AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Marc Reiser (Illustrateur)
EAN : 9782070378333
128 pages
Éditeur : Gallimard (25/05/1987)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 68 notes)
Résumé :
Un cul de Reiser, c'est un cul qui déborde de la page, qui nous saute au visage, qui est, dans sa caricature, plus réel que bien des culs réalistes. Les culs de Reiser n'ont pas fini de nous faire marrer !

(Fnac)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nastasia-B
  19 juin 2013
Reiser, j'adore. Donc fatalement, la critique qui va suivre ne sera pas forcément un canon d'impartialité, ni très bien construite, ni très intelligible, mais tant pis, ça collera plutôt bien avec le personnage et avec l'ouvrage.
C'est cru, c'est cynique, c'est osé, c'est souvent dégueulasse, grivois comme y a pas, c'est inconvenant, c'est absurde, ça tape sur tout le monde, ça ne respecte rien et je dirais même que plus c'est sacré, plus ça crache dessus, mais ça me fait tellement rire, et c'est ça qu'on aime dans le fond.
Certains n'aiment pas du tout son trait très trash qui évoque déjà beaucoup la pourriture, la déliquescence. Certains n'aiment pas son ton, volontairement choquant et parfois grossier, souvent lubrique. Certains n'aiment pas son… Ooooh mais on s'en fout de ceux qu'aiment pas si ou pas ça. Y z'auraient tort d' s'en priver de ce bouquin, ça fait un plateau remarquable pour ramasser les crottes de chien sur les trottoirs ou pour taper sur la gueule des cons de pigeons qui viennent nous faire chier sur les bancs publics quand on est en train de lire. de même, si vous avez une belle descente d'organe ou une vieille plaie purulente qui attirent les bestioles en ces temps de canicule, n'hésitez pas à vous en servir pour chasser les mouches. Ce livre n'a que des avantages, notamment quand vous passez sous les arbres où nichent les étourneaux, ça fait un excellent para-fiente.
Bref, et comme dit une chanson : « Quand plus rien ne va, que tout ne va pas, quand plus rien n'est droit, que tout est de guingois… » et bien nous autres lecteurs, il nous reste Reiser, garanti anti-déprime.
Le recueil rassemble de façon assez hétéroclite des dessins de presse tournant vaguement autour de la thématique des animaux (mais on y rencontre également des dessins sur les militaires et la guerre, sur l'hôpital, sur la consommation, sur les pratiques sexuelles humaines, etc.).
C'est un très bon millésime de Reiser, car il excelle sur les animaux dégoûtants en tout genre et si vous ne connaissez pas du tout le très corrosif caricaturiste, grand ami de Coluche, je vous conseille très volontiers cet album, mais ce n'est là que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose, rien de plus qu'une chiure de moustique sur un furoncle bourgeonneux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          592
Marti94
  17 décembre 2015
Reiser me rappelle mon père dans les années 80 qui était mort de rire à la lecture de ses bandes dessinées. Pour ma part, je le trouvais particulièrement graveleux et à cette époque, j'étais moins sensible à son humour.
Je viens de relire "la vie des bêtes" et j'avoue que le cynisme de Reiser m'a fait sourire. Avec le recul, j'ai même apprécié quelques perles (c'est le cas de le dire).
Tous les animaux y passent, rats, éléphants, cochons… dans un grand délire caricatural comme l'illustre la première planche qui représente une arche de Noé où tous les animaux baisent y compris le lapin avec le serpent au grand damne de celui qui veut échapper au déluge.
On y retrouve bien l'esprit d'Hara Kiri ou de Charlie Hebdo !
Lu en décembre 2015
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   19 juin 2013
(Une cigogne sur le dos d'un hippopotame)
- Je devrais être en Alsace à l'heure qu'il est. Au lieu de ça, je reste à récurer ces gros cons.
Commenter  J’apprécie          160
Marti94Marti94   17 décembre 2015
(Un chat dépecé par un aspirateur qui accroche ses griffes à la moquette)

Plus de poils de chats sur les moquettes
Tornado surpuissant
Commenter  J’apprécie          40

Video de Jean-Marc Reiser (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marc Reiser

Spécial 40e : je me souviens de... Reiser
Pour renouer avec la mémoire de 40 ans de Festival, une série de films courts de Benoît Peeters sur une musique originale de Bruno Letort en hommage aux auteurs lauréats du Grand Prix. Ici Reiser, Grand Prix 1978.
autres livres classés : dessin de presseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16613 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre