AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Virginia Vernon (Traducteur)Daniel Apert (Traducteur)Michael Moorcock (Préfacier, etc.)
EAN : 9782916141497
L'Arbre vengeur (19/11/2009)
3.95/5   43 notes
Résumé :


La lune va se décrocher du ciel britannique et personne ne le sait qu’une poignée d’hommes bien décidés à garder le secret jusqu’au bout. Parmi eux un éleveur de poules qui appartient à la race de ceux qui survivent aux catastrophes : c’est ce survivant sans grandeur qui va nous raconter la plus terrible histoire vécue par le monde occidental et la consigner dans un manuscrit fantastique que les hommes du futur baptiseront Hopkins.

>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 43 notes
5
8 avis
4
0 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

LePamplemousse
  15 octobre 2015
Réédition d'un roman datant de 1939, cette histoire de fin du monde est une totale découverte pour moi, car je n'avais jamais entendu parler de cet auteur.
Le manuscrit Hopkins est censé être écrit par un homme simple qui s'avère être très drôle à son insu.
Edgar Hopkins croit être un gentleman, mais n'est en réalité qu'un ancien professeur d'arithmétique devenu éleveur de poules, et c'est lui qui nous raconte ce qu'il est advenu du monde après que les scientifiques aient découvert que la lune allait tomber sur la terre.
Cet homme solitaire, craintif, passionné, avide de connaissances mais aussi moralisateur, fier et sacrément imbu de lui-même va nous raconter les mois qui précèdent la catastrophe annoncée et plus encore.
La personnalité atypique de cet étrange petit bonhomme difficile à supporter donne une touche véritablement caustique à ce récit apocalyptique.
J'ai adoré cette histoire qui nous fait nous interroger sur ce qu'on ferait dans une telle situation, tant les réactions des personnages de cette histoire semblent surréalistes et absurdes par certains côtés.
Certaines scènes sont hilarantes car elles sont en total décalage avec la réalité.
On ressent bien l'angoisse, la peur et même la terreur à l'annonce de l'événement qui approche mais aussi le désir de survivre, de vivre encore pour pouvoir partager des moments forts avec des proches, pour refaire encore certains gestes anodins mais rassurants, pour sentir encore une odeur qui émeut, pour goûter encore à un plat tant aimé, écouter encore une fois une chanson…
Ce roman est un vrai coup de coeur et m'a fait penser au roman « Dernier meurtre avant la fin du monde » de Ben Winters, dans lequel j'ai retrouvé le même genre d'ambiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Athouni
  11 mars 2013
"Le Manuscrit Hopkins" est un un livre comme on les aime, étrange et inclassable, mêlant science fiction et satire sociale. La lune a décroché de son orbite et percutera la Terre dans quelques mois. Voilà pour la Science fiction ! La rigueur scientifique n'est pas au rendez vous mais qu'à cela ne tienne, ce n'est pas le propos. La première moitié du livre épouse d'ailleurs plutôt la forme de la satire. Sherriff s'en donne à coeur joie et son personnage principal, Edward Hopkins, bourgeois provincial, est insupportable de petitesse et de médiocrité. Ainsi les inondations qui ont ravagé la campagne anglaise ne lui arrachent qu'un commentaire rageux sur l'intrusion d'un ferry sur sa propriété (voir citation)... Les réactions consternantes d'Hopkins font beaucoup dans le plaisir de lecture de la première partie du roman.
L'intérêt du roman de Sherriff est qu'une fois l'apocalyse venue, son personnage principal devient au fil des pages assez attachant - et c'est peu dire que ce n'était pas gagné. Car a mesure que les richesses lunaires sont mises à jour, la bêtise humaine prend le dessus. Inévitablement. Dans ce contexte Hopkins, parvient à faire oublier sa mesquinerie et même à attirer la sympathie du lecteur. Au regard de la stupidité sans borne de gouvernements avides, adeptes du "toujours-plus", la vanité d'Hopkins, sa quête de reconnaissance, si mal menée qu'elle soit, sa mentalité de bourgeois de province, apparaissent bien fades et inoffensives.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MarieCzar
  03 juin 2022
Ce roman était dans ma PAL, une liste Babelio m'a incité à l'en sortir. Et je ne le regrette pas.
Pourtant, la première centaine de pages n'est pas enthousiasmante. La faute au personnage central, Edgar Hopkins, anglais égocentrique et un peu stupide. Peu à peu cependant, ce personnage prend de l'épaisseur et on s'aperçoit qu'il est surtout terriblement humain.
Hopkins est un célibataire aux vues plutôt étriquées, mais il n'est pas sans qualités. Il a des prétention à une certaine notoriété, mais sait reconnaître ses torts parfois, demander pardon aussi. Il ne se préoccupe que de sa petite vie bien réglée, mais il survit au cataclysme et à la force de reconstruire sa vie et d'alimenter trois personnes grâce au potager qu'il cultive. Il se croit supérieur aux autres, mais il a assez de grandeur d'âme pour se mettre à la place de ses enfants adoptifs et les laisser s'épanouir librement.
Bref, Edgar Hopkins s'avère très attachant.
Quant à la société, on croirait que @Sherriff est visionnaire. Publié en 1939, il y a quelque chose de moderne. La réaction des gens face à la proche fin du monde ressemble grandement à celle de notre société face aux changements climatiques.
@Sherriff évoque aussi l'épuisement des ressources et prévoit la décolonisation.
L'auteur offre une virulente critique de la guerre et un bel exemple de "cultive ton jardin" au propre comme au figuré.
C'est un roman riche et intéressant, bien que pessimiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yunyun
  20 décembre 2016
Le manuscrit Hopkins est un petit bijou. Ecrit en 1939, Sherrif narre ce qu'il advient de l'Angleterre suite au rapprochement de la Lune vers la Terre.
Le manuscrit Hopkins est un journal tenu par Sir Hopkins habitant de la bourgade de Beadle passionné par les concours de ses poules et son adhésion à la Société Britannique de la Lune. C'est grâce à cette dernière que Hopkins apprend l'inévitable collision de la Lune sur la Terre. La date de la fin du monde est même annoncée !
Présenté de la sorte, on peut penser que le Manuscrit d'Hopkins se focalise uniquement sur le coté apocalyptique, mais il n'en est rien et là est le coup de maître de Sherrif. En effet, les sentiments de Sir Hopkins dépeint la société bourgeoise britannique et les relations internationales ne sont pas oubliées. C'est sur ces points que le récit est passionnant.
Je ne vous en dirai point davantage mais vous invite à découvrir le Manuscrit Hopkins !
Commenter  J’apprécie          10
Emma-saru
  19 février 2011
j'ai découvert ce livre grâce à mon libraire (Folies d'Encre à Montreuil) et une fois débuté, je n'ai plus pu l'abandonner.
Méconnu en France, R.C. Sherriff est un grand auteur anglais et ce livre est assurément une perle. Rangé dans la catégorie de science fiction, c'est un grand livre, une épopée, une réflexion sur l'humanité. La préface sur le genre est également passionnante.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Telerama   16 décembre 2015
Un roman apocalyptique qui se paie le luxe d'être à la fois un des livres fondateurs du genre et sa première parodie.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AthouniAthouni   11 mars 2013
Inutile de faire appel à la raison devant un événement de cette taille. J'avais plus souffert en une nuit que bien des hommes pendant toute leur vie. Que m'importait l'effrayant puissance qui avait opéré ce miracle. Seule une rage envahissante me consumait. Qu'avais je fait pour mériter cela ? ... Rien ! C'était ici mon pré, ma propriété absolue ! Je l'avais payé cent six livres et j'avais élevé dans ce tranquille refuge les plus jolies volailles qui eussent jamais mis la patte dans le Hampshire. Ce pré charmant avait fait mon orgueil et ma joie et voici que, vautré là comme un géant ivre, écrasant et annihilant le travail de toute une vie, la propriété d'autrui y gisait, sans ma permission et sans un mot d'excuse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alpalaialpalai   15 décembre 2018
Un ancien professeur de mathématiques devenu éleveur de poules nous raconte ce qu'il advient de la terre après que la lune se soit écrasée dessus. Un roman de science-fiction déjanté et bourré d'humour.
Commenter  J’apprécie          10
alpalaialpalai   15 décembre 2018
Un ancien professeur de mathématiques devenu éleveur de poules nous raconte ce qu'il advient de la terre après que la lune se soit écrasée dessus. Un roman de science-fiction déjanté et bourré d'humour.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : apocalypseVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4004 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre