AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782884710244
48 pages
Éditeur : Lucky Luke (05/10/2000)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 328 notes)
Résumé :
Ce personnage immortel parcourt depuis 1947 l'histoire de l'ouest américain. Il y a rencontré des personnages célèbres (Jesse James, Calamity Jane, Billy the Kid, Sarah Bernhardt...). Lucky Luke est l'homme des missions impossibles, le défenseur des pauvres, des veuves et des orphelins, bref le parfait héros ! Son cheval, Jolly Jumper, est un parfait compagnon de ce "poor lonesome cowboy". Les frères Dalton se dressent perpétuellement sur le chemin de Lucky Luke ce ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  08 mai 2013
ATTENTION ! Chef-d'œuvre !
L'un de mes deux albums préférés de Lucky Luke. La très grande classe. Le duo Morris & Goscinny au top de sa forme. Peut-être pas la plus drôle toute catégorie, mais un album admirable à tous points de vue.
Les auteurs ont créé un personnage qui n'est pas sans rappeler celui qui est interprété par Alec Guinness dans Le Pont De La Rivière Kwaï, anglais flegmatique et courageux qui ne tremble pas devant l'ennemi, même en position de faiblesse et si sa vie est en jeu.
Ici, un vieux cow-boy surnommé Baddy, estimé dans la région et ami de Lucky Luke vient de rendre l'âme. Son voisin, le peu recommandable Jack Ready, souhaite s'emparer de ses terres laissées vacantes.
Mais, l'assemblée apprend par l'homme de loi que le vieux Baddy a un lointain héritier en Angleterre et qu'il appartenait à une famille noble, les Badmington.
C'est ainsi que Waldo Badmington débarque dans le grand ouest, transportant avec lui un fardeau de bonnes manières anglaises et son domestique Jasper.
C'est l'occasion pour Goscinny de fustiger l'accueil fait aux étrangers en général (n'oublions pas qu'il est d'origine juive polonaise et que sa famille a dû émigrer pour les raisons que vous savez, et qu'il a lui-même passé de nombreuses années en tant qu'étranger, en Argentine et aux États-Unis).
Waldo, bien qu'épaulé par Lucky Luke, est en proie aux pires difficultés du monde, car on ne supporte pas qu'un nouveau venu puisse réussir aussi bien voire mieux que les gens du cru.
Waldo ne tarde pas à être accusé à tort d'un crime qu'il n'a pas commis (encore un clin d'œil à la condition juive, ou aux étrangers en général, accusés systématiquement de tout ce qui va mal quelque part) sur la personne de Jack Ready. S'ensuit une " justice " expéditive dont le résultat est acquis d'avance, mais un tout petit contre-temps (que je vous laisse le plaisir de découvrir ou de re-découvrir) vient quelque peu modifier la donne...
Le choc culturel entre l'indien Sam, ex-domestique du vieux Baddy et Jasper, domestique british hyper guindé est absolument hilarant.
Un album que je vous recommande grandement, donc, mais ce n'est là que mon avis de pied-tendre de la bande dessinée, autant dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          602
jamiK
  20 avril 2020
J'aime beaucoup cet épisode des aventures de Lucky Luke, ce n'est peut-être pas le plus aventureux, le plus drôle, mais il évoque une thématique grave avec humour et dérision : l'acceptation de l'étranger, de l'émigrant. Waldo, lord britannique très guindé, hérite d'un ranch au pays des cowboys. La réussite de cet opus tient beaucoup de ses rôles secondaires, Waldo est formidable, mais le duo entre Jasper le majordome et Sam l'indien est encore plus savoureux, donnant une vision pétillante et délirante du choc des cultures.
Commenter  J’apprécie          170
Crazynath
  06 juillet 2015
je dois reconnaitre que le Pied-Tendre est certainement mon album préféré dans la série des Lucky Luke.
C'est du grand Morris et Goscinny !! J'adore la classe et le flegme de Waldo Badmington. et de son majordome Jasper.
Évidemment, pour les aider à s'acclimater et à prendre une couleur plus locale, Lucky Luke va devoir intervenir, d'autant plus que certaines personnes ont intérêt à ce que le pied-tendre ne reste pas proprietaire du ranch dont il vient d' hériter.
Commenter  J’apprécie          172
Kickou
  12 janvier 2017
A mon avis c'est l'un des meilleurs albums de la série ; une histoire d'héritage, d'étranger « pied-tendre », anglais en l'occurrence, arrivant au far-west et qui deviendra ... - NON pas de spoil ici - Tous les ingrédients y sont : le méchant et ses acolytes patibulaires (mais presque), l'indien sympa, les bagarres, les coups de feu et un duel d'anthologie. Rantanplan n'y est pas et c'est tant mieux. Lucky Luke est toujours le plus malin, le plus rapide, le plus sage aussi, le meilleur quoi ! Mais pour être honnête, j'ai relu cet album pour me remettre dans l'ambiance, afin d'écrire une petite nouvelle (6000 signes, espaces compris) et participer à un concours organisé sur le site Short-édition et par la même occasion en faire une publicité éhontée ici-même. Alors si ça vous dit, mon texte s'intitule « le Monstre de Crater Lake » sans spoiler (décidément les anglicismes s'imposent à notre langue, c'est peut-être signe qu'elle est bien vivante), sans spoiler donc, il y est question de Nature sauvage et d'une légende indienne. Allez salut.
P.S. : Oups mon pseudo : Philéliot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
belette2911
  26 septembre 2019
La tradition du bizutage n'est pas morte, même si elle a un peu changée depuis l'époque du Far-West où les pieds-tendres étaient très mal vu mais accueilli de manière très… heu… virulente !
Ne me demandez pas pourquoi l'Homme n'aime pas les bleu-bites car un jour, il en fut une…
Ici, les cow-boys de cette petite ville sans nom savent qu'ils vont en avoir pour leur sous lorsqu'on leur annonce l'arrivée de l'héritier du vieux Baddy, un certain Waldo Badmington en provenance de la très chic Angleterre.
Si l'album n'atteint pas les sommets des meilleurs, il n'en reste pas moins d'une excellente facture car il joue sur le flegme tout british de Waldo et de son majordome Jasper que rien, ou si peu, ne perturbe.
Ce qui est amusant, lors d'un bizutage, c'est la victime qui crie, mais si elle se laisse faire sans broncher, le jeu perd très vite son côté amusant. Attention, n'allez pas croire que je cautionne ce genre de truc, je déteste ça. J'analyse, c'est tout.
Arrivant à placer quelques jeux de mots (mais pas aussi bons que ceux dans Astérix), Goscinny déploie un scénario aux multiples rebondissements et réussi le tour de force de faire cohabiter un Indien et un butler anglais des plus guindés.
Lucky Luke, lui, est chargé de la protection de Waldo Badmington, qui, british pur sang, ne perdra jamais son sang-froid (quoique…) devant toutes les péripéties qui vont lui arriver, dont une parodie de procès.
Sans compter que notre lonesome cow-boy doit aussi en faire de cet Anglais raffiné, qui boit son thé à 17h, un parfait rancher et lui éviter de tomber dans les manigances du méchant du coin, Jack Redy, qui veut ses terres.
Il y a un vent de fraîcheur sur cet album, c'est enlevé, rythmé, sans temps mort et sans lourdeurs, comme j'ai déjà pu le constater dans d'autres albums de la série éditée chez Dargaud.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   08 mai 2013
JASPER : J'ai le regret d'annoncer à monsieur que je ne resterai pas une minute de plus dans cette maison... Que l'on entre à cheval dans une résidence, soit. Que l'on casse le mobilier, soit. Que l'on tire des coups de feu dans le salon, soit... Mais que l'on crache sur le tapis, ça, je ne l'ai jamais vu, même chez le comte de Hampchester 18e du nom !!!
Commenter  J’apprécie          200
Nastasia-BNastasia-B   10 mai 2013
COWBOY 1 : Bah, après tout, une pendaison officielle ne manque pas de charme...
COWBOY 2 : Un petit charme bourgeois et désuet, mais un charme quand même...
COWBOY 3 : Ça fait longtemps qu'on n'en a pas pendu un comme ça...
COWBOY 4 : Et encore, le dernier, c'est parce qu'on n'avait pas de preuves contre lui...
Commenter  J’apprécie          143
Nastasia-BNastasia-B   07 mai 2013
JASPER : AAAH ! (Jasper arrive terrifié en courant poursuivi par Sam l'Indien muni d'un robuste couteau de cuisine.)
LUCKY LUKE : Du calme ! Que se passe-t-il ?
JASPER : Il se passe, monsieur, que sans raison aucune, le personnel de cette maison désire me scalper !
Commenter  J’apprécie          160
Nastasia-BNastasia-B   08 mai 2013
LUCKY LUKE : Pas mal Waldo, mais tu devrais t'abstenir de crier " À l'hallali " quand tu poursuis tes veaux.
Commenter  J’apprécie          270
CrazynathCrazynath   30 juin 2015
(Jolly Jumper ) :- Bravo !
(Autre cheval ) : - Ben quoi ? ça ne t'est jamais arrivé d'avoir mal aux pattes dans ce métier où on est toujours sur les sabots ?
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Morris (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Morris
Morris et Goscinny - Lucky Luke (1971)
autres livres classés : cow boysVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les albums de Lucky-Luke ( BD).

...................de Dick Digger.

la jambe
la mine d'or
le cheval
la mine d'argent

30 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : MorrisCréer un quiz sur ce livre

.. ..