AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756027104
112 pages
Éditeur : Delcourt (29/08/2012)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Les militaires s'apprêtent à tester l'Alliage 618 dans un accélérateur de particules. Mais selon Annie, la conceptrice de l'Alliage, il y a un risque que ce test détruise la Terre. Julie et Ivy doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour stopper cette folie meurtrière. La survie du monde en dépend...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Verdorie
  05 mai 2015
Étonnant que cette série-ci de six tomes n'a pas connu plus de résonance après le succès de "Strangers in Paradise", comics pour lesquels Terry Moore avait reçu le fameux Will Eisner Award en 1996. On aurait pu supposer que les fans se seraient jetés sur cette histoire dans laquelle le scénariste-dessinateur exprime sa passion pour une super-héroïne au caractère particulièrement bien travaillé sur une toile de fond science-fictive (et des dérives mégalomanes de la science).
Mais "Écho" n'a pas rencontré la réussite méritée...et c'est bien dommage.
Dans le désert californien, Julie, photographe, est témoin d'un terrible accident : pendant le test d'une nouvelle arme de guerre bio-isotopique (la "Combi Bêta"), cette dernière explose et tue la pilote qui portait la combinaison.
S'ensuit alors une pluie de petites billes d'un alliage inconnu qui se déverse (e.a.) sur Julie et sa voiture. En s'attirant et en se reformant, ses billes la recouvrent partiellement comme une inséparable seconde peau brillante, capable, comme Julie va vite s'en apercevoir, de manifestations de pouvoirs physiques puissants.
L'institut de recherche atomique, a l'origine de cette invention, et les militaires cherchent évidemment à récupérer ce matériel, voué à une utilisation guerrière de grande envergure et Julie devient la cible d'une chasse-à-la-femme impitoyable.
Débute alors un genre de Roadmovie dans lequel Julie sera accompagnée d'invraisemblables alliés, parce que le semi-metal sur son corps contient aussi des traces de la personnalité de la porteuse d'origine... et Julie se retrouvera dans une face-à-face avec la morte dans son propre corps, ce qui l'a conduit également à une meilleure connaissance d'elle-même...
Et c'est bien là où, à mon avis, réside toute la force du récit : ce n'est pas un "simple" nième comics aux enchaînements événementiels spectaculaires (qui d'ailleurs ne manquent certainement pas !), mais une histoire dans laquelle les relations avec les autres tiennent une place prépondérante. Les tempéraments et mentalités des différents protagonistes, et tout particulièrement les caractères des femmes, sont amenés au premier plan.
Terry Moore excelle dans l'art de décrire et de dessiner la femme dans sa splendeur toute naturelle : elle est jolie ou mignonne, possède un petit nez mutin et parfois quelques rondeurs, des yeux et une bouche expressifs, de beaux seins (correspondants aux fantasmes de l'auteur, je présume)... mais elle se réveille hirsute et froissée après une nuit de sommeil agité (!)
Les dessins, en noir et blanc, aux traits fins ne sont pas exempts de défauts (le bras tatoué d'un motard est tout nu, quelques cases plus loin, p.e.) mais personnellement je ne demande pas à un dessinateur de créer un oeuvre sans imperfections... Par contre, je suis sensible aux dessins "vivants", de ceux qui poussent à suivre l'histoire visuelle sans freiner et dans lesquels je "entends" encore longtemps l'écho de mon ressenti... Merci, Terry !

P.s. le 4e tome de cette série est plus bavard et moins passionnant. Il est pourtant essentiel pour la compréhension scientifique du projet Phi et la Combi Bêta. Mes connaissances en physique de la matière atteignent le niveau du gazon fraîchement tondu...mais j'ai su suivre sans problème !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          351
Yvan_T
  13 novembre 2020
J'attendais la conclusion de ce road-movie à l'ancrage SF (le projet top secret de l'armée qui dérape et vient perturber le quotidien d'une inconnue) et pourvu d'une touche super-héroïque (une jeune femme qui, suite à l'incident militaro-industriel, est recouverte d'un étrange alliage qui lui confère de dangereux pouvoirs) avec grande impatience.
Reprenant les épisodes US #26 à #30, ce sixième et dernier volume met donc fin au voyage de Ivy Raven (la redoutable enquêtrice travaillant pour le compte du Centre de Recherches Nucléaires Heitzer), de Julie Martin (le témoin involontaire de cette expérience militaire qui a mal tournée et qui est depuis recouverte d'une étrange couche de métal provenant de l'explosion en vol d'un prototype d'arme créé par le CERENH) et de Dillon (le petit ami de la femme qui servait de prototype) à travers les Etats-Unis. Terry Moore (« Strangers in Paradise ») fait converger tous les personnages vers la frontière avec l'Alaska, afin d'éviter que le mystérieux alliage 618 soit introduit dans un accélérateur de particules dissimulé sous terre, dans un complexe militaro-industriel top secret. En engageant un compte à rebours ayant pour enjeu l'avenir de la Terre, l'auteur parvient à entretenir le suspense malgré l'absence de Caïn (un sans-abri dont la main est également recouverte de cette mystérieuse substance et qui a poursuivi nos héros durant cinq tomes).
Alors que le récit se dirige vers sa conclusion, l'auteur continue de soigner la psychologie de ses personnages et de prendre tout le temps de s'attarder sur les relations humaines. du rajeunissement d'Ivy à la croissance de Julie, en passant par la présence d'Annie à travers l'alliage et les sentiments perturbés de Dillon, l'auteur continue de s'en donner à coeur joie et n'oublie pas d'ajouter une touche d'humour à son récit. Si certaines conversations/blagues deviennent redondantes, l'auteur livre malheureusement également une fin légèrement précipitée à son intrigue, alors que quelques explications supplémentaires auraient été les bienvenues.
C'est le seul léger bémol à cette excellente saga que je vous conseille vivement !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CathLej
  22 décembre 2016
Julie, Ivy, Dillon et Hong tentent par tous les moyens de retrouver la trace d'une base secrète, dans laquelle des militaires s'apprêtent à tester l'Alliage 618 dans un accélérateur de particules. Or, selon Annie, cela pourrait occasionner une catastrophe nucléaire, et, par la même occasion, la fin du monde.
Un très beau final, digne des précédents volumes. Ivy, qui ne cesse de régresser physiquement, au point de devenir une petite fille, parvient malgré tout à conserver son efficacité et sa force. Elle n'a de cesse de se disputer avec Julie, devenue géante d'argent. Malgré tout, l'affection qui les lie est palpable, et cette amitié, est, selon moi, une des meilleures idées de l'auteur. Leurs dialogues sont hyper drôles, et voir naître de la joie et de l'amour au milieu de la douleur, ça met du baume au coeur et c'est aussi tellement humain. Dillon est plus absent, c'était déjà le cas dans le volume précédent, mais ce n'est pas trop gênant, les évènements s'accélèrent tellement, on n'a pas trop le temps d'y faire attention.
J'ai réellement beaucoup aimé cette série. Un peu de science-fiction, de l'aventure, du suspense, des complots et des dangers, le tout assaisonné de très beaux personnages et dialogues, une série passionnante.
Je me réjouis maintenant de découvrir d'autres ouvrages de cet auteur. Strangers in Paradise ?
Lien : http://leslecturesdecat.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ladilae
  17 mars 2016
Les scientifiques s'apprêtent à tester de le générateur de particules avec l'Alliage 618. le groupe que nous suivons depuis le départ met tout oeuvre pour empêcher cela et ainsi éviter une catastrophe mondiale. le sixième tome conclut très bien cette bonne série de science-fiction, qui fut agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VerdorieVerdorie   04 mai 2015
– Ça ressemblait à quoi d'être morte ?
– Ça ne ressemblait à rien. Il n'y a rien de comparable ici. Mais une fois que ça arrive, c'est si... naturel.
– Tu te rappelles le moment de ta mort ? Qu'est ce qui c'est passé ?
– Je me rappelle des missiles... qui me poursuivaient comme des démons... et puis une explosion de... conscience.
– Et après ?
– Après, la paix. Et cette merveilleuse sensation de... libération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210

Lire un extrait
Videos de Terry Moore (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Moore
Charlie Adlard (Walking Dead) et Terry Moore (Stranger in Paradise) s'affrontent sur le ring !
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
autres livres classés : Armes nucléairesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3435 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre