AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fernando Vicente (Illustrateur)
ISBN : 842335167X
Éditeur : Destino (22/11/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Después del éxito cosechado con la publicación de Un perro, Alejandro Palomas y el ilustrador Fernando Vicente se unen en un spin off de la historia que ya ha enamorado a miles de lectores (con tres ediciones y más de 14.000 ejemplares impresos). En lo que será el primer libro ilustrado de las historias de Palomas, nos sumergiremos en la mente de Rulfo durante la celebración del cumpleaños de Fer. Gracias al amor infinito de Rulfo hacia Fer, éste podrá superar por f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
AMR
  14 juillet 2017

Las dos Orillas pourrait se traduire par « les deux rives ».
Quel plaisir de retrouver dans ce petit conte animalier les personnages si attachants rencontrés déjà dans Une Mère… dont vous pouvez retrouver ma chronique en suivant le lien : https://www.babelio.com/livres/Palomas-Une-mere/932105/critiques/1297774
Ce conte est aussi un dérivé de Un Perro (un Chien) que je n'ai pas encore lu mais qui va remonter dans ma PAL. Alejandro Palomas est très proche, dans la vie comme dans l'écriture, des animaux qui partagent ou ont partagé sa vie ; c'est une expérience que je ressens totalement.
Nous retrouvons surtout le rituel de la chaise des absences lors de tous les repas de famille, la chaise destinée à ceux qui sont décédés, la grand-mère, l'enfant mort dans le ventre de sa mère, la compagne victime d'un accident… le souci pour Fer, le fils de la famille, c'est que sa perte la plus grave est celle de son chien, Max, mort alors qu'il était en voyage… Max, le grand danois gris, peut-il être convié sur la chaise des absences ?
Dans ce conte, la narration passe par le point de vue de Rulfo, le golden retriever, qui partage désormais la vie de Fer. C'est certes gentillet, mignon mais au-delà se lit en filigrane le difficile travail de deuil, transposable aux affaires humaines. Rulfo vit une EMI, une Expérience de Mort Imminente au cours de laquelle il rencontre Max, coincé sur la rive d'une magnifique rivière; tant que son ancien maître n'aura pas accepté sa mort et dépassé sa culpabilité, il ne pourra pas poursuivre son chemin dans le paradis des chiens.
C'est aussi un beau livre, magnifiquement illustré par Fernando Vicente. Les amis des chiens ne s'y tromperont pas. Une pépite qui se lit, se regarde et se savoure.
Une Mère est, pour l'instant, le seul roman d'Alejandro Palomas traduit en français. J'invite tous ceux qui le peuvent à découvrir avec moi ses autres oeuvres en espagnol.
Naturellement, j'en parlerai ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Llopmesquer
  14 février 2020
Meravellós!
Una cucada per als amants dels gossos, i per als qui estimem l'univers (també el caní) de l'Alejandro.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alejandro Palomas (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alejandro Palomas
Payot - Marque Page - Alejandro Palomas - le petit garçon qui voulait être Mary Poppins
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox