AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mauricette Begitch (Traducteur)Simone Meuris (Traducteur)
ISBN : 2070745643
Éditeur : Gallimard (01/04/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes)
Résumé :

La Bosnie, au XIXe siècle, est un pays musulman sous la domination turque. Ahmed Nurudin, cheikh d'un couvent de derviches Mevlevi, qui a mené jusqu'à la quarantaine une vie proche de la sainteté, est brusquement chassé de la paix : son jeune frère Harun a été arrêté par le cadi dont l'arbitraire est sans limites. Dans son désir de faire reconnaître l'innocence de son frère, le derviche est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Apoapo
  05 février 2016
Relecture lente, où chaque phrase a été savourée, la trame m'étant connue. Et il s'agit réellement du seul moyen de jouir entièrement ce monument de prose introspective, sur fond d'un Orient plein de byzantinismes, de despotisme, de cruauté, de noblesse, de grandeur; car une extrême lenteur de la prose ne fait que souligner les multiples nuances tourmentées d'une âme sans cesse torturée. L'âme d'un pusillanime constamment rongé par l'indécision et le repentir, d'un pur assoiffé de foi et d'amitié, d'un mystique grisé par le pouvoir, tel un Thomas Beckett oriental.
Il s'agit d'une oeuvre qui perdrait peut-être plus qu'elle ne gagne à être située dans le contexte yougoslave des années 60, dans le cadre d'une réflexion sur la psychologie de l'arbitraire politique, ou historique, sur la domination ottomane dans les Balkans, car elle s'inscrit entièrement dans l'universel de l'homme soumis aux forces contradictoires du pouvoir et de sa conscience.
Commenter  J’apprécie          81
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   07 septembre 2017
Aucune sagesse ne peut m’aider. Je préfère retourner dans le passé. Je le fais sans effort ni contrainte. Je ne cherche rien, la recherche et la découverte se font elles-mêmes.

La pluie tombe depuis des jours, elle sautille méchamment sur les tuiles du vieux toit de la tekké [couvent soufi], l’horizon est assombri, flou, des pieds invisibles marchent au-dessus de ma tête, dans le grenier, il y a une poutre qui cogne la tête, le vent fait battre le volet, une souris guette dans le coin. Il y a une enfance aux yeux tristes qui observe cette ombre.

Un instant je parviens à être ce lointain enfant solitaire, à trembler d’anxiété comme lui. Tout est un mystère séduisant et ne contient que le futur ou l’illimité, tout se pare d’une auréole de joie profonde et de tristesse profonde. Ce ne sont pas des événements, mais des états d’âme : tantôt ils viennent seuls comme une brise légère, comme un crépuscule silencieux, une lueur indistincte, une extase, tantôt apparaissent des images brisées, des visages qui, le temps d’un éclair, s’embrasent dans l’obscurité, un rire dans un matin ensoleillé, le reflet de la lune sur la rivière paisible, un arbre noueux au tournant d’un chemin ; je ne savais pas que ces parcelles de ma vie ancienne subsistaient en moi. Ont-elles tellement signifié jadis, pour s’infiltrer ainsi dans ma mémoire, pour s’y égarer, tels de vieux jouets abandonnés ? J’avais oublié mon moi d’autrefois, noyé dans le temps, et maintenant ces vestiges, ces débris, font surface.

Tout cela c’est moi, tout en menus morceaux, fait de reflets, de lueurs, de hasards, de raison non démêlées, d’un sens qui existait puis s’est égaré ; et à présent, je ne sais plus, dans ce chaos, ce que je suis. (p. 210)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Mesa Selimovic (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mesa Selimovic

Jean Rolin L'Explosion de la durite
Jean Rolin - L'Explosion de la durite (éditions POL) : Où Jean Rolin tente d'expliquer d'où vient "L''Explosion de la durite" et où il est question de l'acheminement d'une voiture d'occasion de la Seine Saint-Denis jusqu'à Kinshasa (Congo), de l'humanisme et de l'échec, et de Mesa Selimovic, lors d'un entretien avec Philippe Trétiack, à l'occasion d'une rencontre avec Jacques Ferrier, -Architecture et Littérature- à la Cîté de l'Architecture et du Patrimoine, à Paris le 12 mars 2010
+ Lire la suite
>Littératures indo-européennes>Balto-slaves : Bulgare, macédonienne, serbo-croate>Littérature serbo-croate (36)
autres livres classés : bosnieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tête de Turc !

De quelle pièce de Molière cette réplique est-elle extraite ? Que diable allait-il faire dans cette galère ? Ah maudite galère ! Traître de Turc à tous les diables !

Le bourgeois gentilhomme
Monsieur de Pourceaugnac
Les Fourberies de Scapin
La jalousie du barbouillé

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thèmes : turquie , turc , littérature , cinema , humour , Appréciation , évocationCréer un quiz sur ce livre