AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782213634432
118 pages
Fayard (01/01/2008)
3.52/5   30 notes
Résumé :
La Vie ordinaire d’une mère meurtrière est le récit d’une femme qui accouche seule dans ses toilettes, ne laissant à l’enfant en train de naître aucune chance de vivre. Dans ce livre, pas de théorie, pas de concept, pas de tentative d’explication. Le lecteur est seul avec Eva, il partage son intimité, accouche avec elle, devient Eva. Il se surprend à la comprendre, se laissant déborder par sa propre empathie. Le texte n’excuse rien, mais il veut transmettre cette pa... >Voir plus
Que lire après La vie ordinaire d'une mère meurtrièreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Le récit, très court mais néanmoins bouleversant, d'une mère infanticide.
Sophie Marinopoulos, psychologue, spécialiste des relations familiales et de la maternité est reconnue notamment pour son expertise dans les cas de déni de grossesse et d'infanticide.
C'est avec beaucoup de pudeur qu'elle détail ici, sans jamais expliquer, juste en exposant les faits, la mise au monde, et à mort, de son nourrisson par cette mère de famille, Eva.
Le lecteur assiste ensuite au procès puis à l'incarcération d'Eva, aux différentes réactions de l'entourage, des médias, de la société.
On pense bien sûr à l'affaire Courjault, mais le récit prend ici un caractère universel. Il pourrait s'agir de n'importe quelle mère meurtrière, en grande souffrance, victime de l'indifférence et coupée totalement de ses émotions. et qui va, contre toutes attentes,peu à peu se rencontrer.
On se surprend alors à comprendre, non pas l'acte en lui même, mais le chemin qui a conduit cette femme à commettre l'impensable.
Commenter  J’apprécie          41
Le sujet est pour le moins intéressant, mais n'est pas forcément très approfondi dans ce livre-ci.
Gros TW pour les personnes sensibles, le livre contient des scènes très explicites ( le sujet étant le déni de grossesse et l'infanticide inconscient ).
Il y a un très bon développement du personnage principal mais je trouve dommage que l'on n'ait pas d'épilogue pour savoir ce qu'elle est devenue après son jugement .
Néanmoins, le livre ayant été écrit par une psychanalyste et non une romancière, je peux comprendre ces détails.
Commenter  J’apprécie          20
Témoignage sur le déni de grossesse, l'infanticide. On peut lire ce livre si on veut comprendre, un temps soit peu, le fonctionnement de ces femmes qui passent à l'acte. Bien sûr l'infanticide est condamnable ce qui ne nous empêche pas de se documenter pour tenter de comprendre le chemin qui les amène à procéder à cette horreur.
Commenter  J’apprécie          30
Un livre bouleversant sur un sujet difficile et douloureux : le déni de grossesse et l'assassinat du bébé né de cet accouchement. Un bon livre.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Mais Eva ne sait pas perdre son temps. Comment s'arrêter l'espace d'un instant pour jouer, se pincer doucement pour le plaisir. Simplement se regarder. S'émouvoir. Ce n'est pas à sa portée. Comme sa mère, qui ne savait pas plonger son nez dans les plis de sa peau de bébé pour la humer jusqu'à plus soif, se rassasier de sa douceur, de sa chaleur, de son odeur. Qui ne permettait pas à ses sens de perdre la tête. Jamais elle n'autorisait ses yeux à sentir, sa bouche à toucher, son nez à caresser.
Alors Eva qui n'a pas reçu ne donne pas.
Commenter  J’apprécie          70
Dans sa cellule avec cette femme la conversation est possible, mais très vite Eva se sent mal à l'aise quand sa compagne en vient à parler de sa famille. De la petite. De sa mort qui n'est jamais dite mais qui est là entre chaque mot prononcé. Eva ne comprend pas son geste. Tuer un enfant est impensable, inadmissible.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Sophie Marinopoulos (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Marinopoulos
Points de vue et confrontations autour de grands enjeux societaux qui traversent le monde du livre jeunesse et qui le nourrissent : lecture et parentalité.
samedi 3 décembre – Avec Ramona Badescu, autrice, Alexie Lorca, adjointe au maire de Montreuil, chargée de la culture, Sophie Marinopoulos, psychanaliste, auteure du rapport ministériel sur la Santé Culturelle et fondatrice des lieux Les Pâtes au Beurre, Marine Schneider, autrice de « Hekla & Laki », Pépite d'Or 2022 et Sylvie Vassallo, directrice du SLPJ.
Avec la séquence 101 façons de lire tout le temps Avec l'auteur Timothée de Fombelle et les illustrations de Benjamin Chaud D'après le livre éponyme paru aux éditions Gallimard Jeunesse
Et avec la séquence Aux petits bonheurs de Susie A 77 printemps, Susie Morgenstern trouve chaque jour de nouvelles sources d'emerveillement. D'après 77 bonjours 77 bonheurs, ill. Atieh Sohrabi, éditions Saltimbanque.
+ Lire la suite
autres livres classés : Déni de grossesseVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (62) Voir plus



Quiz Voir plus

Peintres italiens

Qui a peint la fresque « Le jugement dernier », à la chapelle Sixtine (Rome) ?

Michel-Ange
Titien
Le Tintoret
ce n’est pas un peintre italien

10 questions
123 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre

{* *}