AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845636172
Éditeur : Xo Editions (18/10/2018)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Et soudain l’humanité se mit à régresser
À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.
Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.
Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.
De quel virus s’agit-il ?
Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?
Une scie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
Elodieuniverse
  27 novembre 2018
Un virus qui provoque une régression accélérée.
La faune, la faune et bientôt les hommes sont touchés...
Y a-t-il un vaccin? Comment éradiquer la pandémie? le monde pourra-t-il être sauvé?
J'aime beaucoup la couverture du livre, elle me procure un étrange mélange de fascination et de peur, un peu comme le roman d'ailleurs. C'est une plongée saisissante dans le domaine de la régression, dans l'histoire de l'Homo Erectus (L'Homo erectus qui apparaît il y a 1,9 millions d'années en Afrique) C'est un roman bien documenté, bien ficelé qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin et dont les interrogations nous ramènent à la genèse de l'Homme. de ce fait, l'auteur a terriblement bien su ancrer son histoire dans la réalité.
Original et prenant! (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          420
Melou13
  28 octobre 2018
Imaginez un virus qui fasse régresser les animaux et les végétaux vers un état primitif.
Imaginez que ce virus puisse être transmis à l'homme.
Vous ne voulez pas y croire ? Vous voulez des preuves ?
Pourtant, il faut agir et vite! le virus se propage, les contaminés sont de plus en plus nombreux.
Vous commencez à paniquer, vous avez peur ?
La violence fait rage, chacun défend son espèce par instinct de survie. La cohabitation avec ces êtres primitifs semble impossible. Et vous qu'allez-vous faire ?
Considérez-vous les humains devenus des Erectus comme des hommes ou comme des animaux ?
Si une personne de votre entourage était contaminée, auriez-vous le même point de vue ?
Bienvenue dans Erectus !
C'est avant tout le scénario de ce livre qui m'a donnée envie de le découvrir. L'histoire est bien construite et plutôt crédible car basée sur des faits existants. Les réactions face à la contamination renforcent la crédibilité de l'histoire car seraient à mon avis similaires dans un cas réel. Au-delà des personnages principaux qui sont dans le vif de l'action, plusieurs personnages secondaires viennent agrémenter le roman. Ce procédé est intéressant car il permet de voir l'évolution de la situation à travers des personnes comme vous et moi. Ces personnages secondaires ont des réactions différentes face à la contamination et viennent enrichir le récit. L'histoire n'est pas figée dans l'espace et il est plaisant d'observer les conséquences de l'épidémie dans différents pays. A de nombreuses reprises, ma curiosité a été titillée. J'ai pris un grand plaisir à chercher les animaux préhistoriques sur internet pour regarder à quoi ils ressemblaient ou encore à faire des recherches sur des sujets captivants comme par exemple sur la fosse des Mariannes. Bref, je ne peux que vous conseiller cette lecture divertissante pour passer un bon moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3511
LePamplemousse
  22 octobre 2018
Vous avez aimé le livre « Zoo » de James Patterson dans lequel une poignée de scientifiques faisait tout son possible pour enrayer une épidémie touchant tous les animaux du globe et risquant de mener à la fin du monde ?
Alors vous allez adorer « Erectus » dans lequel là aussi les animaux du monde entier sont touchés par un virus et pire encore, ce virus risque d'atteindre l'homme avec pour conséquence de faire régresser chacun de plusieurs millions d'années.
Bien sûr, dans ce genre de roman, on ne s'arrête pas à la crédibilité absolue de la chose, mais on se plonge avec délice dans une intrigue qui est menée à cent à l'heure par quelques personnages auxquels on s'attache.
Tout comme on regarde « Jurassic Park » avec de l'effroi mais aussi de la fascination dans les yeux, on s'immerge durant quelques heures dans « Erectus » avec exaltation.
La partie qui explique comment les grands de ce monde géreraient une pareille épidémie fait réellement peur, on voit bien la prédominance de l'aspect politique et financier d'une crise majeure au détriment de la morale, de l'éthique ou même de la simple compassion à l'égard des malades, fussent-ils des millions répartis sur tout le globe et appartenant à toutes les classes sociales.
Je ne connaissais pas du tout Xavier Müller, c'est désormais un auteur dont je vais suivre les publications.
Merci Mr Müller de m'avoir fait passer un excellent dimanche !
Je remercie chaleureusement Babelio et les éditions XO pour cet envoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
kateginger63
  22 novembre 2018
Une course contre la montre du temps
*
Il s'agit ici d'un thriller post-apocalyptique à thème médical et scientifique.
J'ai eu ma période "Robin Cook" ou "Jurassic Park" il y a quelques années. D'une façon générale, les scénarios se ressemblent assez. Alors, celui-ci, qu'en est-il? Oui et non.
Si l'histoire débute avec l'apparition d'un virus nommé"Kruger" - car le patient zéro est apparu dans ce parc d'Afrique du Sud - les codes différent quelque peu.
Manipulations technologiques, recherche d'un vaccin, fuites du "matériel génétique", panique générale, contamination croisée, course contre la montre.... rien de bien original en somme.
Mais là où l'auteur a tapé dans le mille : le parallèle avec l'actualité brûlante du sort des migrants. Ou encore d'autres exemples antérieurs tels l'apartheid ou les camps de concentration. Kesako?
Oui, les gouvernements et autres ONG vont devoir décider du sort de ces malades infectés. Devenus sauvages et hautement dangereux, la question se pose: la quarantaine ou l'extermination?
*
D'une écriture froide et clinique, presque simpliste, l'auteur soulève des questions politiques et écologiques (les plantes et animaux sont également infectés).
C'est très bien amené, très réaliste et crédible.
Le suspense est présent , impossible à lâcher.
Si je vous ai parlé du style froid, j'ajouterais tout de même que la touche de romance apporte un peu de chaleur.
*
Un roman angoissant qui tient en haleine et qui nous questionne toujours sur cette guerre invisible mais bien réelle contre les microbes.
Au quotidien.
Tiens, l'hiver arrive à notre porte avec ses virus et bactéries tout frétillants....couvrez-vous bien !!!
*
Merci à Netgalley.
Lu dans le challenge #theblacknovember
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Maks
  26 novembre 2018
Avec "Erectus", Xavier Müller dresse le portrait d'une société emportée dans une course poursuite contre sa propre déchéance, un retour à l'état sauvage, une amnésie de masse par le biais d'un virus on ne peut plus effrayant.

C'est efficace, nerveux, le lecteur se plonge dans l'histoire sans pouvoir s'arrêter afin de savoir ce que l'auteur nous prépare comme frayeur à la page suivante. La construction est bonne, même si j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de personnages et que cela m'avait un peu embrouillé par moment, j'ai tout de même réussi à garder le fil grâce à un suspense de tous les instants m'ayant forcé à rester attentif.

Les personnages principaux sont eux classiques, tout en restant des valeurs sûres, pas de déception de ce côté là, encore une fois la formule fonctionne. Pour les lieux c'est assez varié, Afrique du Sud, USA, France, notamment Paris et le Zoo de Vincennes, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le parallèle avec le roman "Cannibale" de Didier Daenincks, qui lui se déroulait également au Zoo de Vincennes pendant l'exposition Coloniale de 1931.

Moi qui aime beaucoup les scénarios catastrophes, apocalyptiques, ou encore parlant de pandémies, j'ai trouvé mon bonheur avec cette lecture. Alors oui c'est vrai, tout n'est pas parfait, mais alors, que c'est "captivant" ! En plus même si c'est un style très exploité ces dernières années, le fond lui est très original grâce à cette "régression" des espèces.

Une lecture à mettre entre les mains de tous les passionnés de thrillers et d'anticipation.
Sur mon blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
bibiouestbibiouest   09 décembre 2018
Au moment de pénétrer dans la pièce, derrière Anna et Lucas Dany Abiker marqua une hésitation. En les entendant, la créature avait levé sa face simiesque et s'était mise à le fixer, sans que l'on puisse vraiment interpréter son expression.

-on dirait qu'il veut communiquer...

Dépassant ses appréhensions, Dany se décida à bouger. Aussitôt, la créature se redressa et avança droit vers lui, une poupée brandit au bout du poing.

-N'ayez pas peur, c'est un échange, expliqua Lucas à voix basse. En retour, vous êtes supposé lui faire un cadeau.
-Vous auriez pu me prévenir...

Oubliant le protocole, il ouvrit sa combinaison pour sortir de sa poche un paquet de chwing-gums. L'erectus s'en saisit d'un geste brusque et le lança sur sa couverture, sans même chercher à l'examiner.

-Les marins infectés à bord du baleinier manifestent la même docilité, enchaîna Lucas. A mon vis, tant que nous sommes calmes, nous n'avons rien à craindre d'eux. Ce virus semble les faire retomber en enfance...
-L'enfance de l'humanité...murmura le vieil homme, ému malgré lui.
-C'est exactement ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BlackKatBlackKat   08 décembre 2018
Stephen n'était pas un spécialiste des guerres civiles, mais il avait toujours pensé que celles-ci prospéraient sur le terreau de vieilles rancœurs, or ici, pas de cadavres dans le placard ni de trahisons ancestrales, la fureur s'alimentait à une autre source, puissante, directe: l'instinct de survie.
Commenter  J’apprécie          10
ExulineExuline   26 novembre 2018
-Mary, vous le savez bien que...
-Je sais ! Les erectus ne sont pas des singes ! Je sais, et pourtant, chaque fois que je pose les u=yeux sur lui, je n'arrive pas à penser à autre chose ! Parfois je me dis que je préférerais le voir mort, et aussitôt après je m'en veux terriblement.
Commenter  J’apprécie          00
kouette_kouettekouette_kouette   29 octobre 2018
De son passé de traqueur de virus, le médecin avait tiré une certitude : la guerre invisible que l’humanité menait contre les microbes exigeait qu’on suive toutes les pistes, même les plus improbables. L’expérience lui avait appris qu’éradiquer des micro-organismes en perpétuelle évolution nécessitait une vigilance extrême. Le danger pouvait éclore partout, en n’importe quel point de la planète. Or, pour qu’une épidémie démarre, il suffisait d’un seul microbe infectant un organisme unique. Au début du siècle, quelque part en Afrique de l’Ouest, le chasseur de viande de brousse infecté par le sang d’un chimpanzé ignorait qu’il serait à l’origine, quelque quatre-vingts ans plus tard, de vingt millions de morts du sida.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
kouette_kouettekouette_kouette   01 novembre 2018
Dans toutes les crises sanitaires, le public comme les politiques étaient prompts à pointer les errements des scientifiques et leur incapacité à fournir des scénarios indiscutables qui apporteraient des réponses fiables et permettraient d’anticiper l’avenir. Comme si une épidémie était une science exacte, prévisible et maîtrisable !
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Xavier Müller (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier Müller
Xavier Müller nous parle d'ERECTUS, son roman.
autres livres classés : pandémiesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1503 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..