AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915160074
Éditeur : Les Films ABC Editions (01/04/2007)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Il suffit d'une rencontre... Celle d'un homme au bord du suicide et d'une petite fille venue de nulle part, qui pleure sur les marches d'un escalier parisien, pour que tout l'univers bascule. Qui est ce personnage auquel son désintérêt pour la vie ouvre les portes d'un ailleurs peuplé d'ogres radieux, d'attachants nécrophages et de nains féroces ? C'est la magie de Jean Rollin : savoir susciter l'ineffable. Comme l'étrange fillette aux cheveux roux, il n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NioNio   19 avril 2015
Le coeur en paix, serrant le pistolet dans la poche de mon imperméable, je claquais derrière moi la porte de mon petit appartement du XXè arrondissement et traversai la place des fêtes.

Je commençais à descendre la rue de Crimée. Mon intention était de gagner tranquillement le canal afin de m'y faire sauter la cervelle, si les abords étaient déserts et si rien ne pouvait empêcher mon corps de tomber dans l'eau et de s'y perdre.

Le temps était un peu frais et un vent léger faisait tourbillonner les feuilles mortes de cette fin d'automne.

Le ciel, tout à l'heure d'un blanc neigeux s'assombrissait. La nuit serait certainement tombée quand j'atteindrais le canal de la Marne, tout en bas.

Je ne pouvais m'empêcher de rire en pensant à ma dernière pirouette : J'avais branché mon répondeur téléphonique avec un nouveau message qui commençait par ces mots :

"Bonjour, la voix que vous entendez est celle d'un mort. En effet, si je ne suis pas au téléphone pour vous répondre, c'est que je suis sorti pour me tirer une balle dans la tête..."

Je pouffais de rire en marchant, et les rares personnes qui me croisaient se retournaient sur moi. Un homme qui descend la rue de Crimée, les mains dans les poches de son imperméable en riant tout seul, à la tombée de la nuit a quelque chose d'insolite et d'incongru...

Un peu d'humour, surtout noir; surtout de mauvais goût, rendait ma fuite définitive (fuite devant la vie, lâcheté devant l'existence, dit-on, alors qu'il s'agit d'un acte, s'il est délibéré et effectué sans aucune pression telle que pauvreté, deuil d'un être aimé, etc, de liberté absolue).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jean Rollin (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Rollin
Interview de Jean Rollin et Ovidie par Stéphane du Mesnildot (librairie Hors-Circuits, 20 janvier 2009) à l'occasion de la sortie du film La Nuit des horloges et du livre MoteurCoupez !, Mémoires d'un cinéaste singulier. © Éditions Édite, 2009
autres livres classés : nécrophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Brunes en tout genre !

Lorsque le petit ami de sa fille, Marina, meurt dans un accident de moto, Jérôme se retrouve plongé dans un désarroi et une douleur auxquels il ne s'attendait pas. Il est profondément déstabilisé : son ex-femme, Paula, refait surface, sa fille le quitte, il tombe amoureux d'une inconnue et un étrange commissaire de police à la retraite s'intéresse de (très) près à lui. - "Dans la nuit brune" est un roman de ...

Marie Desplechin
Philippe Delerm
Agnès Desarthe
Philippe Djian

10 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , roman , chanson françaiseCréer un quiz sur ce livre