AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782505071525
192 pages
Kana (21/09/2018)
4.29/5   35 notes
Résumé :
La super-idole Sela Hiiragi a été gravement blessée dans un attentat à la bombe. Tout le monde pense que l’auteur des faits pourrait être Kazutaka Nichiya, un garçon ayant commis plusieurs attentats à la bombe quelques années plus tôt, alors qu’il avait 13 ans.

Après cet incident, l’amour qu’éprouvent les fans pour Sela fait place à une haine collective à l’égard du criminel, ce qui bouleverse petit à petit la société japonaise…
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,29

sur 35 notes
5
11 avis
4
9 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Bouvy
  08 décembre 2018
Japon, dans un futur proche. Les autorités applique un programme de réinsertion spécial pour les jeunes criminels qui échappe, du fait de leur jeune âge, à la peine de mort. L'un des spécialistes, contrôleur judiciaire de jeunes réinsérés, se nomme Tatsuya Kudô. C'est lui qui a pris en charge un jeune poseur de bombe de traîne ans, Kazutaka Nichiya, dont toute l'opinion publique réclamait la mort. Il est aussi le responsable d'une jeune idole qui a un succès fou : Sela Hiragi. Il devait se rendre au concert de cette dernière mais elle est victime d'un attentat où elle est gravement mutilée. Les fans sont traumatisés. Ils sont 130 millions et sont complètement radicalisés au point de déclencher des émeutes quand ils voient une personne dans la rue qui reste indifférente au charme de la jeune idole. Une enquête est ouverte. Elle déclenche les passions. Mais un étrange personnage apparaît. C'est un vieux sage, du nom de Sadakiyo Ugajin, ancien surintendant et grand-père du nouveau surintendant chargé de la délicate enquête sur l'attentat. Mais la jeune fille, Sela, ne veut pas abandonner. Amputée d'une jambe, elle fait tout pour remonter sur scène a grand bonheur de ses fans. Mais là encore, elle subit une agression qui déclenche les passions au point que l'agresseur est lunché à mort par la foule…
Voilà un manga d'anticipation avec un sujet vraiment original. La série est annoncée en quatre tomes. Elle aborde des sujets de société sensibles. La peine de mort, la prison, la réinsertion, comment juger la criminalité des mineurs. Mais aussi cette sorte de folie idolâtrique des foules. (Exemple, le tabac autour de la mort de Johnny Hallyday). Ici, les auteurs la pousse à son paroxysme. L'effet de l'attentat dépasse l'entendement. L'idole est devenue un véritable phénomène national au point de faire perdre la tête à presque tout le pays. Elle déclenche des violentes, des émeutes, des lynchages et ces actes conduisent jusqu'à l'assassinat d'une jeune femme suspectée d'avoir posé la bombe par un policier chargé de l'enquête mais fan de Sela. Une mort sans jugement, toute la violence de la loi du talion et de l'erreur judiciaire conduisant à la pire des bavures. Même le premier ministre sera victime de la passion de la foule pour Sela. Tout le monde pense que c'est le retour du poseur de bombe, Kazutaka Nichiya. Personne ne connait sa nouvelle identité si ce n'est Kudô qui était son contrôleur judiciaire. C'est aussi celui de Sela dont ont connait peu le passé si ce n'est qu'il nous est révélé dans le livre. Mais je garde l'info pour moi. le graphisme est formidable. Avec des personnages au visage bien différent, ce qui évite toute confusion pour le lecteur. Les auteurs nous ouvrent beaucoup de piste et s'il se dégage trois personnages principaux, le mystérieux grand-père à la science infuse, Sadakiyo Ugajin, Tatsuya Kudô, le contrôleur judiciaire et Sela Hiragi, l'idole qui déclenche toute les passions. Les personnages secondaires ont aussi un rôle à jouer important. Ce premier tome ouvre la série en fanfare, ne laissant pas indifférent le lecteur que je suis. Elle est pleine de promesse, de suspens et je pense la poursuivre avec beaucoup d'intérêt. Lu en format Kindle sur iPad avec une très bonne numérisation.
Personnages :
Kazutaka Nichiya : terroriste, poseur de bombe. Il avait treize ans lorsqu'il sévissait. Il a évité la peine de mort grâce à son jeune âge mais aussi grâce à un système spécial de réinsertion communément appelé SRTP (Programme spécial de réinsertion sociale).
Tatsuya Kudô : spécialiste de programme de réinsertion social. C'est aussi une sorte de mentor pour l'idole Sela Hiragi. Il est contrôleur judiciaire du programme SRTP.
Sela Hiragi: idole qui déclenche une véritable ferveur au Japon. Au début, elle est victime d'un attentat qui la mutile atrocement mais elle fait preuve de beaucoup de volonté pour rester une idole adulée.
Jûzô Ugajin : Chef du bureau de police chargé d'enquêter sur l'attentats dont a été victime l'idole Sela Hiragi.
Sadakiyo Ugajin : ancien surintendant général, grand-père de Jûzô Ugajin. Personnage assez mystérieux et plein de sagesse.
Aiko Tokiwa : manager de l'idole Sela Hiragi.
Inspecteur Yamazaki : policier chargé d'enquêter sur les attentats dont Sela a été victime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
LireEnBulles
  25 septembre 2018
La collection Dark Kana continue de s'agrandir avec le seinen en 4 tomes, Fool's Paradise (Guzo Jihen – Hato ni Himei wa Kikoenai en VO), scénarisé par NINJYAMU et dessiné par MISAO, qui signe ici leur première série. Au Japon, le titre a été prépublié en 2016 dans les pages du Young Magazine des éditions Kodansha.
Le scénario aborde le côté paillette et imprévisible de la vie d'une idole japonaise, Sela Hiiragi, dont la communauté de fan s'agrandie de jour en jour. Propulsée au rang de super-star, la jeune fille va être victime d'un attentat à la bombe lors d'un de ses concerts. Elle y perd sa jambe et se retrouve ainsi avec une carrière fortement compromise. Mais c'est sans compter sur sa détermination et son envie de rester sous la lumière. L'auteur de cet horrible crime est recherché par toutes les autorités du pays, comprenant également des fans de Sela, et ne reculeront devant rien pour rendre justice. Parce que les attentats, la population les connaît bien. En effet, quatre ans auparavant, Kazutaka Nichiya, âgé de 13 ans avait provoqué une série d'explosions dans le métro. Quand il fut arrêté beaucoup de personnes, mais pas que, avaient réclamé la peine de mort. Pour éviter ce conflit moral, un système de réinsertion pour certains criminels fut adopté : le SRTP, déjà en application aux États-Unis et dont le taux de réussite est exceptionnel. le but de ce système est de pouvoir réinsérer les criminels dans la société, en veillant à les rendre incapable de recommencer à tomber dans leur travers. Depuis, le taux de récidive est de 0%. C'est là que l'on fait la connaissance de Kudo, qui croit en ce système, et également le tuteur légal de l'idole Sela.
Ce nouveau titre nous plonge dans les coulisses du métier d'idol toujours très médiatisée, où tout est mis en place pour que l'artiste paraisse irréprochable, charmant, au top, souriant etc. le but étant de divertir la population au maximum sans montrer de signe de faiblesse. L'exploration de ce domaine aussi fascinant qu'effrayant, NINJYAMU, arrive bien à le maîtriser laissant la tension s'installer doucement. Dans le contexte actuel des choses, le sujet des attentats dans un pays développé (ou non) est toujours difficile à aborder. Ici, on ressent bien toute la violence qui se dégage d'un tel acte barbare. Que cela se passe en Afrique du Nord, en Europe ou au Japon, le crime reste le même et les pertes humaines toujours aussi tragique. En utilisant le statut d'une idole, l'auteur joue sur l'effet psychologique de la nature humaine. L'instinct de survie va peu à peu se lier à celui de la sauvagerie, mettant en avant qu'il suffit de craquer une allumette pour que l'étincelle se transforme en feu intense et violent. le personnage de Sela nous apparaît sobre, pertinent et honnête à suivre, puisque suite à son amputation on comprend vite que ce métier fait partie de son identité et qu'elle ne peut redevenir insignifiante. Comment était-elle avant d'être une chanteuse adulée ? Ça, le scénario se garde bien de nous le dire… enfin presque. Ce premier tome se fait sous le point de vue de Kudo. Au fil de la lecture, nous nous posons les mêmes questions que lui concernant la folie qui embrase la population quand il s'agit de protéger Sela. Et le fait que les médias ne cessent de parler de cette histoire, n'aide pas à calmer les esprits déjà bien échauffer. Autour, s'organise une grande traque à l'homme, et que le premier suspect est Kazutaka, mais comment cet ancien criminel aurait pu récidiver ? le système SRTP prouve que cela est tout simplement impossible. Il y aurait-il une faille ?
Ceux ayant lu ou vu Psycho-Pass ne manqueront pas de faire le rapprochement entre le système SRTP et Sybil. Cette partie est extrêmement bien développée, et pousse à la réflexion sur la construction du système juridique, la question de la peine de mort, comment faire quand l'accusé est mineur, et surtout sur les notions de bien et de mal et les limites. Peut-on faire justice soi-même quand on sent que la justice est limitée ? Énormément de questions qui passionnent.
Le dessin de MISAO est très bon. le design des personnages les rend tous différents, ainsi pas moyen de les confondre entre eux. le côté innocent que dégage Sela est très bien retranscrit, mais aussi sa détresse et sa détermination à se relever et ne rient lâcher. Les tenues qu'elle porte sont dans l'esprit d'idole avec un côté gothique ce qui va de pair avec le ton très sombre du récit. Les décors sont là quand il y en a besoin, et on peut dire que pour une première série MISAO s'en sort très bien. le trait est vif, le côté violent flirtant avec le pervers se ressent très bien aussi. L'édition de Kana est dans la lignée de sa collection “Dark”, qualité d'impression et de traduction par Pascale Simon (Black Butler, Deadmand Wonderland, Contamination, etc).
En conclusion, ce premier tome de Fool's Paradise intrigue de par ses idées et son exploration de plusieurs thèmes de société. Les rebondissements sont pertinents et surprenants, et on est très vite happé par la lecture. Un manga en 4 tomes qui promet de nous offrir une critique incisive de l'univers des « idols » et « fandom. »
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fildediane
  05 janvier 2021
Personnages principaux :
Sela Hiiragi : C'est une jolie jeune fille, une idole, victime d'un terrible attentat pendant l'un de ses concerts. Malgré ses très graves blessures, elle ne pense qu'à se relever et continuer d'être une idole. Elle est forte et dure avec elle-même, en même temps, on perçoit qu'elle n'a que cette vie d'idole pour la maintenir en vie. C'est toute sa vie, elle cherche à offrir du bonheur aux gens et ne veut surtout pas qu'on l'évince à cause de ses blessures.
Monsieur Kûdo : est contrôleur judiciaire et consultant à l'université de Tôô, il est persuadé que ce programme un peu spécial : le SRTP, (un programme de réinsertion sociale sensée contrôler la criminalité et la réduire à néant) aide les jeunes délinquants à ne pas récidiver. Il s'occupe de plusieurs délinquants juvéniles et continue avec la même conviction. D'un autre côté, il suit la jeune Sela depuis qu'elle a manifesté un jour le rêve de devenir une idole. Son attentat l'a beaucoup ébranlé.
Lieux où se déroule le récit :
Le récit se déroule dans un Japon au système judiciaire futuriste.
Détails intéressants :
Cette détermination, voir l'obsession de Sela, à se relever et continuer à être une idole.
De même pour Monsieur Kûdo, cette confiance, cette envie pour que ce système judiciaire soit parfait et fonctionne très bien.
Le revers de la médaille de ce fameux système judiciaire, qui n'est pas si beau, si pur et pavé de bonnes intentions; la sanction pour les délinquants juvéniles, la méthode pour les rendre dociles est brutale.
Les personnages autour de Sela tous aussi suspicieux les uns que les autres…
L'enquête menée par un grand-père en retraite de la police, qui aide un jeune policier à trouver des pistes; en parallèle avec l'enquête personnelle de Monsieur Kudô. Cet aspect de l'histoire contribue à faire monter la tension
Le dessin, le trait de l'auteur est agréable, il nous transporte assez facilement dans cette histoire aux aspects mignons qui bascule très rapidement dans quelque chose de sombre, voir très glauque… son dessin évolue pour mieux envelopper son lecteur
Mon avis :
L'histoire commence par Monsieur Kudô, expliquant en quoi le recours au SRTP, système judiciaire de réinsertion pour certains criminels est très prometteur, en effet il indique un taux de récidive de 0%. Il défend avec conviction et enthousiasme ce système dont il est persuadé qu'il va vider les prisons.
L'idole Sela Hiiragi, elle est sur scène, c'est la folie ! Et d'un seul coup c'est la stupeur, Sela est victime d'un attentat à la bombe qui lui inflige de très graves blessures aux jambes. La foule est atterrée, choquée mais très vite les médias font leurs choux gras et induise l'idée de la récidive d'un terroriste connus de tous; d'un seul coup, comme un seul homme la foule se ligue contre cet homme avec une haine sans pareil… J'ai vraiment apprécié que l'auteur parle de ce que les médias peuvent faire pour manipuler les foules, comment il est possible avec des mots habiles ou des suggestions toutes simples faire pencher la balance d'une façon très violente.
Autant, il nous fait part de cet aspect médiatique, où d'un côté on a des journalistes qui ne cherchent qu'à faire sensation, devenir célèbre et d'un autre côté on trouve, les consommateurs de ces médias qui ont tout simplement l'air de mouton… Autant il montre les coulisses d'un système judiciaire qui à l'air de fonctionner, d'ailleurs Monsieur Kûdo, semble vraiment convaincu que c'est un très bon système. Mais voilà l'auteur nous montre, ce que la population ne voit pas, le revers de ce système pas tout à fait clean… justement le point de vue des criminels est assez saisissant !
Il y a plusieurs autres sujets abordés dans ce manga; notamment la place des « idoles » dans le coeur de la population; une sorte de jeunesse gaie et innocente plus ou moins célèbre. Sela Hiiragi est une « idole » très célèbre et adorée par la foule; sa violente agression va déclencher une haine incontrôlable; à tel point que des violences éclatent juste pour des différences de point de vue ou pour avoir osé dire que Sela n'est plus intéressante. L'auteur nous montre la possibilité que cet engouement pour une personne peut vite dégénérer et déstabiliser le pouvoir en place.
Le scénario de Ninjyamu monte crescendo, on part d'un fait violent certes mais la suite nous montre une jeune fille déterminée voire désespérée de continuer à être une « Idole » … puis au fur et à mesure, le ton monte, la tension se fait plus pesante et la haine se déchaîne pour conclure avec une fin de tome glaçante !
En Bref :
Un premier tome qui explique la culture des « Idoles » au Japon. Ce premier thème aide l'auteur à partir sur d'autres sujets comme la manipulation de foule par les médias, la tentation d'un système judiciaire révolutionnaire, les dessous des statistiques et un personnage principal brillant et glaçant à la fois !
Lien : https://fildediane.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lesvoyagesdely
  21 octobre 2018
Fool's Paradise est une nouvelle série de l'éditeur Kana s'inscrivant plus particulièrement et à raison dans leur collection Dark Kana. La série sera finie en 4 tomes. On nous invite donc dans un paradis de fous. La couverture nous montre une jeune femme gai et chantant, mais du sang gicle, et en arrière fond un sombre personnage a l'air derrière elle. Quelque part, on nous annonce le ton. Ce premier tome est mené tambour battant, on apprend de plus en plus à découvrir les personnages et le fonctionnement de la société actuellement, dans le même temps on est amené à y réfléchir. Et pourtant, il y a quelque chose de plutôt glaçant qu'on ne voit vraiment pas venir ! La série questionne la société comme peut le faire Ikigami, préavis de mort, ainsi que Psycho-pass, 2 séries que je ne peux que vous conseiller d'ailleurs. de premier abord, il y a Sera Hiiragi, une jeune idole à grand succès. A travers elle et son ambition, on découvre le monde aussi beau que cruel des idoles. On finit par ne plus savoir si c'est un vrai sourire ou un sourire de commande. C'est une jeune fille qui semble passionnée et travailleuse. Son comportement peut même étonnée avec ce qui lui arrive. Elle semble courageuse, déterminée, se relever, affronter les épreuves. Mais d'un autre côté, et c'est plus sombre, elle semble n'envisager que d'être idole, et ne supporterait pas de ne plus l'être. D'un autre côté, on a une réflexion sur le système judiciaire, les condamnations, la peine de mort. le fait que quand les gens sont des mineurs, on ne peut pas les exécuter, on veut avant tout les réhabiliter. On découvre le jeune et passionné Monsieur Kudô qui travaille pour le gouvernement. Il parle avec une grande conviction du SRTP, le programme de réinsertion sociale et sa faculté presque miraculeuse de ramener le taux de récidive à 0%. Alors que chez les jeunes délinquants, il est à 30% et chez les adultes à 50%. Comment ont-ils fait ? Y a-t-il une face cachée ? Monsieur Kudô connaît Sela et l'encourage, c'est aussi son plus grand fan. On alors un moment mignon avec un chat et un vieux monsieur, mais qui l'a aussi est tellement plus. Mais qui est donc ce vieux Monsieur ? C'est là que l'infâme se produit, qui n'est pas sans rappelé les attentats terroristes, une bombe a été placée sur scène, et Sela en a été victime. Son concert est interrompu et elle a perdu sa jambe. Mais comment continuer à être une idole dans ses conditions ? Et comment convaincre son patron ? Son boss semble se soucier d'elle, mais pas croire qu'elle pourra remonter sur scène. Et il nous révèlera une autre face de lui même, sans réelle surprise, mais aussi monstrueuse. A partir de là, rien ne va pas plus, et Monsieur Kudo n'a rien vu venir et nous non plus. Déjà, une personne a apporté une réflexion intéressante sur les loisirs, l'économie, les idoles. Sela réunit énormément de monde. Et c'est ainsi que la société semble totalement basculée avec une grande folie, et une certaine violence. Et pourtant, vous n'avez encore rien vu ! La fin vous abasourdit, et remet tout en perspective. On fait la rencontre de personnes intéressantes, où leurs voix semblent justes, mais un détail nous fait quand même froid dans le dos. On a hâte de voir où cette folie va nous mener ! Un sacré premier tome mené tambour battant et plein de révélations et de surprises ! Ninjyamu est au scénario, et Misao au dessin, un graphisme agréable. Bravo pour cette première série et premier tome. Kana vous le sort dans la bonne période pour frissonner en plus.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  02 octobre 2018
Voici un titre que je n'aurais assurément jamais découvert ni lu sans les articles de la blogosphère. Il faut dire qu'avec sa couverture qui fait tout sauf dans la dentelle, il y avait de quoi nous conduire sur la mauvaise voie. Et pourtant, maintenant que j'ai découvert le titre, ce qui me repoussait, trouve maintenant sens.
Fool's Paradise, c'est bien l'histoire d'une idole derrière laquelle une ombre se tapit et vient tout bouleverser de manière fort sanglante. Au premier abord, on pourrait croire à une histoire un peu racoleuse avec cette jeune fille en petite robe blanche à froufrou et ce sang qui gicle devant elle. Mais en découvrant le titre, on découvre que l'histoire va bien plus loin et c'est pour ça que j'ai passé un aussi bon moment.
Le duo Ninjyamu et Misao nous offre un seinen diablement bien pensé et imaginé avec une histoire construite comme un iceberg dont on découvre peu à peu la face cachée. L'ambiance est sombre, étouffante, digne d'un vrai thriller. On ressent une peur rampante s'infiltrer en nous au fil des chapitres quand on voit d'abord l'héroïne être blessée, puis une vraie folie s'emparer de ses fans de plus en plus nombreux et de plus en plus extrêmes, et qu'on commence à s'interroger sur la personne derrière tout ça.
L'histoire devient peu à peu plus glauque, plus tordue, mais aussi plus sérieuse. Ce n'est plus seulement d'une idole qu'il est question mais de la limite entre idolâtrie et fanatisme, et surtout du système judiciaire japonais et à travers lui de celui des autres pays. Les mangakas nous proposent une véritable critique de notre société. Ils ont imaginé un monde très réaliste où un système de remise de peine et de réinsertion très efficace a été mis en place, mais comme avec l'industrie des idoles, ce n'est que la vitrine que l'on présente au public. La réalité se révèle beaucoup plus sombre et dérangeante (castration chimique, conditionnement, poussée au suicide, etc.). C'est une réalité vraiment terrifiante qui nous est décrite ici.
Le talent des auteurs fait que cela nous est révélé peu à peu au fil d'une intrigue qui mélange industrie du spectacle, monde politique et judiciaire, et société japonaise en général. On suit une héroïne, Sela, qui est chanteuse pop, ainsi qu'un homme, Kudo, qui semble très proche d'elle et au travers les yeux duquel on découvre l'histoire. On rencontre des gens de son travail et des gens intéressés par ce qu'il fait et par ce qui arrive à Sela. Tout ce petit monde, se croise et se mélange l'air de rien, faisant monter la mayonnaise avec une grande facilité, pour donner une recette très cohérente au final.
J'ai assez vite trouvée la révélation finale du tome mais cela n'enlève rien à la qualité de ce titre que je trouve très bien écrit tant il sait rester mystérieux et nous emmener là où il le souhaite l'air de rien. La série sera courte, 4 tomes, et je la suivrai avec grand plaisir jusqu'à son dénouement si la qualité reste de mise.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
BoDoi   28 novembre 2018
Malin et rythmé, ce thriller pose aussi un regard critique sur l’adoration des masses envers l’opium de chair et de sang qu’on nomme idols, ces jeunes vedettes multifonctions – chant, comédie, mannequinat… –, égéries de la positive attitude dont la plus célèbre incarnation reste le groupe AKB48, qui possède sa propre salle de concert dans le quartier tokyoïte d’Akihabara.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   22 octobre 2018
Une idole au succès phénoménale menacée par un terroriste juvénile, un programme de réinsertion pour les mineurs extrêmement dangereux: voilà planté le cadre initial de "Fool's Paradise", manga à la fois dérangeant et fascinant..
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
BouvyBouvy   08 décembre 2018
Quand l’économie va mal, on a pas d’argent ni de temps à consacrer à un être aimé en chair et en os !
Commenter  J’apprécie          51
TakalirsaTakalirsa   19 mai 2019
Une idole apporte du rêve à celui qui veut fuir la réalité.
Commenter  J’apprécie          40
FildedianeFildediane   05 janvier 2021
Kazutaka Nichiya l’auteur des attentats à la bombe en série dans le métro… n’avait que 13 ans au moment des faits et pourtant ceux qui ont réclamé la peine de mort pour lui l’ont fait avec une conviction inébranlable
Commenter  J’apprécie          00
FildedianeFildediane   05 janvier 2021
Savez-vous quelle est la condition nécessaire pour que naisse un super-idole ? … c’est une crise économique.
Commenter  J’apprécie          00
FildedianeFildediane   05 janvier 2021
Quand l’économie va mal, on n’a pas d’argent ni de temps à consacrer à un être aimé en chair et en os.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : transgenreVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2414 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre