AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782302025660
56 pages
Éditeur : Soleil (03/07/2013)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 20 notes)
Résumé :
En cet été 1946, la Seconde Guerre mondiale continue en Europe, après léchec surprise du débarquement allié le 6 juin 1944. Détranges avions à réaction révolutionnaires, surnommés Wunderwaffen (« Armes miracle »), défendent désormais efficacement lAllemagne. Walter Murnau, talentueux pilote de Wunderwaffen, se retrouve décoré par Hitler en personne, qui le surnomme publiquement « le pilote du Diable », avant de décider de le faire éliminer pour de mystérieuses raiso... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bubu-le-bourguignon
  21 juillet 2013
Troisième tome de l'uchronie "Wunderwaffen". Nous sommes en 1946 et la guerre est toujours aussi rage entre les Alliés et le 3ème Reich.
Le lieutenant-colonel Murnau a été "embauché" par l'Ordre Noir pour essayer les nouvelles armes.
Mais un autre drame, ce joue : celui de détruire le nouveau site d'Auschwitz-Birkenau. Pourquoi nouveau site ? Je ne préfère pas écrire à quoi sert le site, lisez le.... c'est le summum de l'horreur.
Murnau est donc confirmé dans son rôle de pilote d'essai de Triebflügel. il fait aussi l'objet d'expérience. Est il vrai qu'il voit le Führer pendant son coma !?
Il y a aussi le retour de Rudel ancien coéquipier de Murnau. Excellent pilote, décoré et protégé par le Führer...même si ce pilote a une jambe de bois. de plus, le Reichmarschall Goering tente depuis un moment de le virer de la Luftwaffe.
Maintenant que Rudel fait parti de la SS de Himmler, il est quasi intouchable. Décidement, Murnau et Rudel, deux parias, embauchés par la SS et s'apprêtant à affronter les pires épreuves au nom de la race supérieure. Tous deux étant tout de même opposé aux idées du régime National-Socialiste.
Comme toujours une série originale, qui prend son temps dans le scénario mais grandement compensé par des scènes de combat aérien avec des appareils qui n'ont existé qu'en l'état de prototype ou sur le papier.
Le petit plus, depuis le début de la publication, un bonus, sous forme de carnet, en fin d'album. Cette fois ci, une interview exclusive (humhum) du maître occulte du Reich : Heinrich Himmler, Reichführer SS et maître absolu de l'Ordre Noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
marcdu38
  07 janvier 2021
Cette critique vaut pour les 8 premiers tomes que je viens de lire.
J'ai lu les premiers opus avec un certain intérêt, mais celui-ci a rapidement baissé.
Je crois que le problème fondamental qui m'a gêné est cette façon de ré-écrire l'histoire. A de nombreuses reprise, je me suis surpris à "sortir" de ma lecture en me disant que de toute façon, ce que je lisais n'était pas réel. le tome 5 par exemple décrit la façon dont les alliés ont raté le débarquement en Normandie. J'ai ressenti un énorme malaise en lisant ces pages. le fait que cette BD soit également un hymne en faveur des nazis et de leur soit-disant suprématie (dans le parti-pris de la série) me dérange profondément.
Finalement, je trouve que de faire de l'uchronie avec l'histoire récente est malsain, et dans le cas précis de cette série, dangereux.
Certains dessins semblent plutôt bien réalisés au premier abord, mais globalement, ils souffrent d'énormes problèmes. Les combats aériens où plusieurs dizaines d'avions figurent dans la même case sont difficiles voire impossibles à suivre. Des pilotes mort au combat par dizaines (des alliés en immense majorité, très rarement des nazis), avec force détails graphiques et trépas gore et irrespectueux, envers des héros, est-ce bien nécessaire ? Des personnages aux traits marqués, mais qui finissent, malheureusement pour le lecteur, à tous se ressembler. Des personnages historiques mais qui se comportent comme dans une fiction (où s'arrête la réalité ? on ne le sait pas, sauf lors de ces rares renvois qui indiquent "authentique". Une fois de plus, qui a envie de s'attacher à Himmler ou Göring ??
En résumé, les dessins ne sont sans doute pas trop mauvais, l'histoire est peut-être intéressante en soi, mais c'est au principe de base de ce scenario que je n'adhère pas, mais alors pas du tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74
  26 novembre 2019
Une série toujours aussi réussi tant au plan de l'histoire que visuellement avec les combats aériens.
Les intrigues sont nombreuses et les réponses distillées au fur et à mesure, sans trop en donner ni trop faire impatienter le lecteur.
Les dirigeants nazis sont bien représentés notamment leur coté cynique et égocentrique, particulièrement Hitler, qui avec son bras en moins et sa gueule balafré fait ressortir toute sa perversité.
Comme toujours en fin d'album, nous retrouvons un complément à l'histoire qui permet de s'immerger encore plus dans ce monde uchronique. Ici, c'est une interview dans une émission américaine qui parle des dirigeants nazis et particulièrement le pouvoir qu’exerce Himmler sur Hitler. C’est particulièrement intéressant et passionnant.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Sceneario   06 août 2013
Les damnés du Reich est un excellent tome de la série Wunderwaffen et montre tout le potentiel de cette uchronie fort crédible et documentée, menée de main de maître par Nolane et Maza. Une oeuvre que je vous invite à découvrir sans hésiter.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Radwan74Radwan74   26 novembre 2019
Le Hitler de 1946 n’est plus celui de 1939 et encore moins celui de 1933 quand il a pris le pouvoir. Cela se voit même dans la propagande que les Nazis déversent à l’intérieur mais aussi à l’extérieur du Reich. Les attentats, surtout le dernier qui pour la première fois l’a marqué dans sa chair, ont usé la machine. Sa santé s’est dégradée. Enfin, des experts en psychologie que j’ai consultés pensent que cette guerre sans fin doit miner sa confiance en lui-même. Seule la folie qui l’habite semblerait n’avoir pas faibli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Radwan74Radwan74   26 novembre 2019
- la bombe atomique sur Berlin, il n'y a que ça ! comme le disait Bergier, d'ailleurs.
- si vous aviez visité Hiroshima et Nagasaki, peut-être penseriez-vous autrement, messieurs.
- Puisqu'on sait que les nazis sont bien pires que les japonais, il n'y a aucune raison de tergiverser, non ?
- si, il y en a une et vous le savez bien tous les deux. Voulons-nous donner l'occasion au choléra soviétique ... de remplacer la peste nazie dans toute l'Europe centrale et qui sait, en Allemagne même ? Un arrêt brutal de la guerre sans que nous, nous ne soyons déjà au moins en France et en Belgique et les camps de concentration ne feront que changer de propriétaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Richard D. Nolane (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard D. Nolane
Bande annonce de Wunderwaffen tome 2
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
975 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre