AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Paul Benita (Traducteur)
ISBN : 2264045531
Éditeur : 10-18 (30/11/-1)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 52 notes)
Résumé :
Fraîchement réintégré à son poste de Bow street et félicité par la reine victoria en personne pour sa précédente affaire, le commissaire Thomas Pitt n'a guère le temps de se réjouir.
Le voilà de nouveau congédié et sommé de rejoindre la très obscure special branch. son ennemi le plus acharné, le machiavélique Voisey, est de retour à la tête du "Cercle intérieur," la société secrète la plus puissante et la plus mystérieuse de l'empire britannique !
A l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
belette2911
  01 décembre 2014
Allez hop, allons faire un petit tour dans le merveilleux petit monde de la politique…
Allons découvrir les arcanes de cette chose merveilleuse, les dessous de cet univers rempli de gens biens, honnêtes, ce monde exempt de coups bas, de tacles assassins ou de plantage de couteaux dans le dos.
Bref, bienvenue chez les Bisounours, ce monde où personne ne baise personne. Et arrêtez de tousser, s'il vous plaît…
Les élections pointent le bout (on remplacerait bien le « l » par un « r ») de leur nez et les politiciens sont plus tendus que la corde d'un arc qui serait sous influence de Viagra.
Notre Thomas Pitt, à peine remis dans ses fonctions au commissariat de Bow Street, est de nouveau catapulté dans la Special Branch afin d'empêcher un homme bien connu d'accéder au pouvoir via les élections. Cet homme néfaste appartenant au Cercle Intérieur et dont nous avons fait la désagréable rencontre dans le tome précédent « La conspiration de Whitechapel ».
Il pourrait user de moyens peu catholique afin de décrédibiliser son adversaire politique… Sans compter les menaces qui pourraient peser sur la famille de Pitt.
Voilà un roman à déconseiller à ceux et celles qui seraient allergiques à la politique et à tout ses petits dessous peu reluisants. Sûr que vous risquez d'attraper des boutons à force de nager dans ces eaux insalubres.
Moi même qui aime les contextes politiques dans les romans, et bien, j'ai eu un peu de mal au début de ma lecture. Heureusement qu'un bon vieux crime est venu mettre un peu d'ambiance dans toutes les magouilles des politiciens anglais.
Si Charlotte et sa petite bonne, Gracie, sont effacées dans ce roman, l'inspecteur Tellman va reformer son duo avec Pitt durant l'enquête et Lady Vespasia aura son mot à dire dans cette enquête.
La présence de Cornwallis, l'ancien chef de Pitt est toujours plaisante et additionnée de madame Isadora Underhill, cela laisse présager une autre aventure, mais plus romantique.
Cette aventure m'a moins plus que la précédente, mais malgré tout, j'ai passé un bon moment au milieu de toutes ces magouilles politiques et je dois dire qu'une était si fine que je ne peux que lui tirer mon chapeau, même si le coup était plus bas que bas.
Niveau enquête, rien à dire, mais je déteste quand Thomas Pitt n'est pas à Bow Street. Cette partie sur la Special Branch ne me plaît pas du tout et je ne voudrais pas non plus qu'à chaque aventure, le Cercle Intérieur soit présent, à la fin, ça va lasser.
Et puis, une enquête sans Charlotte et Gracie, ça laisse un vide trop grand. J'ose espérer qu'ensuite, tout reviendra à la normale et qu'elles seront présentes dans les suivants.

Lien : http://thecanniballecteur.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Symphonia2
  03 août 2019
Contrairement à l'habitude de l'auteure, ce roman est la suite directe du livre précédent, La conspiration de Whitechapel. Cela m'a quelque peu étonnée car les enquêtes de Pitt sont en général indépendantes les unes des autres. Cependant, j'ai beaucoup aimé celle-ci. Ce livre m'a beaucoup plus plu que La conspiration de Whitechapel, que j'avais trouvé un peu trop complotiste à mon goût. Les intrigues étaient complexes et sans doute trop nombreuses pour ne pas se perdre en route.
Dans ce roman-ci, le suspens est incroyable et les diverses affaires toujours imbriquées les unes dans les autres. Cependant les intrigues sont de mon point de vue plus intéressantes que dans le livre précédent. Pitt doit enquêter sur un meurtre, ce qui ressemble davantage aux enquêtes habituelles de Pitt. Il réunit donc tous les ingrédients qui m'ont plu dans les livres précédents. Les personnages secondaires sont toujours là. Tante Vespasia, Gracie, Tellman. C'est toujours agréable de les voir se mêler à l'enquête pour tenter d'aider Pitt.
Et finalement, le contexte particulièrement propice aux mystères permet d'ajouter encore au suspens: les élections parlementaires. Politique, corruption, manipulations de foules. Comme quoi, pas besoin de réseaux sociaux pour manipuler une foule en colère. Cela rappelle étrangement l'actualité, le Brexit et l'élection de M. Trump. Anne Perry sait parfois créer des intrigues qui résonnent toujours à notre époque. C'est étonnant sachant que le récit se déroule à à l'époque victorienne. C'est même parfois perturbant, parfois triste, de se rendre compte que certaines problématiques sont pertinentes, quelque soit la période. C'est le cas par exemple de la politique, de la corruption, mais aussi de la justice, de la pauvreté ou du rôle des journalistes dans une société.
En fait ce livre permet à Anne Perry de continuer à se renouveler tout en gardant les recettes qui ont fait le succès de ses romans précédents. Un très bon mélange d'originalité et de continuité. Et c'est ce qui fait que je ne me lasse toujours pas des enquêtes de Thomas Pitt, elles arrivent toujours à me surprendre.
Ce livre m'a donc consolée de ma déception suite à la lecture de la conspiration de Whitechapel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
aaahhh
  18 avril 2012
Plus intéressée par les petits crimes familiaux que par les attaques anarchistes, je n'étais pas enchantée au début, à l'idée que Thomas Pitt se retrouve à la Special Branch, mais j'avais tort, et c'était sous-estimer Anne Perry que d'envisager qu'elle pourrait faire du tort à ses personnages! Au contraire, il s'avère que ce changement de perspective permet de faire évoluer les caractères de chacun ainsi que l'intrigue qui se place maintenant non seulement sous le signe de la justice, mais aussi sous celui du pouvoir! Ce ne sera pas du gâteau pour l'ex inspecteur Pitt de faire le bien, ou du moins d'empêcher le pire, face à un ennemi tel que le cercle intérieur et surtout au terrifiant Voisey... Un régal!
Commenter  J’apprécie          40
Bermondsey
  10 avril 2013
Thomas Pitt se retrouve une fois encore congédié de Bow Street et doit réintégrer la Special Branch pour mener des enquêtes discrètes destinées à sauver le royaume des attaques de la société secrète « le cercle intérieur ». L'intervention de cette société secrète dans les aventures de Charlotte et Thomas Pitt est assez lassante à la longue. En fait, je n'y crois pas trop, à ce cercle intérieur qui veut prendre la direction de l'Angleterre. Par ailleurs, je préfère les enquêtes plus traditionnelles de Tomas Pitt, sans menace terroriste ou autres choses de ce genre. Néanmoins, l'ensemble se laisse lire et on passe un agréable moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          40
Hindy
  04 janvier 2011
Malgré les félicitations de la reine une force obscure chasse Thomas de la police et le voilà dans la Special Branch, officine quasi occulte avec un chef pour le moins antipathique
Un très bon Perry
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
pattypp7pattypp7   03 juillet 2013
J'en viens de plus en plus à penser que le combat politique repose uniquement sur une bonne connaissance de la nature humaine. Il faut avoir la présence d'esprit de savoir se taire quand parler ne sert à rien. Ne pas proférer de mensonges, ne jamais perdre son sang-froid et ne pas faire de promesses qu'on ne pourra tenir.
Commenter  J’apprécie          30
pattypp7pattypp7   29 juin 2013
Il ne s'agit que de politique et de basses manoeuvres électorales. Des choses qui ne concernent pas les femmes, bien sûr. Nous n'avons pas le droit de vote, nous ne nous présentons pas au Parlement. Nous ne risquons pas de faire campagne.
Commenter  J’apprécie          30
pattypp7pattypp7   03 juillet 2013
Les gens n'aiment pas qu'on s'attaque à leurs héros ou qu'on brise leurs rêves. Ils détestent ceux qui les ont trompés mais ils détestent encore plus ceux qui leur ouvrent les yeux.
Commenter  J’apprécie          40
aaahhhaaahhh   18 avril 2012
Sans Charlotte et les enfants, la maison semblait désespérément vide. La chaleur, les rires, l'excitation et même les petites querelles manquaient cruellement à Pitt. Les talons de Gracie ne claquaient plus sur le parquet. Il ne restait plus que les deux chats, Archie et Angus, mollement endormis dans les flaques du soleil qui coulait à travers les fenêtres de la cuisine.
Commenter  J’apprécie          10
pattypp7pattypp7   29 juin 2013
Nous vivons dans un système où certains fixent les règles pour tous les autres, des règles qu'ils n'accepteraient pas pour eux-mêmes.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Anne Perry (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Perry
Anne Perry parle de "La disparue d'Angel Court". Partie 1
autres livres classés : londresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Titres de la série des Charlotte et Thomas Pitt

Quelle est la particularité des titres dans cette série ?

ils indiquent toujours le type de crime commis
ils indiquent toujours le lieu du crime
ils indiquent toujours l'heure du crime
ils indiquent le nom de l'assassin

8 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Anne PerryCréer un quiz sur ce livre