AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.46 /5 (sur 25752 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Casablanca , le 22/10/1954
Biographie :

Née au Maroc, Katherine Pancol arrive en France à l'âge de cinq ans. Elle suit des études littéraires en France : maîtrise et deux ans de doctorat de lettres modernes.

Elle devient professeur de lettres classiques, de français-latin à Lausanne, puis journaliste, collaborant aux magazines "Paris-Match" et "Cosmopolitan."

Un éditeur la remarque et lui demande d'écrire un roman : ce sera chose faite en 1979, avec la parution de "Moi, d'abord."

Elle s'installe à New York de 1979 à 1989, puis se marie en 1987 et revient en France.

Éditée chez Albin Michel depuis 1999, Katherine Pancol publie au moins un roman par an.

En 2006, son roman "Les Yeux jaunes des crocodiles" la propulse à nouveau au sommet des listes des meilleures ventes. Vendu à près de deux millions d'exemplaires, traduit en 31 langues, ce roman reçoit le prix Maison de la Presse en France. Un succès que ne démentiront pas les deux autres livres de la série : en 2008 "La Valse lente des tortues" et en 2010 " Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi."

En janvier 2012, elle a été promue officier des Arts et des Lettres.

Son roman "Les Yeux jaunes des crocodiles" a été adapté au cinéma en 2014 par Cécile Telerman.

En 2014 elle publie une nouvelle trilogie : "Muchachas 1, 2 et 3"
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Katherine Pancol   (49)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (65) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Katherine, la blonde, et Eugene, la rousse, n'ont rien en commun, si ce n'est leurs vingt ans et un mot d'ordre : "Sans risque, la vie est trop triste"! Découvrez l'incroyable histoire aux folles aventures de deux amies à travers le Mexique, Paris et Saint-Tropez, le tout racontée par Katherine Pancol. Pour lire un extrait : https://www.albin-michel.fr/ouvrages/eugene-et-moi-9782226456540#livre-extrait "Eugène et moi", dès à présent en librairie ! Activez la cloche pour être informé des nouvelles vidéos et abonnez vous : https://fanlink.to/AlbinMichel-YT Nous suivre sur les réseaux sociaux : Instagram : https://www.instagram.com/editionsalbinmichel Facebook : https://www.facebook.com/editionsAlbinMichel Twitter : https://twitter.com/AlbinMichel Linkedin : https://www.linkedin.com/company/albin-michel #kathrinepancol #eugeneetmoi #romanillustré #voyage

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (3426) Voir plus Ajouter une citation
bab   02 janvier 2009
Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol
La vie avait continué après, la vie continue toujours. Elle te donne des raisons de pleurer et des raisons de rire. C'est une personne, la vie, une personne qu'il faut prendre comme partenaire. Entrer dans sa valse, dans ses tourbillons, parfois elle te fait boire la tasse et tu crois que tu vas mourir et puis elle t'attrape par les cheveux et te dépose plus loin. Parfois elle t'écrase les pieds, parfois elle te fait valser. Il faut entrer dans la vie comme on entre dans une danse. Ne pas arrêter le mouvement en pleurant sur soi, en accusant les autres, en buvant, en prenant des petites pilules pour amortir le choc. Valser, valser, valser. Franchir les épreuves qu'elle t'envoie pour te rendre plus forte, plus déterminée.
Commenter  J’apprécie          7243
Shrimp   04 mai 2010
Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol
Il y a des gens dont le regard vous améliore. C'est très rare, mais quand on les rencontre, in ne faut pas les laisser passer.
Commenter  J’apprécie          5740
TINUSIA   22 avril 2010
Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol
Je crois bien que c'est ça le vrai amour : avoir l'impression d'être dans sa vie, pas à côté. Au bon endroit. Ne pas avoir besoin de se forcer, de se tortiller pour plaire à l'autre, rester comme on est.
Commenter  J’apprécie          4450
Evilysangel   02 janvier 2010
Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol
J'ai compris que le Bonheur, ce n'est pas de vivre une petite Vie sans embrouilles, sans faire d'erreurs ni bouger. Le Bonheur c'est d'accepter la lutte, l'effort, le doute, et d'avancer, d'avancer en franchissant chaque obstacle.
Commenter  J’apprécie          4221
TINUSIA   20 avril 2010
Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol
Vouloir oublier quelqu'un, c'est y penser tout le temps.
Commenter  J’apprécie          3302
Shrimp   04 mai 2010
Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol
- C'est quoi, le désir, maman ?

- C'est quand on est amoureux de quelqu'un, qu'on a très envie de l'embrasser mais qu'on attend, on attend et toute cette attente... c'est le désir. C'est quand on ne l'a pas encore embrassé, qu'on en rêve en s'endormant, c'est quand on imagine, qu'on tremble en imaginant et c'est si bon, Zoé, tout ce temps-là où on se dit que peut-être, peut-être on va l'embrasser mais on n'est pas sûre...

- Alors on est triste.

- Non. On attend, le coeur se remplit de cette attente... et le jour où il t'embrasse... Alors là, c'est un feu d'artifice dans tout ton coeur, dans toute ta tête, tu as envie de chanter, de danser et tu deviens amoureuse
Commenter  J’apprécie          3010
titanic61   06 novembre 2008
Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.
Commenter  J’apprécie          2901
Guylaine   25 juillet 2010
Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol
On maudit une épreuve, mais on ne sait pas, quand elle nous arrive, qu'elle va nous faire grandir et nous emmener ailleurs. On ne veut pas le savoir. La douleur est trop forte pour qu'on lui reconnaisse une vertu. C'est quand la douleur est passée, qu'on se retourne et qu'on considère, ébahi, le long chemin qu'elle nous a fait parcourir.
Commenter  J’apprécie          2592
TINUSIA   22 avril 2010
Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol
Elle trouvait qu'il fallait davantage se préparer au chagrin qu'au grand bonheur. Le grand bonheur, c'est facile, il suffit de se laisser glisser. C'est comme descendre sur la pente d'un toboggan. Le chagrin, c'est remonter à pied un très long toboggan.
Commenter  J’apprécie          2120
Guylaine   16 juin 2010
Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol
C'est vrai quoi ! On n'est pas obligé d'être heureux tout le temps, ni comme tout le monde... On invente son bonheur, on le fait à sa manière, y'a pas un modèle unique. Tu crois que ça les rend forcément heureux, les gens, d'avoir une belle maison, une grosse voiture, dix téléphones, une télé grand écran et les fesses bien au chaud ? Moi, j'ai décidé d'être heureuse à ma façon...
Commenter  J’apprécie          1991

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Katherine Pancol

Où est née Katherine Pancol ?

France
Belgique
Maroc
Liban

10 questions
180 lecteurs ont répondu
Thème : Katherine PancolCréer un quiz sur cet auteur

.. ..