AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290041871
448 pages
Éditeur : J'ai Lu (24/10/2012)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 260 notes)
Résumé :
Histoire de bien commencer la saison, le Mortefilis a décidé d’envahir la Nouvelle Angleterre. Ça tombe bien, avec la disparition de Raphael, repousser une armée de redoutables vampires était tout ce dont j’avais besoin ! Malgré mon inquiétude et une situation plus que critique, je me dois d’organiser la défense de notre territoire. Et croyez-moi, il va falloir la jouer serré !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (63) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  06 août 2020
Un quatrième volet mieux que les autres ! Mon impression concernant l'enquête plus complexe et approfondie s'est renforcée. Cette nouvelle affaire de meurtre chez les garous avec des muteurs redevenant étrangement humains m'a passionnée. Il me tardait de découvrir le coupable et de voir comment il procédait ! J'ai été tenue en haleine tout au long du récit. Bien que la résolution soit un peu brutale, ce ressenti a été balayé par un beau combat final. En outre, j'ai grandement apprécié la place qu'a prise Ali, le chef des métamorphes. Ce dernier va avoir un rôle majeur dans cette enquête. On va apprendre à mieux le découvrir, à cerner certains de ses traits de caractère, à comprendre sa relation avec son entourage, … Comme le sous-entend le titre, on va aussi en savoir plus sur sa nature d'Ancestral. Je ne m'attendais pas à cela et j'ai été charmée ! Bien que je ne l'imagine pas avec Rebecca, j'apprécie assez le duo qu'il forme avec elle. Leur complicité fait plaisir à voir et me rappelle celle avec l'adorable Bruce.
En plus du côté polar, l'auteure va faire progresser deux sous-intrigues : Léo et Raphaël. Un quart du récit sera dédié à notre cher vampire et à son clan. En effet, les buveurs de sang vont se déclarer une guerre sanglante et sans répit ! Rebecca va prendre les commandes en organisant toute une défense dans le manoir. À cette occasion, elle réalisera qu'elle n'est plus aussi seule qu'elle le pensait. J'ai aimé le fait que tous les personnages secondaires rencontrés jusque là montrent leur soutien à leur manière. C'est une belle preuve que l'héroïne évolue. Bien qu'elle soit toujours franche et impitoyable avec ceux qui se dressent devant elle, la sorcière a gagné en humanité : certaines familles victimes d'un drame lui font pitié, elle s'attache à plusieurs personnes, elle éprouve des sentiments, … Pour elle qui a toujours été bridée du fait de son éducation, cette nouveauté la trouble. Or, j'apprécie ce changement, tout comme j'ai adoré voir les liens amicaux se renforcer durant cette bataille épique. En ce qui concerne plus spécifiquement Raphaël, je reconnais que son approfondissement ne m'a pas touchée. J'ai de plus en plus de mal avec son caractère, ses choix ou son côté parfait et surpuissant… Comme ma chère Tempodeslivres, je me range définitivement dans la « team Bruce » ! Celui-ci va d'ailleurs me surprendre durant le combat contre les vampires…
Leo va également avoir sa place dans l'ouvrage. Il est à noter que sa crise d'adolescence va enfin se faire sentir, ce qui n'était pas trop le cas dans le troisième opus malgré le résumé ! Elle va surtout se découvrir un nouveau talent inédit. Grâce à son évolution, Cassandra O'Donnell va mettre en avant un autre peuple dont on avait que peu d'informations… On va ainsi mettre en lumière leur fonctionnement, leurs croyances, l'idée de transe, ainsi que les meneurs de ce clan. J'avoue avoir été particulièrement sous le charme de Magda, véritable boule d'énergie qui donne le sourire. Au moment où j'ai appris à connaître ces créatures surnaturelles, j'ai espéré que l'auteure continuerait à les creuser par la suite. Et bien sachez que c'est le cas : le cinquième opus leur est dédié ! C'est donc encore un bon point. Bien que ce soit quelque chose de classique dans la Bit-Lit, j'aime le fait qu'un ouvrage soit dédié à une ou plusieurs espèces fantastiques. Cela permet d'étendre progressivement l'univers sans être saturé d'informations. Bref, une bonne lecture (avec une fin prometteuse) !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Yumiko
  29 avril 2013
Franchement à la lecture de ce livre, une seule impression me vient à l'esprit: hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Non vraiment ce livre est juste exceptionnel, hallucinant, passionnant, palpitant, bref tout cela pour dire que ce livre doit absolument être lu si ce n'est pas déjà fait! Depuis le premier tome, je suis fan de cette série et chaque nouvel opus est un coup de coeur. Celui-ci ne déroge pas à la règle et nous emporte une fois de plus dans le quotidien mouvementé de notre chère Rebecca.
Quand Rebecca pensait avoir résolu tous ses problèmes, voilà que d'autres pointent le bout de leur nez! Ce n'est pas maintenant qu'elle va pouvoir lever le pied. Mais cette fois elle est prise entre deux affaires bien sombres: d'un côté en tant qu'Assayim elle doit enquêter sur le meurtre d'une famille qui venait d'arriver, et d'un autre côté le Mortefilis a décidé d'attaquer en l'absence de Raphael. Une bataille qui pourrait bien s'avérer perdue d'avance étant donné la puissance de l'armée envoyée sur place.
Autant dire que ce tome commence très fort avec la bataille à venir! le tourbillon d'émotions nous emporte immédiatement et le stress monte très rapidement. le tout s'avère palpitant et toujours aussi unique grâce à la patte sublime et pleine d'humour de l'auteur qui réussit à nous faire rire en pleine bataille et ainsi nous offrir des scènes mythiques malgré l'horreur entourant nos héros.
Rebecca m'a beaucoup plu une fois de plus. J'aime toujours autant son caractère emporté, sa façon d'être avec Leo et avec ses amis. Elle pense toujours à eux bien qu'elle ne puisse pas toujours les aider comme elle le voudrait. de nouvelles facettes de sa personnalité apparaissent ce qui ne la rend que plus attachante. Sans compter que les mâles qui l'entourent sont toujours plus nombreux et qu'elle ne s'en rend même pas compte... Comment ne peut-elle pas voir à quel point elle ne les laisse pas indifférents? Peut-être qu'une petite paire de lunettes s'impose, non?
D'ailleurs en parlant d'eux, ce tome nous fait découvrir des personnalités très différentes mais auxquelles on s'attache aussi très rapidement. Alors que j'étais déjà sous le charme de Raphael et de Bruce, Baetan et Ali m'ont subjuguée! Impossible de leur résister et notre cher tigre m'a particulièrement charmée alors que jusque-là il avait tendance à m'énerver. C'est tout le génie de l'auteur qui réussit constamment à faire évoluer ses personnages à tel point que ceux qu'on aime moyennement deviennent nos chouchous le tome suivant.
Le récit ne s'épuise toujours pas et les révélations sont légions. La fin laisse d'ailleurs présager encore son lot de rebondissements et de découvertes! Je sens que l'auteur n'a pas fini de nous émerveiller et de nous faire adorer Rebecca et tout son univers. Elle me manque déjà...
En bref, cette série est une incontournable sur laquelle tous les fans d'urban fantasy devraient se jeter! A ceux qui hésitent encore, n'attendez plus car les personnages attachants et le récit palpitant font de ces romans des lectures inoubliables que l'on dévore sans modération!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Kenehan
  22 février 2013
Des mois que j'attendais ce tome 4 et le voilà enfin entre mes mains. Ni une ni deux, j'ai aussitôt entamé sa lecture et autant le dire tout de suite, c'était carrément le pied de retrouver Rebecca et tous ses proches !
L'Armée du Mortefilis est sur le point d'attaquer le domaine de Raphael mais à sa demande, Rebecca a accepté de protéger le clan des vampires du Vermont. C'est alors l'occasion de constater au fur et à mesure que l'on tourne les pages que depuis le premier tome les choses ont bien changé. Rebecca n'est plus tout à fait la même qu'à son arrivée. Non seulement elle a beaucoup évoluée mais elle a également influencée et fait évoluer les gens autour d'elle. C'est donc avec un véritable plaisir qu'on retrouve l'Assayim et sa grande "famille".
Ne vous laissez pas abuser par la quatrième de couverture. L'attaque du Mortefilis est loin d'être le seul évènement de ce tome. Bien au contraire ! Une nouvelle enquête va conduire Rebecca vers de nouvelles révélations vraiment intéressantes. Mais je n'en dirais pas plus si ce n'est qu'on retrouve la structure des tomes précédents. En d'autres termes, dans le tome précédent, l'intrigue principale se focalisait sur le clan des potioneuses alors qu'une histoire parallèle nous entrainait dans le monde des démons. Cette fois donc, deux autres clans se dévoileront un peu plus. Mais on le sent bien, Cassandra O'Donnell a surement encore beaucoup d'infos croustillantes en réserves.
Le final est tout bonnement aussi excellent qu'insoutenable. J'attendais beaucoup cet évènement et au final je dois dire qu'il survient au bon moment. L'auteure a prit le temps durant quatre tomes de nous présenter son univers, d'y faire évoluer ses personnages, de construire les différents liens (amis/amants/familles/alliés/ennemis/etc.) et maintenant que tout ça roule comme sur des roulettes...il était temps de sauter ce pas.
En ce qui concerne la forme, on retrouve le même niveau stylistique que dans les précédents livres et c'est donc parfait. le tout est toujours très bien écrit, plein d'humour, d'émotions, quelques pages de sensualité et d'érotisme (mais sans jamais tomber dans la vulgarité comme peuvent le faire malheureusement d'autres auteure de bit-lit). Bref, une plume excellente que j'ai toujours plaisir à lire.
Ce tome achevé, l'attente sera très très mais vraiment très longue jusqu'à la sortie du prochain. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai essayé du mieux que j'ai pu de ne pas dévoré "Ancestral", de faire des pauses...au final je l'ai malgré tout achevé deux jours après sa sortie en librairie. Oui je suis faible ! Mais c'est une torture de l'avoir, là, à portée de main avec toutes ces pages non lues...impossible de résister.
Pour conclure : Vous aimez cette série de french bit-lit ? Vous avez adoré les trois premiers tomes ? Vous êtes fan de Rebecca Kean ? Alors vous attendez quoi pour vous ruer dans votre librairie ?!!
Et vivement le tome 5 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
livrevie
  25 juillet 2014
Mme O'Donnell a réussi à me tenir en haleine pendant 4 tomes, et même si le tome trois a eu quelques relents d'insatisfaction, il ne m'a pas empêchée de me plonger avec urgence dans le tome 4, qui, ne serait-ce que de par le milieu dans lequel évolue Rebecca –les métamorphes, chaque tome évolue dans une des sphères du Directum- , m'a davantage séduite que le précédent.
Que voulez-vous, on a tous notre péché mignon, et moi j'aime les métamorphes et leur dualité humaine / animale avec toutes les subtilités que cela implique. Et ces subtilités sont bien utilisées dans les Rebecca Kean, univers dans lequel l'habit ne fait pas le personnage, et où tout est plus complexe que cela n'y paraît de prime abord.
Si je devais faire un rapide bilan, je dirais que la construction des personnages est un réel point fort chez Mme O'Donnell. Il y a un véritable travail d'élaboration des personnages secondaires, qui tend même à abolir les frontières personnages secondaires / principaux. Il en va de même pour l'humour, omniprésent, élément essentiel de la personnalité de Rebecca.
Mais, car il y a toujours un Mais, ce même personnage de Rebecca commence à me taper un peu sur le système. Ce n'est pas sa faute, non, ça n'a rien à voir avec son tempérament, que je trouve d'ailleurs très attachant. Ce sont plutôt les choix de l'auteur qui me laissent perplexe. La gente masculine virevolte autour d'elle comme le font les abeilles autour de leur reine, sans que l'on ait, ne serait-ce que l'ombre d'un indice sur la raison profonde. Est-ce lié à la nature, et dans ce cas partie intégrante de la mythologie de la série, ou uniquement au charme de Rebecca ? Savoir qu'Ali était lui aussi pris dans les mailles de son filet m'a agacée, tout comme l'absence d'utilisation -hormis au début de ce tome!- de Bruce qui n'est finalement que presque purement décoratif, du moins pour le moment. Je n'en vois pas l'intérêt, si ce n'est celui de compliquer encore plus la vie de l'héroïne qui n'en a vraiment pas besoin.
J'espère vraiment que cette série ne tombera pas dans les travers qui m'ont fait déserter les Anita Blake…
Par contre, fidèle à elle-même, Mme O'Donnell est la reine des fins qui vous font rager. Si je peux lui reprocher une certaine maladresse dans les enchaînements, je ne peux que m'incliner devant son sens du suspense final. Encore une fois, ouahh…
Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Candyshy
  13 mars 2013
Dois-je vraiment faire une chronique de cette saga ? Pour celles qui connaissent, vous serez entièrement d'accord avec moi : c'est une tuerie totale !!!! Et pour celles qui ne connaissent pas, je vais essayer de vous convaincre alors !! Mais franchement quelle grossière erreur de ne pas encore avoir plongé dans l'univers de Rebecca Kean ! Surtout pour celles qui aiment l'urban fantasy, vous n'avez aucune excuse !!! ^^

Cette fois-ci encore, cela ne déroge pas à la règle, je me suis régalée, délectée, enjouée dans cette lecture, cela passe bien trop vite malheureusement et ma patience va être mise une nouvelle fois à rude épreuve pour attendre le prochain tome !!!

Je suis totalement et incontestablement : « ADDICT » à Rebecca et ses amis. L'auteur a une façon de nous impliquer et de nous faire déguster notre lecture.

Rebecca est une héroïne géniale, son humour et ses sarcasmes sont grandioses, je me marre à chaque fois. Les personnages qui l'entourent sont tous aussi intéressants, captivants les uns que les autres, il n'y en a pas que l'on déteste, même le méchant chef démon, Baetan, que j'aime beaucoup.

L'auteur repart dans son récit exactement là où nous l'avons quitté après le précédent opus. du coup, cela démarre très fort, les cent premières pages on n'a pas le temps de s'ennuyer. Après on se dit, bon ça se calmer, qu'est ce qu'on va trouver dans notre histoire. Et paf, on repart à 120 à l'heure.
Rebecca est sur une enquête. Elle a toujours des problèmes relationnels qui l'entourent, encore plein de mâles qui gravitent autour d'elle. On ne sait plus où donner de la tête. Même si mon petit coeur va à Raphael, j'avoue que l'auteur sait nous attirer vers d'autres spécimens masculins assez alléchants !!!
On n'a pas le temps de s'ennuyer donc, entre l'enquête, les relations de Rebecca, Léo sa fille qui nous réserve bien des surprises mais surtout beaucoup de questions pour la suite. Rebecca doit avoir quand même des oeillères et ne pas voir tous ces mâles qui la convoitent.
Une fin qui vous fait retenir la petite respiration, et on tourne la dernière page en râlant, je pense que Cassandra O'Donnell adore nous frustrer !!
Je ne raconterai pas ce qui se passe mais c'est prenant au possible, les dernières pages, on se demande ce qu'il nous attend dans le prochain tome.

Baetan le démon et Tyriam le chaman sont bien plus présents, à la place de Bruce et Beth qui le sont moins, je le redis : on aimerait les voir plus mais c'est super bien amené et on n'a pas le temps de trop s'appesantir sur leur absence.
Léonora est plus présente aussi avec pas mal d'événements et de changement qui se passent autour d'elle. On aime vraiment traîner avec elle, cet enfant, enfin jeune femme à force, est vraiment très intéressante et la relation avec sa mère est un des points forts de cette saga.
Aligarth tient une des plus grandes places, les meurtres arrivent à des métamorphes et Rebecca l'aide dans son enquête. Ce personnage me plaît de plus en plus, je ne sais pas exactement ses intentions envers Rebecca.
Tellement de personnages apparaissent dans cet univers qu'il est difficile de tous les voir autant, et très souvent.

Allez un tout petit bémol : en manque de Raphael, j'aurai aimé un peu plus de lui et de Rebecca. Mais l'auteur sait nous captiver malgré son absence.

Je me suis une nouvelle fois éclatée, régalée, j'ai aussi pesté, souris avec Rebecca et tous ces personnages. La plume de Cassandra est un plaisir total, rempli d'humour et de suspense.
Je le répète si vous n'avez pas encore succombé : il faut vraiment sauter sur cette saga, qui est grandiose ! Encore un beau coup de coeur !!!
Lien : http://auboudoirdecandyshy.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
alapagedesuziealapagedesuzie   14 octobre 2020
Oui je sais… ce n’était pas joli joli, mais je n’ai jamais été du genre à respecter les accords de Genève, et encore moins les clauses sur le traitement des prisonniers…
Commenter  J’apprécie          00
KenehanKenehan   22 février 2013
- Je retire ce que j'ai dit. Bruce est aussi torride que l'est Aligarth, déglutit Beth après qu'il fut parti.
- Qu'est-ce qui lui prend ? fis-je, les yeux ronds, complètement éberluée.
Elle haussa les épaules.
- C'est un loup Alpha. Qu'est-ce que tu t'imaginais ? Qu'il laisserait un autre métamorphe s'emparer de sa famille sans broncher ?
- Je...non, mais...
- Mais quoi ? Considère que tu as de la chance qu'il ne te pisse pas dessus pour marquer son territoire.
Je grimaçai.
- Charmant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
KenehanKenehan   22 février 2013
- Ne me touche pas, l'avertis-je en m'écartant.
- Pourquoi ?

"Parce que tu ne m'aimes pas" me semblait pathétique, "parce que tu n'es qu'un salopard" un peu trop primaire et "parce que tu as une pétasse dans ta vie" un peu trop impliqué. Je me contentait d'un :

- Parce que je ne t'en accorde plus le droit.

Simple, clair, exhaustif...et sincère.

- Tes mots chantent une chanson mais ton pouvoir ne semble pas jouer la même partition, fit-il avec un sourire amusé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
KenehanKenehan   21 février 2013
Je grimaçai. Pas de doute, elle allait m'en faire baver. La dernière fois que je lui avais menti, elle avait muté et s'était mise à uriner sur mon lit. L'urine des loups-garous étant impossible à nettoyer, j'avais dû changer et le matelas et le sommier...
Ben oui, parfois les lycanthropes se comportaient comme des gamins et que Beth soit doyenne du département de littérature de la fac n'y changeait rien...Question de nature, je suppose...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
AriliwenAriliwen   24 février 2013
— Qu'est-ce que vous allez voir ?
— Twilight 4 deuxième partie.

— Ça dépend. Bella tue le vampire à la gueule d'ange et choisit de rester avec le loup-garou au final ?
Léo éclata de rire.
— Non.
Beth me jeta un regard appuyé.

— Alors je crois que ça ne va pas m'intéresser...
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Cassandra O’Donnell (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra O’Donnell
L'imaginaire au féminin - Salon entre les Mondes 2019
autres livres classés : bit litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Rebecca Kean - Traquée

Dans quel état se trouve la ville de Burlington, le lieu de résidence de Rebecca?

New-York
Nouvelle-Angleterre
Nouveau-Mexique

20 questions
150 lecteurs ont répondu
Thème : Rebecca Kean, tome 1 : Traquée de Cassandra O’DonnellCréer un quiz sur ce livre