AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281950258X
Éditeur : Les Nouveaux Auteurs (16/05/2012)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Un enfant sorti de nulle part débarque dans la vie d’une famille de Tsiganes. C'est Englo, le fil de Peshan, une lointaine cousine. Au fil des pages, le petit garçon va essayer de trouver sa place dans le cœur de cette communauté bancale et cette maison si bizarre. ...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
liliba
  03 février 2013
Englo, 5 ans, débarque un jour de nulle part et vient frapper à la porte d'une maison étrange. Ce petit garçon dit avoir été envoyé par sa maman et est accueilli par une famille de Tsiganes, sa famille, tous plus étranges et originaux les uns que les autres.
Il va tenter au fil des mois de trouver une vraie place au sein de la famille, et peut-être même quelqu'un qui lui procure assez d'affection pour remplacer sa mère. Mais il semblerait qu'ils soient tous fous, là-dedans, et la vie en communauté s'avère être bien particulière. Parfois, une folle gaîté les anime et on chante, et on danse, et on boit. Mais d'autres jours, ou d'autres nuits, le malheur étend sa chape sur les hommes et les femmes, la tristesse noie leur regard, la violence surgit.
Adrienne, la petite voisine a l'air de connaître les secrets de tous les membres de cette étrange famille recomposée, elle semble savoir le passé, comprendre le pourquoi des choses, mais ne veut pas aider Englo, qui doit, tout seul, chercher la vérité, sa vérité.
Voici un roman extrêmement original porté par une écriture magnifique. Cette troupe de gitans sédentarisés est dépeinte dans tous ses aspects, les plus romanesques comme les plus sombres. Un à un, chaque personne dévoile une partie de son passé, de ses peurs, de ses regrets. Mais ils sont tsiganes et la musique console de tous les maux, la magie aussi, omniprésente dans ce roman qui nous emmène dans des contrées inexplorées.
J'ai beaucoup aimé Sang Tzigane, son style, ses couleurs, sa force de vie comme celle des habitants de la maison, qui bien qu'abimés par les ans veulent aimer encore, et chanter et rire. Je l'ai trouvé terriblement émouvant, véritablement intriguant, et passionnant de bout en bout, même à la fin où on plonge dans un univers d'illusions, où le réel n'est plus ce qu'il semble être.
Une très belle découverte !
Lien : http://liliba.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fridasolfridasol   17 septembre 2012
Il observa quelques secondes la tresse d’ail qui pendait le long du pilier, quelques gousses manquaient, il remarqua le cheval cramoisi caché derrière le saule qui ne pleurait pas, il renifla l’odeur de tabac qui s’échappait des aérations, il caressa la chatte zébrée qui passait par là et puis il stoppa. Net. Le nez contre le bois humide et boursouflé de la porte. Le vent redoubla. La cloche sonna. Le vent s’arrêta. Le couloir se remplit de pas. Et la porte s’ouvrit sur le petit garçon rayé jaune et vert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fridasolfridasol   17 septembre 2012
Sur la route grignotée par les poules, l’enfant se laissait chahuter par le vent. Les rafales le balançaient de droite à gauche, de haut en bas, sans se soucier de ses jambes maladroites. Pataugeant dans la boue, le petit homme et ses bottes de géant fixaient leurs empreintes dans le sol mouvant. Il avait six ans mais ses chaussures étaient immenses. Des bottes de sept lieues pour aller de l’autre côté du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fridasolfridasol   17 septembre 2012
Malmenées par la tempête, les herbes s’appliquaient à rester dignes afin de saluer celui qui devant elles, aussi minuscule soit-il, bravait les enfers.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Diane Peylin (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Diane Peylin
Vidéo de Diane Peylin
autres livres classés : gitansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1067 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre