AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Grimal (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070384330
Éditeur : Gallimard (24/10/1991)

Note moyenne : 3.11/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Titres des pièces :
Le soldat fanfaron
La comédie du fantôme
Le Perse
Le Carthaginois
L'imposteur
Le cordage
Stichus
Les trois écus
Le brutal
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
venividiosculavi
  19 septembre 2018
Des comédies vivantes et pittoresques sans autre prétention que de distraire un public romain populaire, encore peu accoutumé au raffinement grec. de fait on est ici nettement plus proche de la farce bouffonne que de la comédie bourgeoise. Les personnages sont tous codifiés, notamment l'esclave, intelligent, débrouillard, véritable héros de ces comédies. Molière ne s'y est pas trompé, qui y a puisé nombre de ses personnages et situations.
Commenter  J’apprécie          10
ManonReal
  18 janvier 2018
J'ai lu ses pièces il y a un petit moment, donc j'ai peu de souvenirs de certaines histoires mais la seule chose dont je me souvienne c'est qu'elles étaient prenantes, empreintes de comique et de pathétique...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
genougenou   17 juin 2019
J'ai été envoyé justement pour présenter une juste requête à des justes ; chercher à obtenir une chose injuste auprès de justes ne convient pas, de même demander une chose juste à des hommes injustes est de la déraison, car, dans leur injustice, ils ignorent le droit et ne l'observent point.
(Amphitryon)
Commenter  J’apprécie          510
finitysendfinitysend   02 octobre 2012
Le soldat fanfaron ,
Paléstrion au sujet d’une courtisane il force « légèrement « le trait de sa description ,
De sorte que celui qui l'a vue soit pleinement convaincu de ne l'avoir pas vue. Quand même on l'aurait vue ici cent fois, qu'elle persiste à nier. Elle a un front, une langue, un esprit perfide, de la malice, de l'audace, de l'assurance, de l'aplomb, de la fourberie. Quand on l'accusera, qu'elle repousse l'accusation par ses parjures. Elle est en fonds de mensonges, d'impostures, de faux serments; en fonds de ruses, en fonds de prestiges, de tromperies. Une femme, si peu qu'elle soit pourvue de malice, n'a pas besoin qu'on lui en revende; elle a le magasin chez elle, avec tous les assaisonnements de malignes pratiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
THonigerTHoniger   21 janvier 2014
D'ordinaire, quelle que soit l'amitié de l'hôte qui vous reçoit, on ne profite point de son hospitalité, trois jours durant, sans lui devenir à charge.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Plaute (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Plaute
Émission "Anthologie étrangère" diffusée le 5 juillet 1961 sur la RTF. Une présentation par Jean de Beer, aidé par Georges Gravier.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues italiques. Littérature latine>Littérature latine : drames (8)
autres livres classés : comédieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
468 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre