AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782709638319
320 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (02/05/2012)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Comment devient-on un grand champion ? Quels sacrifices doit-on accepter pour arriver à ce niveau ?
Rafael Nadal a vingt-six ans et laissera sa trace dans l’histoire du tennis par sa précocité, son obstination, le nombre impressionnant de ses victoires, et la singularité de l’entraînement qui lui a permis de devenir un des meilleurs joueurs de tennis de tous les temps.
Ses mémoires nous ouvrent ce que l’on connaît mal de la vie du champion ; son enfa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Stellabloggeuse
  11 septembre 2012
Cette autobiographie est écrite à quatre mains. Nous avons alternativement un chapitre dans lequel rafael Nadal s'exprime directement, utilisant le « je », et un chapitre dans lequel le journaliste John Carlin revient sur les propos et la vie du jeune sportif, avec un oeil plus extérieur. Je ne sais pas quelle est la part de rafael Nadal dans les parties dans lesquelles il s'exprime, s'il a écrit ou si c'est le résultat d'entretiens, mais en tout cas c'est bien écrit, et agréable à lire.
En fil rouge de ce livre, plusieurs matchs très importants dans la carrière du sportif espagnol : son match pour l'Espagne lors de la finale de la Coupe Davis 2004, alors qu'il n'avait que 18 ans ; sa victoire contre Federer à Wimbledon en 2008, la plus importante pour lui ; l'Open d'Australie 2009 ; sa victoire à l'US Open en 2010, qui lui a permis de devenir le plus jeune joueur ayant gagné les quatre tournois du Grand Chelem. Au travers de ces matchs, il revient sur son enfance, la manière dont il s'est construit et sa vie quotidienne.
Une première chose qui saute aux yeux et que l'on soupçonnait déjà, c'est que la famille est très importante pour rafael Nadal. Malgré la séparation de ses parents, cette famille forme un véritable clan, soudé autour de son champion. Les Nadal sont omniprésents tout au long du livre. de même, le jeune athlète est entouré de la même équipe depuis ses plus jeunes années, ses membres font pratiquement partie de la famille. Cet entourage très stable est très important pour lui.
Une chose plus surprenante, c'est la manière dont la famille de rafael Nadal minimise ses succès. On lui refuse tout traitement de faveur et, plus étonnant, aucune fête n'a jamais été organisée par la famille suite aux succès du jeune homme. Pourtant, ils sont assurément très fiers de lui. Mais l'important pour eux, c'est qu'il garde les pieds sur terre et qu'il soit un homme bien. Les habitants de l'île partagent le même état d'esprit, rafael Nadal n'est que l'un d'entre eux, ils ne le considèrent pas comme une célébrité. Aussi, dès qu'il rentre à Majorque, Rafel Nadal a la possibilité de mener la vie la plus normale possible, et c'est important pour lui.
Le Nadal que l'on apprend à connaître ici est bien loin de celui que l'on voit sur le court, le guerrier. En privé, rafael Nadal est un grand anxieux, il a peur de beaucoup de choses. Il se sous-estime également, mais c'est ce qui lui permet de travailler dur pour s'améliorer. Pour devenir ce gladiateur des courts de tennis, il passe par un conditionnement mental très important, mis en place depuis l'enfance par son oncle Toni. Une transformation symbolisée dans ce livre par celle de Clark Kent en Superman ! Cela nous montre en tout cas à quel point l'esprit est plus important que le physique pour jouer au tennis. En revenant sur plusieurs matchs de sa carrière, rafael nous montre que la victoire s'est décidée sur quelques points, et que tout s'est passé dans sa tête. Il n'est pas le talentueux du monde, mais le plus fort mentalement et le plus endurant.
Cette autobiographie nous fait également entrer dans le quotidien d'un sportif de haut niveau. Nous découvrons la manière dont il passe sans arrêt d'un point de la planète à un autre, la difficulté d'avoir des repères. rafael évoque aussi la célébrité, l'impossibilité de découvrir les villes où il joue à cause des foules qui le guettent. Enfin, il y a la peur des blessures, une véritable épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête des joueurs. C'est particulièrement vrai dans le cas de Nadal, qui a depuis plusieurs années un sérieux problème de pied qui perturbe tout son physique (en ce moment-même, il est d'ailleurs arrêté depuis plusieurs mois)
C'est donc une autobiographie très intéressante, pour mieux connaître l'homme en lui-même, comprendre le sport et ses rouages, et simplement pour avoir une vue d'ensemble sur cette carrière hors normes, d'un sportif qui restera dans l'Histoire, quoi qu'il arrive à l'avenir.
Lien : http://romans-entre-deux-mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Juliah
  24 juillet 2014
Si vous cherchez des anecdotes croustillantes sur la "star", passez votre chemin, ce n'est pas le genre de la maison majorquine. Ces mémoires sont présentées d'une manière originale. On suit Nadal au cours notamment de sa grande finale de Wimbledon 2008 contre Federer. Il y raconte ses points, en intercalant au fil du déroulement du match, des souvenirs, des anecdotes, des réflexions personnelles. Ce qui permet de découvrir dans le détail le déroulement de ce match (et de quelques autres), sans que cela soit fastidieux. Entre chaque chapitre, quelques paragraphes écrit à la troisième personne (sans doute par John Carlin) permettent d'avoir une vision extérieure et plus neutre des différents éléments abordés par le champion lui-même.
Il retrace son enfance, et c'est tout l'intérêt de ce livre, car on y comprend comment il a pu devenir un tel phénomène tennistique. Sa famille, son éducation, sa ville natale, son tempérament, sont autant d'éléments constitutifs de sa carrière phénoménale. J'ai notamment découvert qui sont les Majorquins... Une population insulère particulièrement soudée, réservée, parfois méfiante, et surtout, profondément ancrée dans des valeurs morales fortes. Ceux qui pourraient trouver Nadal vantard seront étonnés d'y découvrir un visage opposé. Dans sa famille, on se doit d'être avant tout quelqu'un de bien, de respectueux, et d'humble. Peu importe vos victoires et vos réussites, vous devez juste rester vous-même. En gros, un homme est un homme par ce qu'il est, et en rien par ce qu'il fait. C'est pour cela par exemple qu'on découvre qu'ils ne célèbrent pas ses victoires, car ce serait vu comme de la vantardise, et cela par toute la famille, car les victoire de Nadal sont celles de son clan en entier, et non pas de lui seul. Voilà la philosophie majorquine. Nadal a un profond respect pour ses adversaires, notamment Federer, et il nous étonne même en étant profondément convaincu de la qualité de chacun des joueurs qu'il affronte, allant même jusqu'à manquer de confiance en lui, tant cette humilité est profondément ancrée en lui. Il reconnait que sa technique est moins bonne que Federer ou Djokovic, mais que sa force est son mental, son endurance et sa puissance, et c'est ce qu'il travaille depuis son plus jeune âge.
On découvre aussi que Nadal est pétri de contradictions, entre ce qu'il est dans la vie, et sur le court. En réalité, derrière sa carapace de champion se cache un homme réservé, un peu froussard, et terriblement dépendant de l'unité et de la stabilité de sa famille et de son entourage. Tout un filet de protection l'entoure, et ce sont ces habitudes et certitudes qui lui permettent d'accéder à l'extrème concentration qui est son arme la plus redoutable sur le court. Cela explique par exemple ses manies au cours des matches, ses bouteilles d'eau parfaitement alignées et ses tics... La force de Nadal est constituée de deux éléments clés (mais pas uniques): son tempérament de vainqueur hors-norme, et la stabilité familiale.
Il ne se sent bien qu'au milieu des siens, si possible à Manacor où il a grandi. C'est là-bas qu'il continue de s'entraîner, avec son oncle dont on découvre les méthodes radicales d'entraînement. Les privations, les vexations, tout ce que Nadal supporte, totalement soumis, suite au grand choix de sa vie: gagner apporte une joie plus grande que toute autre chose dans sa vie. On admire sa lucidité face à sa vie, il a conscience d'être un privilégié de pouvoir vivre de sa passion, et c'est pour cela qu'il ne se plaint jamais de la douleur ou des privations. Les sacrifices sont le prix à payer pour les victoires, et il les fait le coeur léger.
Bref, pour en découvrir davantage sur ce champion incroyable, pour casser vos idées pré-conçues sur lui, pour percer les "mystères" d'un sportif modèle, n'hésitez pas à lire ce livre qui vous intéressera à coup sûr. Une bonne idée de cadeau pour les fans de tennis, ou les fans de Nadal tout court, ou les fans de sport et de grands champions, car ce livre est abordable même sans grande connaissance du tennis lui-même.
Lien : http://louvrage.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Westrier
  11 avril 2014
Aidé par John Carlin - auteur notamment d'Invictus – Rafael Nadal nous offre un livre simple, parfois un peu brouillon dans son style mais qui ravira les passionnés de la petite balle jaune et plus précisément tous les aficionados du taureau de Manacor.
Durant ces 320 pages, l'espagnol s'attarde sur trois victoires symboliques en détaillant les émotions ressenties lors de ces matchs références.
Par ailleurs, Nadal nous dévoile les aspects méconnus de son parcours et de sa carrière tels que les entrainements virulents orchestrés par son oncle Toni, ses problèmes de santé et de doute ou encore la place prépondérante occupée par la famille dans l'épanouissement du champion.
Au lendemain de sa première victoire à l'US Open en 2010 le quotidien « El Paìs » déclare que « Nadal met la touche finale à un palmarès parfait et voit en lui un champion, un mythe… ».
Rafa constitue à ce jour le meilleur décryptage de la légende qu'est devenue Rafael Nadal.
Commenter  J’apprécie          20
hanyrhauz
  07 janvier 2013
Plus qu'une autobiographie, c'est un très bon livre sur le tennis en général. Si l'on découvre le côté intime de la vie de rafael Nadal, l'amateur de frasques people risque d'être déçu : rien que de très normal dans la vie privée de ce joueur de tennis. Par contre, on peut lire de nombreuses informations sur l'entraînement, la préparation physique et l'importance du mental au cours d'un match. A travers trois grandes victoires, on comprend mieux ce qui se passe dans la tête d'un joueur, la gestion des points, des coups, du stress.
Les chapitres sont racontés, en alternance, par Nadal à la première personne, ou par Carlin, à la troisième personne, avec l'appui d'entretiens réalisés avec ses proches. Un petit bémol : la lourdeur éditoriale, pas besoin de changer de typographie, on comprend très bien tout seul que la voix change...
Un livre à réserver aux fans de tennis, qu'ils soutiennent Nadal ou un autre.
Commenter  J’apprécie          20
eco
  11 juin 2013
Même si Raphaël Nadal peut sembler encore jeune pour faire l'objet d'une biographie, c'est quand même un joueur hors du commun avec un parcours unique et dont il est très intéressant de découvrir l'évolution.
La forme est assez originale et efficace, chapitres purement autobiographiques et récits journalistiques de John Carlin se succèdent. Carlin donne à chaque intervention de Nadal un éclairage qui complète, analyse ou/et précise la pensée du tennisman.
Tout au long du livre, 2 matches décisifs dans la carrière de l'espagnol servent de fil rouge au récit: Sa finale contre Federer à Wimbledon en 2008 qui le voit devenir n°1 mondial et la finale contre Djokovic à l'US Open en 2010, l'année où il devient le plus jeune joueur de l'ère Open à avoir remporté les 4 tournois du Grand Chelem.
Une biographie/autobiographie très bien faite et fort à propos tant il est difficile de décrypter rafaël Nadal, très fermé sur un court de tennis. Au fil des pages, il se révèle humain (ouf de soulagement :-) ) et livre quelques ingrédients de la recette de sa fulgurante carrière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
LaPresse   27 décembre 2012
Cette autobiographie rappelle les grandes étapes de sa carrière, de ses débuts à Majorque jusqu'à ses triomphes à Roland-Garros
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
StellabloggeuseStellabloggeuse   11 septembre 2012
Ils savaient tous comment Rafael avait réagi après cette défaite en cinq sets. Sebastian leur avait décrit la scène dans le vestiaire de Wimbledon : Rafael assis sur le sol de la douche durant une demi-heure, l’image même du désespoir, avec l’eau dégoulinant sur sa tête, se mêlant aux larmes qui ruisselaient le long de ses joues. […] L’angoisse de Sebastian fut partagée ce jour-là par tout le proche entourage de Nadal ; tous voyaient la fragilité fondamentale qui se cachait derrière l’armure du guerrier implacable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
StellabloggeuseStellabloggeuse   11 septembre 2012
Quand je peux, je vais au supermarché local pour acheter quelques-unes de ces choses dont j’abuse – du Nutella, ou des chips, ou des olives. Je ne suis pas un modèle en alimentation diététique, et encore moins pour un athlète professionnel
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Rafael Nadal (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1105 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre