AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070601202
208 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (14/11/2016)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Roman adolescent dès 13 ans.

Ulysse et Ludovic ont été entraînés au tennis par leur père dès leur plus jeune âge, dans le but d'en faire des champions. Ulysse, victime d'une blessure à l'âge de 14 ans, décide de tout arrêter pour vivre comme les autres adolescents. Deux ans plus tard, Ludovic s'écroule en plein match et se retrouve dans le coma.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  10 octobre 2016
Tout d'abord, je tiens a remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour l'envoi de ce roman, un mois avant sa sortie.
Double faute, sous ses allures de roman jeunesse, cache en réalité un roman difficile, aux thèmes vraiment adultes comme le handicap, l'alcoolisme, le dopage....
On y rencontre Ulysse qui vit assez mal son adolescence, toujours dans l'ombre de son grand frère. Petits, ils ont été entraînés pour être champion de tennis mais Ulysse, m'a pas voulu continuer. Ludovic, lui gagne tout ses matchs, jusqu'au jour ou il s'écroule sur le court, victime d'un AVC. A partir de ce moment, la vie de la famille va être bouleversée.
"Combien de fois avais-je rêvé de changer de vie ? Tout recommencer ailleurs, autrement, avoir une nouvelle chance. J'avais fait des voeux à chaque Nouvel An, les nuits d'été à chaque étoile filante, à la rentrée de septembre j'avais pris des tas de résolutions.
Y croire ou en rêver, ça suffit à redonner de l'élan. Mais quand ça arrive en vrai, c'est une tout autre histoire."
J'avais un a priori avant de commencer ce roman : le tennis c'est pas vraiment ma tasse de thé... Mais en fait, ce sport se retrouve vraiment en toile de fond, tandis qu'Ulysse nous fait part de ses problèmes d'adolescent.
"Cette fille incarnait la vie, l'insolence, elle me donnait la force d'envisager l'avenir. Loin d'eux. MA vie.
Elle continuait à se dénuder peu à peu.
J'ai reculé d'un pas.
Je l'ai contemplée, le souffle coupé, heureux que personne d'autre que moi ne puisse voir à quel point elle était belle."
C'est une belle découverte, pas un coup de coeur, mais j'ai passé un bon moment de lecture. L'écriture de l'auteure Isabelle Pandazopoulos est agréable. J'aurais juste enlevé quelques expressions comme : "j'ai trop le seum" ou "kiffer" qui m'ont quelque peu déranger mais pour le reste, je suis conquise.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
orbe
  14 novembre 2016
Ulysse a toujours connu la vie de sa famille centrée autour du tennis et de la compétition. Son père, entraînait son frère et lui de façon intensive, jusqu'à la rupture.
Mais les blessures se sont enchaînées, obligeant parfois à des longues périodes d'inactivités et de recul. Lorsque Ulysse choisit de tout arrêter, toute la pression d'un coup repose sur son frère, jusqu'à l'accident...
Un roman émouvant qui met en scène une tension extrême familiale enduite par la pratique d'un sport de compétition.
Tous les éléments du puzzle vont venir progressivement éclairer la trame de cette tragédie : la recherche de reconnaissance sociale du père, la confrontation permanente entre les deux frères mais aussi des secrets plus intimes.
Le récit développe le cadre particulier de cette famille recroquevillée sur elle-même ainsi que la question de la résilience et du pardon.
L'écriture de qualité contribue à accrocher le lecteur dans cette histoire captivante où le lecteur est amené à partager les déchirements intérieurs du personnage principal.
A lire !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Ewylyn
  20 novembre 2016
Je remercie les éditions Gallimard Jeunesse et On lit plus fort pour ce nouveau partenariat. J'avais eu un avis mitigé sur La décision, pourtant j'avais hâte de découvrir ce roman. le résumé promet un récit intéressant sur le sujet des enfants devant des champions sportifs. J'en ressors avec un bon avis et après avoir passé un bon moment de lecture.
Le roman est très fort, les émotions sont présentent et j'ai très vite lu ce roman tant il m'a happée. L'auteure aborde la famille et les liens brisés, l'adolescence, le coma, la drogue, le sport avec justesse et simplicité. Elle ne rentre pas dans des détails sordides ou trop moralisateurs, elle nous présente les choses de manière simple et efficace. Les sujets sont intéressants et bien abordés, on pourra reprocher la grande simplicité et le manque de relief, néanmoins, ça ne m'a pas dérangée. J'ai passé un super moment de lecture avec ce récit.
Le début m'a un peu chamboulée avec sa mise en scène, toutefois, je suis rapidement entrée dans l'intrigue. L'auteure a su m'emporter dans les pensées d'Ulysse et dans ses émotions contradictoires. J'ai senti à quel point il était perdu, isolé, heureux, malheureux, en colère ; j'ai bien vu que ses prises de décisions parfois dures à l'égard de ses amis et membres de sa famille me font réfléchir. Sans approuver ses réactions, je suis parvenue à le comprendre. Les descriptions et dialogues me plongent dans cette ambiance de compétition, de bouleversements, dans un quotidien loin d'être banal. En somme, j'ai pris conscience de certaines choses par rapport à ces enfants que l'on pousse à bout pour qu'ils deviennent les grands champions que nous applaudissons et/ou admirons.
L'intrigue dévoile la pression exercée par leur père, cette sorte de chantage affectif, de paroles rudes et horribles qu'il peut sortir pour faire de ses enfants des héros. Il y a la pression, l'enfance rythmée au gré des compétitions et des entraînements ; les blessures, les conflits, les peurs et les doutes... L'atmosphère était souvent oppressante et particulière, j'ai beaucoup aimé entrer dans ce monde. Ce récit ne laissera personne indifférent. Ulysse nous présente sa vie de petit champion, un quotidien qu'il finit par envoyer valser pour vivre comme les autres, pour vivre pour lui et non pour son père. Tout se passe bien jusqu'au jour où son frère tombe dans le coma, les langues se délient, on se raccroche au passé, on se souvient... C'est une très belle histoire et si tout ne m'a pas passionnée, j'ai été scotchée par l'ensemble.
Les personnages sont intéressants et tous ont leur place dans le roman. Ulysse est notre personnage principal, très attachant et agréable à suivre, j'en ai déjà parlé plus haut. Ludovic est lui aussi captivant, son histoire fait forcément réagir, je me suis sentie très triste pour lui. L'histoire avec Axel arrive un peu comme un cheveu dans la soupe, toutefois, elle montre la complexité de l'ensemble. Les parents d'Ulysse et de Ludovic m'ont horrifiée, je ne les ai pas aimés, du début à la fin je les ai trouvé antipathiques et peu aimables. En revanche, j'ai beaucoup aimé la grand-mère d'Ulysse, Madeleine est amusante et sympathique. Nina-Lou m'a également laissée indifférente par son attitude très lunatique et peu aimable.
En conclusion, il frôle le coup le coeur. Pourquoi ? Parce qu'il manque un peu de densité dans certains thèmes abordés et quelques rebondissements apparaissent tomber de nulle part, sans compter quelques longueurs. Cependant, c'est un très bon roman, il aborde un sujet très complexe et intéressant, que je n'avais jamais vu auparavant. Il est très bien écrit et les émotions répondent présent, les personnages — en particulier Ulysse — sont humains et prenants. L'intrigue se lit vite et elle est très belle, elle fait réfléchir.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AnneClaire29
  22 novembre 2017
Ulysse et Ludovic sont deux frères entraînés depuis leur plus jeune âge à devenir les futurs stars du tennis.
Suite à deux années de blessures consécutives, Ulysse décide de jeter l'éponge. de tout façon, son père à son petit préféré et ce n'est pas lui. Ses parents ne font rien pour qu'il continu le tennis une fois qu'il leur annonce la nouvelle.
Alors son père continu d'entraîner Ludo. Ses efforts vont payer car il arrive en final des championnats de France pour les juniors. Mais ce dernier s'effondre sur le cours pendant le match.
Ulysse va alors devoir faire avec se frère absent, clouer sur un lit d'hôpital et dans le coma, puis en rééducation ; de devoir supporter la séparation de ses parents, les accusations dont sa famille fait l'objet suite aux drames, mais aussi aux questions que tout cela soulève en lui.
Un roman fort sur le rythme imposer aux futurs champions, les drames qui peuvent survenir, mais aussi sur la volonté d'Ulysse a ne plus faire ce qu'on lui demande, à ce rebeller et à choisir par lui même ce qu'il veut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Analire
  23 novembre 2016
Double faute, sous ses airs de roman jeunesse, cache des thématiques bien plus sérieuses et difficiles à coucher sur papier, telles l'alcoolisme, le dopage dans le sport ou encore l'handicap.
Ulysse et Ludovic sont deux frères qui pratiquent depuis leur plus jeune âge le tennis à haut niveau. Poussés et encouragés dans cette voie par leur père, ils font le plus d'efforts possibles pour ne jamais le décevoir. Mais à trop vouloir bien faire pour satisfaire son père, Ludovic, le grand frère, va commencer à se doper. Et ce ne sera pas sans conséquences, puisque les substances ingérées vont causer sa perte. Ulysse, son petit frère, qui a arrêté le tennis à 14 ans pour pouvoir vivre une adolescence normale, n'arrive pas à croire à ce que arrive à son grand frère. Et pour lui, seul une personne est responsable de cet état de cause : leur père.
Un roman émouvant, qui met en scène des tensions familiales loin d'être anodines. le père des deux garçons réalisent son rêve à travers eux : devenir un champion de tennis, jouer sur le mythique terrain de Roland Garros. Pour ce faire, il va les formater dès leur plus jeune âge, leur faisant suivre un entraînement intense quotidien, pour qu'ils puissent un jour devenir des champions. Mais cela empêchera les deux garçons de vivre une vie normale, dans laquelle ils seraient libres de faire ce qu'ils souhaitent vraiment.
Naissent alors des tensions. Entre la peur de décevoir leur père, le stress qu'ils éprouvent au vue de chaque match en approche et la fatigue intense, il n'est pas étonnant que Ludovic, comme grand nombre de sportifs de nos jours, absorbe des substances pour augmenter ses performances physiques et mentales.
Une tragique histoire qui vient corroborer l'avenir tout tracé qui était dessiné pour Ulysse et son frère. C'est assez bouleversant de découvrir les graves conséquences qui peuvent survenir après dopage. Aussi naïve que je suis, je ne me doutais pas que le dopage pouvait avoir des conséquences aussi nuisibles à la santé que ce que j'ai découvert dans ce récit. C'est vraiment terrible.
Selon moi, la chose la plus émouvante dans ce livre, c'est la relation fraternelle qu'entretienne Ulysse et Ludovic. Mis en compétition très tôt par leur père, ils ont réussis à se haïr, pour des raisons très différentes. Ludovic accaparait totalement l'esprit de ses parents, au point qu'ils en oubliaient leur deuxième fils ; Ulysse était libre de ses choix, libre de vivre une vie normale, contrairement à son frère, sous l'emprise de son père et du tennis. Mais, au-delà de cette mésentente, l'amour fraternel se fait ressentir pleinement dans la difficulté des épreuves engendrées par le tennis. C'est beau et très touchant.
Malgré le fait que j'ai apprécié lire cette histoire, je suis quand même restée en dehors du récit. Je n'ai pas réussie à entrer pleinement dedans. Il y avait par moments un peu trop de longueurs et pas assez de rythme dans la narration.
Ulysse et Ludovic, deux frères, champions de tennis dans l'âme, qui vont connaître un destin tragique. Un récit bouleversant, qui donne à réfléchir. Jusqu'où peut-on aller pour satisfaire nos parents ?
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (2)
Liberation   11 septembre 2017
Ce roman pour ado d’Isabelle Pandazopoulos est comme un paquet de chips : page après page, on en redemande.
Lire la critique sur le site : Liberation
Ricochet   12 décembre 2016
Un récit qui parle avec intelligence de ces parents narcissiques et frustrés qui vivent par procuration les prouesses sportives de leurs enfants.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   09 octobre 2016
Combien de fois avais-je rêvé de changer de vie ? Tout recommencer ailleurs, autrement, avoir une nouvelle chance. J'avais fait des vœux à chaque Nouvel An, les nuits d'été à chaque étoile filante, à la rentrée de septembre j'avais pris des tas de résolutions.
Y croire ou en rêver, ça suffit à redonner de l'élan. Mais quand ça arrive en vrai, c'est une tout autre histoire.
Commenter  J’apprécie          180
missmolko1missmolko1   03 octobre 2016
Cette fille incarnait la vie, l'insolence, elle me donnait la force d'envisager l'avenir. Loin d'eux. MA vie.
Elle continuait à se dénuder peu à peu.
J'ai reculé d'un pas.
Je l'ai contemplée, le souffle coupé, heureux que personne d'autre que moi ne puisse voir à quel point elle était belle.
Commenter  J’apprécie          221
AnalireAnalire   19 novembre 2016
Notre vie n'a jamais été une vie comme les autres.
Notre vie n'était pas vraiment la vie. Pas de hasard, pas d'incertitude. C'est conçu, pensé, anticipé. Un programme qu'on décline jour après jour.
Un agenda où tout est prévu, organisé du matin jusqu'au soir, plusieurs mois à l'avance et d'une année sur l'autre.
Commenter  J’apprécie          60
AnalireAnalire   20 novembre 2016
Combien de fois avais-je rêvé de changer de vie ? Tout recommencer ailleurs, autrement, avoir une nouvelle chance. J'avais fait des voeux à chaque Nouvel An, les nuits d'été à chaque étoile filante, à la rentrée de septembre j'avais pris des tas de résolutions.
Y croire ou en rêver, ça suffit à redonner de l'élan. Mais quand ça arrive en vrai, c'est une tout autre histoire.
Commenter  J’apprécie          40
hashtag_profdochashtag_profdoc   18 avril 2017
J'ai croisé dans l'immeuble la fille des Monteiro. [...] Elle a rougi en me voyant. Il faut dire qu'elle était méconnaissable dans un jogging un peu sale, les cheveux tirés en arrière et sans une once de maquillage. [...] Je l'ai juste regardée entrer chez elle sans un mot.
Et puis je me suis débrouillé pour être en bas quand elle est ressortie.
Je me doutais de ce que j'allais voir.
Elle ne ressemblait en rien à celle que je croisais dans le couloirs du lycée. Avant d'y aller, elle se maquillait, changeait sa coiffure et ouvrait deux ou trois boutons de son chemisier.
Elle m'a vu et ça l'a mise hors d'elle. Elle avait dû m'éviter depuis le début. Je me suis contenté de la suivre. Je voulais qu'elle sache que je n'étais pas dupe. Et qu'elle imagine que je pouvais la balancer à ses parents quand l'envie m'en prendrait.
J'ai senti qu'elle avait peur et j'avoue que ça m'a plu.
Ça m'a même excité. Je sais que ce n'est franchement pas très glorieux. Mais c'est la vérité.

J'en avais marre de passer pour un con. D'être le gentil garçon qui passe son temps à faire oublier qu'il existe.
Je venais d'avoir une idée.
Ulysse Lunas d'Espeuilles serait un dark boy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Isabelle Pandazopoulos (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Pandazopoulos
4 ados en difficulté découvrent le pouvoir des mots grâce à une prof passionnée. Le nouveau roman d'Isabelle Pandazopoulos, l'auteure de "La Décision" et de "Trois Filles en colère", est un cris d'espoir et un torrent d'émotions. "Demandez-leur la lune", d'Isabelle Pandazopoulos, dès 13 ans.
autres livres classés : tennisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Décision d'Isabelle Pandazopoulos

A quel moment de l'année se déroule l'histoire ?

Après les vacances d'avril
Pendant les grandes vacances
Avant les vacances de la Toussaint

9 questions
66 lecteurs ont répondu
Thème : La décision de Isabelle PandazopoulosCréer un quiz sur ce livre
.. ..