AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362314499
Éditeur : Castelmore (14/08/2019)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Anouk envie le Joli Monde, celui des humains, où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Mais Anouk n'est pas humaine... Elle est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle son esclave.
Lorsque le cadavre de sa maîtresse est découvert dans une mare de sang, Anouk doit fuir avant d’être accusée du crime. La société secrète de magie, la Haute, est déjà à ses trousses, et une course contre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  19 octobre 2019
UN CONTE FANTASTIQUE DIVERTISSANT.
Je dois vous avouer que j'ai choisi de lire ce roman uniquement pour sa couverture. J'ai été attiré par la splendeur de celle-ci et le résumé a fini de me convaincre.
Ce premier opus pose les bases d'une saga en deux tomes qui ne manquera pas de captiver le lecteur. L'autrice a su se démarquer dans un univers qui m'est totalement inconnu.
Je n'ai pas pour habitude de lire ce genre d'histoire, ce fut donc une surprise de A à Z.
DES PERSONNAGES QUI COURENT CONTRE LA MONTRE…
Anouk est née animal mais elle a été transformée par la sorcière Mada Vittoria qui en a fait sa domestique. Si Anouk est plutôt satisfaite de sa vie, elle ne peut s'empêcher d'imaginer le monde extérieur et sa splendeur. Elle rêve d'un monde libre où elle pourrait faire ce qu'elle désire… Mais quand Mada meurt, ses amis et elle sont désignés comme les coupables, c'est alors le début d'une course contre la montre. Car nos héros ne sont des humains que grâce au sortilège de Mada Vittoria. Et celui-ci doit expirer dans trois jours…
Nos héros vont vite comprendre que le monde extérieur est loin d'être aussi joli et qu'ils vont devoir déjouer des pièges tout au long de leur fuite.
Les personnages de ce roman sont intéressants mais l'on ne rentre pas totalement dans leur psychologie. L'héroïne nous sert de narratrice et nous offre une vision très intense de l'histoire, j'ai particulièrement aimé le côté fantastique qui englobe Anouk et ses amis.
UN CONTE BIEN MENÉ ET CAPTIVANT.
Si le début est un peu lent à se mettre en place, rassurez-vous le rythme s'accélère rapidement et nous offre des rebondissements surprenants et intéressants.
J'ai aimé les thèmes abordés dans l'histoire, le récit est une belle fiction mais il transmet tout de même des messages qui peuvent influencer les lecteurs. L'autrice m'a surprise à certains moments même si l'histoire conserve un côté prévisible qui ne m'a pas spécialement gêné lors de ma lecture.
Tous les éléments sont présents pour rendre la lecture captivante, une immersion totale s'opère au fil des pages pour proposer une expérience de lecture des plus sympathique.
Je n'ai eu de cesse de me demander ce qu'il allait advenir de nos héros, l'autrice brouille souvent les pistes, met ses personnages en difficulté, on se retrouve face aux choix difficiles des personnages en se sentant sans cesse menacé. Ce fut assez exaltant par moment.
EN BREF :
L'autrice nous offre un récit rythmé qui met en scène des personnages atypiques qui n'auront de cesse de vouloir se sortir des griffes d'une société secrète magique. La plume de Megan Shepherd rend la lecture mystérieuse, elle mène ses lecteurs dans une intrigue où le danger est omniprésent, le scénario met un peu de temps à se mettre en place mais ce petit contretemps est contrebalancé par des rebondissements de taille. Un premier opus qui a su me séduire et me faire adhérer à l'univers magique de l'autrice.
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/10..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Maeli-chan
  02 octobre 2019
En premier j'ai vu la sublime couverture, en second j'ai lu le résumé et j'ai été hyper emballée.

Anouk n'est pas une jeune fille comme les autres. Avant Anouk était un animal, un familier, et fût transformée par une sorcière : Mada Vittora, pour être son esclave. Enfermée dans l'hôtel particulier de sa maîtresse, elle rêve de pouvoir sortir et de se mêler aux gens.
Un soir, après avoir reçu la haute noblesse du monde magique, Anouk retrouve sa maîtresse morte. Par peur d'être accusée de meurtre, la jeune fille s'enfuit avec les autres familiers.
Poursuivis par tous, ils doivent résoudre un second problème à savoir que dans trois jours ils redeviendront des animaux si le sort qui les a transformés n'est pas renouvelé....

Bien que j'ai beaucoup aimé cette histoire, j'ai trouvé que c'était à la fois un peu lent et rapide. Vaste paradoxe n'est ce pas, je m'explique, j'ai trouvé que l'action fût longue à démarrer, Anouk nous présente son quotidien, sa dévotion envers Mada Vittora et ses autres comparses. J'avais envie que ça commence vite mais en même temps c'était nécessaire d'établir tout ça. Cela nous permet de voir l'évolution d'Anouk dans son caractère, ses sentiments...
Et ensuite dès que le meurtre est perpétré, tout s'accélère, révélations, actions et dénouement. Nous sommes entraînés aux côtés d'Anouk et ses amis dans cette course poursuite folle. J'ai aimé le monde magique et ses limites, comme dans Harry Potter, la magie évolue en parallèle au nôtre sans que l'on s'en rende compte. On apprend pas mal de choses sur le fonctionnement, la hiérarchie, les dangers d'une trop grande utilisation de la magie.

J'ai trouvé Anouk un peu molle au début, j'ai eu du mal à m'intéresser à elle, elle était assez insipide et naïve. Heureusement elle change au long du récit et s'affirme.
Les autres personnages ne se démarquent pas plus que ça mais je les ai préférés au personnage principal.
Le mystère des peaux était un fil conducteur dans le récit. J'avais vraiment hâte de savoir quel animal était qui et je n'ai pas vraiment été surprise par ce dénouement.

En revanche cette fin je ne m'y attendais pas. Des raccourcis parfois trop faciles mais j'ai vraiment été happée. J'ai eu un peu peur à la fin car je ne savais pas s'il allait y avoir une suite car clairement je ne pouvais pas rester sur cette fin.
Apparemment il y a un second tome, ouf, qui présage du lourd. Anouk est de retour pour se venger....

En bref, j'ai aimé certaines choses et d'autres moins. le monde magique, les familiers, la course poursuite m'ont vraiment plu. Un peu déçue par les raccourcis prit par l'autrice mais cela reste un très bon roman à lire pour l'automne.
Lien : https://le-coin-lecture-emil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapier
  19 août 2019
Cela fait un an qu'Anouk travaille au service de Mada Vittora et sa condition d'esclave est la première chose qui nous interpelle. Anouk est un Familier, qui avait encore il y a quelques mois une forme animale avant qu'un sortilège lui donne l'apparence d'une jeune fille. Aujourd'hui, Anouk satisfait la moindre demande de sa maîtresse. Lorsque Mada Vittora est assassinée, Anouk fuit et quitte pour la première fois l'hôtel particulier parisien, en espérant de tout son coeur prolonger le sortilège qui la garde humaine...

L'auteure nous présente un monde proche du nôtre, à la différence près que la magie y a aussi sa place. Si le commun des mortels n'en a pas conscience, on réalise qu'elle est partout et on ne tarde pas à être intimidé, entre autres choses par l'élite dirigeante du royaume magique. J'ai beaucoup aimé découvrir peu à peu comment fonctionnait la magie, à coup de sortilèges, à coup de murmures, mais aussi connaître ses limites liées à l'echo vitae.

Mais ce sont surtout les mystères qui retiennent notre attention tout au long de la lecture. On poursuit l'aventure en compagnie de plusieurs Familiers, et on veut en savoir plus à leur sujet, et notamment sur la disparition de Luc, l'un d'entre eux. On sent que certains personnages nous cachent des choses, qu'ils en savent plus qu'ils ne veulent bien l'admettre sous prétexte de vouloir protéger Anouk. C'est réellement frustrant. Puis il y a ce décompte relativement préoccupant au début de chaque chapitre, qui nous informe du temps qu'il reste à nos héros en tant qu'humains. Il est difficile de savoir comment ils pourraient s'en sortir...

Pour ce qui est du personnage d'Anouk, il évolue tout au long du roman et c'est une belle surprise. Je l'ai d'abord trouvé un peu naïve mais elle n'en était pas moins adorable. Bien moins craintive que je ne l'imaginais, Anouk finit même par mener l'aventure comme une grande. On sent qu'elle ne veut plus dépendre de personne. Même si elle a encore beaucoup à apprendre sur le monde magique, il est clair qu'elle a un potentiel fou et on se demande ce qu'elle va en faire. Mais avant toute chose, il lui faut savoir à qui elle peut faire confiance...

Par bien des aspects, Grim Lovelies est un conte de fée moderne dans lequel on plonge plus intrigués que jamais. On y croise quelques sorcières, on y lance quelques sortilèges et on se laisse envoûter. Si la lecture de ce roman pour ados a été dans l'ensemble agréable, j'ai été toutefois un poil déçue par quelques facilités dans le scénario. Certaines réponses tant attendues n'étaient finalement pas si surprenantes et tout mon enthousiasme est un peu retombé. le final au contraire, m'a beaucoup plu dans le sens où je n'imaginais absolument pas que toute cette aventure se terminerait de cette façon. Elle est un peu triste, mais elle présage aussi de grandes choses pour le second tome.

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AliceNeverland
  07 septembre 2019
Anouk appartient à Mada Vittoria. Littéralement. C'est à Mada Vittoria qu'elle doit la vie car, sans elle, elle serait encore un animal. Car Anouk est un Familier, un animal transformé en humain afin de servir la sorcière qui l'a créée un an plus tôt. Aujourd'hui, sa vie tourne donc autour de Mada Vittoria et de ses besoins. Elle gère l'hôtel particulier de la sorcière et s'occupe de toutes les tâches ménagères. Anouk est satisfaite de sa vie, heureuse d'être une humaine, et considère la Mada Vittoria comme sa mère. Mais elle rêve aussi de vivre une vie en dehors de l'hôtel particulier. Dans ce Paris qu'elle observe derrière les fenêtres de la demeure…
Le jour où la Mada est retrouvée morte, ses Familiers sont immédiatement soupçonnés. Une course contre la montre commence pour ses derniers. En effet, ils ont trois jours pour prouver coute que coute qu'ils sont innocents. Mais, surtout, ils ont trois jours pour trouver une solution pour rester humains car, une fois ces trois jours écoulés, la magie de la Mada s'évaporera, et ils redeviendront animaux…
Grim lovelies est une histoire fantastique qui n'a rien à envier aux contes de Grim. L'auteure reprend, en effet, les grandes lignes qui ont permis à ces contes de s'inscrire dans la littérature : du merveilleux, des créatures complexes et surprenantes, et une histoire qui ne finit pas forcément de la façon à laquelle on s'attend. Car ces contes avaient une autre fin avant celles imaginées par les studios Disney…
J'ai vraiment adoré l'ambiance et le décor de cette histoire. Entre les sorcières, qui pratiquent une magie bien particulière, les Familiers et leurs spécificités qui leurs sont propres, ou encore le monde des gobelins… Cet imaginaire est très riche et assez surprenant. Pour autant, je regrette tout de même de ne pas m'être attachée plus que ça aux Familiers. Anouk est une jeune fille assez naïve, et j'avais l'impression de ne la connaitre qu'en surface. Tout comme pour les autres personnages principaux. J'espère que leur personnalité seront un peu plus développées dans la suite de la série.
Grim Lovelies est donc un conte de fée moderne qui nous propose une histoire originale que j'ai beaucoup aimée. Même si certains points ne m'ont que moyennement convaincue, j'ai tout de même adoré cette ambiance propre à ces histoires fantastiques. Une très belle découverte, et un magnifique livre objet. Je suis conquise !
Lien : https://aliceneverland.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  01 août 2019
Ils sont cinq animaux à avoir été transformés en hommes pour servir Mada Vittora une puissante sorcière. A sa mort, ils n'ont que quelques jours pour trouver une solution avant de perdre leur apparence humaine.
Anouk, de par sa fonction, n'avait jamais quitté sa demeure. Il lui faut maintenant faire équipe avec un assassin, un chauffeur et un voleur et espérer retrouver Luc, le seul à jamais avoir veillé sur eux.
Elle va cependant découvrir son véritable atout : la magie...
Un roman qui présente une héroïne au départ assez pâlotte, qui va rapidement prendre de l'ampleur.
Le lecteur s'interroge tout au long du récit sur la capacité du clan à rester en vie et à prendre leur indépendance.
Le monde de la magie est aussi riche en rebondissements avec un jardin atypique et des sorts qui font souvent froid dans le dos.
Mais ce que j'ai le plus apprécié dans ce récit c'est d'une part le peuple des lutins, joyeux et loufoques, et d'autre part le lien entre les héros et leur nature profonde. Quels animaux sont-ils au fond d'eux ?
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   19 août 2019
Anouk n'était pas prête à voir tout cela se terminer, ce rêve magnifique qui consistait à être humaine. Elle voulait tout vivre. Voir tous les endroits qu'elle ne connaissait que par ses lectures. Prendre un bateau. L'avion. Et lire - lire de tout. Des contes de fées. Des histoires d'amour. Seuls les humains étaient capables de décrire la douleur et l'amour, de la faire tour à tout se pâmer et pleurer à chaudes larmes en racontant des évènements qui ne s'étaient jamais produits et qui affectaient des personnes qui n'avaient jamais existé...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   19 août 2019
- Ce soir, ma chérie, tu vas dehors.
Dehors? Dans le Joli Monde, où les Charmants se promenaient main dans la main, le visage caressé par le soleil, au milieu des voitures, des boîtes aux lettres et des panneaux de signalisation, où ils marchaient d'une rue bordée d'arbres à l'autre, et ainsi de suite?
Dehors?
- Vous êtes sérieuse? demanda Anouk, le souffle cout.
- Absolument. Mais avant, il te faut de bonnes chaussures...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   19 août 2019
Je préfère avoir une dernière nuit en tant que nous-mêmes qu'une vie entière en cage...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   19 août 2019
Vous êtes comme ces épines, voyez-vous. Dangereuse de nature...
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   19 octobre 2019
VOUS ÊTES COMME CES ÉPINES, VOYEZ-VOUS. DANGEREUSE DE NATURE…
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Megan Shepherd (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Megan Shepherd
Avis sur Grim Lovelies à 0:34
autres livres classés : lutteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

l'etrange cas de juliette moreau

Comment s'appelle l'assistant du père de juliette ?

balthasar
jaguar
montgomery

15 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Megan ShepherdCréer un quiz sur ce livre