AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sylvie Cohen (Traducteur)
ISBN : 2749914248
Éditeur : Michel Lafon (26/05/2011)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Voguant entre le monde des vivants et celui des morts, Riley fait la
connaissance de Rebecca, un jeune fantôme, qui ne se montre pas sous
son vrai jour. Autrefois fille d’un riche planteur, Rebecca continue d’en
vouloir aux esclaves qui l’ont tuée lors d’une révolte en 1733. De rage, elle
s’en prend aux fantômes de ceux d’entre eux qui ont péri avec elle et les
emprisonne dans leurs pires cauchemars.
Face à ce besoin de veng... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
  02 juin 2012
Après un premier tome sympathique mais sans plus, je me demandais comment cette histoire allait se poursuivre et si elle allait attiser davantage mon intérêt. Il n'y a pas eu de grande surprise de ce côté-là, mais je dois admettre que l'histoire ne perd pas de son intérêt malgré les imperfections toujours présentes.
Riley poursuit sa vie dans l'Ici et Maintenant. Alors qu'elle a droit à quelques jours de vacances avec son mentor, Bodhi, et son chien, elle va tomber une fois de plus sur une âme en peine. Cette fois il s'agit plus d'une âme dans une colère noire qui fait souffrir tous ceux qui l'approchent. Rebecca a un lourd passé et une colère qu'elle n'arrive pas à gérer. du coup, elle devient très dangereuse et ne peut pas traverser le pont.
Riley va la rencontrer un peu par hasard, une fois de plus suite à une de ses multiples désobéissances face aux ordres de Bodhi. Quand ce dernier et son chien sont faits prisonniers, elle va tout entreprendre pour les sauver et libérer les âmes piégées par Rebecca.
L'histoire se poursuit où nous l'avons laissée au tome précédent. Riley découvre petit à petit son nouveau rôle et la difficulté de travailler avec certaines âmes. Elle garde son côté enjoué et sa faculté de ne pas obéir avec cette impulsivité qui la caractérise tant, ce qui la rend toujours aussi attachante.
Malgré tout, elle reste très enfantine, probablement dû à ses 12 ans, et elle ne capte que peu mon intérêt d'adulte. Bodhi reste très en retrait, mais on en apprend enfin plus sur lui grâce à une révélation inattendue, ce qui nous montre le personnage sous un autre jour.
Le petit plus c'est que cette histoire est plus sombre que la précédente avec un récit qui se rapproche d'évènements réels. du coup, elle amène une dimension supplémentaire. Pourtant une fois de plus, tout se déclenche et se termine beaucoup trop vite! A peine commencé, le livre est déjà terminé… Je suis ainsi restée sur ma faim ce qui ne m'a guère plus.
Au final, c'est à nouveau une lecture sympathique, mais trop simpliste et dont l'histoire n'est pas développée. Quel dommage surtout vu l'idée de base qui est excellente.
Je poursuivrai la série si j'en ai l'occasion, mais ce ne sera pas ma priorité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Miaka
  24 novembre 2014
Après un premier tome sympathique, c'est avec plaisir que je retrouve Riley pour une nouvelle aventure. Ce qui est bien avec Radiance, c'est que, comme chaque tome est assez court, c'est donc une pause idéale entre deux grosses lectures.
Pour ce second tome, nous nous retrouvons dans une ambiance colonialiste, plantations de coton, révoltes, Guerre de Sécession. Un choix très original pour de la Young Adult. Riley tombe, pendant ses vacances, sur un fantôme plutôt coriace. La jeune Rebecca est, depuis sa mort, dans une spirale de vengeance infernale, capturant tous les fantômes croisant son chemin dans une bulle de souffrance d'où personne ne peut sortir. Alors quand Caramel, son imbécile de chien et son tout aussi imbécile de guide se font emprisonner, Riley est bien obligée de trouver une solution pour les sortir de là. Et la tâche ne s'avère pas simple….
Adieu Angleterre et château hanté, bonjour Amérique colonialiste à la Autant en Emporte le Vent (en un peu plus réaliste, moins guimauve et surtout sans Scarlett). Ce tome deux est encore meilleur que le premier. On retrouve ce qui nous a plu dans le tome précédent mais avec une Riley un peu plus mature, un peu plus consciente des enjeux de son nouveau rôle. C'est court, c'est bien, c'est touchant aussi et je parie que vous ne pourrez pas vous empêcher de vous renseigner sur cette période de l'histoire après avoir tourné la dernière page de Radiance.
Alyson Noël tient là une héroïne intéressante et qu'on a plaisir à suivre dans ses aventures. J'en viens à regretter que les tomes soient si courts, tout comme la série. Mais comme on dit : Les meilleures choses sont aussi les plus courtes. Il faut savoir préférer qualité à quantité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nodreytiti
  30 mai 2011
J'ai lu le premier tome d'Eternels il y a un petit moment déjà, et j'avais beaucoup aimé le personnage de Riley, cette petite peste de 12 ans que tout le monde détestait ! Alors quand j'ai su que Radiance était un « spin-off » de cette série, centré sur le personnage de Riley, je n'ai pas pu résister. Malheureusement, je n'ai pas lu le premier tome de cette nouvelle série et je peux vous affirmer que les deux premiers tomes peuvent vraiment se lire indépendamment l'un de l'autre. Je n'ai absolument pas été gênée durant cette lecture.
J'ai donc retrouvé Riley, 12 ans et qui restera à 12 ans éternellement, pour son plus grand désarroi. Riley qui, bien qu'elle soit morte il y a environ 1 an, n'est toujours pas habituée à sa « nouvelle vie ». En effet, bien qu'elle soit coincée entre les deux mondes (celui des vivants et celui des morts), elle se voit confier une tâche : celle justement d'aider les âmes à gagner le monde des morts, chose qu'elle-même, n'arrive toujours pas à faire.
On retrouve bien la Riley d'Eternels : la petite peste, très têtue et butée, aimant n'en faire qu'à sa tête. Cependant, elle commence à devenir plus mûre au fil du livre et commence à prendre conscience que ses actes ne sont jamais sans conséquences. Et on s'attache à Riley finalement car bien qu'elle soit parfois détestable, il ne faut pas oublier qu'elle n'a que 12 ans, qu'elle est encore très jeune et que comme la plupart des jeunes de son âge, il n'y a que sa petite personne qui compte ainsi que de prendre de l'âge !
Le fait d'être passeuse d'âme va donc la rendre plus mûre puisqu'il va falloir qu'elle s'occupe d'autres personnes, de savoir quels sont leurs malheurs afin de pouvoir les aider.
Cependant, malgré son guide Bodhi (car bien sûr, elle n'est que novice), elle faire ce qu'elle veut et non pas écouter son guide.
C'est comme cela qu'elle va rencontrer Rebecca, une âme très tourmentée, et va essayer d'aider ses amis, Bodhi et son chien Caramel, qui sont emprisonnés dans le monde que Rebecca s'est crée.
Le thème de l'esclavage est bien abordé, car il va dans les deux sens. Mais j'ai quand même trouvé que c'était trop survolé. En effet, dans ce livre, les chapitres sont très courts et se lisent assez vite. Mais je pense que l'auteur aurait pu un peu plus développer certains passages.
Le pardon a une grande place tout le long de ce livre, et au tout début l'auteure cite Marc Twain, qui résume assez bien ce livre :
« le pardon est le parfum que la violette répand sur la talon qui l'a écrasée ».
D'ailleurs, la couverture qui a comme dominance la couleur violette, est magnifique et donne vraiment envie de plonger dans ce livre, et possède en arrière plan, une vaste maison au style colonial nous rappelant l'esclavage abordé dans ce récit.
J'ai beaucoup aimé que ce livre soit écrit du point de vue de Riley, on peut donc ressentir avec elle ce qu'elle vit, avoir accès à ses doutes… Et puis, Riley est quelqu'un qui utilise beaucoup l'ironie ce qui m'a fait beaucoup sourire à certains passages. Alors oui, l'écriture est donc très simple mais il faut savoir que ce livre est destiné à un public jeune, qui pourra donc bien se retrouver dans cette lecture.
Les chapitres sont courts comme je l'ai dit, ce qui nous permet de lire ce livre assez vite, qui est d'ailleurs très court (186 pages). le troisième tome ne pourra pas être lu indépendamment du second, car ce livre se finit sur une attente !
Lien : http://labibliodenodrey.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Akajou
  08 juin 2011
On retrouve Riley, cette fillette morte à 12 ans qui cherche à apaiser les âmes. Car oui, c'est son nouveau job. Dans ce deuxième tome, c'est Rebecca qui cause des problèmes : fille d'un planteur au temps où l'esclavage était des plus communs. Avec l'aide de Bodhi et de Caramel, elle tentera d'aider ce fantôme qui cherche à se venger sur les anciens esclaves qui ont péri avec elle.
A livre court, résumé court. C'est vrai que la lecture de ce livre a été très rapide pour moi. le style de l'auteure y est pour beaucoup. En effet, Alyson Noël nous propose une plume claire, fluide et sans froufrous. Je pense que le public visé par le livre saura l'apprécier. de mon côté, évidement, c'est un peu simple, mais je plaide coupable ! La lecture du premier tome n'était pas transcendante, la deuxième non plus je dois dire. Mais il en ressort que c'est avant tout une lecture agréable, sans prise de tête. Entre deux autres livres plus compliqués, c'est une bonne sorte de pause … le thème abordé y est intéressant : le pardon. Je suppose que cette leçon de vie est un sujet qui fait réfléchir, même si le livre est destiné aux jeunes ados. Il ne faut pas oublier que la période de l'esclavagisme est un point essentiel du livre. J'ai trouvé l'idée très appréciable. Même en ne raffolant pas d'histoire, je n'ai eu aucun mal à me plonger dans le contexte. On trouve aussi dans ce tome un peu plus d'action que dans le premier. C'est plutôt un point positif. Mais d'un autre côté, le livre manque de détails sur certains sujets (comme pour les personnages secondaires) et cela est regrettable … Il est à noter que les bases sur le monde d'Ici et Maintenant ne sont pas approfondies. C'est bien dommage car on ne nous rappelle que les grandes lignes, rien de plus. Je dirais finalement que ce tome est un tout petit peu mieux que le premier, sans être un incontournable. Par contre, il est clair que mon âge porte préjudice à ma critique. Je suis certaine que des jeunes filles apprécieront d'avantage ce livre. Dans tous les cas, ce fut une lecture agréable et je suppose que si l'occasion se présente, je lirai la suite.
Note : 12/20
Lien : http://akashew.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mutinelle
  08 juin 2011
Après une première expérience mouvementée, Riley a droit à des vacances bien méritées. Avec son guide Bodhi, qu'elle doit apprendre à mieux connaître et son chien caramel, elle profite des plages des îles vierges. Enfin c'était ce était prévu, s'il n'y avait eu le côté têtue de la miss bien décidée à tirer au clair une sombre histoire de fantôme capricieux retenant quelques centaines d'autres contre leur volonté.
Une fois encore j'ai apprécié faire ce bout de route avec Riley. Je l'ai retrouvé fidèle à elle-même. Oui, elle prend en maturité, comprend des choses qu'elle n'aurait pas comprises de suite si elle était encore vivante, mais reste malgré tout une ado têtue et mal dans ces baskets. Ce n'est pas parce que vous pouvez choisir et changer à volonté le-dit modèle de baskets que la vie, enfin ici la non-vie, est plus facile.
Comme la première fois, Riley fonce tête baissée dans la nouvelle aventure qui se présente à elle, elle agit et réfléchi après, mais comme les chats elle retombe toujours sur ses pattes !
Dans ce deuxième tome l'auteure réunit les mêmes ingrédients que dans le premier pour séduire les ados. L'action se met vite en place, les descriptions sont courtes et concises, il n'y a aucun battement… Pour autant l'histoire n'est pas bâclée, les flash back sont bien placés pour nous apprendre comment la situation s'est dégradée. Alyson Noël expose ici une partie de l'histoire des États-Unis peu glorieuse sans fioriture ni sentimentalisme. Ce livre étant destiné à un jeune public, elle leur expose clairement les faits, sans en rajouter dans l'horreur et sans vouloir édulcorer les événements.
Bref une lecture que je recommande au 10/14 ans sans aucun soucis, et aux adultes qui veulent une lecture fraîche sans prise de tête.
Lien : http://mutietseslivres.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SlaySlay   29 mai 2011
Un peu à l’écart, Bodhi et moi, médusés, observions les esclaves affranchis de Rebecca et de son père la porter à travers le voile de lumière, scène qui resterait à jamais gravée dans ma mémoire comme l’incarnation du pardon, de la réconciliation.
Commenter  J’apprécie          40
nodreytitinodreytiti   30 mai 2011
En quittant le cimetière, je n’ai pu m’empêcher d’embrasser du regard le paysage, dans l’espoir de découvrir un endroit où me débarrasser de mes émotions –une sorte de décharge affective, si vous préférez- afin de les laisser derrière moi et d’éviter d’avoir à les trimballer partout
Commenter  J’apprécie          30
ninoulol81ninoulol81   20 juin 2016
A peine avais-je formulé ma menace que je l'ai entendu. Des pattes martelant le sable dur, des halètements de plus en plus rapides et sonores.Je me suis effondrée sur le sol avec un soupir de soulagement, prête aux grands débordements d'affection qui n'allaient pas tarder. Le brouillard s'est alors brusquement déchiré et, dans le trouée, j'ai vu avec horreur un molosse qui fonçait vers moi.Ce n'était pas Caramel.C'était autre chose qui n'avait rien à voir.Immense, de la taille d'un poney.Avec d'énormes pattes qui bondissaient sur moi.J'ai hurlé, tout en essayant de m'écarter de son chemin.Trop tard !J'étais trop lente.Impossible d'échapper aux clous acérés de son collier, qui avançait à cent à l'heure.Sans parler de l'éclat menaçant de ses yeux jaunes, un regard incandescent qui me brûlait jusqu'au tréfonds.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
34473447   26 avril 2013
" Le pardon est le parfum que la violette répand sur le talon qui l'a écrasée"
Commenter  J’apprécie          70
CyCy-71CyCy-71   16 février 2016
Voguant entre le monde des vivants et celui des morts, Riley fait la
connaissance de Rebecca, un jeune fantôme, qui ne se montre pas sous
son vrai jour. Autrefois fille d’un riche planteur, Rebecca continue d’en
vouloir aux esclaves qui l’ont tuée lors d’une révolte en 1733. De rage, elle
s’en prend aux fantômes de ceux d’entre eux qui ont péri avec elle et les
emprisonne dans leurs pires cauchemars.
Face à ce besoin de vengeance insatiable, Riley pourra-t-elle apaiser
Rebecca ? Et comment la guider vers la voie du pardon sans se laisser ellemême
piéger par ses souvenirs les plus noirs ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alyson Noel (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alyson Noel
Vidéo de Alyson Noel
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

ETERNELS DE ALYSON NOEL

Quelle age a Riley ?

12 ans
12 ans et demis
13 ans
16ans

9 questions
291 lecteurs ont répondu
Thème : Eternels, Tome 1 : Evermore de Alyson NoelCréer un quiz sur ce livre