AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070197507
224 pages
Éditeur : Verticales (13/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Un Occidental à la vie confortable est troublé dans ses certitudes à la vue des journaux, de la télévision et d'Internet. Parmi tous les phénomènes inquiétants du monde moderne, la disparition du grand pingouin au XIXe siècle est celui qui le perturbe le plus. Sachant que la Terre, saccagée par les humains, vit la sixième extinction de masse de son histoire, il tente de ne pas céder au vertige.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ChtiBaboun
  08 juin 2017

Je viens de passer quelques heures avec un Grand Pingouin.
Vous ne connaissez peut être pas le Grand Pingouin ( je ne le connaissez pas avant moi-même)
Il s'agit d'un alcidé de 80cm de haut avec un très grand bec un manteau de plumes noires et blanches , des pattes palmées à 3 doigts et 2 moignons d'ailes.
Si vous souhaitez le rencontrer il faudra aller dans les musées d'histoire naturelle à Nantes le havre Abbeville ou encore dans les réserves des musées de Lille ou Saint Omer.
Le grand pingouin a disparu de la surface de la Terre en 1844.
c'est de ce constat qu'est parti Jean Luc Porquet pour écrire Lettre au dernier grand pingouin.
Cette lettre est un plaidoyer pour l'écologie , la nature et les animaux.
c'est aussi une réfléxion sur la place de l'homme , sur sa responsabilité dans le monde qu'il fabrique.
c'est une réfléxion érudite et vulgarisatrice sur notre écologie , sur notre économie sur notre pouvoir.
les cycles naturels de la terre ont fait qu'il y a eu cinq extinctions.
Nous sommes entrain de vivre la sixième. La différence par rapport au cinq autres c'est que celle -ci n'est pas entièrement naturelle.
c'est l'Homme lui-même qui est le chef d'orchestre.
Et Jean Luc Porquet de développer les thèmes de la croissance verte , de la décroissance.
De réfléchir sur l'intérêt de protéger le monde animal avant de protéger l'homme . Est ce normal ?
De réfléchir à un monde où l'on ne mangerait plus d'animaux ni les produits dérivés. Est ce bien le véganisme ?
Et puis il y a des moments de poésie autour des lucioles , des papillons , des petits déjeuners dans la maisonnette.
Je serais juste partagé sur la fin du livre où il termine en retournant au grand silence.
Est il trop tard pour agir ?
Cette élégie funèbre et désabusée est semble -t -il sans espoir.
je ne le pense pas . Toutes les actions entreprises ,même infimes sont un maillon sur le chemin de la terre.
Je terminerais par une anecdote personnelle.
Il y a quelque temps j'ai visité le Musée d'Histoire Naturelle de Paris et sa galerie de l'Evolution et la salle des espèces disparues
J'étais avec ma petite fille de 5 ans
Elle est restée sidérée devant le Dodo et elle a pleuré.
Elle disait : pourquoi il a disparu ? pourquoi il ne peut plus vivre ?
Dans ces pleurs il y avait une réelle émotion et une réelle incompréhension.
Ce livre de Jean Luc Porquet nous ouvre à ces émotions et ces interrogations.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
okada
  31 août 2017
A la fois documentaire, ouvrage philosophique, longue épitaphe et pamphlet, « Lettre au dernier grand pingouin » est un livre déroutant mais riche et beau.
Le grand pingouin ne vous dit rien ? C'est normal puisque le dernier représentant de cette espèce a été tué par des marins islandais en 1844 sur l'île d'Eldey, à quelques encablures du Cercle polaire… Cet animal est l'une des premières victimes de ce qui s'annonce comme la sixième grande vague d'extinction sur la terre… Vague d'extinction imputable aux activités humaines…
L'auteur, journaliste, a amassé une masse considérable d'informations sur le grand pingouin, certes, mais aussi sur le réchauffement climatique, son responsable (l'Homme) et ses conséquences… En prenant pour point de départ une espèce phare, le grand pingouin, il déroule un écheveau de réflexions et de faits concrets sur le rapport de l'homme à la nature, à sa propre nature…
Le grand pingouin sert donc ici de prétexte, même si l'auteur ne le quitte jamais vraiment. Mais je recommande la lecture du « Grand Pingouin » de Henri Gourdin, paru chez Acte Sud en 2008, à qui chercherait davantage d'informations sur l'animal.
On en apprend des choses, on s'en prend plein la figure, ça remet en place !!! Ça donne envie de réagir, de se prendre en main ! D'autant que Jean-Luc Porquet, journaliste au « Canard enchaîné » manie la plume comme on manie le fleuret : il pointe toujours juste avec un humour satirique et féroce.
Pour un si noble propos, une si belle plume et une telle urgence, je regrette peut-être trop de circonvolutions. J'ai beaucoup aimé, certes, ces lignes sont écrites avec beaucoup de sagesse, mais dans une forme d'introspection qui en déroutera plus d'un, ce qui est dommage car le sujet mérite d'être largement diffusé. Un éditeur ne pouvait pas refuser un livre si documenté et si intelligent, mais j'imagine que le service de presse a dû s'arracher les cheveux pour faire la promotion de ce mille-feuilles au goût de cendres !..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
murielB34
  20 avril 2017
En trainant dans les rayons de la médiathèque, je suis tombée sur ce petit livre qui m'a attirée par sa couverture (que je trouve très belle) et par son titre assez décalé, et c'est donc par pure curiosité que je l'ai emprunté, en ne jetant qu'un rapide coup d'oeil au 4eme de couv' (c'est suffisamment rare me concernant pour que je le dise : je m'attache assez peu à ces éléments d'habitude) .
Ici l'auteur s'adresse directement au dernier grand pingouin, animal massacré jusqu'à son extinction définitive dans la seconde moitié du 19eme siècle. Il le prend à partie, l'interroge, le plaint, le secoue, et tente en 200 et quelques pages de lui expliquer notre monde qui part à vau l'eau.
Nous sommes donc dans un livre profondément écologiste, qui revient sur la destruction de faune et flore, sur la disparition de plus en plus rapide de centaines d'espèces animales. L'histoire du grand pingouin sert en fait de prétexte à un véritable plaidoyer pour notre planète et pour les animaux qui la peuplent de moins en moins. Mais un plaidoyer à la fois drôle, touchant, cynique, révolté, qui ne se prend jamais véritablement au sérieux tout en nous parlant de sujets extrêmement graves et qui ne pourront qu'avoir un impact négatif sur nous, les hommes. Les hommes dont il se moque par moment aussi, qui ne parviennent pas à protéger et défendre correctement ni les abeilles ni les éléphants, mais veulent faire renaitre qui le tigre à dent de sabre, qui le mammouth, qui (carrément) un dinosaure, allez savoir pourquoi si ce n'est le plaisir égoïste de dire « regardez, c'est moi qui l'ai fait »…
Un livre qui est aussi et en même temps d'une grande érudition et d'une facilité d'accès qu'on ne peut que saluer, qui sait vous apprendre des choses tout en vous divertissant, qui vous alerte sans misérabilisme, qui est précis sans vous assommer sous les chiffres.
Moi qui suis particulièrement intéressée par le sujet et pensais connaitre pas mal de choses j'ai encore appris, tout en souriant, sans avoir besoin de me référer à internet pour comprendre certains termes. J'ai dévoré cette longue lettre en quelques heures à peine et vous en recommande vivement la lecture, que vous soyez néophyte sur le thème de l'écologie et du développement durable ou plutôt bien renseigné déjà.
Jetez vous donc sur cet inclassable, qui est à lire d'urgence

Lien : http://desmotssurunepage.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
stef6534
  26 février 2017
Un texte à lire, à méditer afin que nous prenions conscience du désastre à venir.
Avec humour et érudition l'auteur nous apporte une oraison funèbre du grand pingouin qui nous invite à nous battre pour arrêter le massacre environnemental.
Commenter  J’apprécie          60
titecel
  22 novembre 2018
Superbe trouvaille au détour d'une petite librairie de quartier, ce livre exprime toute la tristesse, la révolte et le désespoir que je peux ressentir face à la situation tragique des espèces en voie d'extinction aujourd'hui. Merci à lui pour ce texte magnifique et pour avoir su trouver les mots justes dans cette lettre d'excuses adressée au dernier grand pingouin, une des nombreuses espèces décimées par la bêtise et l'égoisme humain.
Un livre essentiel à quiconque se décide à vivre en conscience avec notre chère planète.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
titeceltitecel   09 décembre 2018
Quiconque s’est intéressé à l’extinction en cours des espèces ne peut qu’être frappé par la puissance du déni. L’universel refus de regarder le saccage en face. Depuis Freud, on connaît bien ce mécanisme courant de défense qu’est la dénégation. La personne se sent menacée intérieurement par une vérité. Ses croyances sont remises en question. Elle déploie alors une grande énergie morbide qui lui permet de refuser d’admettre cette vérité. Elle en rajoute. Elle se cabre. Elle exagère ses convictions. « Moi, en plein hiver, j’ouvre les fenêtres et je chauffe mon appartement ! » ai-je entendu clamer un jour un climato-dénégateur. On quitte le domaine de la raison. On défend sa citadelle par des moyens insolites et ridicules. Il y a un état de panique. Évidemment que cet ouvreur de fenêtre croit au réchauffement. Évidemment qu’il se sent coupable. Mais il ne veut pas l’admettre. Il se défend par l’attaque. Ça peut durer. Il risque d’ouvrir les fenêtres chaque hiver, et de s’en vanter toute l’année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stef6534stef6534   26 février 2017
Pendant qu'on nous amuse avec des guerres et des révolutions qui s'engendrent les unes les autres en répétant toujours la même chose, l'homme est en train, à force d'exploitation technologique incontrôlée, de rendre la planète inhabitable, non seulement pour lui mais pour toutes les formes de vie supérieures qui s'étaient jusqu'alors accommodées de sa présence.
Commenter  J’apprécie          40
titeceltitecel   25 novembre 2018
Je t’écris parce que je cherche le délicat équilibre entre l’espoir aveugle et le désespoir aveugle, le délicat équilibre qui permettrait à la lucidité de ne pas mener au renoncement, à l’accablement, au désespoir, à la tristesse définitive, au tout est foutu on ne peut rien faire, comme dans ce livre récent dont l’auteur, un chercheur britannique, après avoir décrit par le menu la catastrophe écologique en cours, conclut par ces mots : « Je pense que nous sommes foutus. J’ai demandé à l’un des scientifiques les plus rationnels et les plus brillants que je connaisse–un jeune chercheur de mon labo qui maîtrise bien ce domaine–ce qu’il ferait, lui, si il y avait une chose, une seule, à faire dans la situation où nous sommes. Sa réponse ? « Apprendre à mon fils à se servir d’un fusil. » »
Je t’écris parce que je ne veux pas apprendre à mon fils à se servir d’un fusil,
je ne sais pas me servir d’un fusil,
je ne veux pas que mon fils entre dans un monde où tout s’effondre,
où règne la guerre de tous contre tous,
où la seule solution soit le fusil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eirene62eirene62   23 mars 2017
Pour lui (Pasolini), la disparition des lucioles signait celle des Lumières. L'adieu aux idéaux d'amélioration de la condition humaine, l'adieu à la culture vue non pas comme simple loisir marchand, mais comme ouverture vers la liberté, l'inconnu, l'autre. (...) Face à la marchandise triomphante, nous aurions déjà perdu. Toute résistance serait vaine. L'asservissement serait total. La destruction du monde irrémédiable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
eirene62eirene62   22 mars 2017
Il (l'homme) a l'avenir devant lui. Si l'on écarte la survenue de catastrophes d'origine naturelle (...) ou humaine (...), il peut tenir encore près de 5 millions d'années sur cette terre. A condition de s'y préparer. D'y penser un peu...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Luc Porquet (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Porquet
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 07 décembre 2018 :
Sur le toit de l'enfer de Ilaria Tuti et Johan-Frédérik Hel Guedj aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/123248-nouveautes-polar-sur-le-toit-de-l-enfer.html
Ainsi parlent les Français de Julie Barlow et Jean-Benoît Nadeau aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/133474-divers-voyage-ainsi-parlent-les-francais.html
Cabu: Une vie de dessinateur de Jean-Luc Porquet aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/127035-livre-d-art-et-histoire-de-l-art-cabu---une-vie-de-dessinateur.html
Les derniers jours de Stefan Zweig Les derniers jours de Stefan Zweig de Laurent Seksik aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/24213-poche-les-derniers-jours-de-stefan-zweig.html
Le cas Eduard Einstein de Laurent Seksik aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/24139-divers-litterature-le-cas-eduard-einstein.html
L'exercice de la médecine de Laurent Seksik aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/65297-divers-litterature-l-exercice-de-la-medecine.html
Un fils obéissant de Laurent Seksik aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/121295-divers-litterature-litterature-francaise---un-fils-obeissant.html
Romain Gary s'en va-t-en guerre de Laurent Seksik aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/102773-divers-litterature-romain-gary-s-en-va-t-en-guerre.html
Les frères Lehman de Stefano Massini et Nathalie Baueur aux éditions Globe https://www.lagriffenoire.com/123170-divers-litterature-les-freres-lehman.html
Charlotte de David Foenkinos aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/37723-poche-charlotte.html
Paris occulte de Bertrand Matot aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/125020-esoterisme-et-livres-paranormal-paris-occulte.html
L'Incroyable Histoire de la médecine de Professeur Jean-Noël Fabiani et Philippe Bercovici aux éditions Les Arènes https://www.lagriffenoire.com/129105-achat-bd-l-incroyable-histoire-de-la-medecine.html
Les Pêcheurs d'étoiles de Jean-paul Delfino aux éditions le Passage https://www.lagriffenoire.com/95709-divers-litterature-les-pecheurs-d-etoiles.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coup
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
120 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre