. Ma première princesse préférée de Disney était Ariel et j'ai adoré la série H2O. Même si on les a rendu de plus en plus angéliques avec le temps alors qu'elles étaient, dans l'Antiquité, des femmes oiseaux enfants des Enfers, j'aime beaucoup cette idée de femme poisson vivant cachée parmi les humains et dans l'eau. Enfin voilà, les magnifiques illustrations et les sirènes, je ne pouvais que le vouloir !
Le livre est écrit à la troisième personne ce qui permet de suivre tout plein de personnages. Sur le campus, il y a un groupe de deux sirènes et deux tritons auxquels va se rajouter la nouvelle : Diana. C'est sa première fois dans le monde des humains et elle découvre tout alors qu'elle est censée déjà tout connaître. Edlyn et Mako, les deux autres étudiants non humains vont l'aider ainsi qu'Isla et Lucas qui ont déjà fini l'université il y a longtemps mais qui ont décidé de rester pour aider les nouveaux arrivants de la lagune. Puis, elle va rencontrer Eiden, un humain colocataire de Mako, et une histoire très mignonne va commencer entre eux, alors que c'est un peu mal vu étant donné qu'ils ne sont pas de la même espèce. Parallèlement, on suit aussi les autres qui vont enquêter sur un mystère autour des élèves du campus. Plusieurs nuits d'affilées, des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures avant de revenir trempés et comme vidés de leur âme. le groupe d'êtres marins soupçonnent une autre espèce de la lagune et vont enquêter pour connaître le fin mot de l'histoire. Bien sur, comme je les enchaîne en ce moment, il y a un énorme cliffhanger à la fin qui donne vraiment envie de lire le tome deux à paraître en novembre 2020.
Les personnages sont tous différents mais aussi très sympathiques. J'adore leur design et la façon dont l'auteure a su retranscrire leur personnalité dans leur physique. le premier que l'ont rencontre, est Eiden, un étudiant en architecture. A première vue, on voit qu'il prend à coeur ses études et qu'il ne fait quasiment que ça. Puis Diana va arriver et il va se rendre compte qu'il n'y a pas que les études qui sont intéressantes. Je l'aime bien car il est un peu timide et que ce n'est pas le bad boy sans filtre qu'on n'a l'habitude de voir dans les romans. Bronzé et châtain foncé, il a tout d'un humain normal et innocent qui va se retrouver en plein dans une histoire de magie sans le savoir.
Le deuxième personnage à faire son entrée est Diana, la nouvelle sirène qui découvre le monde des humains pour la première fois. C'est une jeune fille curieuse qui est émerveillée par tout ce qu'elle voit mais, malheureusement, elle doit cachée ses émotions pour ne pas paraître suspecte aux yeux des humains. Vu qu'elle doit s'habituer au monde des humains, il y a certains comportements qu'elle a et qui la rendent bizarre comme regarder les gens sans gêne ou leur faire un salut militaire pour dire bonjour. C'est justement cette innocence qui la rend si spéciale et adorable. Visuellement parlant, je la trouve très jolie avec ses longs cheveux blonds platine mais surtout la façon dont elle s'habille. Elle a tout le temps des boucles d'oreilles avec une étoile de mer turquoise au bout et des bagues à chaque doigt. Mais ce que je trouve le plus beau chez elle, c'est sa queue de sirène. Elle est grande, de couleur rose et bleu et lumineuse. En fait, j'aime beaucoup le design des sirènes et des tritons. J'aime bien le fait qu'on ne voit pas la limite entre la queue et le ventre, les ailerons fins et translucides qu'ils ont sur leurs coudes et les petites tâches pailletées sur leurs bras. Encore une fois, le physique du personnages colle très bien avec sa personnalité, adorable, curieuse et vraiment très jolie.
Ensuite, on a Isla et Lucas, les deux mentors. Isla est une jeune femme assez rondelette mais ce n'est qu'un détail. Elle a les cheveux rose-gold, des grandes créoles roses et porte tout le temps du rose. Même ses yeux sont roses ! Sa queue de sirène est un dégradé rose (quelle surprise !) que je trouve particulièrement beau. Elle est enthousiaste, constamment souriante et coud ses propres vêtements. Elle est aussi très sympathique et donne envie d'être amie avec elle. Lucas, est un triton noir avec les cheveux rouges. Il est grand, beau et aussi très sympa. Sa queue de triton est blanche avec des tâches rouges et ressemble beaucoup au corps d'un grand poisson que l'on trouve souvent dans les aquariums des restaurants asiatiques. Etant les aînés du groupe, ils vont tous les deux beaucoup enquêter sur le mystère autour des étudiants sans âmes sans forcément tout révéler aux autres.
Pour finir, on a Edlyn et Mako. Edlyn est une jeune femme noire qui est atteinte de vitiligo. J'ai mis du temps à me rendre compte de sa dépigmentation, peut être parce que je ne faisais pas assez attention aux illustrations. Elle a un style sportif et de magnifique cheveux châtains foncés. Sa queue de sirène est tigrée jaune et vert et je la trouve vraiment jolie. du groupe des cinq, elle est la moins gentille. Quand Diana est arrivée, elle lui a dit qu'elle serait sa baby-sitter et qu'elles deviendraient amies seulement si la jeune sirène se comportait bien. Bien sur, elle s'est vite radoucie. Elle tient vraiment à coeur les règles de leur présence sur terre comme par exemple ne pas se lier d'amitié avec les humains. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle a du mal à accepter Eiden dans le groupe même si elle finit par au moins le tolérer. le dernier, c'est Mako. Il est différente des autres car sa queue de triton n'est pas souple et coloré mais celle d'un requin. Avec ses cheveux bleus et la moitié de son crâne rasé, il fait très rockeur. C'est un blagueur et un petit bon à rien, ce qui est vraiment drôle. Son adaptation chez les humains a été une vraie calamité et Edlyn dit même à Diana que si elle veut savoir comme elle ne doit pas se comporter, elle doit suivre l'exemple de Mako. D'ailleurs, les deux amis aiment souvent se taquiner et s'embêter. Mako est aussi le colocataire d'Eiden et c'est grâce à lui que l'humain et Diana vont se rapprocher. Malgré « l'interdiction » d'être ami avec des humains, il est très proche de son colocataire et l'intègre au groupe.
Ce livre est court mais j'ai adoré chaque page que j'ai lu. Les illustrations sont magnifiques et le texte, bien que simple, est bien et agréable à la lecture. L'histoire est super et le cliffhanger donne vraiment envie d'avoir la suite. J'ai hâte de lire le tome deux et espère qu'il y en aura plus car je ne sais pas si je suis prête à lâcher Diana, Eiden, leur bande et leurs aventures.
Lien : http://www.livresavie.com/st..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AroundAbook
  18 janvier 2021
Je suis tombée amoureuse de ce livre. Littéralement. Tout d'abord, j'ai un genre de livre très différent de ce que j'ai l'habitude de lire. Ça change des romans, des mangas et des webtoons. Mais si je devais comparé, je dirais que ce livre illustré est le parfait mélange entre un roman et un webtoon. Comme vous avez pu le voir en début d'article, c'est un livre assez court (qui fait moins de 200 pages) : je l'ai dévoré en trois heures. J'aurai aimé qu'il y en ait plus ! Mais bon, si vous n'aimez pas trop les gros romans, ce livre est juste ce qu'il vous faut. L'écriture du livre est assez simple et facile à comprendre, mais ne faites pas l'erreur de penser qu'il s'agit d'un livre pour enfant juste parce qu'il y a des dessins. Ce livre s'adresse bel et bien aux adolescents et même aux adultes.
En parlant de dessins d'ailleurs, je vous ai déjà dis que j'aimais beaucoup cette artiste, mais arrêtons-nous juste quelques instants sur les dessins incroyables qu'elle nous a proposé dans ce livre ! Chaque détail est soigné, qu'il s'agisse des personnages comme des décors et des paysages. L'atmosphère qui se dégage de ces dessins peut être aussi légère qu'angoissante quand il le faut… bref, je ne peux être qu'en admiration devant ces planches illustrées. Les personnages de ce livre sont tous aussi attachants les uns que les autres, même si certains peuvent paraître froids et distants au début de l'histoire, on s'y attache tout de même. Chacun a ses secrets, son passé, et c'est vraiment sympa que Laia ait pensé ça, même si le roman est court, on apprend à mieux connaître chacun des personnages.
Si je ne devais faire qu'un seul reproche à ce livre, c'est que l'autrice a fait le choix de répéter dans ses dessins ce qui venait d'être dit dans les pages précédentes. de ce fait, les dessins n'apportent rien de nouveau à l'histoire et je trouve ça dommage, car ils sont incroyablement beaux et mériterait plus d'attention. J'aurais adoré y découvrir quelques passages en plus. Hormis ce détail, Strawberry Moon est pour moi une histoire qui mérite d'être lue car elle nous plonge dans un univers fantastique autour des sirènes et autres créatures de la lagune, et je trouve ça plutôt chouette. Ce roman est rempli d'amour et de mignonnerie, et c'est ça que l'on aime ici !
Il s'agit là du premier livre écrit et illustré entièrement par Laia López, et je l'ai trouvé génial pour un premier roman. le deuxième tome est déjà sorti en espagnol, et sa traduction française ne sort qu'au mois de novembre. Il va falloir s'armer de patience pour découvrir la suite des aventures de cette bande d'étudiants !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
theannashaw
  15 janvier 2021
Quand j'étais enfant, mon dessin animé favori était La Petite Sirène, et je jouais à Ariel dans ma baignoire. Depuis, j'ai développé une phobie pour les créatures marines diverses et variées, mais ma passion pour les sirènes est restée. Alors, quand j'ai découvert qu'Hachette publiait une histoire de sirène, qui plus est illustrée de dessins sublimes qui m'ont rappelé certaines de mes bandes dessinées d'enfance, je n'ai pas hésité à plonger à la suite de Diana et ses amis.
Sur le campus universitaire qui borde la lagune, des étudiants disparaissent puis reparaissent, trempés et hagards. le campus serait-il hanté ? Une chose est sûre, les humains ne sont pas les seules créatures à arpenter les couloirs de l'université, et les eaux de la lagune abritent différents groupes de sirènes et autres créatures. Diana est l'une d'entre-elles, et à dix-huit ans, elle est enfin autorisée à découvrir le monde des humains. Entourée d'amis sirènes, Diana oublie petit à petit son enfance solitaire pour profiter de sa vie étudiante sans se faire remarquer. Mais garder un secret devient compliqué quand les disparitions deviennent plus fréquentes, et que Diana commence à ressentir des sentiments pour Eiden. Mais les relations entre humains et sirènes sont interdites. Diana pourrait bien tout perdre...
J'ai passé un très chouette moment de lecture avec ce roman qui m'a rappelé, par son ambiance, son histoire, ses personnages et ses dessins, bon nombre de mes lectures d'adolescente et de pré-adolescente. C'est une lecture à la fois pleine de mystère et de magie, portée par des protagonistes tous plus attachants les uns que les autres.
A commencer par Diana et Eiden. On aime Diana pour son côté presque enfantin quand elle s'émerveille de tout, mais aussi pour la solitude dont elle a souffert enfant et qui ne la rend que plus touchante et attachante. Et ce n'est pas Eiden qui dira le contraire. Ah Eiden ! Comment ne pas tomber sous son charme en même temps que Diana?! C'est un garçon foncièrement gentil et un peu maladroit, qui nous séduit par sa timidité, sa maladresse, et le peu de conscience qu'il a de son capital séduction.

Et puis, il y a les personnages secondaires, à commencer par la petite bande de sirènes vivant au milieu des humains, qui aide Diana à se faire à sa nouvelle vie : Mako, intrépide et drôle, qui est également le colocataire d'Eiden, Lucas, le musicien de la bande, Edlyn, qui cache un coeur tendre sous ses airs de dur à cuire, et Isla, mon personnage favori, avec ses tenues délirantes et sa joie de vivre communicative. Enfin, Liv, la grande soeur d'Eiden, attachante malgré le secret qu'elle semble cacher à tout le monde.
Ce qui nous amène à l'histoire. Ou plutôt aux histoires, car il y a différents arcs narratifs dans ce roman. En premier lieu, l'histoire de Diana, son passé de sirène un peu particulière, son entrée dans sa nouvelle vie, et son début d'histoire avec Eiden. Sans compter les mystérieuses disparitions d'étudiants, et les différents arcs narratifs correspondant à chacun des personnages secondaires, notamment le secret de Liv et le mystère autour de la tache de naissance dans le dos d'Eiden.
Mais pour moi, la vraie force de ce roman ce sont les illustrations façons manga qui l'enrichissent. Tantôt drôles, tantôt sublimes, elles apportent un réel plus à ce roman. On aime particulièrement le talent de l'autrice pour transmettre les émotions de ses personnages et dessiner des tenues sublimes, le tout dans des couleurs éclatantes.
C'est un roman facile et agréable à lire, dont les différents arcs narratifs nous tiennent en haleine du début à la fin qui arrive sur un beau suspense. Richement illustrée, cette histoire de sirène séduira à coup sûr les fans de ces créatures marines ainsi que les amateurs de ce style de dessin. Pour ma part, il me tarde de découvrir ce qu'il adviendra de la petite bande dans le second volet de leurs aventures.
Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChuutJeLis
  19 juillet 2020
Diana une sirène de la lagune va intégrer le monde des humains et rejoindre l'université où d'autres sirènes et tritons sont déjà mélangés aux étudiants. Elle va devoir apprendre à se comporter comme eux et se fondre dans la masse. Mais en même temps un phénomène étrange se produit, certains des étudiants disparaissent quelques jours et réapparaissent comme vider de leur âme...
J'avais repéré ce roman graphique en Vo grâce à la sublime couverture. Je pensais que c'était un roman graphique basique avec des illustrations et des bulles de dialogues. J'ai donc été super surprise en découvrant qu'il s'agissait plutôt d'un roman jeunesse accompagné de quelques jolies illustrations.
J'ai été assez déçue de ma lecture, clairement il ne se passe rien avant les 5 dernières pages du livre, j'ai sauté des lignes entières sans pour autant perdre quelconque information. J'attendais plus de mystères et d'actions mais on ne fait que suivre Diana dans son intégration sur terre et on découvre avec elle les autres sirènes et tritons.
Les personnages sont sympas (big up a Isla) et les illustrations sublimes mais je m'attendais à plus d'aventures.
Niveau dessins le style de l'autrice est magique et tout en couleurs, par contre des bulles de dialogue reprenant exactement le texte se trouvent sur presque toutes les illustrations, j'ai pas trouvé ça utile car on lit à nouveau ce qu'on vient de lire la seconde d'avant et ça n'apporte rien à l'image.
C'est un roman graphique que je conseillerais pour les 10/12 ans à lire au bord de l'eau pour l'été.
La fin m'a tout de même donné envie de lire le tome 02
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   27 juin 2020
Ce qu'il devait faire, c'était entamer une conversation à la fois amusante et naturelle. Paradoxalement, il n'y avait évidemment rien de moins naturel que de réfléchir aux sujets de conversation qui paraîtraient les plus naturels.
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   26 juin 2020
Désormais nous sommes unis par le destin. Nous sommes une famille. Et en famille, on n'est jamais seul.
Commenter  J’apprécie          90
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   07 septembre 2020
Les deux autres lui promirent de garder le secret, réalisant à cet instant à quel point Diana s’ouvrait à eux. Ils commençaient tout juste à comprendre ce que la jeune fille avait vécu : la difficulté d’être une Aysun, le poids accablant de toutes les attentes sur ses épaules.
Commenter  J’apprécie          10
junepepitojunepepito   14 mars 2021
- C’est quoi, une amoureuse ? l’interrogea-t-elle, hésitante. Moi aussi je peux en avoir une ?
- Toi, tu peux avoir tout ce que tu veux, répondit-il sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          20
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   07 septembre 2020
Depuis plusieurs décennies, le conseil de la lagune laissait les sirènes et les tritons choisir, au moment de leur majorité, s’ils préféraient rester sous l’eau ou tenter leur chance à la surface en prenant apparence humaine.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Laia López (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laia López
Découvrez le booktrailer du premier roman écrit et illustré par Laia Lopez Strawberry Moon - la fille de la lune à paraître chez Hachette Romans le 24 juin
Pour en savoir plus ou pré-commander le roman rdv sur https://www.lecture-academy.com/livre/strawberry-moon-la-fille-de-la-lune/
autres livres classés : sirènesVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature espagnole au cinéma

Qui est le fameux Capitan Alatriste d'Arturo Pérez-Reverte, dans un film d'Agustín Díaz Yanes sorti en 2006?

Vincent Perez
Olivier Martinez
Viggo Mortensen

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , espagne , littérature espagnoleCréer un quiz sur ce livre

.. ..