AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377310478
Éditeur : Sarbacane (07/03/2018)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Années 1930, Smoky Mountains. Au lendemain de la Grande Dépression, George Pemberton et sa jeune épouse Serena voient grand : les forêts dont Pemberton a hérité feront leur richesse. Ambitieux et acharnés, sans pitié pour les souffrances des misérables bûcherons engagés à l'abattage parfois au prix de leur vie, ils se heurtent bientôt à un projet d'aménagement de parc national.
Pemberton décide de soudoyer banquiers et politiciens, tandis que Serena, qui par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  23 septembre 2018
1930, Waynesville, Smoky Mountains, Caroline du Nord. George Pemberton revient, après 3 mois d'absence, de Boston où il y était pour affaires. Or, à la surprise de ses associés et ouvriers, il ne revient pas seul mais marié à la mystérieuse et sublime Serena. Wilkie et Buchanan, deux de ses associés, en restent bouche bée d'autant que la jeune femme les reprend sur leurs manières de serrer la main ou de la regarder droit dans les yeux. Abe Harmon et sa fille sont là aussi, non loin, afin de régler le problème de sa fille enceinte. Aussitôt, Serena prend les devants et ordonne à son mari de régler vite fait cette affaire. Malheureusement, le vieil homme reçoit un coup de couteau et meurt, tout cela sous les yeux du shérif Mc Dowell. Pemberton s'en tire à bon compte avec une simple amende de 10 dollars. Au sein de la Pemberton Lumber Company, l'exploitation forestière, Serena est présentée comme l'égale de son mari, à qui les bucherons devront obéir. Ce couple, très ambitieux, acharné, sans pitié pour les ouvriers et prêt à tout pour étendre son pouvoir, ne compte pas courber l'échine devant le projet d'aménagement d'un parc national...
Adapté du roman éponyme de Ron Rash et après la version ciné, cet album graphique nous plonge au fin fond de l'Amérique, au coeur des années 30, au lendemain de la Grande Dépression. Propriétaires de nombreuses terres forestières qu'ils exploitent, George et Serena Pemberton n'ont qu'un but, s'enrichir et acquérir encore plus de terres. Et ce, quel que soit le prix à payer, la crise de 29 se faisant encore ressentir. Serena, encore plus ambitieuse que son mari, est dépeinte comme une femme très forte, sans coeur et vénale. Au scénario, Anne-Caroline Pandolfo nous offre une adaptation bien réussie : les personnages sont profonds, la tension palpable. Graphiquement, une ambiance tendue et oppressante renforcée par les silences de Terkel Risbjerg et les regards qui en disent long. Un thriller social violent et parfaitement abouti...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
deuxquatredeux
  25 mars 2018
Après La lionne : Un portrait de Karen Blixen, L'astragale (BD) ou Perceval, le duo Anne-Caroline Pandolfo (auteure et scénariste) et Terkel Risbjerg (dessinateur) remet du coeur à l'ouvrage pour proposer une nouvelle adaptation : cette fois-ci c'est le Serena de Ron Rash.
Serena, livre de Ron Rash publié en 2008 (2011 pour la version française), raconte l'histoire de Serena, une femme mystérieuse débarquant dans les Smoky Mountains de Caroline du Nord pour gérer avec son mari, George Pemberton, les exploitations forestières convoitées par le gouvernement pour développer un grand parc national.
Après une adaptation au cinéma, Serena est adapté en bande dessinée. N'ayant pas lu le livre (ni vu le film), je ne sais dans quelle mesure l'adaptation se rapproche et s'éloigne du matériel originel.
Indépendamment du livre de Ron Rash et de ce que cette bande dessinée lui doit, ce Serena d'Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg est une oeuvre à découvrir.
La narration et l'écriture de la première se marient parfaitement avec les graphismes du second lorsqu'il s'agit de rendre compte des relations de Serena avec les ouvriers de son mari, avec les associés ou les concurrents de son mari, de la dureté et de la dangerosité du travail du bois, de l'hostilité de la nature, du contexte économique des années 1930 et évidemment de la personnalité de Serena, une femme débarquant dans un milieu d'hommes (ouvriers et associés de son mari) et de celle de Rachel, seul personnage féminin au final.
Dès la première de couverture où l'on voit Serena fusil en main et en avant par rapport à son mari et à son contre-maître, on comprend que cette Serena est un personnage à part. Cette impression est confirmé dès le début lors de sa descente du train et de sa rencontre avec les associés de son mari :
"- Buchanan, je suppose ?
- Oui, c'est bien moi.
- Serena Pemberton. Wilkie ?
- Oui, Madame.
- Eh bien, on ne vous a pas appris à serrer la main comme des hommes... ? Et à regarder droit dans les yeux ? (p. 8)"
Même si l'on n'a pas une grande appétence pour les adaptations en bande dessinée, le Serena d'Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg - que l'on a envie de découvrir dans une œuvre originale et dans un univers qui leur appartiendrait - est une grande réussite à tous les points de vue; sa découverte un beau moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
som
  26 décembre 2018
Adapté d'un roman de Ron Rash, cette bande dessinée nous entraine dans les contrées encore sauvages de la Caroline du Nord, au temps de la grande Dépression.
Héritiers de forêts à défricher, George Pemberton et son épouse Serena sont bien décidés à y faire fortune. Peu importe ce qu'il leur en coutera. Qu'importe les projets de parcs nationaux.
Déterminés et bien armés, secondés par un homme de main au profil terrifiant, le couple impitoyable trace son chemin. le regard attendrissant de l'enfant adultérin de George sera-t-il le grain de sable dans ces rouages trop bien huilés ….
En s'attachant à la psychologie de ses personnages, autant qu'au contexte économique et social de l'époque, les auteurs traduisent la violence des temps et des individus à l'aide d'un dessin expressionniste. le découpage valorise, quant à lui, la dramaturgie du récit. L'effet est sidérant, pour ne pas dire effrayant.
Commenter  J’apprécie          100
yaki
  03 juillet 2018
Années 30, Caroline du Nord. Serena et George Pemberton viennent de se marier. A deux ils ont pour objectif d'exploiter jusqu'au bout le bois des Smoky Mountains quitte à écraser tous ceux qui se trouvent sur leur passage. Serena est sans contexte la pire des deux, elle est prête à tout, c'est un monstre égoïste et insensible qui ne recule devant rien !
Je n'ai pas lu le roman dont est tirée cette BD mais le récit est absolument fascinant ! le personnage de Serena est extrêmement bien dépeint, on la voit évoluer et devenir de plus en plus insensible au fur et à mesure. le graphisme est efficace et illustra parfaitement l'évolution des personnages. A découvrir.
Commenter  J’apprécie          70
Amindara
  23 juillet 2018
Je ne sais pas trop quoi dire de cette BD…
Autant, elle montre une femme forte, qui reste sur ses convictions et qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir ce qu'elle veut (même des actes fortement condamnables), ce qui est intéressant, autant je n'ai pas aimé ce personnage du tout. Serena m'est tout de suite apparue comme un personnage antipathique. En grande partie à cause de ses ambitions et de ses méthodes.
L'histoire de passe dans les années 30, aux Etats-Unis. Serena Pemberton dirige une compagnie forestière avec son mari. Rapidement, ils se retrouvent confrontés à un projet d'aménagement de parc naturel sur leurs terres. Serena et son mari mettent alors tout en oeuvre pour que le projet n'aboutisse pas. C'est ça qui m'a dérangée, dans l'histoire. Je suis assez sensible aux questions de protection de la nature et voir cette femme faire tout son possible pour contrer le projet et pouvoir continuer à faire abattre autant d'arbres qu'elle le peut, je n'aime pas. Il y a cette scène, à un moment, qui m'a un peu choquée. C'est quand elle se promène avec son mari sur des terres qu'ils souhaitent acheter pour leur exploitation et que lui s'extasie devant les buissons, les fleurs, la beauté de la nature et qu'elle dit, l'air de rien, que c'est dommage, mais que tout ça disparaitra quand ils abattront les arbres. Bref, ses idéaux ne sont pas les miens. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'elle me paraisse antipathique. Ajoutez à cela le fait qu'elle n'hésite pas à aller jusqu'au meurtre pour parvenir à ses fins. Non, vraiment, je n'aime pas cette femme. du coup, j'ai eu du mal à apprécier pleinement cette histoire.
Les dessins ne m'ont pas aidée non plus. Ils m'avaient l'air d'esquisses incomplètes, de dessins pas aboutis. Pas assez précis, relativement inégaux.
Je ne peux pas dire que j'ai aimé cette BD donc, mais pour autant, je ne dirai pas non plus que je l'ai détestée. Elle était finalement assez intéressante, mais je n'ai pas accroché.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (7)
Bedeo   14 août 2018
Cet ouvrage est prenant, passionnant, il retrace une palette de caractère liée à la grande histoire des États-Unis, le suspens et le danger en bandoulière tel le fusil de Serena, qu’elle manie si bien.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Telerama   07 août 2018
Le duo – déjà auteur de Perceval, entre autres – parvient à saisir et à effrayer le lecteur, progressivement coincé dans un filet de noirceur admirablement rendue.
Lire la critique sur le site : Telerama
BDGest   09 mai 2018
Un personnage féminin saisissant, dépeint avec maestria.

Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   04 avril 2018
Le livre le plus abouti de son couple d’auteurs, tant dans le découpage et les dialogues ciselés, que dans les dessins à l’encre épaisse, synthétiques dans les gros plans, expressionnistes dans les plans d’ensemble. Un très bel exercice de style, assumé et maîtrisé.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   30 mars 2018
Coup de cœur pour cette épopée dramatique au sein des Smoky Mountains, où la violence des montagnes s'oppose à celle des hommes... et d'une femme. C'est un nouveau coup d'éclat pour Anne Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom   12 mars 2018
Adaptation du roman de Ron Rash, « Serena » est un excellent thriller sauvage et violent mettant en scène aux États-Unis, , durant la crise économique de 1930, une fascinante héroïne cruelle et impitoyable, liée à la vie et à la mort à son mari.
Lire la critique sur le site : BDZoom
LeMonde   23 février 2018
Serena est un excellent roman de Ron Rash, paru aux éditions JC Lattès en 2011. C’est désormais également une bande dessinée passionnante et magnifique d’Anne­-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg, chez Sarbacane.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
marina53marina53   23 septembre 2018
L'été était le plus joli moment de l'année, quand les branches de cornouillers se balançaient et étincelaient, à croire qu'elles servaient de refuge à des nuages entiers de papillons blancs.
Commenter  J’apprécie          240
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   17 mars 2018
- Buchanan, je suppose ?
- Oui, c'est bien moi.
- Serena Pemberton. Wilkie ?
- Oui, Madame.
- Eh bien, on ne vous a pas appris à serrer la main comme des hommes... ? Et à regarder droit dans les yeux ? (p. 8)
Commenter  J’apprécie          80
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   17 mars 2018
- Trois mois à Boston pour affaires et il nous revient avec une mignonne. Sacré Pemberton.
- Et marié en plus !... Elle risque d'être déçue par la destination de la lune de miel, par contre.
- Ouais... Ma femme elle a pas tenu plus d'une nuit ici.
- La mienne, elle a même jamais voulu venir. (p. 6)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Anne-Caroline Pandolfo (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Caroline Pandolfo
"Les Artistes" Anne-Caroline Pandolfo, aux Éditions l'Édune. Sortie le 4 octobre 2012.
autres livres classés : parcs naturelsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3265 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..