AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
La gameuse et son chat tome 2 sur 7

Wataru Nadatani (Autre)
EAN : 9782818978344
Bamboo Edition (03/03/2021)
4.45/5   75 notes
Résumé :
Kozakura, 29 ans, célibataire et fière de l'être.
Son but dans la vie : consacrer la moindre minute de son temps libre aux jeux vidéo. Mais voilà qu’un nouveau joueur fait son apparition dans sa vie : un petit chat tout ce qu’il y a de plus réel, qui va bien l'occuper entre deux parties… Car cohabiter avec un félin plein de vie, ce n’est pas pour les petits joueurs, et la gameuse va le découvrir à ses dépens !
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,45

sur 75 notes
5
8 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Dans ce tome 2, Riko Kozakura manque de se faire griller par une collègue de bureau… Mais ouf, tout est bien qui commence bien, et elle peut continuer à gamer en toute tranquillité avec son chaton Omusubi !

On a d'abord un passage où la gameuse découvre qu'il existe des jeux vidéos pour chats, et défit son chaton de battre une gameuse pro sur sa tablette. le pauvre Omusubi est triste que les grands félidés que nous serions soient moins rapides que félidés normaux auxquels il appartient…

On ensuite un passage où la gameuse découvre qu'il existe des friandises pour chats, et fait goûter à Omusubi le slurp qui rencontre un grand succès auprès de la communauté féline. Mais visiblement certains chats sont plus sensibles que d'autres au sucre, et le petit chaton passe en mode berserker !

Riko reçoit la visite de sa petite soeur Maï junkie des « réseaux sociaux » accro aux « likes ». Les selfies et les photos de nourriture ne suffisent plus, et « esclave du truc » elle est désespérément en quête de photos de bébés animaux pour gagner en pseudo popularité parmi les zombies numériques du World Wide Web… Omusubi sera-t-il un problème ou la solution ?

Un chaton ça grandit. Donc il monte de niveau gagnant 45 points de vie, 25 points d'attaque, 40 points d'agilité, et 20 points de dextérité. Mais il gagne aussi les compétences « grimpe-cuisine », « brise-bouteilles » et « pillage-de-poubelles ». Et sa dresseuse Riko doit absolument se mettre à niveau elle aussi !

Le temps passant notre gameuse doit équiper son animal de compagnie. Elle découvre que les habits pour animaux ne sont là que pour amuser leurs maîtres, quand ce n'est pas juste pour alimenter leur compte photogram. Par contre elle découvre dans le même temps qu'un arbre à chat peut s'avérer d'une importance crucial, c'est donc ainsi qu'elle se lance seule dans la réalisation d'un véritable donjon pour son chaton…

A force de passer à l'animalerie, Riko s'est rapproché de Madame la PNJ qui lui propose de venir chez elle rencontrer son « groupe d'aventuriers », composé d'une voleuse, d'un chevalier, d'un mage blanc et d'un wawa pour tanker le groupe…

Nous sommes plus que jamais dans la cat hype, et Watarau Nadatani fait cela tellement bien que c'est un véritable plaisir pour les ailurophiles. Mais cela va plus loin que cela, car dans un Japon coincé du cul persuadé que seul le travail rend libre, Riko Kozakura est un personnage iconoclaste. Comme Yōji Itami dans "Gate, Au-delà de la Porte" elle revendique fièrement le fait que le travail sert à vivre et non que la vie sert au travailler. Et c'est le genre de chose qu'il ne faut pas dire au Japon...

Commenter  J’apprécie          480

Kozakura ne s'attendait pas à ce que le compte qu'elle a créé pour son chat sur les réseaux sociaux ait autant de succès ! le petit Omusubi grandit et a toujours autant besoin d'attention. La gameuse acharnée délaisse un peu ses jeux pour s'occuper de son compagnon à poils, pour leur grand plaisir réciproque ! La jeune femme est toujours aussi gaga de sa bestiole et je la comprends ! « Il s'est endormi sur la télécommande ? Je ne peux quand même pas le réveiller. Il est si chou quand il dort ! » Kozakura continue d'envisager l'éducation de son chat comme une progression vidéoludique : il faut que son petit combattant améliore ses statistiques pour devenir le meilleur. Elle prend de plus en plus de conseils auprès de la vendeuse du magasin animalier. Et rien n'est trop beau pour Omusubi !

Les planches dédiées aux réflexions du chat sont sans doute mes préférées, car elles redessinent les situations précédentes à hauteur de moustache. C'est tout à fait hilarant et craquant, et ça reflète bien les paroles que je mets dans la bouche de ma jolie Bowie. Pour autant, ce deuxième volume est un peu répétitif au regard du premier tome. L'histoire reste mignonne, mais ça tourne un peu en ron(ron)d.

Commenter  J’apprécie          101

'ai lu le second tome dans la foulée du premier – je ne vois pas pourquoi je devrais me priver ! Kozakura a frôlé la catastrophe. Non, son chat n'a pas fait buguer son jeu vidéo préféré, elle a simplement failli être démasquée par une collègue qui, ayant trouvé le compte photo d'Omusubi, a découvert qu'il était tenu par un de leurs collègues et s'est mis en tête de l'identifier, après avoir éliminé 84 % des membres du personnel. Je ne dis pas qu'Hercule Poirot a trouvé son maître, puisqu'elle n'a pas jeté son dévolu sur la bonne personne, mais presque. Kozakura est donc soulagée et va pouvoir se consacrer à ses deux passions : les jeux vidéo et son chat. J'ai ainsi découvert qu'il existait des jeux sur tablette pour chat, et qu'Omusubi se trouve très doué pour jouer avec – je sens que les miens seraient trop paresseux pour jouer avec, ou alors, je devrai le leur proposer en dehors de leurs heures de sieste.

Il faut dire qu'il grandit, ce cher petit. Il est désormais capable d'atteindre des endroits sur lesquels jamais la jeune femme n'aurait pensé qu'il serait allé. oui, les chats aiment grimper, ils ont aussi leur coup de folie. Qu'à cela ne tienne ! Tout en continuant à jouer – forcément – Kozaburo s'équipe, équipe son chat d'un arbre à chats absolument démesuré. Bien entendu, il préfère dans un premier temps le carton, ce qui est totalement logique du point de vue du chat.

Nous découvrons aussi que Riko a une petite soeur – il est vrai que la vie sociale de la jeune femme est plus que réduite. Je n'ai pas forcément l'impression que celle de Maï, sa jeune soeur étudiante, soit plus riche. Elle est accro aux « likes », et cherche des photos qui lui permettraient d'en obtenir davantage. Et sa soeur a un chat ! Je ne dis rien, puisque je poste aussi des photos de mes chats…

Omusubi permettrait-il à Riko Kozuraka de se sociabiliser ? En tout cas, elle demande tant de conseils à la vendeuse de l'animalerie que celle-ci l'invite chez elle pour lui faire découvrir ces quatre chats, dont un chien. Comme Riko, je suis admirative de l'aménagement de leur pièce à vivre et je me dis que je pourrais y puiser des idées.

J'ai tout autant apprécié ce tome 2 que le premier. Je suis ravie qu'un tome 3 soit annoncé.


Lien : https://deslivresetsharon.wo..
Commenter  J’apprécie          100

Un manga de 2021, après avoir chroniqué le tome 1 voici « La gameuse et son chat » de Wataru NADATANI aux éditions dokidoki.

Le chat est très mignon et la mangaka lui donne des traits très expressifs (pas fais exprès le jeu de mot XD...).

Après avoir ouvert un compte sur les réseaux sociaux au nom de son chat, la gameuse essaye de cacher son identité virtuelle à ses amies.

Le chat aime beaucoup se coucher n'importe où, comme juste à côté du bouton OFF de la PlaySatation. J'aime bien le fait que les noms de marques ont étés légèrement modifiés pour je ne sais pas, un problème de droit, ou simplement un ressort comique ou pudique.

Je l'ai lu très vite en une fois en une demi-heure.

La gameuse découvre les différents accessoires pour chats, et c'est le kiff pour la petite boule de poils.

La protagoniste finit par rencontrer des gens qui dépassent son enthousiasme en terme d'espérance.

C'est un très bon manga, je le continuerais.


Lien : https://allmylinks.com/charl..
Commenter  J’apprécie          130

Ce manga est une succession de saynètes de la vie quotidienne entre Riko et son chat où l'on voit toute la tendresse qui unit l'animal et sa maitresse. Celle-ci étant une gameuse invétérée, il n'est pas surprenant de voir Omusubi prendre goût au jeu lui aussi (sur tablette ou avec manette)! Dans les bonus de fin de chapitres, l'épisode est abordé de son point de vue et il est très drôle de lire ses pensées ("Je peux jouer moi aussi?"). Malgré les bêtises qu'il peut faire dans l'appartement, Omusubi est un adorable chaton tout mignon devant lequel tout le monde est en adoration ("Arrête de me regarder comme ça!").

Ce qui est drôle également, c'est que Riko ramène toujours tout aux jeux vidéo avec lesquels elle ne peut s'empêcher de faire des parallèles. Ainsi, quand elle constate que Omusubi a grandi, elle parle de "level up" et de "capacités" acquises (grimpe-cuisine, brise-bouteille, pillage-poubelle..!). le gigantesque arbre à chat qu'elle installe est comparé à un donjon. Tout ce vocabulaire employé déstabilise d'ailleurs la jeune vendeuse (PNJ) de Happy Pets ("Je sens qu'on va avoir un peu de mal à se comprendre toutes les deux...")!

La plupart des scènes sembleront familières à qui a un chat ("Tu pourrais miauler quand je t'appelle!"). On est tous passés par cette phase de découverte de la vie avec un animal! Et comme l'héroïne, force est de constater que "même si j'étais un peu inquiète au début, mon quotidien est encore plus fun qu'il ne l'était!" et que "ce n'est pas si mal finalement d'avoir un petit compagnon comme lui". Désormais, impossible de s'en passer!


Lien : https://www.takalirsa.fr/la-..
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
MangaNews
26 mars 2021
Dans la droite lignée du tome 1, ce deuxième volume de La gameuse et son chat s'avère alors tout aussi sympathique, en offrant son lot de moments drôles ou attachants ainsi que quelques petits enrichissements bienvenus.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (5) Ajouter une citation

- Photogram ? Depuis quand tu as un compte là-dessus ?

Ça fait un moment, déjà. Mais je n’ai que des photos de nourriture et de lieux connus… Avec des animaux, surtout bébés, j’aurais méga plus de likes que ça !

- Ah ouais… Super… Et c’est important, ça ? Ça sert à quoi ?

- Quoi ?! Évidemment que c’est important ! Le nombre de likes sur Photogram, c’est ce qui définit ton statut ! C’est toute ta force ! C’est tout ton prestige ! Plus tu as de likes sur Photogram et plus tu brilles dans la vie

- Je ne pige absolument rien de ce qu’elle raconte...

Commenter  J’apprécie          170

Un chat en complément, et tout devient plus amusant !

Commenter  J’apprécie          120

« Il s’est endormi sur la télécommande ? Je ne peux quand même pas le réveiller. Il est si chou quand il dort ! »

Commenter  J’apprécie          32

Alors ce n'est pas juste pour faire mignon ? Tu peux aussi te servir d'un écran ? T'es multifonction en fait !

Commenter  J’apprécie          20

Omusubi apprend Grimpe-cuisine !

Omusubi apprend Brise-bouteilles !

Omusubi apprend Pillage-de-poubelles !

Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : chatsVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus




Quiz Voir plus

Le quiz sur Félin pour l'autre

Comment se nomme le personnage principal ?

Seing Jeong
Kensuke Fuji
Taro Yamada
Budo Masuta

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Félin pour l'autre, tome 1 de Wataru NadataniCréer un quiz sur ce livre