AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845636172
Éditeur : Xo Editions (18/10/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 108 notes)
Résumé :
Et soudain l’humanité se mit à régresser
À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.
Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.
Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.
De quel virus s’agit-il ?
Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?
Une scie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (73) Voir plus Ajouter une critique
bibiouest
  11 décembre 2018
Comme beaucoup d'enfants de ma génération, particulièrement les petits garçons, j'étais passionné par la préhistoire ce livre m'a replongé dans ma passion d'enfance...
voici un roman «d'anticipation» très prenant où le résultat de la cupidité des grands laboratoires engendre une catastrophe écologique, la fin du monde tel qu'on le connaît est proche.
L'auteur nous plonge en plein cauchemar, mais un cauchemar réaliste car il a les connaissances scientifiques nécessaires et son propos est clair et précis.
On s'interroge sur la place de l'humanité sur terre et notre capacité à accepter la différence.
Bref un thriller magnifique, que je n'oublierai pas de sitôt.
Commenter  J’apprécie          8912
Eve-Yeshe
  12 décembre 2018
J'ai adoré ce roman ! je me suis retrouvée dans un milieu que j'aime particulièrement, la virologie, avec ses modes de transmission, les conséquences et, cerise sur le gâteau, les dinosaures me fascinent depuis des lustres…
On se trouve devant un virus inconnu aussi agressif que celui du SIDA ou Ebola, qui affecte d'abord un éléphanteau qui a quatre défenses : anomalie génétique ? Or il ressemble beaucoup a un ancêtre disparu depuis longtemps le gomphotérium !
Et bien-sûr, il va s'avérer transmissible à l'homme… On décide de l'appeler Kruger du nom de l'homme qui s'occupe de la réserve sauvage du parc Kruger, en Afrique du Sud.
Ce virus n'est pas mortel, il provoque un coma dont la personne émerge sous la forme d'un ancêtre de l'homme : Erectus et que faire de tous ces êtres devenus des Erectus, avec le réveil des vieilles peurs et les théories fantaisistes qui vont entourer l'épidémie.
On va chercher une paléontologue dont on avait dénigré les travaux sur la possibilité d'une évolution régressive alors qu'elle vient de découvrir le squelette d'un « archéoptéryx le premier spécimen de dinosaure aviaire répertorié au XIXe siècle ».
Puis on s'aperçoit que la végétation change aussi, les arbres reprennent leur parure d'antan et si tout mute, que va devenir l'humanité ? Comment va-t-elle se nourrir ? La cohabitation est-elle possible ?
Tous les spécialistes de tous bords de la planète, l'OMS, l'ONU vont cogiter sur la conduite à tenir et évidemment la mesure qui est prise c'est tuer ces « êtres dégénérés » (cela ne vous rappelle rien ?)
J'ai tout aimé dans ce roman d'anticipation biologique : l'attitude des chercheurs, leur prudence, la réaction des politiques notamment une délibération à l'ONU géniale avec un ambassadeur russe qui est mélange savoureux de Vladimir 1er et Alexeï (Labrov) avec son intolérance et sa mauvaise foi qui réussit à faire voter la noble assemblée comme il veut suivi par les Chinois évidemment !
Bien-sûr, c'est parfois caricatural avec l'Occident tolérant qui cherche à trouver les solutions optimales et la méchants, les Russes qui tirent à vue et les Chinois qui tuent aussi et en profitent pour incarcérer les témoins au nom de la raison d'état.
On a aussi les histoires personnelles des héros, leurs problèmes familiaux le travail qui passe avant la vie personnelle sans oublier le vilain méchant avec un laboratoire digne de Frankenstein et consorts…. Mais n'y a-t-il pas une touche de vérité ?
L'auteur a fait un travail de rechercher très impressionnant car son histoire tient la route, elle repose sur des faits scientifiques sur lesquels il a construit une très belle fiction, retraçant très bien la « gestion » d'une pandémie (on se souvient du SIDA de la grippe aviaire).
Quand on voit ce que l'Homme fait à la planète, mérite-t-il d'être sauvé et de survivre ? Je n'en suis pas si sûre…
« Malgré son intelligence et sa cruauté, l'espèce humaine aurait pu tout aussi bien finir à quatre pattes au bout d'une laisse tenue par un chien bipède ! »
En tout cas ce livre nous pousse à la réflexion avec quelques phrases choc :
« Vous savez, sur l'arbre de l'évolution, l'homme ne constitue qu'une brindille à l'extrémité de la branche des mammifères. Un incident de parcours. »
Un roman, que j'ai dévoré tout en pensant à Jurassic Park, et que je recommande vivement que l'on soit ou non passionné par la préhistoire ou la biologie…. et je remercie encore les Editions XO et NetGalley qui m'ont permis de le découvrir.
#Erectus #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          712
isabelleisapure
  18 janvier 2019
Mais qu'est ce qui m'a pris de lire ce roman ?
Moi qui n'aime pas particulièrement la science- fiction, ni la préhistoire, ni la biologie.
De plus, je déteste les dinosaures et autres diplodocus, ils réussissent parfois à m'amuser lorsqu'ils sont animés par un metteur en scène de talent.
Eh bien, contre toute attente, c'est une excellente idée que j'ai eu en choisissant ce livre !
J'ai adoré !
Dès les premières pages, je me suis laissée emporter par cette course contre la montre pour tenter d'éradiquer un virus terrifiant qui cause la régression des animaux, végétaux ou humains qui en sont atteints.
Tout commence en Afrique du Sud, dans le Parc Kruger où les soigneurs découvrent avec stupéfaction la transformation subie par un éléphanteau qui après une brève maladie se retrouve avec deux défenses supplémentaires le transformant en animal préhistorique.
Rapidement, aux quatre coins de la planète des cas similaires sont signalés.
Lorsqu'un soigneur après un léger coma se trouve à son tour transformé en homme préhistorique, la panique mondiale est à son comble.
L'OMS, les gouvernements, les paléontologues et les biologistes sont sur le pied de guerre pour tenter de trouver un traitement et des soins à prodiguer à ces Erectus dont on se demande s'ils sont encore des humains.
Tout est passionnant dans cette histoire, les héros sont attachants.
J'ai particulièrement aimé Anna la paléontologue qui a toujours eu une longueur d'avance dans ses convictions et ses recherches ce qui lui a souvent valu les foudres de sa hiérarchie. Elle va s'investir corps et âme dans la quête d'un traitement pour enrayer cette pandémie.
« Erectus » a été une expérience littéraire tout à fait inédite pour moi et un excellent moment de lecture.
Un grand merci à NetGalley et aux Editions XO.
#Erectus #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          524
Elodieuniverse
  27 novembre 2018
Un virus qui provoque une régression accélérée.
La faune, la faune et bientôt les hommes sont touchés...
Y a-t-il un vaccin? Comment éradiquer la pandémie? le monde pourra-t-il être sauvé?
J'aime beaucoup la couverture du livre, elle me procure un étrange mélange de fascination et de peur, un peu comme le roman d'ailleurs. C'est une plongée saisissante dans le domaine de la régression, dans l'histoire de l'Homo Erectus (L'Homo erectus qui apparaît il y a 1,9 millions d'années en Afrique) C'est un roman bien documenté, bien ficelé qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin et dont les interrogations nous ramènent à la genèse de l'Homme. de ce fait, l'auteur a terriblement bien su ancrer son histoire dans la réalité.
Original et prenant! (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          500
Melou13
  28 octobre 2018
Imaginez un virus qui fasse régresser les animaux et les végétaux vers un état primitif.
Imaginez que ce virus puisse être transmis à l'homme.
Vous ne voulez pas y croire ? Vous voulez des preuves ?
Pourtant, il faut agir et vite! le virus se propage, les contaminés sont de plus en plus nombreux.
Vous commencez à paniquer, vous avez peur ?
La violence fait rage, chacun défend son espèce par instinct de survie. La cohabitation avec ces êtres primitifs semble impossible. Et vous qu'allez-vous faire ?
Considérez-vous les humains devenus des Erectus comme des hommes ou comme des animaux ?
Si une personne de votre entourage était contaminée, auriez-vous le même point de vue ?
Bienvenue dans Erectus !
C'est avant tout le scénario de ce livre qui m'a donnée envie de le découvrir. L'histoire est bien construite et plutôt crédible car basée sur des faits existants. Les réactions face à la contamination renforcent la crédibilité de l'histoire car seraient à mon avis similaires dans un cas réel. Au-delà des personnages principaux qui sont dans le vif de l'action, plusieurs personnages secondaires viennent agrémenter le roman. Ce procédé est intéressant car il permet de voir l'évolution de la situation à travers des personnes comme vous et moi. Ces personnages secondaires ont des réactions différentes face à la contamination et viennent enrichir le récit. L'histoire n'est pas figée dans l'espace et il est plaisant d'observer les conséquences de l'épidémie dans différents pays. A de nombreuses reprises, ma curiosité a été titillée. J'ai pris un grand plaisir à chercher les animaux préhistoriques sur internet pour regarder à quoi ils ressemblaient ou encore à faire des recherches sur des sujets captivants comme par exemple sur la fosse des Mariannes. Bref, je ne peux que vous conseiller cette lecture divertissante pour passer un bon moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3711

critiques presse (1)
LeSoir   22 janvier 2019
Un virus fait muter tous les êtres vivants. Un thriller qui ouvre la porte à quelques questions philosophiques.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
bibiouestbibiouest   09 décembre 2018
Au moment de pénétrer dans la pièce, derrière Anna et Lucas Dany Abiker marqua une hésitation. En les entendant, la créature avait levé sa face simiesque et s'était mise à le fixer, sans que l'on puisse vraiment interpréter son expression.

-on dirait qu'il veut communiquer...

Dépassant ses appréhensions, Dany se décida à bouger. Aussitôt, la créature se redressa et avança droit vers lui, une poupée brandit au bout du poing.

-N'ayez pas peur, c'est un échange, expliqua Lucas à voix basse. En retour, vous êtes supposé lui faire un cadeau.
-Vous auriez pu me prévenir...

Oubliant le protocole, il ouvrit sa combinaison pour sortir de sa poche un paquet de chwing-gums. L'erectus s'en saisit d'un geste brusque et le lança sur sa couverture, sans même chercher à l'examiner.

-Les marins infectés à bord du baleinier manifestent la même docilité, enchaîna Lucas. A mon vis, tant que nous sommes calmes, nous n'avons rien à craindre d'eux. Ce virus semble les faire retomber en enfance...
-L'enfance de l'humanité...murmura le vieil homme, ému malgré lui.
-C'est exactement ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
aideraider   24 janvier 2019
...sur l'arbre de l'évolution, l'homme ne constitue qu'une brindille à l'extrémité de la branche des mammifères. Un incident de parcours. Malgré son intelligence et sa cruauté, l'espèce humaine aurait pu tout aussi bien finir à quatre pattes au bout d'une laisse tenue par un chien bipède !
Commenter  J’apprécie          252
kouette_kouettekouette_kouette   29 octobre 2018
De son passé de traqueur de virus, le médecin avait tiré une certitude : la guerre invisible que l’humanité menait contre les microbes exigeait qu’on suive toutes les pistes, même les plus improbables. L’expérience lui avait appris qu’éradiquer des micro-organismes en perpétuelle évolution nécessitait une vigilance extrême. Le danger pouvait éclore partout, en n’importe quel point de la planète. Or, pour qu’une épidémie démarre, il suffisait d’un seul microbe infectant un organisme unique. Au début du siècle, quelque part en Afrique de l’Ouest, le chasseur de viande de brousse infecté par le sang d’un chimpanzé ignorait qu’il serait à l’origine, quelque quatre-vingts ans plus tard, de vingt millions de morts du sida.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
kouette_kouettekouette_kouette   01 novembre 2018
Dans toutes les crises sanitaires, le public comme les politiques étaient prompts à pointer les errements des scientifiques et leur incapacité à fournir des scénarios indiscutables qui apporteraient des réponses fiables et permettraient d’anticiper l’avenir. Comme si une épidémie était une science exacte, prévisible et maîtrisable !
Commenter  J’apprécie          130
Eve-YesheEve-Yeshe   12 décembre 2018
Dingue ou pas, la métamorphose avait eu lieu, l’agent pathogène venait d’entraîner une mutation radicale et la cellule musculaire était devenue… autre chose! Une chose qui ressemblait comme deux gouttes d’eau à une cellule nerveuse. Du muscle changé en neurone! pensa-t-elle, survoltée.
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Xavier Müller (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier Müller
Xavier Müller nous parle d'ERECTUS, son roman.
autres livres classés : pandémiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2619 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..