AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290094457
375 pages
J'ai Lu (15/10/2014)
3.28/5   9 notes
Résumé :
Jered Mandeville, arrogant et cynique, n'a épousé Tessa que par devoir : il lui faut une duchesse convenable pour engendrer un héritier, et qu'il pourra envoyer à la campagne afin de continuer à mener sa vie londonienne décadente. Mais Tessa va tout faire pour gagner le coeur de son époux et lui faire oublier sa vie de débauche...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Marcellina
  29 août 2016
Pourquoi faut-il souffrir autant quand on aime ?
Pourquoi l'homme a-t-il honte d'avouer son amour ?
Et pourquoi donc la femme amoureuse doit-elle en plus être obéissante ?
Comment le coeur peut-il se refermer sur lui-même comme une huitre dans sa coquille ?
Comment le mariage peut-il transformer un dépravé reconnu en amoureux transi ?
Et comment les erreurs peuvent-elles finalement déboucher sur un mariage heureux ?
Et si les questions rythment le roman, les réponses déclenchent bien souvent le rire…
Une auteure pleine de fraîcheur qui manie une plume colorée et virevoltante. Pas de midinettes ici ni de bas-bleus, juste l'innocence alliée à une grande curiosité, beaucoup de culture et une notion du mariage qui correspond tout à fait à la mienne ;-)
Humour canaille et tendre poésie, aventures désopilantes et moments de questionnement, tendresse spontanée et érotisme innocent, un subtil mélange qui nous plonge dans ce qui reste encore de nos jours un immense challenge : le mariage réussi :-)
Et si le secret des mariages qui durent était d'être, en plus de tout le reste, le « meilleur ami » de son conjoint...
Une auteure que je ne connaissais pas et qui m'a enchantée par son humour très particulier, la profondeur et la complexité des différents personnages et son analyse de l'approche amoureuse et du mariage.
Une auteure à suive ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Otsuki
  17 janvier 2015
Cette oeuvre, loin de me déplaire, m'a tout de même laissée perplexe.
Tout d'abord, le style d'écriture est plutôt sympa, facile à lire et sans tournures alambiquées, bref une petite histoire tranquille. Tout du moins sur le plan syntaxique, car l'auteur enchaîne les situations cocasses et les déplaisantes.
En effet l'époux de la jeune Tessa est arrogant et borné, c'est un dépravé notoire dépendant aux sensations fortes pour qui une épouse sert tout au plus à produire un (ou plusieurs) héritier(s). Et la jeune Tessa, amoureuse de lui, n'est guère de cet avis...
Le seul reproche que j'ai à faire à cette histoire est la facilité douteuse avec laquelle leur situation maritale se résout. L'évocation d'un divorce, remettant les idées en place à notre cher (z)héro aurait été plus crédible (car non je n'ai rien contre les fins heureuses! ^^).
À mon humble avis, il s'agit là d'une oeuvre détonante par rapport aux autres du même genre, en raison du caractère déstabilisant du héro. À lire donc pour se sortir de la monotonie.

Lien : http://littlereeder.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tachan
  23 janvier 2018
Une histoire qui avait tout pour me plaire malheureusement à cause de la personnalité légère des personnages ainsi qu'à la répétition de la trame, ce ne fut pas une lecture convaincante. le chassé croisé entre deux personnages aussi aveugle l'un que l'autre m'a vite lassé Quand, ils sont enfin réunis, c'est trop tard pour que cela soit crédible, il y a eu trop de mal. Seul les parents m'ont plu.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Nono19Nono19   05 janvier 2015
- Je crois que je parlerais toujours de mes parents, même s'ils étaient morts. Il me semble que la vraie mort, c'est de disparaître des mémoires. (...)
- C'est une jolie formule, Tessa. Mais ce n'est pas la réalité. Parfois, les souvenirs rendent la perte d'un être cher encore plus douloureuse.
Commenter  J’apprécie          50
Nono19Nono19   05 janvier 2015
Nous autres femmes, nous avons trop tendance à nous imaginer que le monde est tel que nous le rêvons, alors que nous devons, au contraire, nous colleter avec la réalité et essayer d'en tirer le meilleur parti possible.
Commenter  J’apprécie          40
MarcellinaMarcellina   29 août 2016
Pour tout vous avouer, je déteste le jaune. C'est une couleur trop optimiste à mon goût. On dirait qu'elle vous oblige à sourire. Je considère que chacun devrait être libre de commencer sa journée dans l'humeur qui lui convient. Ce n'est pas votre avis ?
Commenter  J’apprécie          10
FifrildiFifrildi   16 mars 2016
Il me semble que la vraie mort, c'est de disparaître des mémoires.
Commenter  J’apprécie          60
Nono19Nono19   05 janvier 2015
La maison, en soi, n'était pas à blâmer. Une maison ne fabriquait pas de souvenirs: elle se contentait de les héberger. Les souvenirs étaient l'oeuvre de ceux qui l'habitaient.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : débaucheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2632 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre