AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Last Hero Inuyashiki tome 2 sur 10
EAN : 9782355928864
194 pages
Editions Ki-oon (12/11/2015)
3.71/5   75 notes
Résumé :
À 58 ans, Ichirou Inuyashiki est loin d'être un modèle pour ses enfants. Vieux avant l'âge, méprisé de tous, il a vécu toute sa vie en salaryman minable et n'a pour toute amie que sa chienne Hanako. Comme si cela ne suffisait pas, on lui diagnostique un cancer en phase terminale au détour d'un examen de routine... C'en est trop, pour le pauvre vieillard. Alors qu'il pleure de désespoir dans un parc en pleine nuit, une lumière aveuglante apparaît... et c'est l'impact... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 75 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Alfaric
  20 mars 2018
Dès le départ Hiro Shishigami est à la fois haïssable et insaisissable... Il s'échine à sortir son ami d'enfance de la dépression qui l'a conduit à la déscolarisation, avant de massacrer toute une famille dans un déchaînement de violence physique et psychologique insoutenable (le réalisme des décors et l'expressivité des personnages rendant l'expérience assez proche du visionnage d'un torture porn). D'ailleurs c'est là que le senior super-héros rencontre pour la première fois le junior super-vilain, et qu'il expérimente pour la première l'amertume de l'échec (remember lees inévitables épreuves rencontrées par le Héros aux mille et un visages ^^)... Comment avoir autant de pouvoir et être incapable de protéger son prochain (remember Gilgamesh, Hercule, Superman, Musclor ^^) ? Pire, comment peut-on volontairement faire souffrir son prochain ??? Pour lui c'est tout bonnement inimaginable, et il redouble donc d'efforts pour venir en aide à son prochain : il s'interpose entre un passant et le gang qui voulait le passer à tabac juste pour le fun (ce qui lui permet de développer de très cartoonesques techniques de combat), et sauve un groupe de citadins de l'incendie de leur immeuble (ce qui lui permet d'apprendre à voler en chantant le générique de l'anime culte "Astroboy" ^^)... Il ne recherche ni richesse ni reconnaissance, ni gloire, ni pouvoir : il est Ichirô Inuyashiki et quitte à passer pour un ringard et/ou un loser lutter contre le malheur suffit à son bonheur !
Retour sur Hiro Shishigami qui fait tout pour que son ami d'enfance ne craigne plus ses tourmenteurs qui le rackettent et l'humilient chaque jour que les kami font (la pratique du bouc émissaire où les forts se rassurent en brimant les faibles est un cancer de la société japonaise), quittent à les assassiner de sang froid... Naoyuki Andô passent ainsi de l'émerveillement et de l'espoir à l'horreur et au désespoir, et demande à son plus vieil ami à couper définitivement tous les ponts avec lui...
Dans la facilité et les rires Hiro découvre qu'il peut soigner tout ce qui est vivant, un pouvoir de plus c'est cool, et il se replonge dans la lecture du Weekly Shonen Jump... Dans la difficultés et les pleurs Ichiro découvre qu'il peut soigner tout ce qui est vivant, et il se précipite à l'hôpital le plus proche pour sauver encore plus de gens... Après tant de violence et désespérance, le cliffhanger nous offre ce dont veulent nous priver tous les crevards du monde entier : l'Espoir ! L'espoir d'être capable de devenir meilleur pour être capable de rendre le monde meilleur... le senior super-héros est un homme en mission, mais nul n'étant prophète en son pays Ichirô Inuyashiki trouvera-t-il une population prêtre à entendre ses messages d'altruisme ??? Remember le gars qui disait qu'il fallait s'aimer les uns les autres ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Shan_Ze
  07 juillet 2016
J'aimais bien Inuyashiki, ce vieil homme plein de bonté. Là, on suit d'avantage Hiro Shishigami, l'autre personne présente sur la colline ce soir-là. C'est un adolescent qui semble très froid et sans émotions. Brrr ! On revient parfois à Inuyashiki, qui découvre ses pouvoirs et tente de les maitriser.
Ces deux hommes, entre robots et êtres humains, sont très différents et effrayants. Sont-ils invincibles ? Un tome qui se dévore aussi rapidement que le précédent et je me trouvai fort démunie quand la fin fut venue. Pas le moindre troisième tome à se mettre sous la dent…
Commenter  J’apprécie          160
bdelhausse
  13 mars 2019
Hiroya Oku joue une carte majeure dans ce deuxième tome. Ichirou Inuyashiki n'est pas le seul humain à avoir été tué et reconstruit suite au crash d'un vaisseau extraterrestre. Un adolescent a aussi été victime de ce crash. Mais Hiro Shishigami ne réagit pas comme Ichirou Inuyashiki. Il découvre plus vite les potentialités de son corps de cyborg. Tuer à distance, se venger, se faire plaisir car il bénéficie de l'impunité. Voilà son credo. le côté obscur est puissant, jeune padawan.
Mais Hiroya Oku est finaud. Il ne veut pas d'une dualité banale. D'une dichotomie, vieux sage raisonnable et bon vs. ado malsain et pervers. Hiro Shishigami est ambigu. Tout autant qu'Inuyashiki qui hésite à intervenir, qui rechigne à découvrir son nouveau corps, trop attaché à son humanité perdue. Que cherche Inuyashiki en essayant de s'accrocher à sa minable existence d'avant sa recomposition en cyborg? On devine les possibilités assez énormes de l'univers créé par Oku, et personnellement je m'en réjouis. Et je vois toujours un certain parallèle (toute proportions gardées) avec les premiers tomes de Tokyo Ghouls.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
XanderOne
  30 décembre 2016
Voilà déjà la critique du deuxième tome de cet excellent manga.
Si vous avez lu le premier tome, vous savez que Ichirou n'était pas le seul à avoir été transformé en cyborg. Il y avait en même temps que lui, un jeune adolescent, prénommé Hiro, que l'on découvrait en toute fin de volume.
Au cours de ce deuxième tome, on suit sa vision à lui, la gestion de ses nouveaux pouvoirs, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas aussi gentil que le vieil Ichirou. On a clairement une future opposition entre le bon et le mauvais.
On voit malgré tout Ichirou, qui continue d'aider les gens autour de lui et qui découvre peu à peu comment se servir de ses pouvoirs pour faire encore plus de bien. de l'autre coté, on a Hiro qui contrairement à ce que son nom veut dire, n'a rien d'un héros. Non, son truc à lui, c'est le massacre, la violence gratuite, et il s'en donne à coeur joie.
Une lecture plus rythmée que dans le précédent tome, comptez trente minutes pour en venir au bout, mais c'est toujours aussi intense. On voit clairement que l'auteur veut mettre en avant le coté humain des personnages. L'un avait une vie pourrie et veut à présent aider le plus possible comme il aurait aimé qu'on l'aide, alors que l'autre n'a pas non plus une vie géniale, mais il compte bien prendre sa revanche et écraser tous ceux qui le dérangent. Deux styles différents, deux persos différents mais des pouvoirs identiques. J'ai vraiment hâte de lire les prochains tomes pour voir comment tout cela va évoluer !

Lien : http://xander22.skyrock.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
pepytoh
  27 avril 2019
Le tome 1 posait les bases et prenait comme personnage principal ce père de famille délaissés par les siens. Nous avions quitté ce tome avec un second personnage principal (est ce que cela se dit ?) d'un ado détenant les mêmes "pouvoirs" et le même corps que le père de famille.
Ce tome 2 nous montre cet ado qui va prendre le parti d'utiliser ce corps comme bon lui semble, sans tenir compte de la morale. S'ensuivra un parallèle entre l'utilisation des pouvoirs par cet ado et par le père.
Un tome qui pourra peut être choquer à certains moments mais nous sommes bien dans un seinen et le lectorat vient aussi pour avoir un livre sombre (surtout chez ki-oon). Les pouvoirs de ces corps robotiques sont aussi plus approfondis et nous en apprendrons plus dessus.
Direction le tome 3 pour comprendre un peu mieux le pourquoi du comment de ces corps robotiques
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Sceneario   18 novembre 2015
Une série que je trouve assez prenante et intrigante, qui interpelle en posant un regard sur ce qu'est un héros, sur le Japon moderne.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lunch
lunch  
En dehors de ma famille et de me amis… je m’en fous, des gens ! Qu’ils vivent ou qu’ils meurent, c’est pareil, pour moi !
Commenter  J’apprécie          60
Stephanie39
Stephanie39  
C'est quelqu'un de bien. .. qui pleure facilement pour n'importe quoi. .. le gars qui tombe en larmes juste à cause de la mort de son chien. Impossible. .. Il ne peut tuer personne.
Commenter  J’apprécie          20
Erilalios
Erilalios  
J'ai l'impression que mon cœur... devient aussi froid... que celui d'une machine.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Hiroya Oku (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hiroya Oku
Découvrez Gantz:e, le nouveau spin-off de Gantz et cette fois, Hiroya Oku nous fait explorer le Japon pendant l'époque d'Edo.
Résumé : Hanbe, un paysan, demande O-Haru en mariage, mais celle-ci lui répond qu'elle en aime un autre, Masakichi. Hanbe rencontre Masakichi et découvre qu'il sait magner le sabre malgré sa condition de paysan. Alors qu'ils s'affrontent, une jeune fille se noie. Les deux hommes meurent en tentant de la sauver. Ils se retrouvent alors dans une salle Gantz.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/mangas/series/serie-gantz-e/album-gantz-e-t01
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
+ Lire la suite
autres livres classés : cyborgsVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Avez-vous lu Gantz ?

Qui est Gantz ?

Le héros
Le nom de l'appartement
Un personnage fictif
La boule noire

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Hiroya OkuCréer un quiz sur ce livre