AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9781091896734
80 pages
Editions Sillage (05/02/2018)
4.32/5   11 notes
Résumé :
Il y a des gens qui font de l'argent, d'autres de la neurasthénie, d'autres des enfants. Il y a ceux qui font de l'esprit. Il y a ceux qui font l'amour, ceux qui font pitié. Depuis le temps que je cherche à faire quelque chose ! Il n'y a rien à y faire : il n'y a rien à faire.
Que lire après Agence générale du suicideVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Jacques Rigaut s'est suicidé à l'âge de 30 ans en 1929, après avoir eu une vie bien remplie, riche d'expériences extrêmes. Son geste, sans véritable déclencheur apparent fait bien entendu réfléchir. Ce recueil regroupe plusieurs textes de natures différentes, parfois sous forme de réflexions, parfois d'aphorismes, de journaux, de récits... Tous plus ou moins sur le thème du suicide, on s'en doute. Attention, n'ayez pas peur. Ce ne sont que des réflexions d'un auteur. Ce n'est pas le premier à parler du suicide et de passer à l'acte. On peut le voir aussi, à l'inverse comme un livre sur le sens que l'on peut donner à sa vie.
Commenter  J’apprécie          280
Je ne connaissais pas Jacques Rigaut (à peine l'avais-je croisé un jour, simple nom, au détour d'un article sur Drieu La Rochelle) avant d'être arrêtée, tandis que je flânais dans une librairie, par une couverture au titre accrocheur : Agence générale du suicide.
Ce tout petit recueil publié par les éditions Sillage n'est pas inédit. L'oeuvre bref et cependant puissant de Jacques Rigaut (1898-1929) a déjà fait l'objet de plusieurs éditions, notamment par Pauvert, qui une fois encore avait su repérer l'écrivain comète. Rigaut fut le type même de l'homme tourmenté. Oisif fils de parents bourgeois, il fut dandy, cynique, toxicomane, vivant au-dessus de ses moyens (et aux crochets des autres) puis dans la misère. Ayant fait la guerre et l'expérience de l'anéantissement d'une civilisation et de la valeur de la vie, il traversa les années folles et participa de tous leurs excès, jusqu'à la chute, violente. Il fréquenta Breton, Drieu, Soupault, Tzara, entre autres, et influença les surréalistes sans jamais participer officiellement au mouvement. Des aphorismes de quelques mots aux récits de quelques pages, Rigaut pratique ce que l'on pourrait appeler l'écriture fragmentaire. Lui-même ne se prétendait pas écrivain, surtout pas auteur littéraire. Très jeune, il cessa même de publier ses textes (on retrouva les manuscrits après sa mort). Mais son écriture est un jet de vie et de pensée, un miroir (l'idée de miroir et de double ont une grande importance chez Rigaut, confinant à la folie). C'est aussi un jeu désabusé. Parfois, elle suscite le fantôme d'Artaud ; d'autres fois, elle évoque la noirceur lucide de Drieu La Rochelle, qui s'est d'ailleurs inspiré de Rigaut pour créer les personnages de la Valise vide, du Feu follet, et lui consacre le bref Adieu à Gonzague.
Dans cette pensée en roue libre qui nie parfois le sens (commun) pour dénuder impitoyablement la vérité des êtres et de l'existence, une obsession domine : le suicide. le suicide et l'ennui : "Je ne me trouve pas en dehors de l'ennui. L'ennui, c'est la vérité, l'état pur."
Humour grinçant ou au contraire potache, froideur désinvolte, légèreté nonchalante irriguent ces textes qui, à leur façon, tracent le chemin jusqu'au point final d'une vie : le suicide à Châtenay-Malabry en novembre 1929 de cet homme singulier qu'on aurait aimé connaître.
"Il y a des gens qui font de l'argent, d'autres de la neurasthénie, d'autres des enfants, il y a ceux qui font de l'esprit. Il y a ceux qui font l'amour, ceux qui font pitié.
Depuis le temps que je cherche à faire quelque chose ! Il n'y a rien à y faire : il n'y a rien à faire."
Lien : https://litteraemeae.wordpre..
Commenter  J’apprécie          74

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Demande d’emploi


Il y a des gens qui font de l’argent,
d’autres de la neurasthénie,
d’autres des enfants.
Il y a ceux qui font de l’esprit.
Il y a ceux qui font l’amour,
ceux qui font pitié.
Depuis le temps que je cherche à faire quelque chose !
Il n’y a rien à faire : il n’y a rien à faire.
Commenter  J’apprécie          70
Et chacun pense plus ou moins secrètement que les jambes ont été faites pour les pantalons.

Aphorisme de Jacques Rigaut
Commenter  J’apprécie          70
Je suis un homme qui cherche à ne pas mourir.
Commenter  J’apprécie          100
Il n'y a au monde qu'une seule chose qui ne soit pas supportable : le sentiment de sa médiocrité.
Commenter  J’apprécie          30
Il n'y a pas de raisons de vivre, mais il n'y a pas de raisons de mourir non plus.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jacques Rigaut (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Rigaut
Jacques RIGAUT – Le Suicidé magnifique (France Culture, 2020) L’émission « La Compagnie des auteurs », par Mathieu Garigou Lagrange, diffusée le janvier 2020 sur France Culture. Invité : Jean-Luc Bitton pour sa biographie du poète.
autres livres classés : DadaïsmeVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
10971 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre

{* *}