AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021183793
Éditeur : Seuil (11/09/2014)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Des centaines d’ouvrages ont été écrits de par le monde sur le médecin viennois, fondateur de la psychanalyse (1856-1939), et quelques dizaines de biographies lui ont été consacrées. Pourquoi proposer aujourd’hui une nouvelle lecture de sa vie et de son œuvre ?
D’abord parce que, depuis la dernière en date de ces biographies, celle de Peter Gay (Hachette, 1991), de nouvelles archives ont été ouvertes aux chercheurs (sur ses patients, notamment) et l’essentie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
ComteTodd
  13 août 2015
A la fois passionnante et lourde, cette nouvelle biographie historique de Freud se lit tantôt avec passion, tantôt avec ennui. Elisabeth Roudinesco tente (avec succès) de rétablir l'image de Freud par toute une série d'arguments, aussi fondés les uns que les autres, qui tendent à donner à l'ouvrage une tonalité érudite (tant mieux) mais qui a tendance à s'enliser un peu et à s'enchaîner sans réels liens logiques. Cette masse d'informations, qui explique l'homme, son parcours et son époque, montre une évidente volonté de répondre à ses détracteurs, aux anti-freudiens (le nom d'Onfray revient souvent dans les notes de bas de pages, avec son ouvrage "Le crépuscule d'une idole") et, de ce fait, ne s'apparente qu'à un vaste amoncellement de preuves, largement étayées, dont on a vite fait de perdre le fil, parfois.
En revanche, certains chapitres sont absolument fascinants, notamment lorsqu'il s'agit de connaître l'évolution de la psychanalyse à travers une Europe vieillissante, celle de la fin du XIXe siècle, foisonnante et inquiète, où les théories de Freud viennent considérablement ébranler les idées reçues. de même, Elisabeth Roudinesco dresse le portrait d'un homme ambivalent (et il est appréciable de voir qu'elle ne donne pas à voir Freud comme un homme foncièrement bon), avec ses craintes, ses doutes et surtout ses contradictions (comme beaucoup de grands penseurs). Elle dégage l'homme de toutes les accusations de misogynie, d'homophobie et d'antisémitisme qui ont pesé sur lui durant des décennies, et elle expose alors comme arguments des extraits de ses nombreuses correspondances pour dévoiler l'ouverture d'esprit et la liberté de moeurs auxquels Freud semblait attacher.
Que l'on considère le père de la psychanalyse sous un bon ou un mauvais jour, il reste indubitable qu'il fut un penseur de génie, qui a profondément ébranlé les bases d'une société patriarcale ancestrale et qui a largement influencé notre conception de l'homme et de ce vaste territoire encore inconnu, l'inconscient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
vanrillaer
  04 mai 2016
Pour apprendre ce que le livre a d'original,mais aussi ses erreurs factuelles et d'interprétation, voir l'analyse détaillée parue dans "Science et pseudo-sciences":
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2368
Commenter  J’apprécie          100
ProseS
  14 juillet 2015
Qu'il est difficile de dire quelque chose de ce livre. Qu'il est plus difficile encore de le passer sous silence.
Que dire sinon l'évidence ? Un incontournable, évidemment.
530 pages passionnantes qu'il serait bien inconscient de vouloir contourner, et terriblement masochiste de se priver.
La perversion ? le plaisir délicieux à se délecter de l'histoire et de sa narration. Savoir déjà, sans vouloir le savoir, que malgré le temps qui manque, malgré d'autres livres en attente, malgré d'autres objets, malgré d'autres sujets, malgré soi, et, oserais-je dire, malgré "ça", l'on ne pourra que céder à la tentation d'y revenir.
A tous les fous de psychanalyse : larguez la résistance et bon voyage !
Commenter  J’apprécie          10
silencieuse1
  08 avril 2015
530 pages et une tonne de références les unes plus riches que les autres. Si le sujet vous intéresse, je vous engage à lire cet ouvrage remarquable qui permet d'en savoir un peu plus sur la personnalité de Sigmund Freud. Sa famille, ses femmes, son travail, la montée du nazisme, la psychanalyse,ses doutes et ses certitudes. Cela se lit par petits bouts, c'est en effet assez dense, de Vienne à Londres, c'est un véritable roman.
Commenter  J’apprécie          23
Tage
  03 avril 2019
Très gros travail de recherche, de synthèse de la vie et de l'oeuvre de Freud. Très intéressant pour ceux qui veulent en savoir davantage sur les coulisse du père de la psychanalyse.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (5)
Culturebox   07 novembre 2014
Traitant de façon inédite plusieurs cas inconnus du grand public, elle montre aussi un Freud revisitant les mythologies gréco-latines et la littérature classique.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Lexpress   21 octobre 2014
Elisabeth Roudinesco a eu l'intelligence d'écrire un ouvrage à double niveau de lecture : sous le texte principal, fluide et pédagogue, les notes sont l'occasion d'apporter des précisions et, bien souvent, in nota venenum, de tancer d'autres exégètes (on s'en doute, Michel Onfray, antifreudien déclaré, en prend pour son grade...).
Lire la critique sur le site : Lexpress
LaLibreBelgique   23 septembre 2014
Élisabeth Roudinesco rend passionnément hommage au maître viennois. L’historienne le restitue, de façon dialectique, dans sa pleine actualité.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Telerama   17 septembre 2014
Loin du pamphlet d'un Michel Onfray, Elisabeth Roudinesco réévalue l'apport du psychanalyste autrichien à l'aune des bouleversements du siècle écoulé.
Lire la critique sur le site : Telerama
Liberation   15 septembre 2014
Par un éclairage tous azimuts - Roudinesco cite souvent en notes les lectures opposées à la sienne -, ce qui pouvait être une «statue» de Freud prend figure humaine, avec ses forces et ses faiblesses, son courage [...].
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
vanrillaervanrillaer   09 novembre 2014
Le petit monde germanopratin a décerné à Roudinesco un prix littéraire pour son roman historique : «Sigmund Freud en son temps et dans le nôtre», publié par son compagnon, le PDG de Fayard.
Pour découvrir à quel point son livre est futile (une érudition de pacotille sur ce que Freud mangeait, ses voyages, la vie de ses chow-chow, le noms de ses 14 neveux et nièces, etc.) et n’apporte rien de substantiel sur la psychanalyse par rapport à des auteurs qu’elle cite à peine ou mal (Borg-Jacobsen, Onfray notamment), voir cette analyse d’une vingtaine de pages par quelqu’un qui, contrairement à un certain nombre de journalistes, a lu attentivement cet ouvrage
Document : « Roudinesco.Freud.Rillaer.2014.pdf »
Sur le site
http://icampus.uclouvain.be/claroline/document/document.php?cidReset=true&cidReq=EDPH2277

ou via Mediapart :
http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-laroche/071114/jacques-van-rillaer-deboulonne-sigmund-freud-en-son-temps-et-dans-le-notre-ecrit-par-elisabeth-r
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CatchMeCatchMe   13 août 2018
Ce n’est pas dans un quelconque au-delà que les gens vivent dans un enfer, mais ici même, sur terre. C’est ce que Schopenhauer a très justement vu. Mes connaissances, mes théories et mes méthodes, doivent leur faire prendre conscience de cet enfer, afin qu’ils puissent s’en délivrer. C’est seulement quand les hommes pourront respirer librement qu’ils apprendront à nouveau ce que l’art peut-être. Aujourd’hui ils en mésusent comme d’un narcotique, pour se défaire, au moins pour quelques heures, de leurs tourments. L’art est pour eux une sorte d’eau de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 octobre 2017
Chaque école psychanalytique a son Freud – freudiens, post-freudiens, kleiniens, lacaniens, culturalistes, indépendants –, et chaque pays a créé le sien. Chaque moment de la vie de Freud a été commenté à des dizaines de reprises, et chaque ligne de son œuvre interprétée de multiples manières, au point que l’on peut dresser une liste, à la façon de Georges Perec, de tous les essais parus sur le thème d’un « Freud accompagné » : Freud et le judaïsme, Freud et la religion, Freud et les femmes, Freud clinicien, Freud en famille avec ses cigares, Freud et les neurones, Freud et les chiens, Freud et les francs-maçons, etc. Mais aussi, à l’intention de nombreux adeptes d’un anti-freudisme radical (ou Freud bashing) : Freud rapace, Freud ordonnateur d’un goulag clinique, démoniaque, incestueux, menteur, faussaire, fasciste. Freud est présent dans toutes les formes d’expression et de récits : caricatures, bandes dessinées, livres d’art, portraits, dessins, photographies, romans classiques, pornographiques ou policiers, films de fiction, documentaires, séries télévisée
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CatchMeCatchMe   11 août 2018
Tandis que Fliess progressait dans l’exploration de plus en plus irrationnelle de la bisexualité humaine, tout en prônant de dangereuses opérations des fosses nasales, Freud élaborait toute sortes d’hypothèses sur le psychisme humain.
….
Quoi qu’il en soit, entre 1892 et 1895 ; la jeune et belle Emma Eckstein fut la principale victime des échanges cliniques et des divagations théoriques de Fliess et Freud.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CatchMeCatchMe   13 août 2018
A propos de ‘La création de la société psychologique du mercredi’…
En créant ce cénacle, ils cherchaient à calmer leurs angoisses et à donner corps à leur rêve d’un monde meilleur. Quand ils parlaient de leurs cas cliniques, ils se référaient le plus souvent à eux-mêmes, à leur vie privée souvent tumultueuse, à leur généalogie familiale compliquée, à leurs névroses, à leur identité juive, à leurs troubles psychiques et sexuels, à leur révolte contre leur père et souvent, à leur mélancolie profonde.
En un mot, ils formaient en quelque sorte une famille élargie et ressemblaient eux-même à leurs patients qui étaient issus d’ailleurs de la m^me classe sociale que la leur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Élisabeth Roudinesco (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Élisabeth Roudinesco
Les Entretiens Liberté ! - Liberté des femmes, liberté de genre
Rencontre avec Élisabeth Roudinesco, historienne de la psychanalyse associée à l’Université Paris 7, Sandra Laugier, professeure de philosophie à la Sorbonne, spécialiste des études féministes du care. Échanges conduits par Mathilde Serrell, éditorialiste culturelle dans la matinale de France culture.
autres livres classés : psychanalyseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
301 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre