AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les chemins d'Abeline tome 1 sur 2
EAN : 9782381650494
588 pages
Gaelis éditions (26/10/2022)
4.5/5   14 notes
Résumé :
Août 1775 « C’est arrivé un jour où je peignais des roses. J’eus l’impression que j’avais oublié de respirer une fraction de seconde et de me réveiller en sursaut avec la certitude d’avoir échappé à la mort. Je me suis vu peindre et presque admirée. J’ai ressenti un bonheur immense m’envahir, en souhaitant que cette vie-là soit longue. »
Louise de La Magdaleine n’a que dix-sept ans mais cache un secret depuis des siècles, elle renaît sans cesse. Jeune peintr... >Voir plus
Que lire après Les chemins d'Abeline, tome 1 : LouiseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,5

sur 14 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Tout d'abord, je tiens grandement à remercier les éditions Gaelis, ainsi qu'Annabel pour cet envoi. J'adore les romans historiques, c'est un genre que j'aime énormément mais je n'en lis pas assez à mon goût. Les sagas historiques comme celle ci me plaisent énormément. J'avais hâte de pouvoir me plonger dedans. Et je peux vous dire que j'ai pris énormément de plaisir à lire ce roman. Malgré sa taille imposante au premier abord, c'est un roman qui se lit à toute vitesse. C'est parce que j'ai eu des obligations qui m'ont empêché de le dévorer sinon je l'aurais très certainement lu d'une traite!

Je découvre donc la plume d'Annabel avec de roman et j'ai adoré la découvrir. C'est typiquement le genre de plume que j'adore lire. C'est fluide, on ne voit pas du tout les pages défiler et c'est terriblement addictif. Une fois le nez dedans c'est vraiment difficile de le lâcher. Souvent dans les sagas historiques, on peut facilement être perdu face aux évènements qu'il peut avoir, le nombre de personnages également. Alors qu'ici, ce n'est clairement pas le cas. Ça se lit tellement facilement, on est même complètement pris dans l'histoire que plus rien n'existe autour de nous. J'ai vraiment adoré découvrir la plume d'Annabel, je ne manquerais pas de la suivre désormais!

Dans ce premier tome, on va suivre Louise de la Magdaleine qui n'a que dix-sept ans mais qui a déjà vécu beaucoup de vies. Elle cache ce secret depuis des siècles ne sachant pas vraiment pourquoi elle renaît sans cesse. Elle n'a qu'une seule certitude c'est qu'on l'appelle toujours Louise. Jeune peintre à la carrière prometteuse, elle est confiée aux Sarangdon pour réaliser le portrait d'Aisling dont les dernières forces s'épuisent. Elle devra vivre plusieurs mois chez ce couple d'Irlandais venus se réfugier dans cette France du XVIIIe que le fébrile Louis XVI gouverne depuis un an. Comme elle se refuse à ce sort, elle s'échappe dans Paris malgré les efforts que le Comte Gabriel d'Abeline, le meilleur ami de son frère Paul, déploie pour l'en empêcher. Épuisée par sa marche dans cette nuit froide Parisienne aux mille dangers, Louise est témoin d'un complot que de riches aristocrates fomentent contre le Ministre des finances Turgot. Consciente qu'elle n'aurait pas dû être là, elle fuit mais est très vite rattrapée par celui qui deviendra son pire cauchemar, le Comte de Cambronne. Elle est ramenée chez les Sarangdon qui prendront soin d'elle et chez qui la vie sera finalement, belle. Elle fera ses alliés de son frère Paul et du beau Gabriel, tous deux membres actifs de sociétés de pensées et physiocrates, pour aider une petite fille prise dans les griffes d'une tenancière de maison de plaisir. Au fils des jours Louise tissera des liens avec celui qu'elle aimera jusqu'à la fin de toutes ses vies. Elle rencontrera André, un libraire qui cache une pièce secrète spécialement conçue pour les publications interdites, partira en exil en Irlande où elle comprendra la philosophie des Druides, sera entraînée dans la folie d'Alister, verra son grand amour lui glisser des doigts et visitera la Bastille malgré elle.

Parlons d'abord de l'intrigue. C'était palpitant, j'ai vraiment adoré me retrouver en plein XVIIIème siècle. Dès les premières pages, je savais que j'allais adorer cette histoire. Et bien ça n'a pas loupé. Ce beau bébé de 600 pages se dévore en un rien de temps. L'histoire est si bien rythmée que l'on ne s'ennuie pas une seule seconde. On a de l'action, des révélations, des retournements de situations qui nous laissent complètement bouche bée, clairement on n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer. de plus, je n'ai pas vu les pages défiler, j'étais tellement prise dans l'histoire que je n'ai pas vu le temps passer. L'univers de cette saga est un univers vraiment riche. On a beaucoup de personnages, ça se déroule à plusieurs endroits etc. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte. Mais j'ai adoré le fait que l'on s'y retrouve vraiment très facilement. On n'est pas perdu sous un flot d'informations et ça j'ai vraiment apprécié. Et puis la petite touche de fantastique apporte un petit truc en plus bien appréciable. Par contre cette fin?? Oh comme ce fut cruel de voir le roman s'achever de cette manière, j'ai tant besoin d'avoir la suite entre les mains! J'ai besoin de réponses et surtout de voir ce que la suite nous réserve!

Concernant les personnages, parlons d'abord de notre héroïne principale : Louise. Vous dire que j'ai aimé son personnage serait mentir parce que c'est bien plus fort que ça. Louise est tout simplement incroyable comme personnage! Ce que j'ai le plus aimé chez elle c'est son caractère. Louise c'est une jeune femme qui n'a pas sa langue dans sa poche, qui dit les choses franchement, qui a vraiment un tempérament de feu. Elle m'en a mis plein les yeux, elle m'a vraiment impressionnée. Elle ne se démonte pas devant les autres. C'est même impressionnant de voir une femme avec un caractère comme elle durant le XVIIIème siècle. Mais comme Louise a vécu un bon nombre de vie, elle a connu plusieurs périodes de l'Histoire et a donc parfois beaucoup de connaissances que les autres n'ont pas. Elle m'a fait tellement rire aussi par moments, vraiment Louise est tellement exceptionnelle. Je l'ai adoré dès les premières pages et elle m'en a fait voir de toutes les couleurs. Mais qu'est ce que j'ai aimé la découvrir et la suivre dans ses aventures. Je ne m'en lasse pas et j'ai tellement hâte de la retrouver.

On a d'autres personnages qui gravitent autour de Louise. On a d'abord Gabriel, l'amour de sa vie. Qu'est ce que je l'ai aimé aussi celui là. C'est un jeune homme que j'ai trouvé très touchant. J'adore sa relation avec Louise, qui lui en fait voir et l'exaspère parfois. Gabriel va connaître son lot de malheurs dans sa vie. Il est touchant mais il est aussi vraiment fort, autant physiquement que mentalement. C'est le seul a savoir tempérer Louise et ce n'est pas chose aisée! On a aussi Paul, le frère de Louise et meilleur ami de Gabriel. J'ai également beaucoup aimé son personnage. Lui aussi est touchant, j'ai eu beaucoup de peine pour lui à plusieurs moments. C'est tellement horrible de voir comment certaines personnes étaient traités à cette époque.. J'adore son amitié avec Gabriel et j'aime beaucoup aussi la relation qu'il a avec sa soeur. Ils sont toujours là l'un pour l'autre et j'aime tellement cette relation. Il y a aussi Alister, j'ai adoré ce personnage et j'espère vraiment le voir encore plus dans les autres tomes. C'est un personnage mystérieux mais tellement intéressant. On a d'autres personnages plaisant ou non, comme la Duchesse, quel personnage horrible celle là, on a clairement envie de lui mettre des claques à celle là. À chaque fois qu'elle faisait son apparition, elle m'énervait à un point c'est terrible.

En bref, j'ai adoré ce premier tome, les sagas historiques comme ça sont tellement passionnantes à lire. J'ai pris énormément de plaisir à découvrir ce premier tome. L'intrigue est hyper prenante, très vite on est totalement embarqué dans cette histoire. Les personnages sont super bien construits, sont très attachants, ou pas pour certains, j'ai adoré les découvrir les uns après les autres. L'univers est passionnant lui aussi et la plume de l'auteure est merveilleuse. Elle est fluide et tellement addictive, un pur bonheur à lire. Il me tarde vraiment de pouvoir lire la suite de cette merveilleuse saga!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          10
Premier tome d'une saga historique en neuf tomes, le roman raconte l'histoire de Louise de la Magdaleine, jeune héroïne atypique de dix-sept ans aux coups de pinceaux prometteurs et tombée sous le charme d'un certain comte Gabriel D'Abeline… Après s'être vue confiée aux Sarangdon, un couple d'Irlandais réfugié en France, sa vie va soudainement basculer : une nuit, elle est témoin d'un complot contre Turgot et les ennuis commencent alors…

Grâce à une écriture fluide et prenante, le lecteur se laisse emporter dans les aventures rocambolesques de Louise dans un royaume de France depuis peu sous le règne de Louis XVI et où les complots et les trahisons vont bon train, et même lors d'un voyage en Irlande pendant lequel les mythes celtiques et la magies des druides vont épicer le récit.
Cependant, rien ne va pimenter le récit plus que Louise elle-même. C'est une jeune fille moderne à bien des égards et, ceci, pour une raison bien spécifique : chaque fin de vie, elle se réincarne toujours en tant que Louise mais à des époques différentes et avec ses souvenirs ! Force est de constater que toutes ses vies, et tout particulièrement l'époque contemporaine, sont d'une grande influence dans son comportement, sa façon de parler et son vocabulaire, au grand dam des autres personnages qui sont toujours surpris et décontenancés et ne la comprennent pas toujours.
Quant à l'intrigue, et cela à ma grande surprise, elle n'évolue pas autour de cet élément fantastique qu'est la réincarnation, qui ne revêt d'importance que dans les cinq derniers chapitres, et elle reste principalement historique. En effet, le récit se développe autour de faits historiques avérés jusqu'à nous faire rencontrer des personnages de l'époque, dont les interventions et « certaines des actions dans lesquelles ils sont mêlés sont le fruit de l'imagination de l'auteure » (cf Liste des personnages à la fin du roman) dans le plus grand respect de l'Histoire toutefois : en témoigne la bibliographie présente, elle aussi, à la fin du roman.
À cette dimension historique, s'ajoute une touche essentielle de romance (et de sensualité) à juste dose. Une histoire d'amour véritable loin des niaiseries des téléfilms de Noël, avec quelques courtes scènes de sexe bien écrites et jamais dans la vulgarité.

Bien d'autres aspects sont intéressants dans ce roman, et j'en discuterais volontiers avec quiconque l'aura lu ! En attendant ce moment d'échanges et de partage, je tiens à conclure cette chronique en affirmant que ce premier tome de Les chemins d'Abeline est une superbe découverte. Mille fois merci à Babelio et aux éditions Gaelis pour l'envoi de ce roman. J'attends (im)patiemment la suite, et d'ici là, je recommanderai à tous les amoureux.ses de romans historiques de commencer cette saga qui semble prometteuse.
Commenter  J’apprécie          50
Les Chemins d'Abeline est un roman captivant que je suis heureuse d'avoir découvert ! le récit de Louise mêle Histoire, amour, magie celte, plantes, complots, mais aussi mystères et réincarnation. Bref, un récit haut en couleur !

Tout d'abord, à travers la lecture, nous traversons un pan de l'histoire française. L'époque précédente la révolution française est au premier plan. Des personnages historiques font partie de l'intrigue comme Lafayette ou encore Turgot. J'ai trouvé ces détails qui sont très intéressants. Ensuite, nous visitions aussi l'Irlande et notamment la culture Celtique. J'ai adoré cette partie-là avec les légendes Celtes et les druides !

Ensuite, j'ai beaucoup aimé l'idée que Louise se réincarne dans d'autres corps. Ça rajoute un élément fantastique à un roman plutôt historique. Cette idée est très bien exploitée et me donne très envie de lire la suite pour comprendre les mécanismes de cette « malédiction ».

Les personnages sont très bien exploités et captivants. Louise est une héroïne atypique. Etant donné qu'elle se réincarne dans d'autres corps et qu'elle se souvient de ses autres vies, elle fait figure de femme moderne au 18ème siècle. Cela créé des scènes mémorables ! le couple Sarangdon est aussi l'un de mes préférés. Ils sont adorables et tous aussi mystérieux ! Quant à Gabriel, je l'ai beaucoup aimé même si je trouve qu'il est moins exploité que les autres. Enfin, Alistair est un personnage dont on ne sait quasiment rien. Il m'intrigue beaucoup.

L'écriture est fluide, j'ai tout de suite été happée par l'histoire. Les décors, les descriptions et les péripéties font que l'histoire passe en un clin d'oeil. Je m'y croyais presque :) Il y a beaucoup de révélations à la fin du livre mais encore beaucoup de mystères, il me tarde de lire la suite. J'attends surtout de savoir ce que la mère de Louise a caché dans sa commode, car nous n'avons pas eu de réponse à ce sujet. La seule petite chose que je regrette un peu est que les parents de Louise étaient peu présents, surtout le père alors qu'au début il semblait avoir de l'importance.

Pour conclure, ce roman est un coup de coeur. J'ai hâte de découvrir la suite de cette saga qui s'annonce longue ! Je vous recommande chaudement de partir à la découverte des chemins d'Abeline ! Je remercie très chaleureusement Babelio et les Editions Gaelis pour cette découverte grâce à l'opération Masse Critique.
Commenter  J’apprécie          60
Un grand merci à Babelio de m'avoir fait découvrir ce superbe roman qui m'a fait voyager avec plaisir !

Des années que je ne lisais plus de romans historiques mais en suivant les aventures plus que rocambolesques de Louise dans Les Chemins d'Abeline je me suis rendue compte que c'était un genre littéraire quime plaisait toujours autant.

Ce n'est que vers la fin que j'ai compris qu'il s'agissait d'une saga et je dois avouer que même si je ne suis pas friande des histoires en plusieurs tomes, j'ai vraiment envie de découvrir la suite des péripéties de Louise qui pour le coup nous laisse sur une fin remplie de suspense incroyable!

On nous explique au commencement du réci t que Louise se réincarne à chaque fin de vie toujours en tant que Louise mais à des époques de l'Histoire toujours différentes.
Dans cette nouvelle vie donc nous voilà propulsé à l'ère de Marie Antoinette et des départs historiques vers le nouveau continent symbole de la liberté : les États Unis. Et on revisite toute une époque avec son lot de complots, de bassesses humaines et de bienséance mais avec une vision féminine très moderne car Louise ayant goûté à des époques plus contemporaines ne manquent pas de relever la misogynie et l'hypocrisie masculine d'alors et tout ce que les femmes devaient endurer.

C'est très cru et sanglant par moment mais on s'attache tellement à Louise mais aussi à tous les personnages qui gravitent autour d'elle qu'on ne peut que continuer à la suivre et c'est aussi ce qui rend le récit très lumineux !
Et puis j'ai vraiment aimé les passages en Irlande avec son folklore autour des druides, des druidesses, des fées sans oublier l'ambiance des mousquetaires et leurs duels qui nous semblent aujourd'hui totalement insensés.

Mais tout le talent d'Annabel Seguret est de mélanger les codes, les « familles » de pensées de manière aussi fluide que logique et avec un rythme tellement soutenu que les 605 pages se lisent vraiment très facilement.
C'est simple on est tellement happé par le récit qu'il est difficile de s'arrêter en pleine lecture !

Une très chouette découverte qui m'a vraiment redonné le goût aux romans historiques et dont j'ai hâte de pouvoir lire la suite dès leurs parutions (car beaucoup de tomes semblent encore en préparation mais avec un narrateur différent à chaque fois si j'ai bien compris : voilà qui risque d'être encore très intéressant !)
Commenter  J’apprécie          50

Août 1775. Louise n'a que dix-sept ans mais cache un secret depuis des siècles, elle renaît sans cesse. Jeune peintre prometteuse, elle est confiée aux Sarangdon, couple d'Irlandais réfugié en France. Voulant s'échapper de cette contrainte et malgré les efforts du comte d'Abeline pour l'en empêcher, elle est témoin cette nuit-là d'un complot fomenté par Turgot...

Roman historique mêlant judicieusement amour, aventures et intrigues, j'ai passé un excellent moment en compagnie de Louise. Elle a la fougue de sa jeunesse, un tempérament tout feu tout flamme et se montre parfois irraisonnée mais elle a un grand coeur. Celui-ci bat entre autres pour le comte Gabriel d'Abeline que j'ai tout de suite aimé. Louise me fait penser à Angélique (célèbre marquise) car elle a un sacré caractère et le don de se mettre dans des situations délicates. Pour garder l'amour de sa vie, elle devra passer par maintes péripéties. C'est donc un roman dans lequel on ne s'ennuie jamais.
De plus, notre héroïne a la particularité de renaître sans cesse et a donc connu plusieurs époques. Ce qui aurait éventuellement pu me gêner ailleurs, ici, ce n'est pas le cas car cela donne souvent lieu à des répliques amusantes.
J'ai une affection particulière pour Aisling et les passages se déroulant en Irlande, entre magie celte et séances druidiques, sont passionnants.

Comme dans tout bon roman historique, il y a des complots et donc des méchants ! C'est ce qui pimente l'intrigue car intrigues il y a, croyez-moi ! Pour cela on compte sur les personnages secondaires, Paul, frère de Louise et meilleur ami de Gabriel, dont l'appartenance à une société secrète de pensées pourrait s'avérer dangereuse pour eux. Alister, personnage énigmatique qui a toute son importance. Et bien d'autres...
La fin, cruelle à mon sens �r elle se termine sur un cliffhanger, laisse présager bien des tourments ! Ohlala !
Alors êtes-vous tentés de partir à l'aventure avec Louise et Gabriel ?
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Il était triste comme à son habitude, beau et nu regardant par la fenetre, les bras croisés. Je ne sais pas ce qu'ont les femmes à trouver un sens érotique à la souffrance des hommes, à leurs cicatrices tant physiques que morales mais jamais il ne m'avait paru plus attirant.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (27) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5284 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}