AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246618711
Éditeur : Grasset (10/05/2001)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 19 notes)
Résumé :

Pour comprendre Céline Malraux disait qu'il fallait se rapprocher de Lucette Destouches car elle seule en avait une connaissance instinctive. C'est ce qui a inspiré ce texte à deux voix : celle de Véronique Robert qui raconte son amitié avec Lucette Destouches, et celle de Lucette Destouches qui raconte Céline à travers vingt-cinq ans de vie commune. L'épouse qui, de 1936 à 1961, a tout partagé avec Cé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
pleasantf
  24 juillet 2016
Ce récit est constitué essentiellement du témoignage de la seconde femme de Céline, Lucette Destouches. De courts intermèdes rédigés par Véronique Robert font la transition entre les différents chapitres. Contrairement à ce que pourrait faire penser le titre, le sujet du livre est avant tout la vie de Lucette, certes dévouée en grande partie à l'écrivain. Les pamphlets antisémites de Céline sont peu évoqués comme son antisémitisme. Céline y apparaît comme un écorché vif, hyper sensible, devenu peu à peu un misanthrope jamais dupe des travers humains. Un petit livre agréable à lire, qui permet de se plonger dans le Paris des années 30 et de l'occupation et de retrouver certaines grandes figures de l'histoire de la littérature française comme Nimier, Gallimard, Morand, Marcel Aymé. Le passage consacré à la fuite au Danemark à travers une Allemagne dévastée est édifiant.
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesDeRudy
  31 mai 2019
Petit ouvrage plaisant à lire même si on apprend rien de bien nouveau sur Céline. Lucette Almansor qui sera l'épouse pendant 25 ans de l'écrivain se raconte et survole une vie qui du être extraordinaire . Ses souvenirs sont entrecoupés des réflexions de la co-auteure qu'une amitié de 30 ans uni à Lucette . C'est plaisant à lire et donne envie à ceux qui ne connaissent pas ce génie de la littérature que fut Céline d'approfondir avec la lecture de ses oeuvres et/ou une des nombreuses biographies qui lui sont consacrées .
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
NonFiction   30 août 2011
Véronique Robert et la veuve de Louis-Ferdinand Céline nous ensorcellent dans cet essai aux allures de mémoires, et réactivent le débat en cherchant à y mettre fin.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   02 septembre 2013
Un écrivain est un navigateur qui doit se battre contre les éléments, avoir une vie intéressante et mouvementée. C'est un créateur qui creuse pour trouver un trésor qu'il a en lui; il n'y est pour rien mais,toute sa vie, il va approfondir. Céline était avant tout un artisan. Il construisait un bateau capable de voguer, puis c'était fini;il n'était plus touché parce ce qu'on pouvait en faire, en dire. Par contre, au moment de la fabrication, au sujet de l'écriture, il était pointilleux à l'extrême pour une virgule, des points de suspension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   02 septembre 2013
Le plus important pour Louis dans l'amour n'était pas I'acte sexuel, un choc
biologique c'est tout. Ce qui comptait,c'était la pensée qu'on en gardait. En règle générale, il ne couchait jamais plus d'une fois avec une femme. Dans sa jeunesse,son appétit sexuel était immense et il ne pensait qu'à le satisfaire. Ensuite, il est devenu plus sélectif. Il cherchait la perfecdon et ne la trouvait pas. Seule une danseuse pouvait s'en approcher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 septembre 2013
A cause de son enfance, il aimait l'opérette; Fifi Le faisait rêver. J'étais étonnée,
mais je ne disais rien. Louis pensait que ce qu'on sent, on ne le dit pas. C'est vulgaire et grossier de parler de ses sentiments. Moi aussi, si j'ai été
exhibitionniste de mon corps, je ne l'ai jamais été de mes pensées.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   02 septembre 2013
Elle est tout à la fois une fée, une sorcière et un talisrnan.Elle s'applique désorrnais à s'éffacer doucernent de la surface du monde, ne fait plus qu'effleurer les êtres et les choses,s'adapte à tout Elle est souple comme un
gant .Elle est toujours vivante.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   02 septembre 2013
Dans la vie, je pense que tout est difficile et doit s'apprendre. Un moment,
je lisais les mémoires des favorites des rois.Ce qui était délicat, ce n'était pas de plaire. Quand on est jeune et belle, on n'a que l'embarras du choix, la prouesse,c'était de durer. C'est un vrai métier qui s'apprend.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Véronique Robert-Chovin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Robert-Chovin
Lucette Destouches, épouse Céline.
autres livres classés : generositéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Véronique Robert-Chovin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
787 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre