AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280278308
Éditeur : Harlequin (01/03/2013)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Le jour, Nora Sutherlin écrit des romans érotiques.

La nuit, elle trouve au Huitième Cercle, le club le plus privé et le plus secret de tout New York, l’inspiration pour les écrire.

Le jour, Nora se plie aux ordres de son nouvel éditeur, Zachary Easton, un homme extrêmement dur et exigeant, qui a été très clair avec elle : pour qu’il publie son prochain roman, elle devra le réécrire entièrement, sous son contrôle. Le tout en un temps re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
ptitelily01
  11 octobre 2014
Ouais... Je vais pleurer et je reviens dans un moment. Quand j'ai commencé ce livre, c'était la phrase d'introductions à mon avis qui n'arrêtait pas de me trotter dans la tête. J'avais eu une mise en bouche parfaite. Mais que fut ma déception au commencement de ce tome. Jusqu'à la moitié du livre, je voulais lâcher. Vous vous rendez compte un livre érotique sans scène érotique ? Mais où va le monde, bon, il y en a eu, mais ce ne sont que des extraits du livre de notre personnage principal. Ma déception a été très grande. Mais il y avait un jeu assez pervers entre Nora et d'autres personnages qui m'ont fait continuer. Il faut savoir quand dans ce livre Nora souhaite publier un livre, certes, elle en a déjà fait pleine, mais elle veut un qui sort vraiment du lot. Et pour ça, elle va avoir l'aide de Zach, qui ne s'imagine pas une seule minute que Nora pourrait être une Dominante. Il la prend juste pour une femme libérée. Et c'est vraiment ce que j'ai trouvé, intéressant ce jeu de séductions qu'elle fait avec Zach en le mettant souvent mal à l'aise face à ses sentiments refoulés. Mais il y a un moment dans le livre où l'on rentre vraiment dans l'univers de Nora, et c'est un peu à ce moment que je me suis vraiment accroché au livre. Et les scènes érotiques arrivent enfin. du coup, j'ai eu une impression de frustrations pour le début et à ce moment d'être en pleine satisfaction. C'est un peu bizarre dit comme ça, mais c'est comme si le livre nous mettait en condition, il commence par de simples effleurements pour arriver à l'extase. L'image peut paraître vraiment crue ou aberrante, mais c'est vraiment l'impression que j'ai eue. Et j'avoue que j'ai fini par dévorer le livre. le personnage de Nora est assez charismatique, parce que mine de rien, on a souvent des dominateurs maisla dominatrice reste vraiment très rare dans ce genre de littératures. Cela rend le livre assez différent et en même temps j'ai eu l'impression d'avoir une initiation à son monde et à son mode de fonctionnement. Comme si Nora nous prenait sous son aile et nous enseigne. Je trouve que pour les curieux du monde un peu SM, dominant/dominé, ce livre, peut être une vraie initiation. Souvent, nous n'avons que des brides de ce comportement sexuel. Mais là, nous avons tout, son fonctionnement, ses règles... C'est vraiment complet. de plus, je trouve que l'on s'attache vraiment très vite aux personnages, même si on les haït, on a cet attachement vraiment facile, c'est un peu ce qui m'a forcé à continuer le livre. Après je me dis que j'ai eu raison. J'aime beaucoup l'histoire. Une dominatrice qui écrit un livre dans un livre. C'est sûrement du déjà vu, mais personnellement, j'aime bien. La fin est assez mitigée pour moi. Même si son choix lui plaît, j'aurais aimé un happy end. Mais je me demande si ce n'est pas un happy end pour elle, ce n'est pas parce que je n'approuve pas forcément son choix que ce n'est pas nécessairement une fin heureuse pour elle. Mais je suis assez blessée de la fin et des choix qu'elle a faits. Et c'est là que je me suis aperçue qu'il y avait une réelle histoire, avec Nora qui se cherche au final et qui finit par trouver vraiment ce qu'elle voulait. Même si j'ai été frustré au début de ne pas trouver des scènes érotiques, je ne suis pas déçue pour autant lorsque j'ai fini le livre.
En conclusion, je voudrais déjà remercier Babelio et les éditions Harlequin (Mosaïc poche), pour ce partenariat. Certes, le début a été une énorme déception pour ma part. Mais l'autre moitié du livre a été un pur régal. J'ai vraiment eu une impression d'effleurements et de monter en puissance au fur et à mesure. Après, c'est mon ressenti. Je pense que pas mal de scène ou d'action peuvent choquer, et même si mon côté féministe s'est assez souvent révolté en face de Soren, je peux comprendre aussi le plaisir qu'elle a d'être soumise. C'est un livre, comme tout livre proche de celui-là, où il faut être assez ouvert d'esprit pour pouvoir apprécier le récit. Ensuite il y a une réelle histoire, j'ai me suis vraiment attaché aux personnages, et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite. Après, je ne peux que fondre, on y voit une belle romance, dont j'aimerais beaucoup en savoir plus.
Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Missnefer13500
  26 mars 2015
un roman très déroutant , pas du tout dans la tradition de toutes ces romances érotiques qui ont envahi le marché litteraire en réponse à une sorte d'engouement des lecteurs
l'auteur ici va très vite nous surprendre, c'est en survolant les chroniques de Babelio y faisant référence que je me suis laissée tentée
L'histoire est insolite, quoique basée sur du BDSM, rien ne s'y passe comme on pourrait le penser, et on ne trouve pas tant de scènes de sexe que çà et ce n'est pas si mal
Les relations entre les protagonistes principaux sont très particulières et parfois j'ai eu du mal à comprendre Nora et ce personnage ne m' a pas vraiment completement enthousiasmée
Ce roman est très riche de par le style de l'auteur et ce curieux mélange et associations dont certaines m'ont troublées , je pense particulièrement à la scène dans l'église et l'échange entre Nora et Zach
Pour ne pas parler de Soren et pour les lectrices qui se sont passionnées pour cette saga , elle comprendront le message Vraiment , cet homme est à mes yeux particulièrement dérangeant, choquant ( surement ma culture judéo-chrétienne ) et le personnage m'a énormément déplu.
De plus je n'ai pas très bien saisi la relation D/s ici , relation basée sur le fait que le Dominant doit toujours prendre soin de son soumis
Parce que dans 2 scènes Nora ressemble plus pour moi à une femme battue ( au point d'atterrir aux urgences) par Soren , qu'à une soumise sortant d'une scène de BDSM
Donc j'ai terminé cette lecture avec des sentiments mitigés, des questions , des incompréhensions et un sentiment de malaise
le petit et tendre Wesley , j'ai bien eu peur qu'elle ne le croque, qu'elle finisse par le blesser sans pour autant l'entrainer dans sa "perversion", l'auteur nous prouve qu'il existe 1000 façons de blesser les gens, et que les blessures physiques ne sont pas les plus terribles
Ce petit Wesley pour autant me semble très mature. Et Ok il se laisserait bien croquer le petit mais quand même, Certaines autres scènes m'ont dérangé comme celle avec Michael ( en lien avec son age) , malgré le fait que ces pratiques soient toujours basées sur des consentement mutuels
Vraiment Soren , c'est à lui que j'aurais bien donné du fouet, trop manipulateur à mon gout et ses arguments bizarrement justifiables quand à Zach je dois reconnaitre que son comportement était très prévisible et la fin ne m'a dérangée ni frustrée.
Je me suis trouvée bien surprise d'apprendre quels étaient les personnages réels se cachant derrière Caroline et William les héros du roman que Nora écrit en collaboration avec Zach et dont nous suivons le travail d 'écriture.
la trame de ce roman est très particulière en fait et l'intrigue ne tourne pas comme dans la majorité des cas sur une histoire d'amour passionnelle avec don de soi comme dans les autres romances érotiques BDSM
Ici l'auteure innove , les relations sont plus complexes et c'est même au delà d'une relation duelliste, Nora aime passionnément plusieurs hommes totalement différents, d'où la complexité du personnage et je dois avouer m'y être un peu perdue parfois
Toutefois cette lecture ne laisse indifférent , le style de l'auteur tellement hors du commun dans ce genre litteraire, et les réflexions et questionnements intéressantes
Il est à noter que les personnages ne sont pas des jeunes vingtenaires ( hormis Wes) ce qui donne une autre dimension aux personnalités des protagonistes bien sur
Je reste donc assez intriguée quand aux suites , et j'envisage de découvrir les autres opus
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pommesucre
  18 septembre 2013
Voyez une table bordélique. Maintenant rasez cette table pour avoir une belle table "rangée/vide". Car ce livre est une OVNI dans tout ce qui est appelé romance érotique à tendance BDSM (alors que c'est à peine effleuré généralement). Ce livre est un vrai livre érotique avec du vrai BDSM, pas du chipotage. L'auteur connaît le sujet et le maîtrise et ça se sent à la lecture car l'auteur va au fond du sujet. Mais c'est au fur et à mesure que Nora va nous faire découvrir son univers.
Ce livre est une magnifique destruction reconstructive, on se dit que la situation dans laquelle se mettent les personnages est inextricable, qu'il n'y a pas d'amélioration possible, de bout de tunnel. Pourtant, c'est justement tout le contraire. Au travers de ces deux histoires communes se retrouvent en définitive deux histoires communes de coeurs brisés. Leur rencontre va se transformer en quête vers l'amour sans vraiment qu'ils ne le comprennent car ils pense partir vers d'autres horizons et c'est là que c'est intéressant.
Ce que j'ai également apprécié c'est que ce livre porte avant tout sur la tendresse que sur le sexe pur et dur. Ce qui le rend plus intéressant que Dévoile-Moi, à mon sens. Ce livre est un livre parlant de sentiments au travers de certaines pratiques. La chute des histoires personnelles de chacun des personnages est touchante. J'étais plus que satisfaite pour Zachary et pour Nora j'hésite entre bonheur pour elle et peine. Car pour elle c'est bien plus complique, l'amour qu'elle porte au prêtre est à mi chemin entre l'amour d'une vie et la haine.
J'ai beaucoup aimé ... Ce récit touchant ne se contente pas de vous titiller, mais il va bien au delà de ce qu'on peut lire et ça j'aime, un peu, beaucoup !
Nora est une jeune femme qui semble sûre d'elle pour qui tout semble acquis. Une femme qui ne doit que croiser les jambes pour avoir des hommes et tout ce qu'elle désire. Pourtant elle n'est pas satisfaite et n'a pas ce qu'elle veut. C'est une jeune femme complexe. Elle écrit des livres mais souhaite écrire LE livre, un vrai roman ... mais elle souhaite également se ranger. Sortir du circuit BDSM. Chose non aisée pour elle au vu de son statut dans ce monde si particulier. Prise entre deux choix à faire elle a le coeur tiraillé ... et parfois voler vers de nouveaux horizons peut effrayer.
Zachary, certainement le personnage le plus intéressant. Lui aussi tiraillé sur le plan personnel et le plan professionnel, il ne sait plus ce qu'il veut. Il a quitté sa femme pour un poste d'éditeur dans une prestigieuse maison d'édition. Ce qui est intéressant avec lui c'est qu'il pense savoir ce dont il a envie alors qu'il n'y est pas du tout. Son doute est attachant tant il s'ignore ! Son évolution sera plus qu'intéressante et son lien avec Nora et son épouse aussi ...
Un autre personnage pour qui mon petit coeur a battu c'est le stagiaire de Nora, son rôle est indéfini mais on se rend vit compte qu'il est plus qu'un stagiaire pour Nora. Un jeune homme qui a des valeurs et qui y tient. Tout ce qui lui arrivera fera peine au coeur du lecteur ... c'est un peu mon coup de coeur personnage du bouquin.
Une plume plus intéressante qu'elle n'y paraît. le sujet n'était pas gagné et l'auteur a réussi son pari pour ma part étant donné que j'ai finalement beaucoup aimé. Ce livre est un ôde à l'amour torturé, avant de nous parler des choses de la vie et de nous titiller, il parle merveilleusement bien des sentiments de manière totalement détournée. On ne comprendra son titre qu'à la fin, au dénouement. Un livre plus profond qu'il n'y paraît et qui saura vous voir l'érotisme d'une autre manière ....
Lien : http://www.pommebook.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tiboux
  05 décembre 2014
Au début, je ne comprenais pas l'engouement autour de cette saga... jusqu'au jour où j'ai sauté à pieds joints dans cette nouvelle lecture à caractère érotique. Dès les premières pages, j'ai immédiatement compris le pourquoi du comment ; mon visage a affiché un sourire. Alors, je ne suis détendue, profitant pleinement de la découverte de ce premier opus.
Entre nous, j'ai adoré me retrouver dans le milieu de l'édition. Être entourée par les bouquins, les écrivains, les éditeurs, c'est juste le paradis, vous en conviendrez, n'est-ce-pas ?
D'un côté, le lecteur suit les aventures de Nora qui se révèle être une célèbre écrivaine dans le milieu érotique. de l'autre bord, nous suivons Zachary, grand éditeur qui ne veut absolument pas publier Nora au risque d'entacher sa réputation. En premier lieu, j'ai adoré le contexte littéraire de ce récit. Ce fut une agréable surprise car je ne m'y attendais pas du tout.
Ma première découverte érotique - 80 notes de jaune - ne fut pas une franche réussite. Ceci était entièrement la faute à certains personnages. A contrario, j'ai été séduite par tous les protagonistes rencontrés : Nora, Zachary, Soren, Wesley...
Tiffany Reisz m'a servi une belle brochette de mâles. Faible, je suis ! Impossible de ne pas craquer pour ces messieurs. Ils sont tous les trois différents mais pour des raisons qui m'échappent, je suis littérairement charmée. Ces personnages ont bien marqué mon esprit. Chacun de ces hommes nouent une relation avec Nora. Ce sont des rapports complètement différents qui nourrissent le récit, le rendant encore plus intense à la lecture. Par ailleurs, je souhaiterai tellement m'exprimer plus librement sur ces messieurs. Mais voilà, je n'ai pas envie de commencer car je risquerai d'avoir du mal à m'arrêter. Adieu l'effet de surprise pour ceux qui aimeraient découvrir à leur tour ce premier opus. Alors, je me tais. Retenez que j'adore tous les hommes évoqués/rencontrés au coeur de ces pages.
Au sujet de l'histoire, je me suis littéralement régalée. Bien construite, je l'ai trouvé richissime. J'ai ressenti une grande application de la romancière. Elle offre un univers ainsi que des personnages travaillés... jusqu'au point de fouiller la psychologie de la majorité d'entre eux. Tiffany Reisz s'adonne à dévoiler leurs parcours, leurs attachements quant à leur relation vis à vis du BDSM. Il me faut mentionner que cette écrivaine écrit incroyablement bien. Ce fut juste un délice de tourner les pages. Un vrai régal d'apprendre à mieux connaître ce monde du BDSM : codes à respecter, la hiérarchie entre initiée... J'irai jusqu'à avouer que ce roman m'a vendu du rêve. NON, je n'en dirai pas plus.
A présent, il me tarde de découvrir les autres tomes. Vous allez me dire que je peux les trouver au format numérique. Néanmoins, j'ai envie de les posséder à la maison. Je ne sais pas quand les tomes 2 et 3 sortiront en poche mais j'ai grande hâte de les acquérir. Je serai capable de résister à la tentation des grands formats. Oui, je peux le faire ! D'ailleurs, je suis allée lire les résumés des autres volets histoire de savoir dans les grandes lignes ce qui m'attends prochainement. Je reconnais volontiers que ma patience est mise à rude épreuve. Je me suis attachée à Nora... Aussi, j'ai envie de la retrouver rapidement... retrouver tous les mâles de ce monde ô combien particuliers.
Jusqu'à maintenant, Chroniques d'une initiée est le meilleur roman lu dans le genre érotique. J'ajouterai également que j'ai beaucoup apprécié une autre saga - Fire After Dark - non chroniquée pour l'instant sur le blog. J'y reviendrai prochainement. Comme je l'indiquais plus haut dans la chronique, ma première expérience ne fut pas une bonne entrée en la matière. Néanmoins, entre temps, j'ai réussi à me rattraper en ne restant pas sur un sentiment négatif. Aujourd'hui, j'apprécie ce genre de lecture même si je ne suis pas prête à en lire tous les mois. Cela m'évite de succomber à une overdose. Au moins, j'arrive à apprécier ce que je lis en fonctionnant de la sorte.
Lien : http://bookmetiboux.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nyx
  12 mars 2013
J'ai voulu lire ce roman, non pas en raison de la mode lancée par Fifty Shades, mais au contraire parce que la nouvelle était gratuitement mise en ligne par l'éditeur, et qu'elle m'avait intéressée, tant par l'histoire que par la plume de l'auteur.
Ici, on change d'intrigue. Nora, rencontrée dans la nouvelle, est une dominatrice. Mais elle est également écrivain de nouvelles érotiques. Dans ce tome, Nora souhaite vraiment devenir un "vrai" écrivain et envoie un manuscrit plus travaillé que toutes ces nouvelles à une grande maison.
Zachary Easton refuse initialement d'être son éditeur, mais il doit se rendre à l'évidence : le roman a du potentiel !
Il finira par accepter avec Nora sous certaines conditions : il lui fera retravailler son texte et sera sans pitié. Elle a 4 semaines au terme des quelles il décidera si oui ou non il signe le contrat de la jeune femme. J'ai trouvé amusant de nous raconter l'écriture d'un roman érotique, surtout avec Nora comme écrivain !
Autour de l'écriture de ce roman se noue d'autres intrigues : Zachary a laissé sa femme en Angleterre et voit son mariage sombrer, Nora vit avec un jeune étudiant brillant qui aura son importance dans l'histoire, et surtout Nora est, et restera, une créature de désirs.
Elle jouera avec Zachary, se pliant à ses exigences d'éditeur, mais jouant également avec l'homme.
On en apprendra plus sur la vie de Nora, son univers. Mais j'ai surtout aimé la jeune femme. Elle est tour à tour sérieuse, presque mère poule, puis coquine et chipie, dominatrice et amante. Nora a plusieurs masques et les revêts tour à tour. le lecteur suit avec plaisir ses détours, en même temps que le roman avance, se construit et devient un futur best-seller.
Mais si l'auteur nous offrira une ou deux scènes sulfureuses, on traversera l'univers de la domination sans s'attarder sur la partie "jouets" et autres. C'est plus une mise en bouche, une ouverture sur ce monde aux côtés de Zachary qu'une plongée immédiate dans le monde de Nora. C'est plaisant et permet également d'habitué un public qui n'est pas forcément à l'aise et/ou familier avec cet univers.
De même l'auteur ne sombre pas dans le cliché de la romance et offrira une fin surprenante ou chacun aura, peut-être, ce dont il avait vraiment besoin.
On en saura plus sur ce personnage qui n'est qu'effleuré dans la nouvelle, celui qui a été le maitre de Nora. Cela pourra choquer certaines personnes, à l'instar de Zachary, mais l'auteur réussit à nuancer cette vision. A travers les yeux de Nora et d'autres membres du Cercle, on comprendra un peu mieux cette relation.
C'est un roman sur l'amour, mais pas au sens des petites romance légère, plutôt au ses de ce sentiment qui peut s'exprimer sous bien des formes et torturer aussi bien qu'apporter du plaisir. C'est étourdissant.
La toute fin, où la soumission est plus présente, peut déranger et inquiéter, mais qu'on se rassure. L'auteur ne va pas faire comme le roman 80 notes de jaune et s'éterniser dessus. La suite de cette série va porter sur tous les personnages qui gravitent autour de Nora et la complexité de la jeune femme.
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-GirlPixie-Girl   25 janvier 2014
e sa femme à qui que ce soit ? se demanda-t-il dans la brume légère que le whisky induisait. Comment expliquer ce qu’elle était pour lui ? Elle était les bras qui l’entouraient lorsqu’il s’écroulait au lit au petit matin après avoir fini de lire un manuscrit. Elle était le rire espiègle qui se glissait avec lui sous la douche. Elle était le réconfort et la main qu’il n’avait pas pu lâcher le jour de la mort de sa mère, la voix qui avait lu à sa place l’éloge funèbre quand le chagrin lui avait ôté la parole. Elle était son matin et son soir et sa nuit, et pendant la journée où le monde les séparait, il pouvait continuer à vivre parce qu’il savait que le soir et la nuit et le matin allaient revenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-GirlPixie-Girl   25 janvier 2014
Tu sais, je n’ai pas commencé à écrire juste après avoir quitté Søren. Le premier mois, c’était à peine si je pouvais me lever. Certains jours, je croyais que j’allais mourir. J’ai commencé à créer des phrases dans ma tête, j’inventais des gens, leurs vies. Je me mettais dans leur peau et, tant que j’étais eux, je n’étais plus en deuil, je ressentais ce qu’ils ressentaient. L’écriture m’a ressuscitée, Zach. Crois-moi, je sais ce que « se vendre » veut dire. Et écrire des romans, pour moi, est à l’extrême opposé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BookandCieBookandCie   30 décembre 2014
Chaque jour, tu combats un ennemi que je ne peux t'aider à combattre ou vaincre pour toi. Mais s'il y avait la moindre chance qu'il te donne du répit, je te porterais sur mon dos, autour du monde s'il le fallait, pour que tu trouves enfin la paix.
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-GirlPixie-Girl   24 janvier 2014
D'abord, elle remarqua ses hanches. Les yeux sont peut-être le miroir de l'âme, mais les hanches d'un homme sont le trône de son pouvoir. Elle doutait fort qu'il ait choisi ce jean bien coupé et ce T-shirt noir au tombé parfait pour mettre en valeur le bas de son corps, mais il les portait, et elle était ainsi faite qu'elle se perdit dans un rêve de caresses où, de ses lèvres, elle frôlait l'espace exquis aux creux de l'arête de cette hanche masculine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Milka2bMilka2b   10 mai 2013
Bien que deux personnes puissent s'aimer profondément, parfois l'amour ne suffit pas. Si on se sacrifie au-delà d'une certaine limite, il arrive un moment où il ne reste plus rien à aimer.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
284 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..