AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290140309
Éditeur : J'ai Lu (04/10/2017)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 114 notes)
Résumé :
Au début des années 1930, la jeune Marie est forcée de quitter le foyer familial : son père, catholique, s’oppose à sa relation avec l’instituteur protestant du village et l’envoie rejoindre ses deux frères installés à New York. Après un temps d’adaptation difficile dans un monde bien loin de sa Frise natale, elle entreprend de conquérir la ville et ses élites culturelles grâce à une recette de cheesecake qu’elle adapte avec les ingrédients locaux. Soixante-dix plus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  26 août 2016
Une lecture croustillante dehors et fondante à l'intérieur ...
[ A réserver plutôt, à un lectorat féminin ].
1932, Frise orientale (Allemagne) , Marie est amoureuse de son collègue instituteur , Arthur .
Comme ils ne partagent pas la même religion, et avant qu'ils ne "fassent des bêtises" , le père de Marie l'expédie manu militari à New-York . Elle y rejoindra ses frères qui ont ouvert un restau à Brooklyn .
Tout d'abord ouvrière en usine , elle va apprendre l'anglais puis aider de plus en plus ses frères en apportant une valeur ajoutée au restau : son fameux cheese-cake , dont la recette est transmise dans sa famille , à une seule personne par génération . Ce gâteau connaitra un immense succès et Marie va devenir une personne incontournable . Pendant ce temps , Arthur et elle , économisent en vue de son retour , afin de se marier .
2002 : Allemagne . Sa nièce, Rona accusant deux échecs , coup sur coup , accepte d'accompagner en voyage , son grand-père aux USA , afin qu'il revoit sa soeur , Marie .
Et si Rona s'avérait être la future héritière de la fameuse recette ?
Alternant brillamment les deux époques , Sylvia Lott nous propose une fresque familiale d'un romantisme incroyable .
Je serai brève sur les passages concernant Rona , que j'ai trouvés moins originaux , moins intéressants et surtout très mièvres vers la fin .
Mais en ce qui concerne l'histoire de Marie, Whaouh !
C'est romantique sans être "gnan-gnan", gourmand , historique , plein de suspens . Vraiment , elle aurait mérité un roman rien que pour elle et pourquoi pas un film ...
Est-ce possible d'être nostalgique d'une époque des Etats-Unis, que je n'ai pas connue ?...
J'aime tout : l'arrivée vers un nouveau monde, New-York, l'espoir, le découragement parfois, la solidarité familiale, l'entraide amicale, la parole donnée , le travail comme base de l' élevation sociale.
Et puis cette Amérique qui se termine , (celle de la prohibition) , et celle qui commence , New-York qui se développe , la liberté des femmes...
Et ailleurs , le nazisme qui monte, qui monte ...
Vous auriez tort de faire la fine bouche et de bouder Marie et son fameux cheese-cake , à moins que vous soyez au régime , car ce roman qui célèbre la gourmandise vous fera virtuellement prendre 2kilos ...
Mais , ♫ " c'est si bon "! ♫ ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
iz43
  22 octobre 2017
La lecture de "La pâtissière de Long Island" s'est apparentée à la dégustation d'un cheesecake: pleine de curiosité (je n'en ai jamais mangé), onctueuse et savoureuse.
Je viens de passer un moment délicieux avec ce roman que j'ai dévoré sans retenue. On y découvre la vie de Marie, une jeune fille allemande dans une région où la vie est particulièrement difficile pour ne pas dire ingrate. le dur labeur, les convictions religieuses, la bonne conduite. Marie y est habituée et s'y soumet de bonne grâce jusqu'à ce qu'elle tombe amoureuse d'Arthur, un jeune instituteur protestant. Leur relation secrète est bientôt découverte et Marie se voit expédiée en Amérique auprès de ses frères déjà partis trouver une vie meilleure.
Marie jeune femme naïve doit donc s'habituer à un nouveau cadre de vie complètement différent. Quel contraste entre la Frise, région pauvre d'Allemagne où ses parents vivent de l'exploitation harassante de la tourbe et l'Amérique, là où tout est possible.
J'ai adoré suivre le parcours de Marie, la voir prendre son envol, au fil de ses rencontres et de ses expériences. J'ai beaucoup aimé cette "personne" réfléchie, apaisante, qui se sait se contrôler et faire les bons choix même si ce n'est pas facile d'être une jeune femme à son époque. Obéir toujours, aux parents, puis aux grands frères, aux convenances... mais Marie a plus d'un atout dans son sac. C'est la fameuse recette du cheesecake confiée par sa tante Frieda qui va changer sa vie.
J'ai apprécié également la manière dont est construit le roman. Marie à l'aube de ses 90 ans souhaite revoir un de ses frères qui est resté au pays. Celui-ci fait donc le voyage accompagné par sa petite fille Rena, la quarantaine, qui n'a pas grand chose à faire puisqu'elle vient de se faire licencier et larguer (le même jour et oui la vie est dure). de cette rencontre, jaillissent les souvenirs de Marie entrecoupés habilement par certains passages consacrés à Rena.
A travers la vie passionnante de Marie, j'ai pu découvrir l'Allemagne avant la seconde guerre mondiale et comprendre dans quel contexte a pu s'installer la doctrine d'Hitler. La partie Amérique est aussi passionnante.
Bref, j'ai beaucoup aimé ce voyage dans le temps.
Merci à Babelio et aux éditions j'ai lu de m'avoir sélectionnée pour découvrir ce beau roman de Sylvia Lott et le cheesecake !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Jolap
  22 janvier 2017
J'ai eu quelques difficultés à parcourir les premières pages. Très vite j'ai été emportée par cette charmante histoire. Marie vit en Frise Orientale et aime l'instituteur protestant au grand désespoir de son père. Ce dernier l'envoie à New-York chez ses deux fils, espérant que la distance estompera les sentiments de Marie. A New-York Marie découvre l'indépendance. Elle travaille avec une opiniâtreté sans égal et vit à un rythme effréné. Elle a des idées, s'y accroche et c'est ce parcours original qu'il nous est donné de découvrir.
Des décennies plus tard c'est sa petite fille Rona qui va raconter son histoire. C'est Rona que la vieille dame a choisi pour confier son secret. Si elle veut bien suivre ses conseils à la lettre elle s'affranchira des soucis professionnels et sentimentaux qui la tenaillent. En un mot, si elle suit le chemin tracé par sa grand-mère elle connaîtra la félicité. La recette scrupuleusement transmise par Marie entraînera une modification évidente du destin de Rona.
C'est souvent dans les périodes les plus troublées, dans les moments les plus sombres qu'une petite lumière suffit à éclairer un nouveau chemin, à condition de la voir....... cette petite lumière.
C'est une jolie histoire avec une trame philosophique que nous conte Sylvia Lott.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
CSBlitaussi
  05 avril 2018
La Pâtissière de Long Island est l'histoire de Marie Wiemkes et Rona Otten. Deux femmes, deux époques, deux histoires.
Début des années 30 : Pour l'empêcher de fréquenter l'élu de son coeur, les parents de Marie l'ont envoyée aux Etats-Unis chez ses frères à New York. Marie débarque à New-York avec le coeur brisé et une recette secrète pour faire un cheese-cake. C'est une recette que sa tante Frieda lui a confiée. Marie a fait la promesse de ne jamais relever la recette à personne et de ne la confier à une personne féminine de sa famille quand c'est le temps.
2002 : La vie professionnelle et sentimentale de Rona Otten se trouvent au plus bas au même moment. Elle se sent complètement perdue. La demande de son grand-père pour l'accompagner aux Etats Unis vient au bon moment, cela lui permet de se changer les idées. le grand-père de Rona, Jonny, souhaite rendre visite à sa soeur Marie, qui souhaite sincèrement revoir son frère à l'occasion de son 90e anniversaire.
C'est donc une histoire à deux niveaux. J'ai trouvé que l'histoire de Marie est beaucoup plus intéressante que celle de Rona. Marie est une jeune fille de la campagne de la Frise Orientale au début des années 30. J'ai apprécié l'évolution de ce personnage : au fur et à mesure qu'elle découvre la vie américaine, elle évolue dans sa manière de penser que je trouve assez moderne pour une jeune femme de cette époque. Elle est courageuse, curieuse et apprend vite à s'adapter à son nouvel environnement. J'ai bien aimé les descriptions fournies par l'auteure sur la société new-yorkaise et la situation des émigrants à cette époque.
L'histoire de Rona semble un peu fade et trop convenue à côté. C'est une femme de notre époque avec les problèmes de notre époque. Heureusement Marie lui a confié la recette de la tarte au fromage blanc qui fait du bien partout où elle est consommée.
Cette forme d'histoire me fait fortement penser à l'histoire d'Elsie et Reba dans Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy. Même structure, quasiment les mêmes époques et quasiment le même déroulement où le passé et le présent s'entremêlent. Je me souviens que j'ai trouvé l'histoire d'Elsie (le passé) plus intéressante que celle de Reba (le présent).
J'ai passé tout de même un bon moment de lecture en mode détente, mais je ne pense pas que je vais m'en souvenir longtemps
Challenge Multi-Défis 2018
Challenge Féminine 2018
Challenge Pavés 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
marmotte-g
  22 juillet 2018
Un livre facile à lire, on entre tout de suite dans l'histoire. Pour moi, trop de détail et beaucoup de personnages fait que l'on se perd un peu mais très vite seuls les principaux restent. Une histoire dans l'ensemble intéressante.
Commenter  J’apprécie          181
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   26 août 2016
"S'il vous plaît, laissez-moi vous convaincre , ai-je prié les banquiers ." Ceci" est ma garantie !".[...]
Ce n'est pas un gâteau, Madame Otten, a dit le directeur , la bouche pleine , c'est une arme !"
Le suppléant a souri ."Plutôt une drogue".
J'ai obtenu le crédit .
Commenter  J’apprécie          290
NadaelNadael   06 septembre 2016
« Tremblait-elle, au fond d'elle ? Était-elle sûre qu'il était réussi ? Elle me paraissait quand même un peu agitée. Elle observait les invités. Elle semblait crispée, à présent. Le silence s'est fait d'un coup, on n'entendait que le cliquetis des fourchettes à gâteau et des cuillères à dessert, le bruit de la mer, le cri des mouettes... et les premières exclamations de ravissement. Les traits du visage de tante Marie se détendirent, elle nous a adressé un sourire radieux, heureuse. Alors, moi aussi, j'ai pris une bouchée, avec un peu de coulis de fruit. J'ai fermé les yeux. Froid, soyeux et souple. La garniture compacte flattait les papilles et le palais, des arômes crémeux et acidulés s'élevaient, j'ai goûté du citron, une touche d'orange, de vanille. Hummm... Manne divine ! Ensuite, une bouchée de la mince base en pâte brisée. Croquante, croustillante avec de fins arômes de caramel brûlé. Et maintenant, les deux ensemble, avec une fraise fraîche, écrasée en haut du palais et mâchée très lentement. Merveilleux. (…) Une grande sensation d'harmonie s'était répandue aux tables sur la terrasse. Chacun semblait laisser ce moment reposer en lui-même. Personne ne cherchait à faire illusion auprès des autres. J'ai continué à manger avec délice. Une profonde satisfaction m'a emplie. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
iris29iris29   26 août 2016
[A propos de l'arrivée par bateau à NY]

Des petits points luisants organisés de manière géométrique illuminaient les grandes constructions grises . Les lumières de la grande ville calmèrent Marie . Chaque point jaune signifiait une pièce habitée . Et dans chaque pièce , quelqu'un travaillait , vivait, aimait . Les gens ... Ils étaient partout pareils, non ?
Commenter  J’apprécie          60
iris29iris29   26 août 2016
Ces derniers temps , il arrive de plus en plus souvent que des souvenirs oubliés refassent surface . C'est comme si quelqu'un fouillait dans un grenier avec une lampe .
Commenter  J’apprécie          110
iris29iris29   25 août 2016
Celui qui aime son enfant la châtie . Plus tard , elle m'en sera reconnaissante ."
Commenter  J’apprécie          203
Videos de Sylvia Lott (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvia Lott
"La Pâtissière de Long Island" de Sylvia Lott, éd. J'ai Lu. En librairie le 4 octobre 2017.
autres livres classés : émigrationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
226 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre
.. ..