AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359660853
Éditeur : Editions Fei (14/09/2012)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 90 notes)
Résumé :
Chine, 1937. Les Japonais entrent dans Shanghai et poussent à l'exode des milliers de Chinois. Au coeur de ce chaos, deux enfants vont se lier d'amitié alors que tout semblait les séparer : Yaya est la fille d'un riche commerçant et Tuduo est un gamin des rues. Les deux jeunes héros vont traverser une Chine en guerre, à la recherche des parents de Yaya. Voici comment tout a commencé...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Syl
  05 mars 2014
Dans le Shanghai de 1937, c'est le début de l'invasion japonaise, la deuxième guerre sino-japonaise. Depuis juillet, des éclats annoncent le conflit et en août, Pékin est pris.
Les rues sont barrées, des soldats sont postés partout avec leurs chars, des avions ennemis survolent la ville et bientôt les bombes seront larguées.
Dans ce Shanghai, deux enfants vont se rencontrer, alors que tout les sépare et que rien ne pouvait les réunir.
Pipo, un beau merle, a été le présent d'une princesse à une petite fille. La particularité de cet oiseau est surprenante, il parle, mais il ne peut être compris que par sa jeune amie, Yaya. Pipo nous raconte…
Alors que la confusion devient anarchique, que les débordements troublent la ville, il est déconseillé de rester à Shanghai. La famille de Yaya étant très riche, elle a pu sans difficulté s'offrir des billets de bateau à destination de Hong-Kong et sur les instructions de son père, Yaya doit préparer ses affaires. Cependant, cette jeune demoiselle a une autre idée en tête. Passionnée de piano, elle voudrait passer un concours à l'école de musique. Obstinée et capricieuse, étant en marge des réalités des évènements, elle décide de s'accorder cette opportunité, de fuir sa maison le lendemain matin et rejoindre en fin de soirée le port…
Dans un coin misérable de la ville, bien loin de la luxueuse maison de Yaya, Tuduo, un jeune orphelin, se fait tabasser par Zhu le chef de leur bande. La brute vicieuse veut prendre sous son aile Xiao, le petit frère de Tuduo, pour le former à la mendicité.
Tuduo ne peut le tolérer et dans la nuit, il embarque Xiao et s'enfuit.
Les rues sont barricadées, les soldats attendent en faction. Faisant fi de tout ce chambard, Yaya avec Pipo sur son épaule poursuit son chemin bien décidée à trouver l'école. de son côté, Tuduo se voit contraint de laisser Xiao à l'orphelinat tenu par les religieuses. le désordre s'intensifie lorsque les bombes commencent à exploser, éventrant la ville.
Tuduo, bon équilibriste, s'aventure dans les rues, évitant les cratères en feu, il découvre une petite fille évanouie parmi des décombres et la sauve.
Il est Tuduo, elle est Yaya… Elle va vouloir retrouver ses parents et prendre la route pour Hong-Kong, il va vouloir l'aider. Ainsi commence leur histoire, un long voyage initiatique dans un monde éparpillé et cruel.
.
Cet album titré "La balade de Yaya" regroupe les trois premières histoires de la série. le premier tome "La fugue" a reçu des prix en 2012, dont celui de Livrenfête, dans la catégorie "bande dessinée enfants".
L'univers chaotique qui nous est présenté est vu par deux enfants et un oiseau. En ce début, la personnalité des héros mêlent des ambiances et des ressentis différents. Yaya a tous les caractères d'une petite fille riche, vie privilégiée, candeur, exigence, et Tuduo a ceux d'un pauvre erre des quartiers miséreux, agile, débrouillard et responsable. Tous les deux ont une impétuosité affirmée et si pour Tuduo l'innocence n'est plus, il dégage quand même de sa personne une belle grâce. Contraires, singuliers l'un pour l'autre, ils éprouvent une amitié immédiate.
Le scénario évolue au fil des épisodes. le premier concerne leurs fugues, les raids aériens et la traque menée par Zhu qui veut se venger. le second intitulé "La prisonnière" relate leur capture par la bande, les sévices endurés et la quête toujours assidue pour retrouver les parents de Yaya. le troisième, "Le cirque", emmène les jeunes amis ailleurs où ils font la connaissance des bonnes âmes d'un cirque mobile qui les prennent sous leur tutelle. Mais, bien des péripéties s'ajoutent à leurs infortunes, ne leur laissant aucun répit dans leur pérégrination. L'essence humaine dévoile deux faces, la sordide et la vertueuse.
La belle histoire, émouvante et poétique, est servie par des dessins expressifs, qui comme le souligne Noukette, rappellent les mondes de Hayao Miyazaki.
J'ai été surprise d'éprouver un coup de coeur pour cette balade. On ne peut rester insensible à ce petit Tuduo rempli de courage, de loyauté et d'abnégation.
J'ai hâte de lire les autres tomes, encore trois autres, car tout présage d'une suite fournie en aventures…
"Assommés dans une barque à la dérive, Yaya et Tuduo échouent sur une île déserte. Ils vont devoir être plus soudés que jamais pour survivre dans cet univers inconnu. D'autant que Zhu est à leurs trousses, et nos deux héros vont très vite apprendre que le danger ne se trouve pas toujours là où on l'attend…"
Je vous conseille cet album, dans sa version intégrale ou non… C'est superbe !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
trust_me
  14 août 2013
Shangai, novembre 1937. Les japonais s'apprêtent à attaquer la chine. Poussé à l'exode, le richissime père de Yaya décide d'emmener sa famille à Hong Kong. le matin du départ, la petite fille fugue. Elle veut absolument passer un concours de piano qui devrait lui ouvrir les portes d'une grande carrière. Mais sur le chemin de l'école de musique, les bombardements commencent et Yaya se retrouve au milieu du chaos. Secourue par un gamin des rues prénommé Tuduo, elle va tenter de rejoindre le bateau de ses parents qui est sur le point de quitter le port. Malheureusement rien ne va se passer comme prévu.
Au fil des six tomes de ces deux intégrales, Yaya et Tuduo vont multiplier les déboires. Poursuivis par un terrible bandit, exploités par des pêcheurs de perles sans pitié, trompés par ceux qu'ils pensaient être leurs amis, frappés de plein fouet par la maladie, rien ne leur est épargné. le récit est parfois assez dur et ne donne pas dans l'angélisme. C'est trépidant, les événements s'enchaînent et chaque album se termine sur un insupportable cliffhanger. Une écriture digne d'une série télé en quelque sorte. La recette fonctionne et il faut dire que le trait de Golo Zhao y est pour beaucoup. Son découpage cinématographique à souhait dynamise le récit. C'est à la fois beau et parfaitement lisible.

La balade de Yaya est une BD jeunesse de grande qualité qui mêle avec brio action et émotion. Une vraie réussite mais je vous préviens, si vous laissez vos enfants mettre le doigt dans ce pot de confiture, isl ne vous lâcheront pas avant d'avoir découvert l'ensemble de la série (dont le 7ème tome vient d'ailleurs de sortir…).

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Stellabloggeuse
  09 septembre 2014
En Chine, en 1937, les Japonais entrent dans Shanghai et poussent à l'exode des milliers de Chinois et d'Occidentaux. La petite Yaya, charmante mais un brin capricieuse, vit dans une famille aisée. Elle est sur le point d'avoir un petit frère ou une petite soeur. Lorsque le conflit éclate avec les Japonais, sa famille doit s'exiler. Mais Yaya doit passer une audition de piano et s'échappe de chez elle pour s'y rendre, contre l'avis de ses parents. Elle se retrouve en plein coeur des bombardements. Tandis que ses parents la croient morte, elle fait la connaissance de Tuduo, un garçon des rues au grand coeur.

Si vous ouvrez cette bande-dessinée, une chose est sûre, vous ne vous ennuierez pas ! Yaya et Tuduo vivent une véritable aventure en essayant de retrouver les parents de Yaya. Ils conduiront une barque, chemineront aux côtés d'une compagnie de cirque, traverseront des forêts… Les ennemis et les dangers ne manquent pas, qu'il s'agisse des guerriers japonais ou de chinois bien décidés à exploiter ces enfants et leur énergie. On frémit, on retient son souffle, on croise les doigts pour qu'ils s'en sortent…c'est tout simplement palpitant ! D'autant plus que chaque tome se termine sur un suspense assez insoutenable.

Les personnages sont l'un des grands atouts de cette série. Yaya et Tuduo sont extrêmement attachants. Tous deux sont très déterminés à retrouver leur famille, en commençant par celle de Yaya exilée à Hong-Kong. Mais Tuduo compte bien récupérer ensuite son petit frère laissé à Shangaï au bon soin de religieuses. Tuduo a un grand coeur et du courage, on ne peut que l'aimer. Quant à Yaya, elle est très têtue et un brin capricieuse, mais elle est si craquante qu'il est difficile de lui en vouloir. Elle apprend à faire confiance à Tuduo, à admettre qu'elle ne peut pas s'en sortir toute seule.

J'ai beaucoup aimé les illustrations de Golo Zhao avec de belles couleurs pastel. Les décors sont variés, allant de la ville à la campagne, en passant par des rivières, des forêts, des falaises… J'ai particulièrement apprécié le dessin des personnages enfantins, avec des bonnes joues et des expressions parlantes. L'illustrateur rend Yaya particulièrement craquante lorsqu'elle sourit ou qu'elle boude, impossible de ne pas flancher !

Il est difficile pour moi de chroniquer des bandes-dessinées étant donné que je n'ai ni l'habitude d'en lire ni l'habitude d'en parler, je ne suis pas certaine de savoir bien les décrypter. Il n'empêche que j'ai eu un véritable coup de coeur pour cette série aventureuse avec ses personnages ultra-attachants et que je vous conseille volontiers de la découvrir ! Un conseil, privilégiez plutôt les intégrales pour vous immerger dans l'intrigue, car les tomes seuls sont très vite lus et cela peut-être assez frustrant !
Lien : http://romans-entre-deux-mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lebazarlitteraire
  01 juin 2015
Tome 1 : La fugue
Chine 1937. Les Japonais entrent dans Shanghai et poussent à l'exode des milliers de Chinois. Au coeur de ce chaos, deux enfants vont se lier d'amitié alors que tout semblait les séparer. Yaya est la fille d'un riche commerçant et rêve de devenir pianiste. Elle est accompagnée en permanence de Pipo, son oiseau (et narrateur de l'histoire), avec qui elle peut communiquer. Tuduo est un gamin des rues, orphelin et exploité par un homme horrible, Zhu. Alors que son père lui enjoint de ne pas aller à son concours de piano, car la famille doit quitter la ville, Yaya n'en fait qu'à sa tête et décide tout de même de s'y rendre. Malheureusement, c'est au même moment que les premiers bombardements commencent. Yaya se retrouve piégée dans une maison détruite. Tuduo arrive et la sauve. A cet instant, Zhu passe par là, récupère les deux enfants et compte bien exploiter cette jolie jeune fille…
Tome 2 : la prisonnière
Yaya est enfermée par Zhu qui compte l'exploiter. Mais Tuduo décide de prendre son courage à deux mains et de sauver Yaya. Il s'échappe de sa geôle et part à la recherche des parents de Yaya pour qu'ils viennent la délivrer. Mais dans la demeure de Yaya il n'y a plus que sa vieille gouvernante. Les parents de Yaya se sont enfuis en bateau pour Hong Kong, pour sauver la maman qui était enceinte. La gouvernante vient tout de même sauver Yaya des griffes de Zhu. Dans leur fuite, les deux enfants parviennent à grimper à bord du camion d'un groupe d'artistes de cirque itinérant. La gouvernante, n'y arrivera pas et mourra. Zhu, hors de lui, décide de poursuivre les enfants.
C'est dans ce tome que Yaya prend conscience qu'elle a le don de parler à tous les animaux et pas seulement à Pipo.
Tome 3 : le cirque
Tuduo a décidé de rester avec Yaya et de l'accompagner jusqu'à Hong Kong pour retrouver ses parents. Les deux enfants sont donc partis pour une longue aventure qui les fera traverser une Chine en guerre. Pour le moment, ils restent avec les gens du cirque qui sont très gentils avec eux et acceptent de les avancer le plus possible, même s'ils ne vont pas à Hong Kong. Malheureusement, un problème mécanique avec le camion, oblige toute la troupe à rester immobile dans une auberge pendant plusieurs jours. Yaya, mécontente et n'en faisant qu'à sa tête, décide d'emprunter une barque pour rejoindre Hong Kong par le fleuve qui passe non loin. Tuduo la suit. Mais la barque qu'elle veut emprunter appartient à un homme roublard. Quand il voit les diamants qu'elle lui propose niaisement en échange, il assomme les enfants, les fait partir à la dérive dans le fond de la barque et s'empare du sac de diamants.
Pendant ce temps, Zhu a retrouvé la trace des enfants et tente de les suivre.
Voici le résumé des trois premiers tomes du cycle La Balade de Yaya, rassemblés dans cette première oeuvre intégrale. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site !
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Amindara
  19 juin 2017
J'ai appris l'existence de la balade de Yaya en allant à Pas[s]age, un salon du livre jeunesse qui se déroulait pas très loin de chez moi. Des planches originales du premier tome étaient exposées et Golo Zhao était présent. Immédiatement, j'ai été très intéressée par les dessins que je voyais.
Vous l'aurez compris, ce qui m'a donné envie de lire la Balade de Yaya, ce sont les illustrations. le style de Golo Zhao est très agréable à l'oeil. J'aime beaucoup sa façon de dessiner les personnages et les animaux, un peu comme une sorte de caricature (ils ont tous des visages assez grands ou gros, un peu enfantins, avec de grands yeux et de grandes bouches très expressifs). Quelque part, cela m'a fait penser à du manga sans pour autant en être. Mais ce que j'ai le plus aimé, ce sont les couleurs qu'il utilise. Des couleurs assez claires, beaucoup de bleu et de orange, et qui font un peu penser à de l'aquarelle.
Au-delà des illustrations, nous avons aussi une histoire intéressante. Nous faisons tout de suite la connaissance de Yaya, petite fille issue d'une famille, et de Tuduo, un petit garçon des rues qui fait des acrobaties pour essayer d'avoir un peu d'argent. Tous les deux vivent à Shangaï, en 1937, époque où les Japonais attaquent la Chine. C'est donc dans ce contexte de guerre que Yaya va faire la rencontre de Tuduo dans des circonstances assez dramatique d'ailleurs. En effet, alors que ses parents ont pris la décision de fuir Shangaï le plus tôt possible, la petite fille décide de leur fausser compagnie pour aller à son examen de piano, pensant les rejoindre avant qu'ils ne prennent le bateau. Mais une bombe explose près d'elle, l'empêchant de faire l'un et l'autre. Tuduo la trouve inanimée et la prend sous son aile. Ensemble, ils commencent un périple à travers la Chine pour retrouver les parents de Yaya. Et tout ceci ne sera pas sans divers rebondissements.
Cette petite BD est facilement abordable à partir de 8-10 ans. Si le sujet traité n'est pas très léger, il est néanmoins accessible aux plus jeunes. Les dialogues ne sont pas très compliqués, les dessins restent assez enfantins et finalement, jusqu'à présent Yaya et Tuduo se sortent sans dommages de leurs différentes épreuves.
Une bonne BD que je vais donc continuer avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Telerama   06 mai 2015
Mention spéciale pour Golo Zhao dont le trait élégant, le sens de la mise en scène et la parfaite maîtrise des couleurs illuminent de bout en bout cette saga.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
VilloteauVilloteau   24 janvier 2013
La guerre est une chose terrible Yaya. Je suis tellement triste de pense que ton petit frère va arriver dans un monde pareil...
Commenter  J’apprécie          110
Sasa5e1Sasa5e1   21 novembre 2017
L'histoire parle d'une fille qui s'appelle YAYA qui voulait faire un concours de piano mais ses parents lui ont dit non parce que la guerre arrive et que ça peut être dangereux . Le lendemain avant le lever du soleil , elle a dit à son oiseau vient , on va partir pour le concours et on aura on le temps de revenir . Elle a fini par rater le bateau .
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Marie Omont (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marie Omont
La Balade de Yaya - Musique : Petite Valse de Domenico Curcio
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1437 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre