AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : SIE226498_138
Fasquelle (30/11/-1)
4/5   1 notes
Résumé :
Jean Richepin, né à Médéa (Algérie) le 4 février 1849 et mort à Paris le 12 décembre 1926, est un poète, romancier et auteur dramatique français.

Poète turbulent, il mène une vie d’errance, gagnant sa vie en s’engageant successivement comme journaliste, professeur, matelot, docker à Naples et à Bordeaux.
Fortement inspiré par les œuvres de Petrus Borel, Baudelaire et Jules Vallès, qu’il considérait comme le réfractaire par excellence, il se dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Stephbegala
  24 janvier 2021
Choix de poesies d'un homme au cheminement particulier....d'anarchiste , il finit à L Académie Française.De plus, ses poèmes rédigés pendant la guerre de 14 ne sont pas ce qu'il y a de plus immemoriaux dans son oeuvre.....
On choisira simplement ses oeuvres de jeunesse où avant qu'il ne songe à la postérité,il y avait révolte et beauté dans la simple expression de son écrit.
Curieusement l'on se souvient plus de ce poète par l'adaption de Brassens de son poème Les oiseaux de passage...Comme quoi l'on peut devenir immortel en passant par l'Académie et ne rester populaire que par une chanson.
Sic transic gloria mundi......
Commenter  J’apprécie          154

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MalauraMalaura   21 novembre 2012
L’amour que je sens, l’amour qui me cuit,
Ce n’est pas l’amour chaste et platonique,
Sorbet à la neige avec un biscuit ;
C’est l’amour de chair, c’est un plat tonique.

Ce n’est pas l’amour des blondins pâlots
Dont le rêve flotte au ciel des estampes.
C’est l’amour qui rit parmi des sanglots
Et frappe à coups drus l’enclume des tempes.

C’est l’amour brûlant comme un feu grégeois.
C’est l’amour féroce et l’amour solide.
Surtout ce n’est pas l’amour des bourgeois.
Amour de bourgeois, jardin d’invalide.

Ce n’est pas non plus l’amour de roman,
Faux, prétentieux, avec une glose
De si, de pourquoi, de mais, de comment.
C’est l’amour tout simple et pas autre chose.

C’est l’amour vivant. C’est l’amour humain.
Je serai sincère et tu seras folle,
Mon cœur sur ton cœur, ma main dans ta main.
Et cela vaut mieux que leur faribole !

C’est l’amour puissant. C’est l’amour vermeil.
Je serai le flot, tu seras la dune.
Tu seras la terre, et moi le soleil.
Et cela vaut mieux que leur clair de lune !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Aurel82Aurel82   01 octobre 2019
Épitaphe pour n'importe qui

On ne sait pourquoi cet homme prit naissance.
Et pourquoi mourut-il ? On ne l’a pas connu.
Il vint nu dans ce monde, et, pour comble de chance,
Partit comme il était venu.

La gaîté, le chagrin, l’espérance, la crainte,
Ensemble ou tour à tour ont fait battre son coeur.
Ses lèvres n’ignoraient le rire ni la plainte.
Son oeil fut sincère et moqueur.

Il mangeait, il buvait, il dormait ; puis, morose,
Recommençait encor dormir, boire et manger ;
Et chaque jour c’était toujours la même chose,
La même chose pour changer.

Il fit le bien, et vit que c’était des chimères.
Il fit le mal ; le mal le laissa sans remords.
Il avait des amis ; amitiés éphémères !
Des ennemis ; mais ils sont morts.

Il aima. Son amour d’une autre fut suivie,
Et de plusieurs. Sur tout le dégoût vint s’asseoir.
Et cet homme a passé comme passe la vie
Entrez, sortez, et puis bonsoir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
StephbegalaStephbegala   02 janvier 2021
Oiseaux de passage (extrait)


La bise contre leur poitrail siffle avec rage.
L'averse les inonde et pèse sur leur dos,
Eux,dévorent l'abîme et chevauchent l'orage.
Ils vont loin de la terre, au dessus des badauds.

Ils vont, par l'étendue ample,rois de l'espace
Là bas ils trouveront de l'amour, du nouveau. Là bas un bon soleil chauffera leur carcasse
Et fera gonfler leur cœur et leur cerveau.

Là bas, c'est le pays de l'étrange et du rêve,
C'est l'horizon perdu par delà les sommets,
C'est le bleu paradis, c'est la lointaine grève
Où notre espoir banal n'abordera jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
StephbegalaStephbegala   10 janvier 2021
Capricieux et sans causes,
Tes feux en glace changés
Ont,Thermidors et Nivôses,
Tour à tour roussi des roses
Et gelé des orangers.

Mes désirs fous et sans trêves,
Comme des vents furibonds
Ont dispersé sur nos grèves
Le sable uni de tes rêves
Dans leurs vertigineux bonds.

Et malgré tout, ô mignonne,
Malgré le soleil, l'hiver,
L'orage, le vent, l'automne
Dans son Avril monotone
Notre amour est encore vert.

REGAINS (extrait)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
StephbegalaStephbegala   01 janvier 2021
Vous que la bise des matins,
Que la pluie aux âpres sagettes,
Que les gendarmes,les mâtins,
Les coups,les fièvres,les disettes
Prennent toujours pour amusettes,
Vous dont l’habit mince et fongueux
Paraît fait de vieilles gazettes,
Le poète est le roi des Gueux.

Extrait de la Balade du Roi des Gueux

De recueil La Chanson Des Gueux
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean Richepin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Richepin
Enregistrement d'un poème de Jean Richepin par Georges Brassens. La poésie traverse le temps et nous fait voyager d'un poète à l'autre.
autres livres classés : naturalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
392 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre