AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Victor Caranne tome 3 sur 3
EAN : 9782021541823
352 pages
Seuil (09/02/2024)
4.23/5   132 notes
Résumé :
Victor Caranne suit un nouveau patient qui a été reconnu coupable du meurtre de deux jeunes gens, dont le fils de la psychologue de Victor. Ce dernier, persuadé que le détenu est innocent, fait équipe avec Anaïs, jeune agent de police de La Rochelle, et tous deux se plongent dans l'affaire, découvrant qu'un policier y est peut-être mêlé.
Que lire après À la gorgeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (69) Voir plus Ajouter une critique
4,23

sur 132 notes
5
43 avis
4
22 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
Un petit voyage à la Rochelle, et l'île de Ré. Nous retrouvons Victor Caranne , psychologue dans un centre pénitencier . Il va devoir résoudre, avec l'aide d'Anaïs, le meurtre d'un jeune couple assassiné il y a dix ans. Milou , le principal suspect, clame son innocence depuis toutes ces années .Victor est persuadé de son innocence. II va essayer de voir, si rien n'a fuité, , s'ils ne sont pas passés sur des éléments importants, qui pourraient disculper Milou, Ce dernier est épuisé, anéanti, il est prés à se suicider. Une nouvelle enquête qui va faire ressurgir des secrets enfouis , qui vont anéantir la véracité de l'affaire. Tout est remis en cause, Milou est-il vraiment innocent, ou pas? Un thriller psychologique addictive, mettant nos nerfs à rude épreuve. Une histoire machiavélique, , menée tambour battant par l'auteure, Un suspens ,une énigme haletante, prenante, qui sont bien ficelés.
Une histoire à multiples rebondissements, un rythme intense qui nous tient en haleine, Une histoire , à la fois mystérieuse et complexe , mais rien n'arrêtera les investigations de Victor L'auteure a le don de se jouer de ses lecteurs, elles les promènent, on commence à douter de tout le monde , qu'elles sont les personnes touchées de loin ou de prés par cette enquête,. Je conseille vivement, de lire les tomes dans l'ordre, pour mieux comprendre, le rôle des personnages, leurs vécus ,leurs psychés .Un thriller comme je l'ai aime, Mais un petit bémol, ce roman m'a moins transporté que les autres.
Commenter  J’apprécie          11010
Premier livre de cette autrice, que je découvre, j'ai passé un très bon moment. A la gorge de Max Monnehay, est un récit plein de rebondissements, il nous tient en haleine jusqu'au bout.

Victor Caranne, psychologue carcéral à la prison de l'île de Ré, rend visite à Émilien « Milou » Milkovitch, dans quelques jours, cela fera dix ans qu'il a été condamné pour le meurtre d'un jeune couple. Il crie son innocence et assure qu'il se suicidera dans une semaine, jour anniversaire de son incarcération.

Après son entretien avec le prisonnier, Victor, se met à douter de sa culpabilité, il se tourne vers Anaïs, la jeune flic de la PJ de la Rochelle avec laquelle il a tissé de solides liens, ils vont se jeter à corps perdu dans un contre-la-montre à haut risque.

Ils vont se battre, contre les fausses pistes, le peu d'indices, les heures qui défilent. Leur vie personnelle n'est pas rose non plus, tout ça entremêlé va créer de sacrées péripéties.

Certains personnages, apporteront encore un peu plus de tension à cette histoire, comme Maddie, Héléna, Marcus. Jusqu'au final, je n'ai pas deviné qui était le, la ou les coupables. Un policier comme je les aime. Je vous le conseille.

"Les monstres n'existent pas, il n'y a que des hommes."

Commenter  J’apprécie          4638
J'avais beaucoup aimé « Somb » et « Je suis le feu », et j'attendais beaucoup de ce 3e roman mettant en scène Victor Caranne et ses amis. Hélas, et à ma propre surprise, je referme ce polar avec un ressenti mitigé, prenant à contre-pied les nombreux avis enthousiastes sur Babelio.
Le début était pourtant prometteur. J'ai retrouvé l'atmosphère des deux livres précédents et l'histoire s'est annoncée dans la lignée des deux tomes déjà parus: rythme soutenu, plume incisive, chapitres courts…mais soudain les spoiler des deux tomes précédents pleuvent, en particulier sur le dénouement de « Somb », et sachant que certains lecteurs et lectrices découvrent cette série avec ce nouvel opus, j'ai trouvé cela malaisé, en tout cas maladroit. Je lance donc un appel à celles et ceux qui découvrent Max Monnehay avec « À la gorge » en leur conseillant vivement de se procurer et de lire « Somb » avant de se lancer dans ce nouveau tome. Ils ne pourront qu'y gagner, d'autant que la lecture de « Somb » est un bon cru et qu'il serait vraiment dommage de ne pas l'avoir lu. A défaut, je crains fort que de nombreux lecteurs de « À la gorge » ne se prendraient plus la peine de lire un polar dont ils connaissent l'essentiel…
A part cela, « À la gorge » reste un thriller intéressant jusqu'aux trois-quarts environ, puis part en vrille. Si les rebondissements abondent, les situations deviennent de plus en plus rocambolesques et j'ai eu l'impression que l'auteure a employé tous les moyens pour scotcher son lecteur, quitte à en faire (beaucoup) trop dans les derniers chapitres. C'est du lourd en matière de twists, du « too much » en nombre d'invraisemblances, avec un cliffhanger complètement irréaliste en apothéose. Quel dommage !
Malgré tout, je n'exclue pas de lire le prochain tome et de retrouver Caranne et son monde, en espérant bien qu'il ressemblera davantage aux deux premiers tomes.
Commenter  J’apprécie          434
Bonjour,
Voici « A la gorge » de Max Monnehay. C'est le troisième volet des enquêtes de Victor Caranne, psychologue carcéral à la prison de l'île de Ré après “Somb” et “Je suis le feu” que je vous conseille de lire dans l'ordre. Victor va tenter de prouver l'innocence d'un détenu avant son suicide programmé. Voici une intrigue passionnante et captivante au rythme trépidant et aux rebondissements imprévisibles. Emotions , manipulations et suspense sont au rendez-vous. Les personnages bien travaillés , hauts en couleurs, attachants, émouvants et déstabilisants. L'auteure nous manipule avec brio usant d'une écriture percutante et incisive jusqu'au twist final explosif. Une écriture qui monte en puissance et une série à découvrir en urgence!
Commenter  J’apprécie          481
« Les monstres n'existent pas, il n'y a que des hommes »
Troisième opus, après Somb et Je suis le feu, des aventures du psychologue Victor Caranne et c'est toujours aussi bien. Dans cette nouvelle histoire , Victor, avec l'aide d'Anais, inspectrice à La Rochelle, enquête sur un double meurtre commis 10 ans auparavant pour lequel Milou, un de ses patients est emprisonné. Patient qui dit avoir été piégé et être totalement innocent de ces homicides. Et qui menace de se suicider.
Le temps est court pour trouver la vérité…
Un polar rythmé, surprenant, où j'ai retrouvé avec plaisir toute la bande à Victor et où j'ai été bluffée (comme à chaque fois) par l'issue.
Un roman donc, et une fin, qui me donnent très envie de lire la suite…
Commenter  J’apprécie          350


critiques presse (3)
Actualitte
26 mars 2024
À la gorge : un contre-la-montre suffoquant.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BDGest
26 mars 2024
Max Monnehay présente une amitié hors-normes et une reconnaissance mutuelle qui rendent À la gorge profondément vrai, humain, et qui donnent un coup de frais dans le monde du thriller.
Lire la critique sur le site : BDGest
Liberation
08 mars 2024
À la gorge est un polar bien ficelé, entre fausses pistes et rebondissements, jusqu’au coup de théâtre final, forcément déconcertant. Les héros sont attachants, accompagnés de personnages secondaires un peu loufoques qui sont là pour détendre l’atmosphère.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Quand, de retour dans sa voiture, elle avait réajusté son rétroviseur intérieur, elle avait eu un choc. Des cernes bleu foncé, comme creusés au burin, les cheveux secs et pleins d'épis et tant de vaisseaux éclatés dans les yeux qu'on aurait cru des aperçus de cartes routières.
Commenter  J’apprécie          140
Une femme était en train d'entrer dans l'établissement, une Blanche à dreadlocks blondes, le cul moulé dans une mini-jupe en faux cuir. La porte se referma derrière elle, ravalant une paire de rire gras. Pas vraiment le style de nana de Marcus. Les dreads chez les babtous, il avait toujours trouvé ça malaisant. Pas à cause de ces histoires d'appropriation culturelle, ça il s'en battait la mandoline. C'était juste un truc qu'il avait pas envie d'avoir sous les yeux, sinon il venait systématiquement à chercher quelle succession d'événements foireux avait pu mener à ce choix délirant. Parce que, soyons sérieux, y a aucun rasta blanc qui ressemble pas plus ou moins à un balai à franges.
Commenter  J’apprécie          40
Mais si l'on ne peut pas pardonner, ça ne vaut pas la peine de vaincre, disait Victor Hugo.
Il était temps. Temps de pardonner... A lui-même.
Les monstres n'existent pas. C'était sa seule certitude en ce monde.
Il n'y a que des hommes, des femmes.
Et toutes les passions qui les consument.
Commenter  J’apprécie          70
- Si on m'avait dit, quand je t'ai emmené courir la première fois, que ça se finirait comme ça, je me serais un peu tâtée.
- Que ça se finirait comment? demanda Caranne en plantant ses dents dans la tartine.
- Par un type de quarante-sept piges en pyjama violet qui se nourrit comme une influenceuse végane.
Commenter  J’apprécie          60
p. 13 :
« Le bruit est constant en prison. Un chaos sonore auquel on ne s'habitue jamais vraiment. Le jour, la fracassante symphonie ne connaît aucune réelle interruption. La nuit, les rondes des gardiens et les hurlements réguliers passent votre sommeil au hachoir. Il en résulte une fatigue nerveuse qui n'est pas étrangère à la violence qui gangrène Saint-Martin comme la quasi-totalité des prisons françaises. Les choses sont encore pires dans les maisons d'arrêt, où l'attente de leur procès met les prévenus à cran. »
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Max Monnehay (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Max Monnehay
Déjà en librairie, découvrez le nouveau polar de Max Monnehay, "À la gorge". En savoir plus : https://www.seuil.com/ouvrage/a-la-gorge-max-monnehay/9782021541823
autres livres classés : suicideVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (434) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..