AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

George Orwell (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782246825760
224 pages
Grasset (04/11/2020)
3.95/5   203 notes
Résumé :
1984, le chef-d’œuvre de George Orwell, fait partie des plus grands textes du XXème siècle. Les lecteurs de tous âges connaissent Big Brother et Winston Smith, car plus qu’un roman politique et dystopique, 1984 a nourri notre imaginaire sans jamais perdre de son actualité. L’atmosphère envoûtante et le dessin aux teintes fantastiques de l’illustrateur brésilien Fido Nesti, alliés à la modernité de la traduction de Josée Kamoun, nous offrent aujourd’hui une somptueus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (80) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 203 notes

ninosairosse
  08 mai 2022
♫Toi le frère que je n'ai jamais eu
Sais-tu si tu avais vécu
Ce que nous aurions fait ensemble...♫
Maxime le Forestier-1971-
----♪---♫----🔇🚭🚷⛔📵🚳🚯----♫---♪----
Histoire d'un total effondrement
1984, Uchronie ou Collapsologie
Rappel nos élections y a pas si longtemps !!?
Ensemble et contre tout
Oui mai
Big Brother is watching you ...🧐
IS Bad George or Well !!?
Superbe adaptation
un cadeau de Noël
Fido NESTI à l'illustration
et Josée KAMOUN pour la traduction
Commenter  J’apprécie          1038
palamede
  02 février 2021
Dans un monde en guerre dirigé par une oligarchie dominante, Winston Smith est employé à réécrire L Histoire au ministère de la Vérité. Mais malgré son apparente soumission l'homme semble encore capable de réflexion et d'amour. Une liberté de penser qui l'entraîne dans une spirale où il risque bien de perdre la vie. Car au coeur de cette tyrannie où la surveillance est permanente (Big Brother vous regarde) il est urgent d'éliminer ce type d'individu.
Paru en 1949, peu de temps avant la mort de George Orwell, 1984 décrit une Grande-Bretagne sous un régime totalitaire inspiré du stalinisme et en partie du nazisme. Une façon pour Orwell de dénoncer ces autocraties avec leurs corollaires, le culte de la personnalité, la planification de l'économie, la propagande, l'endoctrinement, la modification des lois, les confessions publiques ou l'élimination des opposants. Orwell qui, comme dans La ferme des animaux, dénonce un pouvoir confisqué au peuple que l'on a poussé à se révolter pour mieux l'asservir.
Un roman graphique superbe très fidèle à l'oeuvre mythique de George Orwell. Surprenante de modernité, difficile à transcrire en format dessiné, une oeuvre pourtant magnifiée ici par le dessin tout en retenue et en sobriété du brésilien Fido Nesti, dont les nuances de rouge et de gris, oppressantes, sont en parfaite adéquation avec le texte universel et intemporel d'Orwell....
Challenge MULTI-DÉFIS 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
gill
  01 septembre 2021
A l'occasion de son passage dans le domaine public, "1984", l'oeuvre monumentale d'Orwell s'est vue adaptée quatre fois depuis le début de l'année.
Et d'avoir feuilleté en librairie trois des quatre versions, celle-ci m'avait paru la plus attrayante.
Voilà un album dans lequel sa magnifique couverture donne envie de plonger !
Malheureusement, au bout de ma lecture, mon enthousiasme était douché.
Tout d'abord, je n'ai pas adhéré au style du dessin.
Les personnages m'y ont paru sans expression, parfois même déformés par des erreurs de perspective ...
La première planche déjà est un choc !
Le dessin, mis à part quelques coups de crayons réussis, manque aussi de fluidité et de mouvement.
La colorisation n'apporte rien non plus , ou pas grand chose au récit.
Elle n'est même parfois pas très judicieusement choisie pour une bonne lisibilité des caractères.
Et que dire des fonds, les fonds vides et monochromes ?
Mais bon, peut-être tout ceci est-il un style dont je n'ai pas su capter l'ambiance ?
Peut-être suis-je passé à côté, peut-être ?
Quand au récit à proprement parlé, je ne l'ai que peu apprécié, gêné que j'ai été dans ma lecture par la forme graphique de l'adaptation de Fido Nesti.
Au bout du compte, j'ai été au bout de cette lecture mais difficilement et sans plaisir.
En quatrième de couverture, il m'était promis un événement exceptionnel, un ultime chef d'oeuvre, un dessin puissant et envoûtant.
J'ai bien peur que tout ceci ne soit un peu exagéré.
Méfiance, mister Grasset, big brother is watching you ! ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          616
Frederic524
  04 janvier 2021
Publié chez Grasset, le roman graphique, adapté et illustré par Fido Nesti, est une véritable prouesse tant ce chef d'oeuvre dystopique intemporel signé George Orwell est magnifié ici. Nous connaissons tous « Big Brother », « la novlangue » ou « néoparler », la langue officielle d'Océania inventée par Orwell dans son roman « 1984« . Tous ces mots sont rentrés dans le langage commun. Publié en juin 1949, quelques semaines avant la mort du grand auteur visionnaire, c'est ce dernier mot qui ressort de l'adaptation de Fido Nesti, la modernité, le caractère terriblement actuel de cette histoire. Car Big Brother est devenu la métaphore d'une société totalitaire inspirée du stalinisme et du nazisme et qui, aujourd'hui est reprise dans la critique de la faillite de nos régimes politiques démocratiques, et de nos sociétés consuméristes et ultra-libérales. C'est cela la force de 1984, chacun(e) peut y puiser matière à pourfendre les nouveaux serviteurs zélés de Big Brother dont le slogan est « Big Brother is watching you ». La novlangue qui fait appelé « Ministère de la Vérité » le ministère de la guerre, et tant d'autres mensonges, dont cette guerre interminable contre Eurasia, justifiant toutes les privations de liberté, mais aussi de nourriture, de logements insalubres et d'amour. Ainsi Winston Smith devient la figure métaphorique de la révolte silencieuse de cet homme qui décide de résister, tout en se sachant condamner, à très court terme, par la machine oppressive du régime totalitaire. Les purges se succèdent, des hommes et des femmes disparaissent du jour au lendemain, comme sous le stalinisme qui à mon sens est le modèle totalitaire ultime dénoncé par Orwell. « 1984 » est, et le mot n'est pas galvaudé, un chef d'oeuvre ultime contre la bien-pensance, les compromissions et les lâchetés de nos dirigeants et de leurs serviteurs zélés. Ainsi « 1984 » a plusieurs degrés de lecture et la force de ce roman graphique c'est d'amener un nouveau public plus jeune à lire « 1984 ». Pour ceux qui l'ont déjà lu, l'expérience est-elle aussi très forte tant les illustrations de Fido Nesti et l'adaptation du texte sont riches. le choix des couleurs, ce gris souligne l'aspect déprimant, triste, morne du quotidien à Océania. La première partie du roman graphique installe l'atmosphère de suspicion propre à Big Brother qui surveille tout et tout le monde tout le temps. le climat est angoissant et Winston Smith commence à se rendre compte que quelque chose ne va pas. Il le ressent au fond de lui, au delà de cette privation de liberté, il lui manque ce quelque chose si essentiel : l'amour. La seconde partie va nous conter l'histoire d'amour impossible, condamnée d'avance, secrète et pourtant si belle entre Winston Smith et Julia, si courageuse, véritable figure féminine forte qui ouvre les yeux à Winston Smith. Les illustrations de cette seconde partie sont mes préférées. L'amour est placée au coeur de cette histoire comme pour mieux souligner son aspect si précieux. Mais il ne pouvait en être ainsi et tôt ou tard ils le savaient, ils se feraient prendre par la machine à broyer de Big Brother et leurs noms seraient jetés dans l'oubli comme tant d'autres. A Rome déjà, durant l'antiquité, la damnatio memoriae était la pire des peines et elle visait les empereurs tyrans qui au delà de leur mort physique sont condamnés à l'oubli. Ainsi, cette troisième partie vous la connaissez tous, nous la connaissons tous. Je ne peux que vous inviter à lire et relire cette adaptation en roman graphique absolument exceptionnelle de 1984 de George Orwell adapté et illustré par Fido Nesti. C'est un évènement dans le monde de l'édition, publié chez Grasset, une réussite totale que je vous invite à découvrir si ce n'est déjà fait.
Lien : https://thedude524.com/2021/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Eve-Yeshe
  19 décembre 2021
Winston Smith travaille au Ministère de la Vérité, où il est chargé de réécrire l'Histoire, selon les desiderata du Parti car le Sociang règne sur Londres, Big Brother vous regarde inscrit partout, avec un télécran qui espionne en permanence.
Le Parti a donc gagné et règne sur un monde divisé en trois états : Océanie, Eurasie et Estasie qui se font la guerre en permanence. On a modifié la langue, la rebaptisant Novlang ou Néoparler, et la réduisant à un nombre de mots limités, toutes les nuances, les affects ont disparu, manière très efficace pour niveler la population par le bas, d'un côté les « prolos » de l'autre les membres du Parti, l'élite donc chargée de trier les infos, et éliminer tout ce qui ne plaît pas en haut lieu et qui devient la vérité, la seule.
Ceux qui tentent de se rebeller disparaissent mystérieusement et sont rayés définitivement, ils n'ont jamais existé…. le sexe et l'amour sont interdits… Winston, zélé au départ, se cache pour écrire son journal mais quoi écrire ? Il rencontre une jeune femme dont il tombe amoureux, bravant un deuxième interdit, mais jusqu'où pourra-t-il aller ?
Je suis fière de moi, j'ai terminé cette BD (223 pages quand même) et franchement, j'ai eu beaucoup de mal : la société que décrit l'auteur est tellement proche de ce qui se passe à l'heure actuelle avec Big Brother qui surveille (nos ordinateurs, nos téléphones …) la liberté de penser qui se rétrécit, ainsi que la capacité de réfléchir par soi-même (cf. les complotistes). Certes c'est plus important dans certains pays, notamment à l'Est, mais les USA de Trump ne se débrouillent pas mal non plus…
Le formatage des cerveaux, les séances de torture rappellent les méthodes chinoises en particulier, mais les camps de rééducation russes n'ont rien à leur envier.
Les dessins de Fido Nesti sont tout à fait en harmonie avec le texte et déclenchent des cauchemars… tant le graphisme que les couleurs…
Cette lecture relève plus du pensum que du plaisir mais c'est intéressant, il sera difficile de l'oublier et il faut reconnaître que malgré sa dureté, c'est une réussite, d'où la note, car adapter le texte de George Orwell et l'illustrer de manière adéquate était loin d'être simple. le roman m'attend toujours mais je ne suis pas sûre de retenter l'expérience…
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          437

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
palamedepalamede   03 février 2021
Pendant de longues périodes, la classe supérieure semble assurer sa suprématie, mais, tôt ou tard, il arrive un moment où elle perd soit sa foi en elle-même soit sa capacité de gouverner avec efficacité, soit les deux. Elle est alors renversée par la classe moyenne, qui enrôle la classe inférieure dans ses rangs en lui faisant miroiter un combat pour la liberté et la justice. Sitôt son objectif atteint, cependant, la classe moyenne renvoie la classe inférieure à son éternelle servitude et s’arroge la position supérieure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
LadyDoubleHLadyDoubleH   20 décembre 2020
– Alors, le dictionnaire, ça avance ?
– Celle-ci sera l’édition définitive.
Nous détruisons des mots par dizaines, par centaines. Tous les jours, nous dégraissons la langue jusqu’à l’os.
Pourquoi conserver un mot qui n’est que le contraire d’un autre ? Prends « bon » par exemple. Quel besoin d’avoir « mauvais » ? « inbon » fera aussi bien l’affaire.
Si tu veux une version renforcée de « bon », ça ne rime à rien d’avoir une kyrielle de mots approximatifs comme « excellent », « superbe ». « Plusbon » couvre le sens, et même « doubleplusbon » si on veut insister.
Ne vois-tu pas comme c’est beau, Winston ?
Ne vois-tu pas que tout le propos du néoparler est de rétrécir le champ de la pensée ?
A terme, nous rendrons littéralement impossible le mentocrime pour la bonne raison qu’il n’y aura plus de mots pour le commettre. Tout concept sera exprimé par un seul vocable. La révolution sera complète quand la langue sera parfaite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
palamedepalamede   31 janvier 2021
... la conscience d’être en guerre, et donc en danger, permet de faire passer pour naturelle la concentration des pouvoirs par une toute petite caste, présentée comme la condition sine qua non de survie.
Commenter  J’apprécie          302
Pavi33Pavi33   25 décembre 2020
Le passé est ainsi réactualisé de jour en jour pour ne pas dire de minute en minute. De cette façon, il devient possible de prouver, documents à l'appui que toute prédiction émise par le PARTI s'est vérifiée. Et à contrario, on ne conserve jamais de traces d'informations ou d'opinions qui desserviraient les besoins du moment.
L'histoire n'est plus qu'un palimpseste, soigneusement effacé et récrit aussi souvent que nécessaire. Une fois la rectification effectuée, il devient impossible de prouver qu'il y a eu falsification.
La section la plus importante du SERVICE DES ARCHIVES se compose d'employés ayant pour seule tâche de retrouver et rassembler tous les exemplaires des livres, journaux et autres documents qui, devenus caducs, vont être détruits. p.41
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DerfuchsDerfuchs   17 janvier 2021
– Comment un homme affirme-t-il son pouvoir sur un autre, Winston ?
– En le faisant souffrir.
– Exactement. L'obéissance ne suffit pas. S'il ne souffre pas, comment savoir qu'il obéit à ta volonté, et non à la sienne ?
Commenter  J’apprécie          160

Lire un extrait
Videos de Fido Nesti (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fido Nesti
[ÉMISSION] LA PETITE LIBRAIRIE - S3E5
La Petite Librairie, c'est tous les mois ! Votre libraire Gérard Collard vous présente ses dernières pépites littéraires. Un programme qui vous réservera des surprises et des rencontres exclusives ! A NE PAS MANQUER !!!!!!! • • le grand amour de Marie-Antoinette : Lettres secrètes de la reine et du comte de Fersen de Evelyne Lever aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/1055438-encyclopedie-le-grand-amour-de-marie-antoinette-----lettres-secretes-de-la-reine-et-du-comte-de-fersen.html • 1984 de George Orwell et Josée Kamoun aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1042137-poche-1984.html • La ferme des animaux de George Orwell et Jean Quéval aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/19057-poche-la-ferme-des-animaux.html • 1984 de George Orwell et Fido Nesti aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1061898-divers-litterature-1984.html • Orwell de Christin Pierre et Verdier Sébastien aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/1006628-achat-bd-georges-orwell.html • le Gant de Véronique Cauchy et Virginie Grosos aux éditions Circonflexe https://www.lagriffenoire.com/1028704-divers-jeunesse-le-gant.html • le Cinquième Coeur T2 de Dan Simmons et Cécile Arnaud aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1057368-nouveautes-polar-le-cinquieme-coeur.html • Noyade de J.P. Smith et Philippe Loubat-Delranc aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1044716-nouveautes-polar-noyade.html • Histoire féminine de la France : de la Révolution à la loi Veil (1789-1975) de Yannick Ripa et Michelle Perrot aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/1054818-encyclopedie-histoire-feminine-de-la-france-----de-la-revolution-a-la-loi-veil.html • La Gestapo Sadorski de Romain Slocombe aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1054909-divers-litterature-la-gestapo-sadorski.html • L'homme qui plantait des arbres de Jean Giono aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/119669-article_recherche-l-homme-qui-plantait-des-arbres.html • le chant du monde de Jean Giono aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=71308&id_rubrique=397 • le voyage en Italie de Jean Giono aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1064438-article_recherche-voyage-en-italie.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar
+ Lire la suite
autres livres classés : dystopieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

1984 (BD)

En se basant sur la date de publication et du registre de l'œuvre orginale, par quoi est elle inspirée?

De la Grande-Bretagne
Des régimes totalitaires
De la révolution

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : 1984 (BD) de Fido NestiCréer un quiz sur ce livre