AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782732459820
68 pages
Éditeur : La Martinière Jeunesse (03/06/2013)
3.96/5   78 notes
Résumé :
Keleana et le Seigneur pirate. Un coeur de glace, une volonté de fer, une aventure haletante de Keleana l'Assassineuse, en avant première de la sortie du livre en septembre. Combattante exceptionnelle formée dès son plus jeune âge, voleuse, maline, coquette et arrogante..., Keleana Sardothien est la meilleure assassineuse d'Arobyn Hamel, le Roi des Assassins du Nord. Elle est aussi sa protégée et son héritière.Envoyés en mission, avec son collègue Sam Cortland, à S... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,96

sur 78 notes
5
8 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
1 avis

Latulu
  16 novembre 2015
Bon... Heureusement que cette nouvelle était gratuite.. Ca commence mal ma critique hein ? Oui disons le franchement, je n'ai pas été emballée par cette histoire.
J'aime la fantasy lorsqu'elle est bien écrite. C'est le cas ici. En revanche, je n'aime pas qu'on prenne les ado pour des idiots. C'est également, à mon sens, le cas ici.
L'auteur nous présente une héroïne douée dans les arts de la guerre, assassineuse de son état, célèbre pour ses méfaits et future héritière du commandement de la guilde des Assassins, groupe réputé et redouté à travers le royaume.
Tout cela à 16 ans. Bref, passons, c'est en gros la tranche d'âge visé par cette saga.
Là où le récit tombe limite dans le ridicule, c'est la découverte soudaine de l'aversion de l'héroïne pour l'esclavage et le revirement complet de son compagnon, sorte de nemesis au masculin.
Bon. Là encore pourquoi pas ? Assassiner des gens pour des motifs politiques n'est pas scandaleux mais la vente d'être humain oui. (En gros la morale de l'histoire). Mouais.
Mais alors franchement, le dénouement aurait pu me faire hurler de rire si le récit ne m'avait pas d'abord autant atterrée. Non mais sérieusement ? Soit la saga est destiné à des gamins de 10 ans voire 12 ans, soit la fin est à côté de la plaque. Comment espérer faire croire à des ado plus grands qu'on puisse se sortir d'une situation compliquée aussi facilement ?
Bref, si j'ai l'occasion de lire gratuitement le tome 1 de la série, je tenterai, histoire de me conforter dans mon idée ou alors de faire un mea culpa. Mais sans grande conviction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
Etherckhos
  18 août 2014
Venu à ce livre totalement par hasard, parce qu'il m'a été offert par Amazon, je ne savais absolument pas à quoi m'attendre, à l'exception du fait de l'aspect "jeunesse" de l'oeuvre.
La couverture nous dit de lire cette nouvelle comme une sorte de préquelle, un avant-goût du ou des personnages de "Keleana l'Asssineuse" (je découvre d'ailleurs que ce mot a un féminin, j'étais certain qu'"assassin" n'avait pas de genre !), alors, c'est l'état d'esprit dans lequel j'ai abordé ce livre.
Situé dans un monde différent du nôtre, Keleana sent toutefois l'atmosphère du 17/18ème siècle avec sa technologie moderne encore très balbutiante, voire inexistante, au mieux victorienne, et ses affrontements majoritairement dominés par les armes blanches, et son architecture sentant bon la pierre de taille et le bois.
L'auteur nous fait directement débarquer dans une société secrète composée d'assassins, et nous introduit sans plus de formalités (normal, en même temps, pour une préquelle...) au personnage principal, point de passé ou de description longue ici, ce sera pour l'oeuvre majeure, mais on arrive toutefois bien à se représenter la protagoniste principale, et l'auteur a su très intelligemment introduire un besoin de maintenir le secret de son identité visuelle qui fait que les descriptions de ses mouvements et des regards portés sur elle par les autres personnages de l'histoire se rapportent plus à sa cape et son masque qu'à elle, en particulier, évitant ainsi les longues descriptions nécessaires à camper complètement les particularités physiques de l'héroïne.
De caractère plutôt porté sur l'honneur et le respect de certaines valeurs, et d'une morale et d'une éthique propre, l'héroïne fait qu'on accroche plutôt bien à elle, et on sent, dores-et-déjà, poindre un schéma d'enfant recueillie et élevée, suprêmement reconnaissante et admirative de son mentor, qui va découvrir la face cachée de celui-ci...
Cette préquelle est en soit bien menée, sans dispersion, le piège que recèle ce genre d'oeuvre, ni trop de raccourcis faisant regretter de ne pas avoir lu, d'abord, le roman principal, avant d'attaquer cette nouvelle.
Les protagonistes sont limités à trois, réellement, de sorte à ce que l'auteur a réussi à les dépeindre suffisamment pour que l'histoire prenne vie dans notre tête ; l'ambiance est suffisamment bien dépeinte pour qu'à la fin, on sente presque le sel de l'air marin sur notre peau ;  les combats sont vivants et bien narrés et on entend presque la cape voler et les gouttes de sang tomber au sol.
En fin de compte un très bon équilibre, pour une nouvelle qui, si on lui pardonne les choses édulcorées dûes à son placement "jeunesse",  permet de passer un bon moment, et donne envie d'en savoir plus, avec l'oeuvre principale, quand viendra le moment de se reposer du sang, des tripes, et du sexe des littératures plus adultes.
Quant au public jeunesse, au vu de cette nouvelle, je conseillerais fortement aux parents de considérer Keleana comme un young adult et non une oeuvre jeunesse, tout court, car le langage, si il est maîtrisé, a gardé quand même une certaine couleur propre au milieu des bas-fonds et des bandits, qui permet de ne pas décrocher et d'être dans l'ambiance de l'oeuvre pour des adultes et pré-adolescents/adolescents, mais pourrait poser quelques problèmes pour expliquer certains termes aux plus jeunes lecteurs et lectrices...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          56
harmo20
  27 juillet 2013
Keleana tome un L'assassineuse est dans ma PAL donc il fallait que je commence cette saga avec la préquelle pour découvrir l'univers de l'auteure et j'ai adoré.
Keleana est âgée de seize ans et c'est une assassineuse. Depuis son plus jeune âge elle est entrainée à tuer. Tout le monde l'a crains par son nom mais personne ne connait son visage.
Imaginez-vous, être une personne importante et découvrir que Keleana a seize ans. Vous vous sentirez forcément supérieur à elle sauf qu'elle est très redoutable…
Le résumé décrit parfaitement l'histoire, donc je ne rajouterais rien pour ne pas spoiler. Surtout qu'elle est assez courte, elle fait 96 pages mais on sent déjà que Keleana va être une saga géniale.
Je ne suis pas trop Fantasy, mais quand la Fantasy est aussi Jeunesse j'adore ce genre. le style de l'auteure est très agréable à lire, simple et fluide. Les chapitres sont courts et l'intrigue est très intéressante, on entre vite dans le vif du sujet.
Keleana a un fort caractère, elle sait se battre mais aussi un coeur vue qu'elle souhaite aider des personnes. On s'attache facilement à elle. Tant qu'à Sam, au début je ne l'ai pas particulièrement apprécié, mais lors de leur mission j'ai appris à mieux le connaitre et je l'adore. Maintenant je me langui de savoir ce qu'il va advenir d'eux dans le tome un de la saga.
Les scènes sont très bien décrite, pas trop de description mais je pense que c'est normale vue que c'est un préquelle mais je sens que dans le tome un on en aura plus.
En conclusion, je vous conseille de découvrir cette saga par cette préquelle, surtout qu'elle est téléchargeable gratuitement sur Internet. D'ailleurs, je remercie La Martinière Jeunesse d'offrir l'occasion aux lecteurs de découvrir cet univers.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Vidia
  09 octobre 2013
J'ai beaucoup entendu parler de ce nouveau livre du coup j'ai sauté sur l'occasion de lire cette nouvelle pour me plonger dans l'univers avant de lire le tome 1.
Je ne sais pas vraiment quoi en penser, une première ! Je ne peux pas dire que j'ai aimé, ni que je n'ai pas apprécié. Je suis mitigée.
Je trouve que Keleana a une confiance en elle hors du commun et une assurance limite exagérée ! Cette demoiselle n'a seulement que 16 ans et pourtant elle est pire qu'une adulte. Je la vois en lisant ces pages comme une super héros que rien n'arrête et qui affronte des hordes d'ennemi sans ressentir la moindre frayeur. J'ai vraiment du mal avec le personnage de Keleana...
En ce qui concerne l'histoire en elle-même, j'ai bien aimé. La jeune femme sous ses airs d'assassin cache une envie de vouloir sauver des inconnus au périple de sa vie et va tout mettre en oeuvre pour réussir. Elle établie un plan ou tout est réfléchis. La encore, pour une fille de 16 ans je dois dire que... C'est peut-être un peu gros... Mais après tout ça peut aussi faire le charme de l'histoire. Bien sur tout ne se passe pas comme prévu mais tout se fini bien ...
L'auteur a un style d'écriture que j'aime beaucoup. Ses mots sont fluides et ses phrases tournées comme il se doit ce qui est très agréable dans la lecture.
Les personnages secondaires apportent une note en plus. Sam et le roi pirate sont deux hommes qui n'ont bien sur pas le dessus sur cette jeune femme déterminée.
Je ne sais pas si je lirais le tome 1. Je vais laisser passer du temps avant de prendre ma décision. J'ai vraiment du mal avec l'héroïne et j'ai peur que ma lecture du tome soit longue étant donné que Keleana m'agace un peu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbe
  04 janvier 2014
Keleana est envoyée en mission auprès du seigneur des pirates. Mais à sa grande consternation, il s'agit pour elle de convoyer une centaine d'esclaves jusqu'à son maître, le roi des voleurs. Pourquoi a t-il demandé l'inadmissible à son meilleur élément ? Comment réussir à garder sa conscience sans pour autant risquer sa vie?
Un court récit intéressant parce qu'il pose en arrière plan une image floue et inquiétante du roi des voleurs et situe le monde de Keleana dans le domaine de l'inquiétude en dépit de sa grande confiance en soi. On découvre son extrême jeunesse et ses qualités de tueuse mais aussi son goût pour le jeu et les défis. On peut toutefois passer sans grand dommage au roman "Keleana, l'assassineuse" , mieux construit.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
orbeorbe   04 janvier 2014
Rolfe tendit la main et Keleana regarda les tatouages de sa paume et de ses doigts quand le pirate serra la main robuste de Sam. La carte...La carte mythique tatouée sur ses mains au prix de son âme. La carte des océans du monde...La carte qui se transformait selon les déplacements des tempêtes, des ennemis et...des trésors.
- Bien entendu, tu n'as pas besoin de te présenter, dit Rolfe en se tournant vers Keleana.
- Non répondit-elle en se carrant plus confortablement dans le fauteuil, ce n'est pas la peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
EtherckhosEtherckhos   17 août 2014
Elle jeta sa cape sur ses épaules, regrettant intérieurement que les mètres de tissu cachent l’essentiel de sa belle tunique noire… surtout ses délicates broderies d’or. Au moins, la cape elle aussi était très élégante. Même si le voyage l’avait un peu salie.
— Où vas-tu ? demanda Sam.
Assis sur son lit, il se curait les ongles avec la pointe de sa dague. Sam ne l’aiderait sûrement pas. Il lui faudrait trouver seule le moyen de faire avorter la transaction.
— J’ai des questions à poser à Rolfe. Seule.
Elle attacha son masque, gagna la porte à grands pas et ajouta :
— Je veux que mon petit-déjeuner m’attende à mon retour.
Sam se figea et serra les lèvres.
— Quoi ?
Keleana montra le couloir en direction des cuisines.
— Le petit-déjeuner, répéta-t-elle. J’ai faim.
Sam ouvrit la bouche et elle attendit une réplique bien sentie qui ne vint pas. Il s'inclina.
— Bien entendu.
Ils échangèrent des gestes très vulgaires puis elle s'engagea au pas de charge dans le couloir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EtherckhosEtherckhos   17 août 2014
Elle inclina la tête, fit une nouvelle fois tourner le contenu du flacon en cristal, puis le rangea dans le placard. Sous son masque, elle sourit.
— Ce n’est sûrement pas un très bon Seigneur, dit-elle, si ceci est son bureau personnel.
Sam étouffa un cri de consternation quand Keleana se laissa tomber dans le fauteuil énorme du bureau, ouvrit les registres du pirate, retourna les documents. L’écriture était irrégulière et presque illisible, la signature se résumait à quelques boucles et lignes brisées
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sarah J. Maas (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah J. Maas
Dans un empire contrôlé par la magie d'os, Lin, la fille de l'empereur, va devoir lutter pour réclamer son droit au trône.
Sur toutes les îles de l'Empire, on prélève sur chaque enfant un éclat d'os derrière l'oreille, lors d'un rituel trop souvent mortel. Depuis son palais, l'empereur utilise ces précieux fragments pour créer et contrôler de redoutables chimères animales, les concepts, qui font régner la loi. Mais son autorité vacille et partout la révolte gronde.
Sa fille, Lin, a été privée de ses souvenirs par une étrange maladie et passe ses journées dans l'immense palais plein de portes closes et de noirs secrets. Pour regagner l'estime de son père, elle décide de se lancer dans le périlleux apprentissage de la magie d'os.
Une magie qui a un prix… alors que la révolution vient frapper aux portes du palais, Lin devra décider jusqu'où elle peut aller pour reconquérir son héritage… et sauver son peuple.

« Un des meilleurs romans de Fantasy qu'il m'a été donné de lire depuis longtemps… Ce livre mérite une place à part. » Sarah J. Maas, autrice de Un palais d'épines et de roses
Pour en savoir plus : https://tidd.ly/3dof2LO
+ Lire la suite
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Un Palais d'Epines et de Roses

Qui est le personnage principal ?

Ferye
Fyere
Alis
Feyre

6 questions
99 lecteurs ont répondu
Thème : Un Palais d'épines et de roses, tome 1 de Sarah J. MaasCréer un quiz sur ce livre