AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Rebecca Satz (Traducteur)
EAN : 9782714436405
300 pages
Belfond (17/03/1999)
3.56/5   43 notes
Résumé :
Berlin, 1939. Caroline et Walter sont jeunes, séduisants, et ils se sont aimés au premier regard. Hélas, le chaos qui s'abat sur l'Allemagne va bientôt sonner le glas de cet amour naissant. Car la maman de Caroline est juive, et la famille doit s'enfuir. Mais seules Caroline et Lore, sa soeur adoptive, de dix ans son aînée, parviennent à gagner la Suisse, tandis que leurs parents disparaissent dans la tourmente. Walter a promis de les rejoindre, afin d'épouser Carol... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 43 notes
5
2 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

lejardinauxlivres
  26 octobre 2015
Voilà au moins dix ans que je n'avais pas lu du Belva Plain, jusqu'à ce que je tombe sur ce roman.
"Le secret magnifique" nous raconte l'histoire de Caroline, jeune femme juive qui fuit l'Allemagne nazi à la fin des années 30. Avec sa soeur adoptive, Lore, elle part en Amérique pour tenter de reconstruire sa vie. Une vie qu'elle imaginait avec Walter, jeune homme qu'elle a rencontré peu de temps avant son départ. Mais la vie ne se passe pas toujours comme prévu, c'est ce que va devoir apprendre Caroline, qui jusque là, vivait dans un petit cocon surprotégé. Difficulté financière, familiale, maternité, deuil. Caroline va se battre pour recréer un semblant de vie.
Tout au long du livre, on suit l'histoire du point de vue de Caroline, puis de sa fille Eve. Mais la dernière partie, où l'on suit Jane, la cadette, va nous dévoiler l'envers du décor, tous ses secrets et mensonges qui, petit à petit, ont transformé la vie de sa mère. Je ne vous en dit pas plus, pour ne pas gâcher votre lecture.
De son écriture poétique et romanesque, Belva Plain sait nous transporter à travers les époques, les pays et les difficultés de notre siècle. J'ai particulièrement apprécié sa façon de nous faire partager la vie dans la maison au bord du lac en automne. Je m'y croyais vraiment.
Une seule remarque sur ce roman, la traduction du titre. En anglais, c'est plutôt "l'héritage du silence", ce qui correspond bien mieux à ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jangelis
  03 décembre 2014
Pour moi, Belva Plain, c'est totalement addictif !
Je commence la lecture, je ne peux plus m'arrêter tant que ce n'est pas terminé.
Ça a été le cas aussi pour ce titre, mais pour autant, c'est loin d'être mon préféré.
D'abord parce que j'aime beaucoup ses romans qui en parallèle à l'histoire de ses héros, ou souvent d'une famille, déroule la grande histoire autour de la petite, les événements marquants du siècle, en Amérique, en Europe, en Israël.
Ce n'est pas le cas ici, même si elle fait forcément référence à des événements historiques au fil des pages.
D'autre part, la trame du roman ne m'a pas convaincue, ce qui est rare chez Belva Plain. (je ne suis pas d'un naturel très critique !)
Je ne voudrais pas trop spoiler, mais :
Un final sensé éclater comme un coup de tonnerre. Sauf que le titre français, et ne parlons pas de la 4e de couverture, laissent deviner très vite ce qui devrait être une grosse surprise (même pour moi, qui devine à peine ce qui va se passer dans les livres d'enfants !!!)
En outre, la position de la "presque soeur" dont on encense tout au long du livre la gentillesse, le dévouement et le fait qu'elle soit indispensable ; mais sans jamais s'inquiéter de son ressenti et de sa vie extrêmement triste, m'ont mise mal à l'aise tout le long du roman.
Je mets quand même trois étoiles, puisque je l'ai lu sans le lâcher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pacaa
  11 septembre 2021
Livre séparé en trois parties :
- 10 chapitres sur Caroline, à partir de 1938
- 5 chapitres sur Eve, sa fille aînée, à partir de 1959
- 4 chapitres sur Jane, sa fille cadette, sa dernière, à partir de 1993
L'histoire débute avec Caroline, en Allemagne, avant la 2nde Guerre Mondiale. Son père est médecin et sa mère juive. Ils ont recueilli Lore, ce personnage est présent tout au long du livre. Elle est infirmière et veillera sur Caroline.
Caroline tombe amoureuse de Walter. Ce dernier est secret et ne parle jamais de sa famille. Caroline croisera le père de ce dernier, crâne rasé et croix gammée portée fièrement. Elle n'en parlera pas à ses propres parents.
Caroline et Lore vont fuir en Suisse puis partiront en Amérique, comme tentent beaucoup de personnes à cette époque. Caroline espère être rejointe par ses parents et par Walter. Elle suivra les conseils de Lore et se mariera avec Joël.
2ème partie : Caroline meurt. Joël se marie avec un personnage déjà rencontré dans ce livre. Il n'est pas amoureux de sa nouvelle femme et restera attachée à Caroline. Joël meurt. Il n'y aura pas la guerre pour leurs successions, même si ni Eve ni Jane ni Lore n'héritent. Eve est étudiante et prendra sa demi-soeur avec elle. Elle n'a pas confiance en la femme de Joël même si elle a été gardée par elle durant son enfance.
A la dernière partie, Lore meurt. Jane découvrira son journal intime et partira en Suisse pour connaître des personnes ayant connu sa mère Caroline. Elle apprendra la vérité sur certains évènements mais ne le dira pas à Eve, pour la protéger et qu'elle garde de bons souvenirs. Toute la vérité n'est parfois pas utile si elle est sue tardivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bibliza
  24 août 2021
Vous le savez, je suis férue de lectures autour de la Seconde Guerre Mondiale, et le roman de Belva Plain m'offre une saga familiale avec pour point de départ, les prémisses du conflit...
Nous sommes en 1938, dans une Allemagne qui, peu à peu, restreint la liberté des Juifs. Caroline est une adolescente d'origine juive, la fille du Docteur Hartzinger. Leur vie devient de plus en plus étouffée et étouffante. C'est décidé, ils vont quitter l'Europe pour les Etats-Unis. Dès qu'ils auront des visas, et ce n'est plus chose facile...
En attendant, la jeune fille rencontre Walter, un peu plus âgé qu'elle et terriblement séduisant. C'est le coup de foudre. Elle tait ses origines juives et lui, l'adhésion forte de son père au parti nazi. Après tout, l'amour sera plus fort que tout, non ?
Mais c'est sans lui qu'elle quitte l'Europe. Sans lui, et sans ses parents restés là-bas sans visa. C'est avec sa soeur adoptive, Lore, qu'elle découvre l'Amérique...et sa grossesse. L'installation outre-Atlantique ne se passera absolument pas comme prévue, et la vie que s'était imaginée la jeune Caroline sera bien loin de ses espérances...
Le secret magnifique est un roman tiré des drames de la Seconde Guerre Mondiale et des déboires des hommes et des femmes. Des secrets, des mensonges et des trahisons planent sur les personnages. La vérité doit-elle restée cachée dans une armoire ?
J'aime beaucoup ces histoires tortueuses où les noeuds se resserrent et se dénouent au gré des choix des protagonistes. La vie ne leur épargne rien, mais ils savent toujours rebondir, mus par l'amour. Je n'ai pas forcément trouvé d'affinités avec les personnages : Caroline, Lore, Eve ou Jane, mais je n'ai pas non plus réussi à lâcher le roman. C'est donc qu'il m'a plu ! le final, sur quelques pages, est gourmand car il se joue sur deux volets. Un volet plus qu'attendu, et un volet plus sensible. L'auteur a réussi à me surprendre.
Belva Plain livre donc une saga familiale historique qui respecte les règles du jeu sans, cependant, innover. Ce n'est pas le grand roman de l'année, mais le principal est d'y trouver son plaisir de lecture...
Lien : http://bibliza.blogspot.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nanashi
  10 octobre 2020
D'habitude, j'aime beaucoup l'écriture et l'univers de Belva Plain, or ici la magie ne prend pas.
Je n'ai pas spécialement accroché à l'histoire, peut-être un schéma trop répétitif. Quant aux personnages, ils m'ont paru, et surtout les femmes, trop obnubilés par leurs nombrils; aspect de caractère que je n'apprécie ni dans le réel ni dans le fictif.
Lecture distrayante encore une fois, mais pas à retenir.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
jo18jo18   17 janvier 2017
Le docteur Schmidt sembla sur le point d'intervenir, s'arrêta et finit par se décider:
- Caroline, vous avez malheureusement raison, vous ne pouvez pas demeurer ici. Cela va devenir impossible. Vos visas vont expirer et... C'est triste à dire, et j'ai honte de mon pays, mais les autorités ne vous laisseront pas séjourner en Suisse. On va renvoyer les réfugiés politiques de l'autre côté de la frontière s'ils ne partent pas de leur plein gré. La mesure sera appliquée dès le mois d'août.
Caroline détourna les yeux pour ne pas voir la pitié de son regard. Tout le monde se taisait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   25 mars 2013
 La contradiction et la tromperie sont l’apanage de l’humanité. On n’a qu’à regarder autour de soi pour en être persuadé. Cela vaut peut-être mieux ainsi. Il est préférable que notre petite Caroline soit déçue maintenant, plutôt que de subir une déconvenue encore plus cruelle après son mariage.
Commenter  J’apprécie          30
lejardinauxlivreslejardinauxlivres   26 octobre 2015
p. 50.
-Ecoutez-moi ça! Les Suisses se plaignent des réfugiés. "Si nous continuons à laisser entrer ces gens chez nous, nous n'aurons bientôt plus de quoi manger." Comme s'il s'agissait de millions de gens! C'est loin d'être le cas! Quelle réaction honteuse! Tu te rends compte, Willie?
-Ca ne m'étonne pas du tout. Je suis même surpris que tu ne t'y sois pas attendue.
Commenter  J’apprécie          20
pacaapacaa   11 septembre 2021
Avec un bel ensemble, toutes les têtes se tournèrent vers Joël, que cette attention collective sembla rendre plus mal à l'aise que jamais. Sa peau de blond devint cramoisie. Sans être gros, il était un peu joufflu et clignait des paupières comme s'il avait mal aux yeux ; et puis il passait sans cesse la main dans ses boucles châtain clair pour les aplatir là où l'eau et le peigne avaient échoué. Il ressemblait un peu à... à un chien, un bon toutou perdu et maladroit.

Première partie : Caroline
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 mars 2013
Les Suisses se plaignent des réfugiés. « Si nous continuons à laisser entrer ces gens chez nous, nous n’aurons bientôt plus de quoi manger. » Comme s’il s’agissait de millions de gens ! C’est loin d’être le cas ! Quelle réaction honteuse !
Commenter  J’apprécie          30

Video de Belva Plain (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Belva Plain
Evergreen TV Mini Series (in under 10 minutes) Mary Hutter Mary Hutter·28 vidéos This is the epic 6 hour long mini series from the acclaimed book by Belva Plain. (Starring: Lesley Ann Warren, Ian McShane, Armand Assante, Brian Dennehy, Joan Allen, Betty Buckley, Kate Burton, and more..) Edited down to under 10 minutes.
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4518 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre