AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203312159
48 pages
Éditeur : Casterman (04/05/1993)
3.54/5   69 notes
Résumé :
Tout commence par un naufrage. Sur les débris de vases rejetés par la mer, des inscriptions révèlent l'existence d'un complot. Un gigantesque complot qui a pour but de renverser l'empire ! Alix est chargé d'une mission secrète. Avec lui, nous faisons une nouvelle incursion dans l'Antiquité gréco-romaine.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
umezzu
  20 avril 2020
Pour ce quinzième tome de la longue série BD Alix, Jacques Martin ne suit pas le développement chronologique de ses personnages. Il revient quasiment à la période juste après Alix l'intrépide et fait du duo Alix – Enak de simples esclaves vendus au marché à Athènes. Un noble romain les achète. Dans le cadre d'une mission secrète, il veut les introduire dans le Protonéion (la fabrique de vases), où semble se tramer quelque chose contre Rome depuis la mort du maître des lieux. Son intendant a pris la suite des affaires, du fait la jeunesse du fils du défunt. Que cache t-il ? Alix et Enak deviennent donc des apprentis potiers, ce qui va leur permettre d'être bien placés pour découvrir un vaste complot.
Ce tome est un peu meilleur que le précédent (Les proies du volcan). Jacques Martin joue une nouvelle fois avec les découvertes de la science, une thématique récurrente, et l'habituel complot contre Rome. Ses héros sont bien passifs au début (ils ne se rebellent pas trop, et ne revendiquent pas tellement leur statut de citoyen romain), puis ils deviennent très entreprenants et promptes à ce jeter dans la gueule du loup. Les quelques vues d'Athènes sont agréables. le final à base de trahisons familiales est franchement lourd.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
tchouk-tchouk-nougat
  25 mars 2020
Alix et Enak sont vendus comme esclaves à un citoyen romain qui souhaite enquêter discrètement à Athènes. Celui-ci les envoie comme apprentis potiers pour qu'ils puissent en apprendre plus sur les manigances d'un certains Herkyon.
Un tome sympathique à lire, qui a désormais ce petit coté rétro de l'époque Jacques Martin. Ce n'est pas le meilleur tome cependant, avec pas mal de détails pas vraiment convaincants ou mal exploité. L'histoire des savants enfermés est quand même tiré par les cheveux.
Commenter  J’apprécie          130
lechristophe
  01 août 2015
Très nette baisse de qualité pour cette 15ème aventure d'Alix par comparaison avec la précédente.
Alix et Enak sont devenus esclaves et finissent sur le marché aux esclaves d'Athènes où ils sont achetés par un riche Romain envoyé en mission à Athènes pour déjouer un complot au sein du Protonéion (la fabrique de vases). Il y inscrit donc Alix et Enak, charge pour eux de découvrir ce qu'il s'y trame.
L'ambiance de cette BD m'a paru très étrange, très homosexualité masculine (l'histoire se déroule en Grèce !) : Alix et Enak sont tout le temps très courtement vêtus (tuniques très échancrées ou pagnes), gardes et nombreux personnages généralement torse nu, scène dans le gymnase, personnage ambigu d'Archeloüs habillé comme un garçon mais attiré par Alix et qui aime se travestir en fille (réponse évidente en fin de volume).
A cela s'ajoute, les philosophes savants qui sont allés tellement loin dans leurs recherches sur la matière qu'ils ont réussi à fabriquer de l'or mais qui les auraient interrompues car ils ont prévu qu'elles auraient abouti à la fission nucléaire et aux bombes atomiques !!!
On retrouve le comportement et les dialogues très enfantins des premiers tomes comme celui-ci : (savant s'adressant à l'intendant du Protonéion) : C'est toi que l'on devrait jeter aux flammes. Allez, cours....BOUH !... BOUH !...
Enfin, un procès public dans u amphithéâtre occupe les 8 dernières pages. Hommage peut-être de Jacques Martin à la rhétorique grecque mais j'avais le sentiment en lisant ces pages que cela sonnait faux. Les Grecs restent sagement assis sur les gradins pendant qu'un meurtre est commis devant eux puis personne n'essaie d'arrêter le meurtrier qui continue de discourir.
Bref, pour moi, un album évitable, qui n'apporte rien à la saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
grospatapouf15
  15 mai 2019
J'aime beaucoup cette aventure d'Alix mais je trouve la fin très triste. On voit tout de suite
l'architecture grecque.je vous le conseille fortement et surtout à ceux qui ont
une passion pour l'antiquité.
Commenter  J’apprécie          50
mamangel1
  25 septembre 2016
Une aventure d'Alix intéressante bien qu'elle manque un peu de rythme et de rebondissements.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   01 janvier 2015
Il faut donc toujours ce mouvement de balancier : pendant que l’un est porté aux nues il y en a un autre qui demeure misérable ! Hé ! C’est le redoutable équilibre des choses… la loi de la nature !..
Commenter  J’apprécie          110
IansougourmerIansougourmer   23 février 2013
Ces grecs seront toujours un sujet d'étonnement pour nous, romains ! Afin de satisfaire leur dialectique ils ont pris le risque de laisser condamner un innocent en l'abandonnant seul au bord du précipice de la mort...et une fois qu'il y a été poussé ils portent sa dépouille en triomphe comme s'il s'agissait d'un demi dieu ou d'un héros !
Commenter  J’apprécie          60
lechristophelechristophe   01 août 2015
Ainsi une étape fantastique a été franchie, mais en débouchant sur l'horreur. Oui, maintenant c'est une certitude, ces atomes risquent de provoquer les plus gigantesques catastrophes ; davantage même, la destruction de la terre entière.
Commenter  J’apprécie          50
msmmsm   02 mai 2018
Cette bande dessinée est vraiment bien : l'esclavage est décrit de façon précise avec le marché aux esclaves où l'on voit Alix et Enak vendus comme esclaves. Seul petit point noir : la bd en question n'est peut-être pas à la portée de tout le monde, on voit beaucoup de brutalité, de torses nus mais cela reste pour moi une très bonne bd.
Commenter  J’apprécie          31
mamangel1mamangel1   25 septembre 2016
Bien! Je vous ai rudoyés en public afin de donner l'image d'un maître sévère: cela doit faciliter ma démarche auprès de cet hykarion... En échange, je vais vous garantir votre liberté une fois la mission accomplie. Pour ce faire, nous allons passer chez un magistrat.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jacques Martin (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Martin
La chronique de Jean-Edgar Casel - Alix - Lefranc
autres livres classés : Athènes (Grèce)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

jhen tome 5 : la cathédrale Ludovic .C

Guillaume II de Diest est l’Évêque de la cathédrale de quelle ville ?

Reims
Chartres
Amiens
Strasbourg
Paris
Tours
Metz
Clermont-Ferrand
Lille

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Jhen, tome 5 : La cathédrale de Jacques MartinCréer un quiz sur ce livre