AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800114613
48 pages
Éditeur : Dupuis (04/01/1989)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 196 notes)
Résumé :
Le sénateur Williams propose de coloniser le flanc Est des collines noires. Sauf que le sénateur Storwind s`oppose à ce projet mais il sera accepté pareil. Lucky Luke est chargé d'emmener quatre scientifiques à travers les Collines noires, afin d'étudier les possibilités de colonisation. Le sénateur Storwind demande à Bull Bullet, une crapule, d`empêcher les membres de l`expédition de franchir les collines.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  12 avril 2018
"Les Collines noires" réalisé par Morris et Goscinny en 1961 est la 1ère aventure de Lucky Luke que j'ai lue... Cette relecture a donc un petit côté Madeleine de Proust, mais je ne suis pas dupe ! ^^
On reprend la structure et des péripéties l'album "Des Rails sur la pairie", le méchant d'origine se dédoublant entre le sénateur Orwell Stormwind qui ne veut pas qu'on mette fin à son business avec les indiens et son âme damnée Bull Bulett qui en est le sosie et qui doit empêcher l'expédition de parvenir à destination. Je n'ai absolument pas compris pourquoi Lucky Luke faisait galoper tout le monde pour rattraper Bull Bulletts, à part recycler des gags cartoonesques yankees de courses-poursuites, car il n'y absolument aucune deadline à tenir pour les gentils comme pour les méchants ! Du coup Goscinny n'a pas le temps vraiment le temps de développer l'expédition d'exploration en elle-même et le choc culturel entre le quartet de savants européens (Darryl Bundlofjoy le géomètre, Ira Doublelap le géologue, Gustav Frankenbaum l'anthropologue et Simeon Gurgle le biologiste) et l'ouest sauvage avec seulement un crotale, un puma et un poignée de peaux-rouges (forcément teubés, barbares et alcooliques : on s'entête dans les clichés à la con, sans parler du nain teigneux surnommé Petit Roquet, alors qu'IRL on est à la veille du premier épisode de la saga pro-indienne "Winnetou" !). Pourtant le classique du choc culturel a donné de très bons tomes dans la saga "Lucky Luke", et peut-être encore plus de très bons tomes dans la saga "Astérix", alors stop au recyclage des gags cartoonesques yankees usés jusqu'à la corde !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
belette2911
  27 septembre 2016
Escorter quatre scientifiques (un biologiste, un géologue, un géomètre et un anthropologue) à travers les Collines Noires, toujours non colonisées à cause des redoutables indiens qui y vivent…
Voilà une mission a priori moins dangereuse que d'escorter les Dalton, non ?
Que nenni ! La mission est bien plus dangereuse justement à cause de ces quatre scientifiques totalement barrés qui n'auront jamais conscience du danger qui les a frôlé.
Évidemment, avec Goscinny au scénario, ça donne un album hilarant à cause de ces quatre scientifiques dont les dialogues sont savoureux de naïveté ou de rigueur scientifique.
Imaginez, vous avez passé la nuit dans un hôtel dont la literie était replie de punaises et de poux… Que faites-vous le lendemain ? Vous vous plaignez à l'hôtelier, exigez le remboursement et le menacez de lui coller 0 étoiles sur le Net…
Non scientifiques, eux, pas du tout ! Ils devisent tranquillement dans le hall, tout content d'avoir pu examiner une colonie de punaise, d'en avoir pris un gros spécimen, tandis que l'autre leur raconte qu'il a vu des poux de toute beauté.
Rien à redire, les scientifiques sont réussis, ils sont drôles, amusants, naïfs au possible, ne voient jamais le danger, examinent tout ce qui leur tombe sous la main et sont totalement déconnecté de la réalité. Je les adore !
Comme toujours, beaucoup d'humour, du burlesque avec nos scientifiques et leur voyage en train, des comiques de situation avec le "Attendez-moi ! Je suis tombé de ma monture" du professeur Frankenbaum et ce pauvre Bull Bullets, le méchant engagé, qui aurait pu dire "Caramba, encore raté".
Les dialogues sont au poil et je rouspèterai juste sur les couleurs merdiques de l'époque et ces auteurs qui, pour gagner du temps sans doute, colorisaient des cases entières avec des couleurs grises, bleues, vertes, rouges, décors et personnages compris.
Vous l'avez compris, nous sommes dans de la colonisation gentille des territoires indiens, ici ! On sait comment cela se passait la plupart des cas… Rien de gentil dans la spoliation des terres par les colons, rien d'aimable dans la mise en réserve de ces mêmes indiens…
Mais puisque nous sommes dans de la bande dessinée humoristique, pas d'effusion de sang, juste de l'humour. L'époque ne l'aurait pas permis, monsieur Dupuis encore moins.
Alors oui, ça fait un peu grincer les dents de voir les choses présentées ainsi : les colons sont des gentils, ils vont respecter les indiens… Mais nous sommes dans l'humour ici, à nous de savoir faire la part des choses.
En tout cas, c'est du bon humour.
Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Crazynath
  23 février 2016
Un sympathique épisode des aventures de notre cow-boy solitaire.
Ici Lucky Luke accompagne une expédition composée de quatre universitaires ( un biologiste, un anthropologue, un géomètre et un géologue ) . Cette expédition a pour objectif de leur faire traverser les collines noires qui sont la frontière naturelle entre le Dakota et le Wyoming qui est encore une contrée inexplorée et peuplée de Cheyennes..
Évidemment, bien des embuches vont jalonner la route de cette mission. Les savants ne vont jamais se départir de leur flegme et curiosité scientifique, ce qui va les amener à gérer quelques situations de manière fort originale ...
Commenter  J’apprécie          150
HORUSFONCK
  26 octobre 2016
C'est l'un de mes Lucky Luke préféré, et l'un des tout premiers que j'ai lu.
La bande de savant rappelle, un peu, celle embarquée dans L' Etoile Mystérieuse de Hergé.
Bien sûr, lucky Luke est chargé de chaperonner ces grosses têtes (l'un d' eux est phrénologue, je crois me souvenir) pour explorer les terres sauvages...
Mais certains de ces savants ont de la ressource, comme celui qui affronte en duel l'énorme brute en couverture de l'album... Enfant, j'avais été impressionné par le nombres de chemises que cette brute enlevait avant de se retrouver torse nu!
Un album très drôle et très divertissant, que je relis avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          141
Dionysos89
  22 mars 2012
Une aventure de Lucky Luke assez classique avec cette trame qu'il reprend dans plusieurs autres épisodes : l'escorte de personnages cruciaux (ici des sénateurs) à travers des contrées sauvages du Far West américain où moult péripéties et embûches les y attendent !
Deux procédés d'humour sont notables ici : d'abord, le contraste comique entre des sénateurs de l'Est "civilisé" et l'inconnu "barbare" de l'Ouest, puis l'équipe des sénateurs en elle-même où l'élaboration de personnages avec leur personnalité propre permet de différencier le récit au fur et à mesure sans leur coller l'étiquette d'appâts à embrouilles et de simples faire-valoirs devant Lucky Luke.
Cette folle équipée, c'est donc complètement bateau comme concept mais ça marche toujours aussi bien ici, il faut l'avouer, et même si on devine la trame générale du récit à l'avance, la magie du Far West selon Lucky Luke fonctionne encore. Toujours charmant à relire.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   25 avril 2018
- Tuez ces coyotes !
- Non ! Ces visages pâles sont nos amis ! Ils m'ont appris que Bull Bullets voulait empoisonner les cheyennes avec de l'eau-de-feu !
- Avec de l'eau-de-feu ? Mon fils rigole ?
- Vautour Déplumé, ne m'as-tu pas dit qu'après avoir bu, tu avais d'étranges visions 
- Oui, je vois de gros animaux inconnus, de couleur rose, avec une longue trompe...
- Gras Serpent, ne m'as-tu pas dit que ta langue, au matin, semblait avoir la consistance de la queue du castor couverte de boue ?
- HIPS
- Aigle Boiteux ! Ne m'as-tu pas dit que parfois que avais l'impression qu'il y avait du monde sous ton scalp, qui essayait de sortir ?
- ...
- Et toi, Écureuil Assoupi, n'es-tu pas tombé dans de la rivière en essayant de monter dans ta deuxième pirogue alors que tu n'en a qu'une ?
- ATCHOUM !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
belette2911belette2911   06 septembre 2016
— Bonjour messieurs. L’hôtel n'était pas bien fameux, je m'en excuse, mais il n'y en aura pas d'autre à Omaha.
— Pas du tout ! J'ai passé une nuit intéressante à étudier une magnifique colonie de punaises de lit : cimex lectularius... J'emporte d'ailleurs un spécimen d'une taille fort rare... [Le scientifique Gurgle]
— Magnifique ! [Le scientifique Frankenbaum]
— Félicitations cher collègue ! [Le scientifique Doublelap]
— Il y avait aussi des poux de toute beauté ! [Le scientifique Frankenbaum]
— Pediculus, insecte hémiptère... [Le scientifique Doublelap]
— Il faut aller chercher les chevaux maintenant [Lucky Luke, hilare]
— Caballus, mammifère périssodactyle de la famille des équidés... [Le scientifique Doublelap]
— EMMA !! Il faut nettoyer les lits ! Il y a des bêtes terribles dedans ! Des Lecturassodactyles ! [L'hôtelier]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AlfaricAlfaric   15 avril 2018
- Si nous faisions un petit poker pour tuer le temps? Nous apprendrons en jouant...
- J'ai sûrement gagné ! J'ai quatre as !
- Il n'y a pas de quoi s'enorgueillir ! Moi aussi, j'ai quatre as...
- Je n'ai que trois as... est-ce normal ?
- Le grand vainqueur, c'est moi ! J'ai cinq as !
Commenter  J’apprécie          90
Dionysos89Dionysos89   03 mai 2012
Lucky Luke : Vous n'avez pas pas de chevaux plus dociles que ceux-là ?
Marchand de Chevaux : Jeune homme, quand un cheval est plus docile que ceux-là, on l'enterre ou on en fait de la colle…
Commenter  J’apprécie          130
belette2911belette2911   06 septembre 2016
— Votre crâne est du plus haut intérêt, je donnerais cher pour l'examiner à loisir... Peut-être qu'un jour, quand vous n'en aurez plus l'usage... [Le scientifique anthropologue examinant le crâne du groom Noir de l'hôtel]
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Morris (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Morris
Morris et Goscinny - Lucky Luke (1971)
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les albums de Lucky-Luke ( BD).

...................de Dick Digger.

la jambe
la mine d'or
le cheval
la mine d'argent

30 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : MorrisCréer un quiz sur ce livre