AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Christian Surber (Traducteur)
EAN : 9782264033208
346 pages
10-18 (05/12/2002)
4/5   9 notes
Résumé :

Après Du lait aigre-doux, voici le second volet des Variations sur le thème d'une dictature africaine dans lequel Nuruddin Farah choisit de mettre en scène la dure condition des femmes en Somalie.

À travers ses héroïnes, dont l'image restera longtemps gravée dans nos mémoires, ce sont les rapports familiaux, le poids de l'Islam et le fonctionnement de la société somalienne traditionnelle que Nuruddin Farah nous donne à comprendre.
... >Voir plus
Citations et extraits (2) Ajouter une citation

S'ils te mutilent à huit ou neuf ans, ils t'ouvriront avec un couteau rouillé la nuit où ils t'auront donnée en mariage ; tu seras alors ouverte au couteau puis recousue. Pour une femme infibulée la vie est une suite de douleurs de défloration, de douleurs d'accouchements et de douleurs d'être recousue. Je veux épargner à ma fille ces douleurs-là et beaucoup d'autres. Elle ne sera pas excisée. Il faudra me tuer d'abord. Ubax est ma fille, pas celle d'Idil.

Commenter  J’apprécie          20

Elle était d'une certaine façon comme son père Barkhadle. Elle avait une confiance de patriarche dans la justesse de toutes les décisions qu'elle prenait.

Commenter  J’apprécie          10

Video de Farah Nuruddin (1) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : littérature somalienneVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus