AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709636964
Éditeur : J.-C. Lattès (30/05/2012)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Leonor et Nana, célibataires trentenaires, sont deux cousines inséparables.
Comme leurs mères, des jumelles aussi proches qu’opposées, les deux jeunes femmes ne voient pas la vie de la même façon : Nana, sans attaches, collectionne les jeunes amants, indifférente aux préjuges d’un Portugal encore très traditionnel. Leonor, l’amoureuse romantique, attend toujours le prince charmant.
Mais de troublantes découvertes vont bousculer leurs certitudes : et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
sld09
  27 juin 2017
J'ai été déçue par ce roman. Je ne sais pas ce que j'en attendais exactement, mais je me suis ennuyée pendant cette lecture.D'abord j'ai trouvé que l'histoire était très longue à démarrer. Il faut attendre la moitié du livre pour que cela commence un peu à s'animer, et même ensuite j'ai eu l'impression que l'histoire piétinait (beaucoup de répétitions, sans doute pour bien nous faire rentrer dans la tête ce que ressent chaque personnage par rapport à son vécu) jusqu'à ce que tout se précipite dans les dernières pages pour arriver à un happy-end généralisé, y compris pour la grand-mère décédée des années plus tôt.J'ai également été gênée par la multiplication des narrateurs qui compliquent inutilement le récit. Chacun évoque des événements qui l'ont marqués dans un passé plus ou moins proche, se réfère à des personnes de son entourage comme il en parlerait à quelqu'un qui le connait bien (autrement dit en ne donnant presque aucune explication, ce qui exige de sacrés efforts de mémorisation, pour des personnages qui ne reparaîtront finalement plus dans le roman). Ces récits donnent une bonne idée de l'évolution de la société portugaise sur trois génération, mais certaines interventions m'ont paru complètement superflue puisqu'elles n'apportent rien à l'intrigue. A mon avis (pour ce qu'il vaut), donner les points de vue des deux cousines et de leurs mères aurait largement suffi et aurait permis de développer plus subtilement leurs personnalités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
petit-lips
  15 mai 2012
- « Les filles d'Estoril » est un roman contemporain que j'ai lu avec plaisir. Dans ce livre nous suivons l'histoire de femmes de plusieurs générations, issues d'une même famille.
Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman et l'auteure nous permet de faire plus ample connaissance avec son pays. Pays que je ne connaissais pas du tout d'ailleurs. Les moeurs, les traditions, l'histoire et la société dans le Portugal du début du XXe siècle et de nos jours. C'est un roman qui parle d'amour, d'amitié, des relations hommes-femmes, des relations familiales parfois compliquées et secrètes... En somme, c'est un roman moderne riche et complet, avec de beaux personnages.
- Face à la multitude des protagonistes sur trois générations, je dois avouer que j'ai été obligée de me faire un petit arbre généalogique pour ne pas me perdre.
Leonor et Nana sont cousines, la trentaine et célibataires. Elles ont chacune une façon bien différente d'aborder la vie en général, à l'image de leurs mères Maria Luisa et Maria Teresa, pourtant jumelles. Nana m'a fait penser à une héroïne que l'on pourrait trouver dans les romans chick-lit des Etats Unis, ou dans la série télévisée Sex and the City. Tandis que Leonor, plus posée, est toujours à la recherche de l'homme parfait. Ce qui n'est pas chose facile avec son coeur d'artichaut.
Leurs vies vont être bouleversées à la découverte d'un secret familial. Si l'idée est très bien trouvée, j'avoue que j'aurai aimé que les héroïnes soient un peu plus "malmenées" par cette révélation.
- L'écriture de Margarida Rebelo Pinto est moderne et agréable. Elle m'a rappelée la plume de Katherine Pancol, que j'aime beaucoup. C'est un livre que je conseille à tous les amoureux de la littérature contemporaine.
Lien : http://lectures-petit-lips.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
thisou08
  10 mai 2017
J'ai dépassé la page 50 et je m'ennuie toujours profondément. J'abandonne.
D'autres livres, plein d'autres livres m'attendent !
Commenter  J’apprécie          20
LoralineD
  12 octobre 2017
Un gros "BOF" pour moi .... l'histoire mets trop de temps à commencer et quand elle est enfin partie l'intrigue piétine ... J'ai eu vraiment du mal à rester accrochée ... dommage
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   29 décembre 2012
Lorsqu’un homme veut vraiment une femme, il se défonce pour la conquérir et la séduire, mais s’il ne tombe pas amoureux, il ne saura pas quoi en faire après. Il en cherche une autre, et une autre, et une autre, dans un processus répétitif et meurtrier, si monotone que les histoires que les femmes racontent à leur propos finissent par être invariablement les mêmes. C’est le vieux cliché de la proie dont la carcasse, après qu’elle a été avidement dévorée, est jetée à la voracité des hyènes et des vautours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   29 décembre 2012
La censure étendait ses tentacules et interdisait tout ce qu’elle pouvait, y compris les nouvelles sans intérêt, l’important étant de maintenir le système, comme Salazar se maintenait au pouvoir, isolant le Portugal du reste de l’Europe en en faisant définitivement un pays arriéré.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   29 décembre 2012
Accidents, dérapages et erreurs font partie de la vie. Sans eux, l’existence serait moins palpitante. Ils sont le sel dans ce jardin planté au bord de la mer, fade et faux, dans lequel nous vivons.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   29 décembre 2012
Le temps est implacable, il efface tout, il transforme les souvenirs, trompe la réalité, détruit tout en nous et hors de nous. C’est le grand voleur de la vie. Les enfants sont notre revanche sur le temps et sur la mort, la seule façon de toucher l’éternité
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   29 décembre 2012
La vie est une éternelle répétition. Les erreurs et les fautes se répètent, la peur de se tromper se répète, l’envie de faire justice se répète et l’inclémence des puissants se répète.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : portugalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre