AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Coeur de Gaël tome 3 sur 4
EAN : 9782290009215
381 pages
J'ai lu (30/11/-1)
4.2/5   61 notes
Résumé :
Au milieu du XVIIIe siècle, Alexander MacDonald, dit Alasdair, fils de Marion et Duncan, petit-fils de Caitlin et Liam, porte en lui un secret terrible concernant la mort de son grand-père. Comme il se sent rejeté par sa famille, il quitte sa lande natale et son village Glencoe. Errant et vivotant, il finit par être capturé par l’ennemi anglais qui le jette en prison. Alexander est encore tout juste un adolescent et ne doit qu’à sa jeunesse le fait qu’il soit encore... >Voir plus
Que lire après Coeur de Gaël, tome 3 : La Terre des conquêtesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lorsque l'on tourne la dernière page de la terre des conquêtes, on est presque assomé par la force des émotions que sa lecture nous a procuré.
Sonia Marmen nous embarque dans l'histoire d'Alexander, petit fils de Liam le héros de la Vallée des larmes, et d'Isabelle, jeune Canadienne au côté des Français, et va nous faire vivre un voyage éprouvant en passant par des moments de malheurs, de catastrophes et de fatalité, et par des moments de tendresse, d'amour et de passion qui vous coupent le souffle.

J'ai rarement vu un héros pour qui la vie est autant d'accumulations de malheurs. Alex est un héros qu'on a envie de bercer, de chérir, de protéger et de consoler tant sa vie est difficile. Il n'aura de cesse d'approcher un semblant de bonheur pour qu'une fois tout près de l'atteindre, il s'évapore en un instant pour le laisser toujours un peu plus meurtri dans sa chaire. Il est même résigné à un destin des plus funeste et n'a aucun espoir en l'avenir. Il dit lui même : "La mort me suit à la trace, et depuis longtemps. Je ne sais pour quelle raison, mais elle ne me quitte pas d'une semelle. Si elle a refusé pour le moment de me prendre, je la sens tout autour de moi... Elle attend".

Son coeur retrouve un peu de joie au gré de ses rencontres et plus précisément des femmes qui vont jalonner son chemin. Chacune va lui apporter des choses essentielles à son équilibre, et c'est avec Isabelle qu'il va enfin connaître l'amour véritable. Mais leur histoire aura bien du mal à connaître un bonheur stable.

J'ai vraiment trouvé ces 2 tomes différents des autres. Ils sont beaucoup plus détaillés au niveau historiques, pour notre plus grand plaisir d'ailleurs, et on sent que Sonia Marmen est passionnée par cette Histoire! Je trouve aussi que les épreuves infligées aux héros sont de plus en plus insupportables au fil des tomes!!!Tous les détails historiques qu'elle nous donne apportent une dimension encore plus réelle des évènements. Encore une fois il faut prévenir les lectrices que les détails des combats, des violences et des épreuves de la vie quotidienne de l'époque sont très crus et percutants. Il n'y a vraiment pas de place pour l'histoire à l'eau de rose ou à la guimauve chez Sonia Marmen!
Je vais faire une pause avant de lire les 2 derniers tomes, pour digérer ces 2 ci.
Pour finir je dirais juste, géniallissime Sonia Marmen!!!
Commenter  J’apprécie          20
Alors déjà, je n'avais pas fini le second chapitre, que l'envie de pleurer me prenait... C'est la seconde fois que je le lis pourtant (ma première lecture date de plus de 15 ans) et j'avais complètement oublié cet événement... Et je ne parle même pas des 100 dernières pages, qui sont bouleversantes...

Ce tome retrace l'histoire d'Alasdair/Alexander McDonald, petit-fils de Liam et Caitlin, et fils de Duncan et Marion, qui a du mal à trouver sa place au sein même de sa famille et de son clan. Il s'engage donc dans une guerre dans laquelle il ne se sent pas vraiment concerné. Il est à la fois énigmatique et sombre, blessé dans son âme. Ses erreurs/fautes du passé lui collent à la peau, il tente malgré tout de vivre avec sa culpabilité et ses remords qui le rongent... On s'attache très vite à lui.

L'action se déroule 30 ans après celle du second tome et 50 ans après celle du premier.

Même si j'ai trouvé ce tome un peu "longuet" par moment et peut-être un peu moins exaltant par rapport aux précédents (du moins jusqu'au premier tiers, jusqu'à ce que le chemin d'Alexander croise celui d'Isabelle), là encore, l'autrice nous prend de court de par sa plume, belle et envoûtante. On s'y croit réellement et on finit par être happé par l'histoire.

Je regrette juste que Caitlin et Liam n'en fassent plus partie, ils me manquent terriblement...

[Lu en juin 2020]
Commenter  J’apprécie          20
Très franchement, les deux premiers tomes n'étaient pas terribles! Ca s'améliore avec le troisième , pour moi le meilleur, bien que le quatrième ne soit pas trop mal. L'écrivaine avait l'air de se sentir plus dans son élément et parvenait à nous faire partager son intérêt pour ce magnifique pays qu'est le Canada et plus particulièrement le Québec. Un peu trop répétitif dans les situations grerrières et amoureuses, mais les personnages sont attachants.
Commenter  J’apprécie          11
Beaucoup de mélancolie tout au long du roman jusqu'au dénouement un peu amer qui laisse présager d'un quatrième tome.
Commenter  J’apprécie          10
C'est le tome 3 que j'ai préféré, pour l'instant. Il me reste le dernier tome à lire. J'espère qu'il sera aussi bien que le 3...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
L'esprit de l'homme est sa seule liberté. Aucune loi, aucune menace pesant sur lui, aucune chaîne l'entravant ne pourront le contraindre..... Tu es seul maître de ta liberté.
Commenter  J’apprécie          50
Le soleil n'arrivait plus à réchauffer mes vieux os. Assise sur un banc, sous le cerisier que la brise effeuillait dans un désordre sensuel, je gardais les yeux fixés sur le paysage, cherchant à graver dans mon esprit le bleu immuable de l'immensité, me laissant bercer par les images heureuses et malheureuses de mon passé qui jaillissaient dans mon esprit. Les chaleurs de l'été ayant fait leur œuvre, les collines avaient prise de merveilleuses teintes ocres qui réchauffaient l’œil. Si je ne souriais pas, mon âme était sereine. « Bientôt... » me répétais-je. En moi, ni angoisse ni regrets. Le ciel penchait son immensité sur ma vallée pour m'inviter à l'y reposer. L'Autre Monde m'ouvrait enfin ses portes. J'irais rejoindre Lima, l'amour de ma vie... J'étais prête pour mon dernier voyage.
Commenter  J’apprécie          00
Nous faisons tous des erreurs ; il faut les accepter et en tirer le maximum de profit. Si Dieu ne l'avait pas voulu ainsi, il nous aurait crées parfaits. Or nous sommes loin de l'être. Tu vois, c'est grâce à nos erreurs que nous avançons vers la sagesses....
page 42
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : ecosseVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (183) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3280 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..