AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791093196671
307 pages
Complices éditions (01/11/2020)
4.25/5   2 notes
Résumé :
Soizic, née en Charente en 1880, grandit auprès d’un père aimant dont elle fait la fierté. Devenue une jeune femme, elle affirmera une nature déterminée, avide de liberté et de justice, sincère et droite, mais toujours respectueuse de l'Autre... Féministe au sens noble du terme, Soizic se fera défenseure des droits de la femme, mais aussi des droits de l'ouvrier, tout en s’épanouissant en tant qu’épouse et mère. De la Belle Époque aux Années folles, d’une guerre à ... >Voir plus
Que lire après La lettre jaunieVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Soizic a perdu sa mère à la naissance et vit auprès d'un père qui voue une adoration posthume à cette épouse morte en voulant donner la vie, et par ricochet à sa fille unique. En 1880, les filles et les femmes obéissent mais le vent de l'indépendance souffle et Soizic, en la cherchant, ouvrira le livre des secrets et cherchera à en connaître à tout prix la vérité. Elle mènera une vie de femme et d'épouse toujours responsable et intimement en accord avec elle-même, surtout quand la vie lui mettra des obstacles à vaincre pour assurer le bonheur de ses enfants.
Sur fond de guerres nationales, de rejets, de trahisons, de non-dits, Natalice nous montre des vies ordinaires avec des personnages extraordinaires ou qui le deviennent face aux circonstances. C'est puissant tout en restant feutré, linéaire, sans grandes déclarations ou actes de bravoure. Les personnages sont touchants même quand ils sont rudes et Soizic nous donne envie de l'aimer et de l'épauler. Nous la voyons grandir, s'affirmer, s'endurcir et devenir la pièce centrale de l'histoire familiale.
Natalice écrit bien, avec pureté, sans chichis, et l'on tourne les pages sans tenir compte de l'heure, en voulant connaître ce qu'il adviendra de François, Line, Norbert et les autres. Cette lecture a été un moment de tendresse, un bel état pour commencer l'année.
Commenter  J’apprécie          30
Le commentaire de Carole :

Encore une belle histoire que Natalice nous offre qui va toujours de surprise en surprise. Notre principal personnage est Soizic, son parcours aurait pu être simple, mais son côté féministe va l'amener à découvrir un autre versant de la vie. François, son père, élève seul sa fille puisque qu'Emma est décédée lors de l'accouchement. Ce n'est une surprise pour personne étant donné la santé très fragile de celle-ci. Ce père a tout fait pour Soizic, il va même au-delà de l'ordinaire pour que Soizic garde un souvenir réel de cette mère qu'elle n'a pas connue. À l'âge adulte Soizic, décide de découvrir à quoi ressemble la liberté et va passer quelque temps chez sa tante Line. François inquiet du non-retour de sa fille vit mal cette situation. Son beau-frère va venir à sa rescousse et partir à la rencontre de Soizic à qui, il va faire prendre connaissance de la lettre jaunie. Ce document va pousser Soizic à découvrir la famille de son père qui jusqu'à présent a été totalement absente. François, peu enjoué de la situation, a l'impression de perdre sa fille. le déroulement qui s'en suit nous attache à l'histoire et nous fait vivre toute sorte d'émotion. Des personnages très attachants, les grands-parents qu'on va aimer haïr pour leur arrogance et leur sentiment inexistant, tandis que nous allons apprendre à connaître les tantes et les oncles et surtout comprendre leur attitude envers François. Soizic m'a séduite par sa détermination à vouloir prendre sa place dans la vie. Il faut mentionner que l'histoire débute à la fin du 19e siècle, donc que la femme pense déjà vouloir être égale à l'homme, n'est pas chose courante. La plume de l'auteure m'a encore conquise, impossible de poser le livre sans vouloir connaître la fin. La conclusion de l'histoire m'a ému dû à la délicatesse des mots choisis par l'auteur. Je vous recommande fortement de découvrir Natalice, je suis convaincue que vous ne serez pas déçu.
Lien : https://lesmilleetunlivreslm..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Il était des jours où espérer devenait terriblement difficile.
Commenter  J’apprécie          10
Fallait-il être jeune pour avoir cette sorte de certitude, celle qui faisait s’attaquer aux falaises les plus abruptes ?
Commenter  J’apprécie          00
Ce n’est pas un crime tout de même d’être handicapé ! Mais c’en est un de priver un enfant de sa famille !
Commenter  J’apprécie          00
Sa confiance mise à mal restait et resterait fragile et suspicieuse…
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : tradition familialeVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (5) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3656 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *}