AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.6/5 (sur 39916 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Casablanca, Maroc , le 22/10/1954
Biographie :

Katherine Pancol est une journaliste et romancière française.

Elle naît au Maroc où son père, ingénieur, construit des barrages et des immeubles ; sa mère est institutrice. Elle a cinq ans quand ses parents s'installent à Paris. Elle s'inscrit en fac de lettres à Nanterre, en licence, puis en maîtrise et doctorat de lettres modernes. En 1974, elle est professeure de français et latin à Lausanne, puis journaliste, collaborant aux magazines "Paris-Match" et "Cosmopolitan".

Un éditeur la remarque et lui demande d'écrire un roman : ce sera chose faite en 1979, avec la parution de "Moi, d'abord", son premier roman, mais aussi son premier succès. 300 000 exemplaires sont vendus. Sa vie change, elle part vivre à New York et y passe huit ans. Elle suit des cours d’écriture créative à l’Université Columbia, et écrit son deuxième roman, "La Barbare" (1981), puis "Scarlett si possible" (1985), "Les Hommes cruels ne courent pas les rues" (1990).

Après avoir vécu pendant huit ans avec le journaliste Pierre Lescure (1945), elle épouse en 1987, Pierre Pichot de Champfleury, rencontré à New York, avec qui elle a deux enfants nés en 1987 et 1989. Parallèlement, elle travaille pour "Le Journal du dimanche", "Elle" et "Paris Match" où elle alterne chroniques, reportages et interviews. Elle divorce, rentre en France en 1991 et continue d'écrire.

Son roman "Les yeux jaunes des crocodiles" (2006) la propulse à nouveau au sommet des listes des meilleures ventes. Vendu à près de deux millions d'exemplaires, traduit en 31 langues, ce roman reçoit de nombreux prix dont le prix Maison de la Presse en France.

Un succès que ne démentiront pas les deux autres livres de la série : en 2008 "La valse lente des tortues" et en 2010 " Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi". Son roman "Les yeux jaunes des crocodiles" a été adapté au cinéma en 2014 par Cécile Telerman, avec Julie Depardieu, Emmanuelle Béart et Patrick Bruel.

En 2014, l'autrice revient avec la trilogie "Muchachas", la suite de la trilogie à succès, "Les yeux jaunes des crocodiles". En 2017, "Trois baisers" est publié aux éditions Albin Michel, ce serait probablement le dernier volet de cette série.

"La mariée portait des bottes jaunes", qui révèle les grandes passions humaines : l’avidité, le désir, la vengeance et l’amour fou, est paru en 2023.

site officiel : https://www.katherine-pancol.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Katherine Pancol   (62)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (78) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • le Géant empêtré de Anne de Tinguy aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/le-geant-empetre.html • L'Histoire du monde se fait en Asie : Une autre vision du XXe siècle de Pierre Grosser aux éditions Odile Jacob https://www.lagriffenoire.com/l-histoire-du-monde-se-fait-en-asie-ne-u-ne-autre-vision-du-xxe-siecle.html • Sambre : Radioscopie d'un fait divers de Alice Géraud aux éditions JC Lattès https://www.lagriffenoire.com/sambre-radioscopie-d-un-fait-divers.html • Last exit to Marseille de Guillaume Chérel aux éditions Gaussen https://www.lagriffenoire.com/last-exit-to-marseille.html • L'invitée de Emma Cline et Jean Esch aux éditions de la Table Ronde https://www.lagriffenoire.com/l-invitee-1.html • Un été à l'Islette de Geraldine Jeffroy et Catherine Guillebaud aux éditions Arléa https://www.lagriffenoire.com/un-ete-a-l-islette-2.html • On était des loups de Sandrine Collette aux éditions Audiolib • Entre fauves de Colin Niel, Thierry Blanc aux éditions Audiolib • La mariée portait des bottes jaunes de Katherine Pancol, Caroline Victoria aux éditions Audiolib • le Magicien de Colm Tóibín aux éditions Grasset • Les dernières volontés de Heather McFerguson de Sylvie Wojcik aux éditions Arléa https://www.lagriffenoire.com/les-dernieres-volontes-de-heather-mac-ferguson.html • Les narcisses blancs de Sylvie Wojcik aux éditions Arléa https://lagriffenoire.com/les-narcisses-blancs.html • le Carnet des rancunes de Jacques Expert aux éditions Livre de Poche https://lagriffenoire.com/le-carnet-des-rancunes-1.html • Reine Rouge de Juan Gómez-Jurado et Judith Vernant aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/reine-rouge-1.html • Les Brisants de Vanessa Bamberger aux éditions Liana Levi https://www.lagriffenoire.com/les-brisants-1.html • Alto braco de Vanessa Bamberger aux éditions Liana Levi https://www.lagriffenoire.com/alto-braco-1.html • le Parfum des poires anciennes de Ewald Arenz et Dominique Autrand a

+ Lire la suite

Citations et extraits (3680) Voir plus Ajouter une citation
La vie avait continué après, la vie continue toujours. Elle te donne des raisons de pleurer et des raisons de rire. C'est une personne, la vie, une personne qu'il faut prendre comme partenaire. Entrer dans sa valse, dans ses tourbillons, parfois elle te fait boire la tasse et tu crois que tu vas mourir et puis elle t'attrape par les cheveux et te dépose plus loin. Parfois elle t'écrase les pieds, parfois elle te fait valser. Il faut entrer dans la vie comme on entre dans une danse. Ne pas arrêter le mouvement en pleurant sur soi, en accusant les autres, en buvant, en prenant des petites pilules pour amortir le choc. Valser, valser, valser. Franchir les épreuves qu'elle t'envoie pour te rendre plus forte, plus déterminée.
Commenter  J’apprécie          7453
Il y a des gens dont le regard vous améliore. C'est très rare, mais quand on les rencontre, in ne faut pas les laisser passer.
Commenter  J’apprécie          5940
Je crois bien que c'est ça le vrai amour : avoir l'impression d'être dans sa vie, pas à côté. Au bon endroit. Ne pas avoir besoin de se forcer, de se tortiller pour plaire à l'autre, rester comme on est.
Commenter  J’apprécie          4540
J'ai compris que le Bonheur, ce n'est pas de vivre une petite Vie sans embrouilles, sans faire d'erreurs ni bouger. Le Bonheur c'est d'accepter la lutte, l'effort, le doute, et d'avancer, d'avancer en franchissant chaque obstacle.
Commenter  J’apprécie          4411
Vouloir oublier quelqu'un, c'est y penser tout le temps.
Commenter  J’apprécie          3362
- C'est quoi, le désir, maman ?
- C'est quand on est amoureux de quelqu'un, qu'on a très envie de l'embrasser mais qu'on attend, on attend et toute cette attente... c'est le désir. C'est quand on ne l'a pas encore embrassé, qu'on en rêve en s'endormant, c'est quand on imagine, qu'on tremble en imaginant et c'est si bon, Zoé, tout ce temps-là où on se dit que peut-être, peut-être on va l'embrasser mais on n'est pas sûre...
- Alors on est triste.
- Non. On attend, le coeur se remplit de cette attente... et le jour où il t'embrasse... Alors là, c'est un feu d'artifice dans tout ton coeur, dans toute ta tête, tu as envie de chanter, de danser et tu deviens amoureuse
Commenter  J’apprécie          3060
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.
Commenter  J’apprécie          2971
On maudit une épreuve, mais on ne sait pas, quand elle nous arrive, qu'elle va nous faire grandir et nous emmener ailleurs. On ne veut pas le savoir. La douleur est trop forte pour qu'on lui reconnaisse une vertu. C'est quand la douleur est passée, qu'on se retourne et qu'on considère, ébahi, le long chemin qu'elle nous a fait parcourir.
Commenter  J’apprécie          2732
Elle trouvait qu'il fallait davantage se préparer au chagrin qu'au grand bonheur. Le grand bonheur, c'est facile, il suffit de se laisser glisser. C'est comme descendre sur la pente d'un toboggan. Le chagrin, c'est remonter à pied un très long toboggan.
Commenter  J’apprécie          2170
C'est vrai quoi ! On n'est pas obligé d'être heureux tout le temps, ni comme tout le monde... On invente son bonheur, on le fait à sa manière, y'a pas un modèle unique. Tu crois que ça les rend forcément heureux, les gens, d'avoir une belle maison, une grosse voiture, dix téléphones, une télé grand écran et les fesses bien au chaud ? Moi, j'ai décidé d'être heureuse à ma façon...
Commenter  J’apprécie          2081

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Katherine Pancol Voir plus

Quiz Voir plus

Katherine Pancol

Où est née Katherine Pancol ?

France
Belgique
Maroc
Liban

10 questions
197 lecteurs ont répondu
Thème : Katherine PancolCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..